Mon expérience du Salon du Mariage

Je te le dis d’emblée : moi, j’ai bien aimé le Salon du Mariage. Tellement que j’y suis allée deux fois !

La première fois

Si tu te souviens bien (je l’ai évoqué rapidement dans une autre chronique – comment ça, tu ne te souviens pas du contenu précis de ma deuxième chronique qui a été publiée au mois de novembre 2016 ?!), la première fois que nous sommes allés au Salon du Mariage avec Monsieur Chat, nous n’étions même pas fiancés.

Oui oui, tu lis bien, j’ai traîné emmené Monsieur Chat au Salon du Mariage de la Porte de Versailles à Paris avant même nos fiançailles ! C’était en septembre 2015, Monsieur Chat savait déjà qu’il allait me demander en mariage avant la fin de l’année (et moi j’aurais dû comprendre un truc ce jour-là… bref).

Mais pourquoi diable aller au Salon du Mariage alors qu’on n’est même pas fiancés ? Parce que je croyais sincèrement que ce salon n’avait lieu qu’une fois par an, et que ça aurait été trop bête de perdre autant de temps dans nos préparatifs si Monsieur Chat se décidait enfin.

Du coup, clairement, durant cette première visite, je voulais me renseigner. Faire une étude de l’offre, prendre des brochures et des cartes de visite à gauche, à droite, voir ce qui existait, ce que ça coûtait, comment ça se passait. D’autant que mon dîner de mariage serait entièrement végétarien ! Je sors donc des cases classiques du dîner de mariage avec foie gras/huîtres en entrée, magret en plat et choux en dessert, et j’avais une vraie recherche à faire sur ce point-là !

En gros, je suis allée tâter le terrain. Après tout, c’est vrai, je n’avais jamais organisé un événement de cette taille ! J’étais d’une naïveté touchante, les paillettes dans les yeux et la bouche en cœur.

Nous sommes ressortis du salon avec les pieds en compote, la tête comme ça d’avoir slalomé dans la foule pendant trois heures, mais surtout, avec deux sacs pleins de brochures et autres cartes de visite.

Crédits photo : Le Salon du Mariage à Paris

Je les ai un peu triées en rentrant, éliminant direct celles qui ne m’avaient pas plu sur place (mais pour lesquelles j’avais trop de tact pour refuser de prendre des documents devant les prestataires !) et mettant des petits commentaires sur les autres. Je les ai rangées dans un coin de notre appart et j’ai pris mon mal en patience pour la suite.

La seconde fois

Nous sommes retournés à ce même Salon du Mariage de la Porte de Versailles en septembre 2016 – entre-temps j’ai appris qu’il y avait une autre session du salon en janvier 2016, mais pour le coup, j’avais déjà tout ce dont j’avais besoin pour commencer mon organisation à ce moment-là.

Nous y sommes retournés avec une toute autre stratégie : chercher nos derniers prestataires, à savoir le photographe, le pâtissier, le voyagiste pour notre voyage de noces et le bijoutier pour nos alliances.

Nous avons donc été beaucoup plus sélectifs sur les stands que nous avons visités, et nous avons passé moins de temps sur place (ce qui ne m’a pas empêchée de sortir avec un mal de crâne à cause de la foule…). J’ai commencé par étudier le plan qui nous a été donné à l’entrée du salon, et on y est allés en mode commando.

Mon expérience du Salon du Mariage Paris

Crédits photo : Photo personnelle

Mon expérience du Salon du Mariage Paris

Crédits photo : Photo personnelle

Mon expérience du Salon du Mariage Paris

Crédits photo : Photo personnelle

Quelques essais d’alliances

Nous avons fait le choix de chercher nos prestataires pour ces postes pour plusieurs raisons.

Déjà, pour une question de logistique : le salon, c’est plusieurs prestataires au même endroit. On gagne donc du temps à en démarcher plusieurs sur une même journée.

Ensuite, on peut négocier les tarifs sur les salons. Pour nous, ça a été particulièrement vrai pour les alliances, pour lesquelles on a pu négocier une remise supplémentaire au tarif salon annoncé. Nos photographes avaient un package spécial avec un tarif salon, les couturiers pour le costume de Monsieur Chat faisaient une remise salon aussi, idem pour le Photobooth. Du coup, je pense sincèrement que si tu as le temps (et le courage), et a fortiori si tu as repéré des prestataires qui y seront présents, ça mérite d’aller les voir à cette occasion et d’en profiter pour négocier comme chez le marchand de tapis !

Enfin, et surtout à mon sens, ça permet d’avoir un premier contact avec les prestataires. On peut voir en vrai, on peut toucher, parfois même on peut goûter (je savais que nous n’aurions pas de dragées, ça ne m’a pas empêchée de goûter, hein. Au cas où, n’est-ce pas ?). Mais surtout, on peut discuter en face à face. Surtout pour le poste photographe.

J’avais fait des recherches sur Internet, et j’avais trouvé des personnes qui faisaient un travail qui me plaisait beaucoup. J’avais notamment eu un coup de cœur pour Julien Nguyen-Kim. Son style de photo me plaisait énormément : des photos claires, lumineuses, radieuses ! Je suis allée jusqu’à le rencontrer assez tôt dans mes recherches, et le courant est vraiment super bien passé : il est très doux et attentif, je recommande ! Malheureusement, il n’était finalement plus disponible pour notre date lorsque j’ai repris sérieusement mes recherches de photographe… Retour à la case départ, donc.

Au final, tout a été balayé par des personnes que j’ai rencontrées au détour d’une allée du salon. Ils nous ont présenté leur travail « en vrai », ont vraiment pris le temps de nous expliquer leur façon de faire et de vivre leur métier, et on a été soufflés. Non, sérieux, je suis tombée raide dingue de nos photographes, et j’ai plein d’anecdotes que je te raconterai dans une autre chronique. Tu peux trouver ici et les deux photos qui nous ont définitivement fait craquer !

On est donc rentrés à la maison avec un bon de commande pour les alliances, un contact et une espèce d’ébauche grossière de devis pour le voyage, et un MÉGA coup de cœur pour des photographes. La journée a été rentabilisée !

Donc voilà, moi, j’ai aimé aller au Salon du Mariage et j’ai trouvé ça à la fois pratique et utile. Je recommande !

Et toi ? Tu as visité un Salon du Mariage ? Tu y as trouvé des prestataires ? Tu as survécu à la foule et à la chaleur ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Mon expérience du Salon du Mariage”

  • Une affaire bien menée dis donc! Nous avons acheté nos alliances sur le salon du mariage et profité d’une super promo. En plus de nos alliances j’ai travaillé avec un salon coiffeur/maquilleur et un prestataire de matériel audio qui étaient présent là bas. C’est vrai que c’est top ça te permet de découvrir certains prestas.

  • Pour nous, ça n’a pas été la même. On était à Clermont Ferrand. J’avais trouvé ça petit. Pas moyen d’essayer quoi que ce soit, on se marchait dessus. Même le stand de robes était pas vraiment intéressant. Pas de remise, pas d’essayage. Juste des prises de RDV en boutique. Le plus rigolo en fait, dans cette histoire, c’est que nous avons participé à un tirage au sort pour gagner une lune de miel. On n’a pas gagné… sauf la surprise de se faire appeler par TF1 pour participer à 4 mariages pour une lune de miel ! On a refusé, mais l’anecdote nous fait encore rire !

    • Je t’avouerai que je n’ai pas pensé à chercher ma robe sur le salon, et je crois que je n’aurais pas eu le courage de faire des essayages dans ces conditions… Mais pour tout le reste c’était quand meme bien pratique !

  • J’étais allée a un salon du mariage a la défense et au four seasons lorsque ma sœur préparais son mariage. et je n’ai pas vraiment apprécié. Pour mon propre mariage, je n’ai fait aucun salon.

    par contre j’aurais adoré avoir une photo avec mon chat.comme sur tes liens..mais c’est un grand timide, personne ne l’a vu entre le vendredi soir et le lundi matin…et pourtant il n’est pas sortit de la maison.

  • Pareil pour moi, le premier salon, j’y suis allée avec une amie, pour rencontrer une couturière que j’avais repérée ( et je suis bien repartie avec « ma » couturière, mais pas celle que j’avais repérée, une autre rencontrée sur place et avec qui le feeling est tout de suite passé ^^ ), et la deuxième fois avec Chouchou pour acheter nos alliances (et on a bien fait, super promo!!). Je valide aussi le mal de tête, bouh, dans un espace surchauffé en plein hiver berk!

    • Oui, c’est sur que c’est pas une promenade de santé ! C’est pas forcément agréable, mais j’ai trouvé que c’était efficace au moins 🙂

  • J’ai réussi à traîner Chéri au salon du mariage de Bruxelles. L’objectif était officiellement de sélectionner le bijoutier pour nos alliances (et peut-être déjà le modèle), et officieusement j’avais envie de goûter au moins une fois à cette ambiance en me sentant légitime, et surtout d’assister à un défilé de costume et robes…
    Ça a marché, nous avons bel et bien sélectionné notre bijoutier (avec une réduc spéciale salon en prime), et j’ai pu assister à mon défilé (même si j’avais déjà commandé ma précieuse).

    • ça, pour le coup, je n’ai pas regardé les défilés. On avait déjà passé tellement de temps sur les prestataires qu’on avait pas le courage de se frayer un chemin jusqu’au défilé !

  • Hihi !!! Nous aussi on y est allé 2 fois aux mêmes dates !! On aurait pu s’y croiser 😉 C’est lors de notre 2e visite, qu’on a découverte la carte végétarienne de celui qui est devenu notre traiteur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *