Mon enterrement de vie de jeune fille à Paris : une journée girly sous le signe de la danse !

Début juillet 2014 : nous avons rendu notre appartement en vue de notre prochain déménagement à l’île Maurice. Nous squattons chez des amis à Paris pour encore quelques jours (avant de prendre des vacances dans le sud, chez mon père, et de partir pour de bon à l’autre bout du Monde !), car c’est à Paris avec tous nos amis que Monsieur Omdemavie et moi voulons fêter « nos enterrements ».

À cause de notre emploi du temps chargé, j’étais déjà au courant de la date de mon enterrement de vie de jeune fille – aka EVJF. Les garçons ayant souvent un tout autre type d’organisation que nous les filles (hem…), mon futur mari ne faisait malheureusement pas son enterrement de vie de garçon le même jour que moi, mais la semaine suivante.

Les surprises démarrent…

La veille de l’EVJF, je reçois un mot de ma témoin par mail : une petite invitation me donnant rendez-vous à 10h30 dans un lieu précis des Tuileries. « Viens comme tu es », précise le mot (que celle qui n’a pas pensé, comme moi, « comme chez MacDo ? » en lisant cette phrase me jette la première pierre !).

OK c’est parti, pas de stress, zen : mes copines sont cools, elles ne devraient pas me déguiser en b*te géante (enfin, je l’espère !), et je m’habille « tout terrain » au cas où (jean-tshirt-basket). Je suis à l’heure aux Tuileries. Il y a une fête foraine en ce moment mais rien n’est ouvert, je me demande s’il y a une thématique « manège » pour cette journée ?

Je cherche des copines du regard, personne. Mais, oh tiens, mais ? C’est bien le copain de ma demoiselle d’honneur Miss Vintage que je vois là-bas ? Je m’approche de lui en rigolant et je lui demande si cette journée, qui devait se passer entre filles, va prendre une autre tournure ! Mais en fait, non : il a juste été chargé par Miss Vintage de me remettre plusieurs choses !

Je reçois donc : un badge pour mon EVJF avec une sirène dessus (j’adore La Petite Sirène et ce dessin animé c’était un de mes surnoms petite !) ; un t-shirt avec un dessin et la mention « j’enterre ma vie de petite sirène » ; et un diadème !

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Mon beau t-shirt ! 

Une fois parée, il me dit de m’avancer dans l’allée du parc… Je suis près d’un marchand de churros, le parc est quasi vide, c’est surréaliste. Et je repère ma témoin plus loin, qui gesticule !

Tout d’un coup, de la musique se fait entendre depuis le stand du marchand de churros ! Je reconnais les premières notes de la chanson Timber (Ke$ha et Pitbull), une chanson super entrainante que j’adore et sur laquelle Monsieur Omdemavie et moi pensions même créer une chorégraphie pour le mariage ! Et là, plusieurs copines font leur apparition et démarrent une choré, rejointes petit à petit par d’autres copines !

Gniiiiiii ! J’ai eu droit à un flashmob aux Tuileries !!!

Je me suis mise à danser avec elles, et j’ai vu que le copain de Miss Vintage filmait en fait toute la scène. Quand le flashmob est fini, je suis aux anges : j’applaudis mes 6 copines qui se sont données à fond et je les embrasse.

J’ai ensuite droit à un autre mot, me disant de me rendre près de la place Vendôme cette fois. Le copain de Miss Vintage nous laisse, puis nous nous mettons en route entre filles. J’essaie de deviner où nous nous rendons mais je n’en ai aucune idée ! D’ailleurs, à la place Vendôme, c’est bien simple : pour moi il n’y a que des boutiques de luxe ou des bijouteries !

Une copine accepte de me donner un indice : « ça a un rapport avec un animal ». Et là, toutes les autres filles la regardent et lui disent « hein ? comment ça ?? ». J’étais morte de rire !!! Je n’ai pas arrêté de les charrier, « comment ça, en fait vous n’êtes pas d’accord sur l’endroit où vous m’emmenez ? », « mais il n’y a pas de zoo dans ce quartier », etc.

Au final, on arrive dans la bonne rue, et je distingue au loin une enseigne et des mots, « danse », « spectacle »… Et avec mon indice… Bon sang mais c’est bien sûr !!! Je crie aux copines : « Vous m’emmenez à Elephant Paname ?! ». Bingo !

Un cours de danse

Elephant Paname est un centre d’art et de danse – une discipline que j’affectionne particulièrement, même si je dois avoir la grâce d’une otarie ! – dont j’ai entendu parler mais que je n’ai jamais visité.

Les copines sont surprises que je trouve aussi facilement : en fait, à part celle qui m’avait donné l’indice (qui est prof de danse dans la vie !), aucune d’elles ne se souvenait vraiment du nom du lieu – d’où l’indice qui leur paraissait incongru !

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

On fait des oreilles d’éléphant devant Elephant Paname…

On entre dedans, je reçois la clé d’un studio : gniiiii on va danser ! Une fois dans le vestiaire, la copine prof de danse me donne un costume… de danseuse orientale ! Il est vert fluo, pailleté, avec une jupe fendue sur le côté et un top rembourré à mort qui me fait des seins énoooooormes ! Je rigole rien qu’en me regardant dans le miroir !

La copine en question nous donne ainsi pendant une heure un cours de danse orientale super sympa, où on a bien rigolé quand on n’arrivait pas à faire les mouvements !

Une copine, L., s’éclipse pendant le cours mais, à ce moment-là, je ne sais pas pourquoi.

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Dans mon costume fluo de danseuse orientale !

Un pique-nique « Saveurs du Monde »

Après cette session, re-petit mot : j’ai rendez-vous dans le 12e arrondissement, au Square Trousseau. Une fois là-bas, vers 13 heures, j’ai la bonne surprise de retrouver L. avec ma copine A. : elles avaient préparé un pique-nique de folie autour des « saveurs du Monde », en référence à mon amour du voyage !

Nous nous installons sous le kiosque du square, sur des grands drapeaux de pays différents en guise de nappes, et nous avons ainsi dégusté – entre autres délicieuses choses : des rouleaux de printemps (Vietnam), des bagels (USA), des fajitas (Mexique), un taboulé au boulghour (Liban – enfin on pourrait avoir un long débat sur le vrai taboulé, est-ce celui avec du persil ou celui avec du boulghour ?!), des pains jambons-fromage (France), des soufflés au chorizo (Espagne), etc. Et en desserts, de fabuleux muffins choco cœur coulant caramel au beurre salé et des doughnuts… Elles ne se sont pas moquées de moi ! L. et A. avaient tout préparé elles-mêmes la veille jusqu’à fort tard : c’était incroyable et on les a complimenté car tout était délicieux – elles peuvent ouvrir un resto !

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Pique-nique entre girls

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Quelques plats du pique-nique

Pendant le repas, j’ai eu droit à un petit questionnaire rigolo sur Monsieur Omdemavie (A. avait récupéré ses réponses en avance) – c’était marrant, surtout qu’il y avait parfois des questions un peu pièges, ou alors, d’autres où j’ai complétement foiré mes réponses : on s’est tapé plusieurs fous rires comme ça !

Et puis j’ai reçu un cadeau inattendu et très touchant : un magnifique cahier avec des mots de chaque copine, agrémentés de photos. À la lecture de ces magnifiques messages, je peux te dire que j’étais toute émue…

Et les surprises continuent…

Après le pique-nique, je reçois une autre enveloppe, « Rendez-vous dans un endroit que tu connais bien pour un après-midi girly ». Nous nous mettons en route toutes les 8, et je finis par trouver où elles m’emmènent : dans notre ancien appartement à Monsieur Omdemavie et moi ! Eh oui, depuis notre déménagement, 2 amis à nous (mon amie prof de danse et son Chéri) avaient repris l’appartement que nous louions et c’est donc là que nous allions.

Là-bas, les copines installent dans le salon des lanternes de papier, des fanions, et un coin « thé-bonbons-chocobons ». Puis arrive une connaissance de Miss Vintage, qui est… nail-artiste ! Chouette, moi qui adore le vernis et qui n’ait jamais tenté ce genre de choses, je suis aux anges !

