Mon enterrement de vie de jeune fille en mode guerrière !

Si tu te souviens bien, je t’avais fait un petit article qui t’expliquait – et expliquait surtout à mes amies – ce que je voulais et surtout ce que je NE voulais PAS pour mon enterrement de vie de jeune fille.

Remontons donc dans la machine à remonter le temps : nous voilà un samedi matin de début avril – et je ne veux entendre personne dire “Avril ? Mais elle est super en retard dans ces chroniques !”, personne. Bref, début avril, un beau samedi matin pluvieux, j’étais tranquillement en train de dormir quand une bande de filles à sauter en hurlant sur mon l…. ah et non, désolée de te décevoir, mais ça ne s’est pas passé comme ça.

Tout d’abord, nous avions convenu la date ensemble. Venant de loin, 500 km, nous devions absolument avoir une date de fixée pour nos enterrements de vie de célibataire respectifs. Donc mon Canadien et moi nous dormions chez mes parents et nous avions pris un bon petit déjeuner en attendant de voir nos amis débarquer. Tout le reste était secret pour nous mais nous étions prêts à vivre chacun une folle journée !

Le déguisement d’un enterrement de vie de jeune fille…

Moi qui refusait d’avoir un déguisement trop sexy ou trop kitsch, j’ai finalement eu le droit d’en avoir un, mais celui-là j’acceptais sans souci de le porter !

yeti 1

Crédits photo : My Endless Love Photographie

Avant de vous révéler le nom du personnage auquel j’étais censé ressembler (à moins que vous ayez déjà deviné), je tiens à vous dire que mes cheveux ont beaucoup souffert de cette journée et le démêlage était très très long ! Mes amies, par contre, ont beaucoup apprécié cette petite séance de coiffure et de relooking pour le coup !

Reprenons le fil de la journée : alors, as-tu deviné quel est ce personnage ?

C’est Rikku, un personnage de jeux-vidéo, de Final Fantasy X pour être plus précis. Pourquoi ce déguisement alors ? Et bien si on remonte encore un peu dans le temps grâce à ma super-machine-à-voyager-dans-le-temps, tu découvrirais que depuis 15 ans environ nous sommes de grands fans de jeux-vidéos et plus particulièrement de Final Fantasy dans la famille. Avec ma cousine Tût-Tûûût, nous avions pour habitude d’attribuer nos prénoms aux différents personnages féminins de ces jeux. Sur FFX, vu que Rikku est la blonde espiègle, c’était donc moi qui lui correspondait, d’où ce déguisement que j’ai porté avec plaisir toute la journée.

…en mode warrior (guerrière) !

Rikku est aussi un personnage avec un esprit un peu buté, tiens, ça me ressemble pas ça aussi, et une guerrière surtout ! Ce qui veut dire un programme mouvementé pour cette journée !

Après un petit déjeuner sur-vitaminé, une guerrière ça doit se nourrir comme une guerrière, avec de supers bonnes boissons énergisantes et barres hyper-caloriques, yerk, voilà que je me retrouve devant une brouette pour faire des gages. Hein, quoi, mais j’avais dit que je refuserais tous les gages parce que je n’aime pas ça ?

Et bien, voilà que mes proches avaient prévu une parade à cette situation : faire des gages chez des gens que je connais !

J’ai donc fait le tour du quartier dans lequel j’avais grandi et j’ai eu des gages à faire chez les parents de mes amis d’enfance. J’ai adoré revoir les gens qui m’ont vu grandir. Ma voisine et amie d’enfance a vraiment assuré sur ce coup-là, et les gages étaient plutôt gentils.

EVJF2

Crédits photo : My Endless Love Photographie

En voici la liste, si jamais vous en avez besoin pour enterrer la vie de célibataire d’un de vos proches :

  • Jouer à “je te tiens, tu me tiens par la barbichette”.
  • Reconnaître un objet les yeux bandés, évidement c’est subversif, c’était une knack d’Alsace !
  • Dessiner le portrait de mon cher et tendre de la main gauche.
  • Courir autour de l’église en criant le nom de mon futur mari en moins d’une minute (j’ai mis 20 secondes je crois hé hé).

EVJF3

Crédits photo : My Endless Love Photographie

  • Reconnaître ce qu’est l’obscur breuvage que l’on me sert (c’était du vin fait maison).
  • Demander à goûter un vin chez le caviste en plaçant les mots “lune de miel”, “sensuel”, “chaud”.
  • Résoudre une énigme après avoir bu du vin chez le caviste à 10 h 30 du matin.
  • Se faire offrir des chocolats à la boulangerie.

EVJF4

Crédits photo : My Endless Love Photographie

Et la brouette dans tout ça ?

À chaque épreuve réussie, ou non, je partais avec un sachet de provision : oui les guerriers ont besoin de provision avant de partir à l’aventure. Mais comme il y en avait beaucoup, la brouette me servait à tout transporter.

Le repas des guerrières !

Et nous voici de retour chez mes parents avec suffisamment de nourriture pour tenir un siège ! La suite, c’était donc préparer ensemble le repas de midi et, moi qui adore la cuisine, je m’y suis mise avec grand plaisir.

Là encore, j’avais quelques petits gages bien gentils : préparer la pâte à crêpes, éplucher un concombre avec un couteau non-adapté (celui à pain convient très bien), ôter les carapaces des crevettes avec 2 paires de gants l’une sur l’autre (là aussi c’était censé me rendre la tâche difficile mais ce fût le résultat contraire, avec des gants c’est plus simple !), réaliser des sauces à dips, etc.

Voilà le résultat de notre travail d’équipe, et s’en est suivie une crêpe party !

EVJF5

Crédits photo : My Endless Love Photographie

L’après-midi très chargé : du sport…

“Mince ! On est en retard, on se dépêche !” Et nous voilà en voiture pour une destination inconnue, malgré tout je ne me suis pas sentie inquiète du tout, il faut dire que j’avais pleinement confiance en mes proches.

On arrive dans une zone industrielle, devant un bowling. Bon je suis assez nulle à ce sport mais j’aime m’amuser donc ça me convient très bien. On rentre, on monte un escalier et là : TADAM !!! Plein de gilets et pistolets en plastiques !!! C’est un laser game et on est parti pour deux séries de 20 minutes ! La gameuse en moi est aux anges !

Bon, j’étais dans l’équipe perdante les deux fois mais, par contre, j’étais la meilleur joueuse au premier round ! J’ai un peu baissé mes stats pour le second malheureusement mais, en excuse, j’avais un handicap : des bottes en fourrure dans un labyrinthe où l’on crevait de chaud !

EVJF7

Merci encore à la gentille employée qui a bien voulu nous prendre en photo !

…et de la détente !

Après ces 40 minutes intenses, direction le spa. Mais elle ne voulait pas faire “le sachet de thé dans une piscine” pour son EVJF me diras-tu si tu te souviens de mon précédent article. Et bien je n’ai pas changé d’avis, je ne voulais pas y aller pour passer tout mon temps là-bas mais, après le sport, rien de tel qu’un tour dans une piscine pour se détendre.

Nous avons donc profité de la piscine, du sauna, de l’espace détente et ça nous a fait un bien fou avant de repartir vers de nouvelles aventures !

Une murder-party !

Voilà enfin la fin de cette journée, avec un repas chez ma chère voisine et une murder-party préparée par ma chère cousine. Moi qui voulais en faire une un jour, mon vœu a été exaucé et, en plus, c’était une murder personnalisée : mon Canadien avait le rôle de la victime, bon ça c’est un peu glauque mais bon c’est de la fiction !

La murder était un peu difficile pour une fin de journée aussi éprouvante, nous étions tous fatiguées mais on en a profité au maximum et c’était vraiment une excellente journée !

EVJF6

Crédits photo : My Endless Love Photographie

Et les hommes ?

Les hommes, de leur côté, ont aussi eu droit à une journée de warrior : du quad et quelques petits accidents mais, finalement, il n’y a pas eu de blessé, juste du matériel de cassé. Ouf ! Eux aussi c’était des aventuriers !

Et toi, comment s’est passé ton EVJF ? Était-il conforme à tes attentes ? Avais-tu donné des consignes en amont à tes amies sur ce que tu voulais faire ou pas ? Dis-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



11 commentaires sur “Mon enterrement de vie de jeune fille en mode guerrière !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *