Être notre propre DJ : retour d’expérience

Comme tu l’as peut-être lu dans mes chroniques, nous n’avons pas pris de DJ pour notre soirée. Nous avons tout fait nous-mêmes. Nous ne regrettons pas du tout notre choix car nous avons passé une excellente soirée, nous avons beaucoup dansé et nous avons passé exactement les morceaux que nous voulions.

Soirée Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Ma petite sœur fait quelques vérif’ de dernière minute

Si tu penses toi aussi te passer de DJ, voici ci-dessous notre modeste retour d’expérience, en espérant que cela te sera utile. (Oui, notre : cet article a été écrit à quatre mains avec MonChéri !)

Étape préliminaire : avoir du temps devant soi

Tout ce que je vais te décrire ci-dessous prend du temps. Beaucoup de temps. Je te conseille de t’y prendre au moins 3 mois avant le jour J.

Si jamais tu lis cet article parce que ton DJ vous a fait faux bond et que tu cherches une solution de dernière minute, je suis désolée, ma belle, mais je ne peux pas t’aider…

Étape 1. Le matériel

Faut commencer par le commencement. Pour bien danser, il te faut un bon son. À priori, et à moins que ta piste de danse ne soit minuscule, ton seul ordinateur portable ne suffira pas. C’est important que le son vienne de 2 endroits à la fois (au moins). Même avec de très bonnes enceintes déportées, la puissance du son risque d’être trop limitée.

Je te conseille donc, en plus de ton ordinateur portable qui lira la musique, d’avoir :

  • un vrai amplificateur,
  • au moins deux baffles qui vont avec,
  • un stroboscope, une boule à facettes, des spots. Nécessaire pour mettre les gens dans l’ambiance.
  • En revanche, la table de mixage me semble superflue (on en avait une, on n’y a pas touché).

Ça peut être du matériel de professionnel, ou un très bon matériel perso. La salle te les fournira peut-être, ou un ami bien équipé. Je crois qu’on peut aussi louer ce type d’équipement.

Attention :

  • ça prend de la place à transporter, c’est lourd, et ce n’est pas forcément très intuitif à installer. Je ne dis pas que c’est très difficile non plus, mais tu ne peux pas faire ça en 5 minutes vite fait.
  • vérifie la longueur des câbles pour que tu puisses disposer les baffles judicieusement dans la salle.

C’est pourquoi je te conseille de commencer par cela. Si ça coince au niveau matériel, si tu n’es pas sûre d’avoir le temps de tester l’installation la veille, je pense qu’il vaut mieux t’adresser à un pro.

Soirée Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Le début : des valses bien comme-il-faut

Étape 2. La playlist

Pour moi, LE gros avantage d’être son propre DJ, c’est d’avoir sa propre playlist. Mais ça, ça prend du temps (cf. « Étape préliminaire »).

Il faut d’abord penser à toutes les musiques que tu aimerais passer pendant la soirée. Ça paraît simple, comme ça, mais :

  • Tu vas t’apercevoir qu’il y a plein de musiques que tu connais, que tu aimes, que tu peux chantonner, mais dont tu ne connais ni le titre ni l’auteur. Deux solutions :
    • demander autour de toi : « tu sais pas qui est le chanteur qui chante ça : « Na na nanana » ? »
    • taper deux-trois paroles dans YouTube et voir si ça correspond à quelque chose.
  • Il est probable que certains titres te semblent in-dis-pen-sables, mais qu’ils ne plaisent pas du tout à ton chéri. Tu vas me dire : c’est pas un scoop, toute la préparation du mariage est faite de compromis. Certes. Mais la musique est un sujet tellement subjectif que c’est parfois difficile de se montrer raisonnable !
  • Les idées vont te venir au fur et à mesure. Vous ne pouvez pas penser à tous les titres en une séance de brainstorming. Je vous conseille de garder un petit bloc-notes à portée de main pour noter les musiques qui vous reviendront sans prévenir, au petit-déjeuner.

Il faut ensuite trier vos morceaux : soit dans l’ordre où vous pensez les passer, soit par genre (ou un mix des deux). Cela pour vous y retrouver plus facilement le soir du mariage, quand vous vous direz, à 2h du mat’ « Haaaaan, j’ai trop envie de passer L’Aventurier d’Indochine, là ! Attends, il est où dans la liste déjà ? »

(Bob Morane, contre tout chacal, l’aventurier, contre tout guerrier !) (pardon, je me tais).