Notre nail-artiste déballe plusieurs modèles pour nous donner des idées mais précise qu’elle peut faire ce que l’on veut. Je lui demande donc des fleurs de frangipane (que j’adore) sur mes doigts, sur un vernis turquoise. C’est trop beau ! Puis toutes les copines en font aussi chacune leur tour, avec des motifs différents (seulement un motif par main et par fille par contre, sinon elle en aurait eu pour des heures !). Et pendant que mes ongles sèchent, je bois du thé avec elles en papotant.

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Elles sortent aussi un « jeu maison » : connaissant ma passion pour les chaussures, elles avaient préparé un « Memory Chaussures » !

Le principe : dans une belle boite, elles ont mélangé des tirages de portraits de copines et des photos de chaussures, et je devais retrouver à qui appartenait chaque paire ! C’était très amusant, et je dois dire que j’ai presque fait un sans-faute car, sur 22 paires, j’ai dû en trouver 20 !

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Le « Memory chaussures »

Après tout ça, vers 17h30, deux copines partent, ne pouvant pas rester pour la soirée. Nous sommes donc 6 à présent, et apparemment je dois me préparer à sortir, selon la nouvelle enveloppe. Mais je suis en jean et t-shirt ! Ouf, ma témoin m’a ramené un choix de vêtements à elle (j’ai pris une petite robe noire) et ma copine prof de danse m’a prêté un collant, des chaussures à talons et m’a maquillée !

Une journée girly à Paris pour mon EVJF sous le signe de la danse

Crédits photo : Photo personnelle

Prête à sortir !

C’est parti : nous nous retrouvons dans le centre de Paris à l’heure de l’apéro, dans un bar à tapas appelé Uniq. On y déguste de bons cocktails avec des petites choses à grignoter.

Nous finissons la soirée au Bataclan à quatre copines, pour une soirée années 80/90 : jouissif ! Nous sortons du Bataclan peu avant 3 heures du matin : la galère pour trouver un taxi ! On a fini par en trouver un, qui a râlé tout le trajet et roulé comme un dingue parce que c’était sa dernière course et qu’on allait à l’autre bout de chez lui – haha.

Au final, on a dormi chez ma témoin vers 4 heures du matin après un booooon bain de pied pour détendre nos petons fatigués par cette journée de folie ! Et le lendemain matin, les warriors que nous sommes avons trouvé assez de force pour aller faire un petit brunch dans un sympathique resto du 11e arrondissement !

Au final, cet EVJF était vraiment top, comme je le souhaitais : à la cool, avec de bonnes petites choses à manger, de la danse, un petit grain de folie… Et beaucoup d’amour et d’amitié ! Mes copines ont été parfaites ! 🙂

Et toi, comment s’est passé ton EVJF ? Étais-tu contente des surprises réservées par tes copines ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Mon enterrement de vie de jeune fille à Paris : une journée girly sous le signe de la danse !”

  • Rhoooo sympa !!!! j’aime bcp ce que tes copines t’on préparé (enfin sauf la danse, pas mon truc ^^).
    Pour le moment, je ne sais pas si nous ferons nos EVJF/EVG, on verra bien ^^

  • C’est clair que ça avait l’air d’être un evjf tout à fait génial !!!
    Cela m’aurait beaucoup plu, que ce soit en tant que mariée ou d’y assister !!!

  • Très sympa, ton EVJF.
    Le taboulé libanais je ne sais pas, mais le taboulé syrien (ça n’est quand-même pas très loin) est avec beaucoup de persil et un peu de boulghour. En tout cas celui que j’avais mangé là-bas, il y a longtemps.

  • J’ai adoré l’idée du memory chaussures moi aussi !
    En tout cas la journée avait l’air chouette, je garde quelques idées pour le jour où je devrai en préparer un !

  • Oui ça avait l’air super chouette !! J’avoue que j’ai passé une bonne année car 2 amies se marient et j’ai donc fait leurs EVJF et le mien étai le week-end dernier !

  • Tu as des supers copines, ton evjf avait l’air hyper sympa ! Moi aussi je suis une fan inconditionnelle d’Ariel ! Original l’idée du mémory chaussures (sur une photo on voit un chat, c’était un piège? lol)

    • Haha bien vu Mlle Folie douce, le chat c’était un piège 😉 il s’était glissé dans mes tongs, j’ai dû retrouver « sa » paire du coup !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *