L’état de mes nerfs à M-7 (ou comment éviter un max de stress pendant les préparatifs)

Aujourd’hui, on va parler stress et crise de nerfs. Sympa, non ?

On parle beaucoup de cet état de stress/zénitude à M-1 ou J-15. Mais moi, il faut que je te parle de cet état entre deux, qui surgit au début des préparatifs et qui te suit tout le long, jusqu’à l’arrivée du stress de dernière minute. Cet état où tu es à la fois ultra pressée que le jour J arrive, que tu écoutes les musiques que vous avez déjà sélectionnées ou que tu imagines bien pour le jour J (et que tu pleures), qu’à chaque fois que tu entends une belle chanson d’amour tu te demandes si elle ne serait pas parfaite pour ton entrée dans la salle/l’ouverture de bal (et que tu pleures), où tu ne peux pas t’empêcher d’imaginer ton entrée avec ton futur mari qui te regarde avec des yeux pleins d’amour (et que tu…). Bref, cet état mi rêveuse-mi larve beaucoup trop émotive.

L’état « rêveuse » prend à peu près 80 % de mon temps libre, à rêver de  ma journée parfaite, à pleurer d’émotion pour tout ce qui de près ou de loin me fait penser à mon mariage.

Ce qui fait que les 20 % de temps restant, je STRESSE À MORT. En plus de ça, des cauchemars au sujet du mariage peuvent démarrer dès la demande en mariage, et te suivront tout au long des préparatifs. Pour moi, c’est minimum une fois par semaine, et toujours le même sujet : il est l’heure d’aller me marier et je ne suis pas prête. Il y a des variantes : des fois je ne suis pas encore coiffée, d’autres fois pas encore maquillée, parfois je me rends compte que je n’ai pas la bonne robe… Bref, je suis moche le jour de mon mariage.

Stress - Flickr

Crédits photo (creative commons) : Bernard Goldbach

Voici un exemple des différentes émotions ressenties avant de « passer à la casserole » !

Beaucoup de futures mariées sont à cran car elles jonglent sans arrêt entre l’excitation « Oh ! Des DIY à faire ! Oh ! Une super idée pour mon animation ! Je suis pressée ! » et le désespoir de s’être lancée dans un défi aussi grand « Oh misère, ça se trouve il va pleuvoir et, du coup, mes super idées de DIY que j’aurais mis 1 an à faire vont prendre l’eau et devenir toutes moches et puis, du coup, on ne pourra pas faire la petite réception dehors on va devoir s’entasser à l’intérieur et puis il n’y aura pas assez de place mais comment on va faire… SORTEZ MOI DE LÀAAA » !!!

Le mieux, c’est encore de relativiser. Il est normal de ressentir des inquiétudes face à l’organisation de son mariage, mais il ne s’agit, au final, que d’une journée. Passer un an (ou plus) à organiser sa belle journée, c’est un excellent projet, mais il faut garder en tête que plus on en fait, moins on saura profiter le jour J arrivé !

Je te présente donc quelques idées pour te détendre et calmer ton stress :

Privilégier l’organisation à deux

C’est l’évidence même, parce qu’après tout vous vous mariez à deux, mais on sait que ça ne se passe pas toujours comme ça. Parfois, les futurs mariés ne s’impliquent pas énormément car, souvent, ils ne comprennent pas ce qu’il y a de stressant lorsqu’on organise un mariage. Ben oui, une mairie, une salle, un traiteur et un DJ et c’est réglé, non ? NON.

Impliquer ton futur époux dans les préparatifs lui fera prendre conscience du travail colossal que ça représente, et lui permettra de se positionner lui-même sur les postes qui l’intéressent.

Ou alors, si tu es comme moi et que ton Monsieur te dit « Je ne peux rien faire tout seul puisque de toute façon tu vas le refaire derrière moi » (oups), organisez-vous des moments mariage, c’est-à-dire des moments où tu pourras lui montrer ce que tu as déniché comme nouvelles idées, où vous voyez ensemble comment chacun voit cette journée et ce qui lui ferait plaisir. Tu seras parfois étonnée par ses réponses ! Le fait de montrer que tu t’intéresses à ses goûts et ses envies vous rapprocheront et il s’impliquera sûrement beaucoup plus !

Deuxième avantage non négligeable : il pourra calmer tes ardeurs organisationnelles. N’ayant pas le nez dans les préparatifs 24/24h, il sera beaucoup moins influençable que toi et, surtout, plus raisonnable. C’est grâce à Monsieur Ourson que j’ai abandonné l’idée de me lancer dans un énorme projet que je trouvais « vraiment trop cool », et qu’il a jugé « vraiment trop inutile ». Au-delà du fait que son surnom aurait pu être Monsieur Rabat-Joie, je me suis rendue compte qu’il avait raison. Sur le moment je trouvais mon idée ultra géniale, sauf qu’avec le recul effectivement c’était une mauvaise idée. Sur le moment, c’est vraiment pénible lorsque quelqu’un te freine dans ta folie DIY mais, crois-moi, on a bien besoin de se faire recadrer de temps en temps pour ne pas se lancer dans des chantiers énormes !

Prévoir des moments à deux sans préparatifs mariage

Aller se promener tous les deux, manger une gaufre au Nutella, boire un chocolat chaud… Bref, se changer les idées. Pour que ce soit efficace, il faut le faire régulièrement, et surtout (le plus difficile) ne pas parler de mariage ! Je te vois déjà pleurer derrière ton écran.

Car même si sortir à deux c’est bien, ça ne sert clairement à rien si c’est pour dire « Oh j’adore leurs mugs, ça serait cool de faire un bar à chocolat chaud pour notre mariage tu ne trouves pas ? On pourrait faire une table avec plein de mugs et plein de chocolats différents et… » STOP. Il faut absolument savoir déconnecter, et même si tes antennes mariage se dressent à chaque fois que tu vois quelque chose de mignon « Oh ! Des badges ! Ça serait bien d’en donner aux invités », tu le gardes pour toi et pour vos moments mariages.

Balade amoureux

Crédits photo (creative commons) : Adán Sánchez de Pedro

On en profite pour se détendre et, surtout, profiter de ces moments en amoureux !

Regarder autour de soi

Récemment, un événement m’a fait prendre conscience de quelque chose : je me mets beaucoup la pression, mais je la transfère inconsciemment à mes parents, et plus globalement à mon entourage.

Je ne sais pas si c’est à cause du mariage (et de toute façon même si ça l’est elle ne me le dira jamais), mais ma Maman a récemment fait une sorte de méga crise d’angoisse. C’est quelque chose qui lui arrive lorsqu’elle est épuisée ou vraiment à bout de nerfs, et c’est très dur pour elle.

C’est ce qui m’a rappelé que ma famille gère assez mal la pression et que toutes les tâches qu’ils ont à effectuer doit être difficile à vivre au quotidien. Ils se sont eux même proposés pour faire beaucoup de choses et j’ai accepté sans vraiment réaliser ce que ça impliquait, mais cet épisode m’a fait réaliser que je ne veux pas avoir une Maman très malade le jour de mon mariage parce qu’elle se sera mis une pression monstre toute seule. Cette prise de conscience m’a amenée à repenser mon budget et à compléter ma liste anti-stress du point ci-dessous.

Embaucher un wedding-planner

En fonction de tes moyens, tu pourras opter pour la formule complète où le wedding-planner gère toutes les tâches un peu chiantes pour toi, ou bien, comme moi, uniquement la coordination pour le jour J. Le fait de savoir que le jour du mariage sera pris en main par un professionnel nous permet à tous de reprendre les préparatifs plus sereinement.

On ne s’en rend pas forcément compte mais la pression est énorme pour nos proches qui peuvent se dire « Ce jour-là il faut que j’assure sinon je risque de gâcher son mariage ». Là, au moins, je sais qu’un professionnel sera là en cas de souci, qu’il aura sa petite liste faite par mes soins pour que rien ne soit oublié ! Et qui gèrera les problèmes beaucoup plus efficacement qu’un Papa ou une Maman paniqués et méga stressés !

Même si tu as un petit budget, si tu sais que tu as un entourage qui tient très mal la pression ou si toi-même tu es quelqu’un d’anxieux, je ne peux que te conseiller d’opter pour un professionnel du mariage qui saura régler tous les couacs du jour J sans même que tu t’en aperçoives. Car j’ai vu beaucoup de mariages où les mariés ont gâché une bonne partie de leur journée (qui passe déjà bien assez vite comme ça) à stresser parce qu’ils ont oublié quelque chose ou qu’un invité a fait une bêtise.

Si tu suis bien ces quelques principes, normalement ça devrait atténuer la pression et le stress. Anticiper et tout noter sont également des moyens de sentir qu’on garde le contrôle de la situation et permettra de calmer les plus control freak d’entre nous.

Et toi, comment abordes-tu tes préparatifs ? Quel est ton état d’esprit ? C’est quoi tes techniques anti-stress ? Dis-moi tout !

Une Mademoiselle rêveuse toujours pleine de projets et un Monsieur terre-à-terre, ça donne quoi ? Un mariage bien sûr ! D'abord un mariage civil en très petit comité, puis un mariage religieux dans le pays de nos origines, l'Espagne. Au menu du jour : Un apéro géant dans mon grand jardin, des surprises pour tous, des couleurs pastels et des paillettes. Et surtout, beaucoup, énormément d’amour !

Commentaires

  • Avatar
    Adélaïde
    Répondre
    16 février 2015

    Bizarre comment je me retrouve dans ton article ^^ mais moi j’en suis encore à 15 mois … Du coup me voyant venir de loin (jme connais) j’anticipe et j’essaie de m’auto freiner, et de freiner ma mère qui de son côté aime bien trouver des idées aussi …
    Et là où on a anticipé aussi … on a déjà rajouté la wedding planner à notre budget (merci maman qui participe à la robe d’ailleurs sinon ça aurait été compliqué), plus on y réfléchit plus elle nous paraît indispensable, parceque chez nous les crises d’angoisse, c’est moi qui les fait, donc décision prise : le jour J, on touche plus rien !

  • Avatar
    Mlle Alexmi
    Répondre
    16 février 2015

    Comme je me reconnais dans mon article…Je suis à M-7. Je suis comme çà depuis la demande en mariage (soit il y’a 1 an et demi…) du coup çà saoulait beaucoup Monsieur. Le mois dernier, j’ai pris un peu de recul et retiré et remplacé beaucoup de DIY histoire de simplifier les choses… Et hier j’ai eu une surprise de Monsieur qui m’a demandé de lui montrer comment faire des pompoms pour qu’il puisse s’y coller quand il a le temps…Tout arrive !!!

  • Avatar
    Mademoiselle Fleur
    Répondre
    16 février 2015

    J’étais ultra stressée à 1 an et demi et 1 an du mariage ! Et curieusement (et pourtant je suis de nature très anxieuse), à presque M-5, je suis ultra zen ! Pour un peu c’est le stress des autres qui me contamine et non moi, qui contamine tout le monde ! Pourtant, il me reste des tonnes de trucs à faire, mes listes n’en finissent plus !!!

  • Avatar
    Sabine
    Répondre
    16 février 2015

    Un article que j’aurai pu écrire à l’époque hihi.
    Comme je te comprend et le wedding planer est une très bonne idée…. Je l’aurai certainement fait si j’avais pu et surtout y penser.
    Il y a du bon et du mauvais stress…il faut vite évacuer le mauvais pour ne garder que le bon même si c’est vrai que parfois c’est compliqué.
    Hâte de lire la suite….

  • Avatar
    fanny56
    Répondre
    17 février 2015

    Oh mon dieu c’est tout moi!!!!!

  • Avatar
    Typhaine Demeyere
    Répondre
    17 février 2015

    Comme beaucoup je me reconnais énormément dans ton article bien que je sois à plus d’un an du jour j! Heureusement j’oublie mon stress en lisant les articles sur le bloc et j’arrive à relativiser ! Vu mon état actuel, je n’ose imaginer comment ce sera dans six mois ! Merci pour ce chouette article !

  • Avatar
    Mademoiselle Nuage
    Répondre
    17 février 2015

    Trop curieuse, c’est quoi cette idée géniale que tu as eu mais qu’il trouvait inutile? 🙂

    Je suis également la reine des idées jugées inutiles par l’homme 😉 J’ai d’ailleurs éctit un article sur le sujet: la liste de mes idées mises au placard :-p

  • Avatar
    mademoiselle bulle
    Répondre
    17 février 2015

    Incroyable de voir autant de similitude avec toi! A un an et 2 mois de notre mariage, je suis déjà dans la phase : ne te prend pas la tête, ne te prend pas la tête!! Et tout comme toi, mon passe temps favoris est de bullé, et laisser partir mon esprit aussi loin qu’il le veut. Quand à mon cher et tendre, il réagit exactement comme Monsieur terre à terre!! Merci pour ce bon moment, j’ai vraiment bien rit!

  • Avatar
    Caro
    Répondre
    17 février 2015

    on vient de se décider et on se marie dans 3 mois !! D’ici là, je serai enceinte de 6 mois.
    Et alors ? on va à l’ES-SEN-TI-EL. Je n’avais aucune envie de subir des préparatifs pendant 1 an ou plus !
    On est cool, on a le principal, nous 2, la mairie, la salle de réception et le traiteur.
    Et on ne s’éparpillera pas : pas le temps !
    Et si on oublie quelque chose ? et alors, on l’a préparé en 3 mois ce mariage !

  • Avatar
    Aurette
    Répondre
    17 février 2015

    Excellent !! On dirait moi !! « Oh les jolies mugs, on pourrait faire un bar à chocolat chaud avec plein de mugs et de chocolats différents, et … » J’adore !!!
    C’est vrai que je vis, je mange et je dors mariage. Mais ça ne me stresse pas (encore…), et pourtant je suis à M-6 …! :-O
    Mais il faut dire que j’adore m’occuper des préparatifs ; j’ai découvert les DIY avec les blogs et Pinterest, et je kiffe grave !
    C’est vrai que Monsieur s’investit bien, tempère mes ardeurs, et me fait beaucoup rire, du coup je suis plutôt zen… Espérons que ça dure (pas gagné…) !

  • Avatar
    Ptitange30
    Répondre
    6 mars 2015

    Moi aussi je me reconnais dans cet article, mais qui n’est jamais passé par là en préparant son mariage en même temps ?
    J’essaye de réfléchir un peu plus maintenant qu’il nous reste 4 mois avant le mariage, à ce que je veux vraiment, et au cout de toutes mes idées, car mine de rien le budget ne va pas s’agrandir, et je ne veux pas le dépasser, donc c’est ma principale question ces derniers temps.
    Par contre pour ce qui est de gérer la pression, nous n’avons encore rien prévu, et il faudrait, quand j’entends déjà ma mère dire qu’elle stresse rien qu’avec les préparatifs (alors qu’elle ne fait rien de particulier ^^), j’ai peur du jour J!

Poster une réponse