À titre d’exemple, voici les grandes parties qu’on avait définies, et quelques exemples de morceaux pour chacune :

  • Tout public : Johnny Be Good / Hit the road Jack / Madison /Chubby Checker : Twist again
  • Pop-disco : Boney M : Raspoutine / Indochine : L’aventurier, Partenaire particulier, 3 nuits par semaine / Claude François : Alexandrie Alexandra, Magnolia forever, Cette année-là / Abba : Gimme gimme gimme / Les démons de minuit / La Macarena / Weather girls : it’s raining men / Village people : YMCA / Patrick Hernandez : Born to be alive / Depeche mode : Just can’t get enough
  • Années 90-2000 : O-Zone : Dragostae din tei / Lou Bega : Mambo n°5 / Las Ketchup : Acereje / Basshunter : Anna Bot / Jakarta : One desire / Katy Perry : Hot N Cold / Philippe Catherine : Je coupe le son / Aqua : Barbie Girl / Madonna : Hung up
  • Fin de nuit : Psy : Gangnam style / Rolling Stones : I see a red door, I can get no satisfaction / Benni Benassi : J’ai pas 20 ans (remix Tektonik) / Calvin Harris : Feel so close, I need your love / Martin Solveig : Hello, Everybody / Eric Pritz : Call on me / Barbra Streisand / Lana del Rey : Summertime sadness (remix) / Muse : Uprising.

Essaie d’évaluer le temps total de musique que tu as avec ces morceaux, sachant que la durée moyenne d’un titre est de 3’30 ». Je te conseille d’avoir environ 30% de musique « en trop », ce qui te permettra de pouvoir en enlever certaines durant la soirée si l’inspiration n’est pas là.

Par exemple : on avait imaginé qu’on danserait de 23h à 4h, soit 5h de danse. Du coup, on a prévu 7h de musique. En réalité, on a arrêté de dansé à 3h30, et on a squeezé quasiment 1/4 des chansons prévues (qui ne nous plaisaient pas dans l’ambiance du moment). Donc, on avait ce qu’il fallait, mais il n’aurait pas fallu moins.

Soirée Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Un bon vieux madison pour lancer l’ambiance

Étape 3 : télécharger la musique

Cette étape est la plus longue, sauf si tu as déjà tous les morceaux sur ton disque dur bien sûr. Voici comment ça se passe :

  • Tout d’abord bien, tu dois bien choisir la version du morceau (remix ou pas, version live ou pas),
  • Tu vas ensuite passer un petit paquet de soirées à tout télécharger (2 à 3 semaines de boulot, au bas mot),
  • Je vous conseille de ré-écouter chaque morceau une fois téléchargé, pour vérifier qu’il n’y a pas de « coquille » dedans (piste abîmée, piste qui s’interrompt). Nous avions mis tous les morceaux sur des CD, pour les ré-écouter en voiture sur la route des vacances (on les ré-écoute encore maintenant d’ailleurs ! ).
  • Le top, c’est de copier tout sur un disque dur externe, pour éviter de tout perdre en cas de bug.

Tu comprends pourquoi mon étape préliminaire s’appelle « avoir du temps devant soi ».

Soirée Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Là, on passe Basshunter ou quelque chose comme ça

Étape 4 : la mise en œuvre le jour J

Je te conseille fortement de tester toute l’installation la veille du mariage, pour avoir le temps de trouver des solutions en cas de couac. Au pire, fais-le faire le matin même par une personne de confiance et ne reste pas dans le doute – ce n’est pas au moment d’ouvrir le bal que tu veux découvrir qu’en fait, la prise jack de ton PC ne marche plus.

En plus de la sono proprement dite, n’oublie pas :

  • ton PC avec son chargeur et sa souris, et une table pour le poser,
  • une multiprise,
  • une rallonge,
  • le disque dur avec la sauvegarde au cas où
  • et, si comme moi tu es une grosse control-freak, un deuxième PC au cas où le tien fasse un malaise.

Côté gestion de la playlist :

  • Désigne quelqu’un pour lancer les musiques aux moments cruciaux et/ou pour cliquer sur « suivant » si l’ambiance mollit;
  • Interdit l’accès à l’ordinateur, sauf pour les mariés et ton « quelqu’un » cité ci-dessus, et interdit qu’on se balade à côté avec des boissons;
  • N’hésite pas à chambouler l’ordre de passage ou à zapper certains morceaux pour que l’ambiance reste bonne;
  • Va jeter un œil de temps en temps à la playlist pour voir combien de temps et de morceaux il reste, pour accélérer si besoin et pour éviter que des morceaux que tu voulais AB-SO-LU-MENT jouer ne passent à la trappe car il est déjà l’heure de ranger.

Enfin, en fin de soirée, n’oublie pas de débrancher et de mettre sous clé tout le matériel. Souvent, cela vaut très cher : ne prends pas de risque.

Soirée Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Moskow, Moskow !

Un dernier conseil

Sois suffisamment éclectique dans le choix de tes musiques. Tu seras peut-être surprise par la réaction de tes invités aux musiques que tu passes. Il te faut avoir un peu de tous les styles pour être sûre de garder les gens sur la piste de danse.

En clair : ne boude pas trop vite Claude François et La Macarena, même si ce n’est pas ta tasse de thé a priori. On ne sait jamais, ça pourrait vous servir s’il faut relancer l’ambiance.

Et enfin : LE titre qui marche à tous les coups pour faire danser toutes les générations, c’est le Madison.

Voilà, je t’ai livré tous mes secrets ! Pour nous, l’expérience a été très concluante, on s’est éclatés comme des petits fous. Nous ne regrettons donc absolument pas d’y avoir passé du temps. J’espère que, quels que soient vos choix, vous vous amuserez tout autant !

Et toi ? Tentée par l’expérience ? Ou pour toi, le DJ est indispensable ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



21 commentaires sur “Être notre propre DJ : retour d’expérience”

  • Bravo!! C’est super ce que vous avez fait en termes d’organisation ! Déjà quand je le fais pour une soirée ça me prend du temps mais là pour un mariage ça a du vous prendre un temps fou!!

  • Notre propre DJ ici aussi et on a mis un an à faire la playlist… 🙂
    Je rajouterais comme conseil :
    – mettre un mot de passe sur l’ordi pour que personne n’essaie de changer la musique
    – utiliser un logiciel pour passer les chansons qui fait des fondues entre les musiques.

  • Ah c’est un super retour d’expérience ! Nous allons faire la même chose, à une exception près, mon papa est DJ…Enfin, il l’a été, et même si je ne veux pas le voir aux platines toute la soirée, je ne pouvais pas prendre un DJ pour entendre « ah, non c’est pas comme ça qu’on fait ! » et puis nous n’avions pas prévu un budget pour ce poste…C’est difficile de trouver un bon DJ

  • On peut ajouter aussi qu’il existe des extensions pour télécharger des musiques en mp3 directement à partir de Youtube.
    Et qu’avec certains logiciels type ITunes on peut définir le début et la fin de la lecture (pour éviter les intros super longues, les blancs en fin de morceau, etc).
    C’est vraiment important de penser à ça si on construit une playlist, c’est utile mais ça prend aussi un peu de temps.

  • Merci pour le retour d’expérience
    On est à moins de 2 mois du mariage pas de dj parce que celui qu’on avait eu nous a finalement planté…. donc on est bloqué les autres dj sont super cher et notre budget riquiqui… tu coup ça me fait flipper quand tu dis qu’il faut s’y prendre 3 mois avant…. bon l’avantage c’est qu’on peut nous prêter du mat os de dj gratuitement et qu’avec l’homme on est des animaux dj des boom (ok c’est pas pareil mais quand même! ) en tout cas je note l’article dans mes favoris ça nous occupera cette été ?

    • Doripette, ça va te prendre du temps mais sur internet tu trouves aussi plusieurs sites qui te parlent de playlist de mariage et qui peuvent te faire une base. Après tous les jours comme dit dans l’article tu peux penser à des chansons en écoutant la radio, en regardant les clips… donc ça peut vite monte r! Demande aussi à tes invités de participer? Ou tes témoins / équipe de choc de t’aider dans cette tâche !

  • Hello!

    Voici un article qui me rassure, avec M. On était parti sur ne pas prendre de DJ, les mariages que l’on a fait récemment dont un sans DJ s’est très bien passé donc ça nous a conforté.
    En revanche, moi je suis partie sur des playlists sur Spotify, que je télécharge en hors ligne (il y avait une offre promo à 0.99€/mois pour celà) que j’installe sur les deux ordis (oui plan B aussi !). On peut fondre les morceaux, mais en revanche j’hésitais à tout mettre en aléatoire…

    Il nous faut encore qu’on revoit les devis pour le matériel en revanche… (deadline 1mois et demi !)… !

    Merci pour cet article en tous cas !

  • Il faut aussi penser à couper les morceaux pour éviter les gros blancs en début et fin de morceau ou les intros parlées etc. Des logiciels existent pour ça.
    Honnêtement tout dépend du degré d’investissement qu’on veut y mettre, un pote a préparé une playlist comme ça pour son anniversaire en moins d’une semaine.

  • Mme Suzette, je t’adore ! Nan vraiment, tout ton mariage ! Et cet article me fait du bien puisque notre DJ cest nous ! Et c’est vraiment quelque chose qui m’angoisse … Comment bien faire la playlist pour qu’on puisse s’amuser dessus ?!
    Dis, tu veux pas m’envoyer ta liste de chansons pour que je compare? Sipeplait !!!! 😀

  • Héhé, cet article tombe super bien, il nous reste 3 mois, et on a justement commencé à faire la playlist 🙂
    Du coup je vais me permettre de m’inspirer de la tienne (vous avez mis Moskau, donc votre playlist était forcément bien :D).

  • Haaaa la playlist maison, on est de plus en plus nombreux/ses à y avoir recours !
    Nous on a confié la gestion à deux amies, qui ont très bien géré. Elles ont tout préparé sur Spotify, très pratique car ils ont de bonnes playlists disponibles et surtout, on peut importer des titres de notre ordinateur, faire des fondus, mettre la playlist disponible hors connexion (très important !) et contrairement à une playlist direct sur l’ordi, les titres sont automatiquement joués au même volume.
    Demandez dans votre entourage si un ami n’a pas un compte illimité spotify, vous pouvez l’utiliser pour votre playlist et la soirée, et vous gagnez du temps 😉
    Bon courage à celles qui sont en train de préparer leurs playlist, et tous mes voeux à Mme Suzette, que j’ai suivi avec attention aussi !

  • Si nous avions pu, nous aurions fait comme toi!!! Mais bon l’expatriation et tout… Mais pour un anniversaire de mariage (ou un renouvellement de vœux) nous sauterons le pas cette fois-ci. Au moins nous ne serons pas déçus!

  • Pour notre mariage, j’ai passé un peu moins d’une journée sur un site bien connu à élaborer une playlist de base, assez éclectique, pour les personnes que nous avions choisi pour animer la soirée je la tiens à disposition) ; à partir de morceaux « classiques » et valeur sûre, il y a un petit onglet « artiste similaire » bien pratique, ça donne également des idées en cas de panne sèche. Et puis effectivement taper « playlist mariage » ouvre pas mal d’horizons… Bon courage à celle qui choisissent cette option…

  • Sacrée organisation en effet, mais vous avez géré comme des chefs ! Je vois le temps su’on passe pour environ 3h de musique pour des simples soirées, alors 7h pour un mariage, et pour être sûrs de faire danser tout le monde… chapeau !

  • C’est trop tard pour mon mariage mais à refaire, je ferais ma propre playlist.
    Par contre comme ce sera bientôt là retraite de mon papa, je te remercie des conseils qui seront très très utiles !!!

  • Tout comme toi on ne regrette vraiment pas notre choix de ne pas avoir pris de DJ, on y a passé du temps mais on a eu les morceaux qu’on voulait et on s’est éclaté, on en avait aussi en trop mais tant pis ! Par contre nous n’avons rien téléchargé, on a profité d’une promo sur un site d’écoute en ligne pour prendre un abonnement premium ce qui te permet d’écouter tes playlists tout en étant hors ligne donc si pas ‘internet le jour J pas de problèmes tu as quand même ta musique avec toi sur le PC, l’Ipad ou le téléphone ! Et voilà pour 3€ par mois pendant les 3 mois avant le mariage et le mariage on a eu notre musique pour le jour J ! Bon courage pour celles qui sont en plein dedans !!!

  • Bonjour,
    J’ajoute mon avis aux retours puisqu’on a fait notre mariage avec playlist… Sauf que nous on s’y est pris 2 semaines avant… Et ça a du me prendre à tout casser 5h… Mais ça a marché (future mariée, je te conseille quand même de faire les choses plus à l’avance hein!)
    Bref, aucun regret, on n’avait pas le budget pour un bon DJ, peur qu’un DJ pas cher ne sache pas adapter la musique à l’ambiance (vu à un autre mariage, avec que de la musique moderne qui n’a pas attiré grand monde sur la piste, alors que madison, salsa et même macarena en début de soirée, ça fait bouger les invités) et on a eu que des compliments sur les musiques.
    Mes conseils donc:
    – comme le dit madame suzette, écouter les morceaux jusqu’au bout pour vérifier qu’il n’y ait pas de coupure brutale (vécu, mais ça a pas gâché la soirée, ouf!). Un logiciel de mixage pour des fondus doit être top.
    – ne pas hésiter à mettre des chansons kitch, ça a eu un succès fou
    – on a fait vérifier la playlist par famille et amis d’âges différents ce qui permet d’avoir des idées, de virer les musiques vraiment nulles. Il y a aussi plein de modèles sur internet qui permettent de trouver le nom des musiques qui marchent à tous les coups
    – pour nous pas d’aléatoire, j’ai préféré choisir l’enchainement des musiques pour que les changements ne soient pas trop brutaux et pour commencer avec du tout public avant d’évoluer vers des choses plus modernes puis du métal en fin de nuit
    – avoir 2/3 personnes de confiance qui connaissent l’enchainement des musiques pour te dire s’il faut sauter la suivante ou pas

    Pour moi, un bilan 100% positif malgré les coupures de chansons brutales, quelques transitions mal appropriées. Même si un bon DJ aurait bien sûr fait mieux et ça m’aurait pris moins de temps. On a dansé 5h (7h de musiques sur la playlist, 16 chansons par heure, ça va assez vite) avec que des chansons qu’on aimait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *