La fabuleuse demande en mariage – Partie 1

« Elle est bien gentille la Kiska, mais la dernière fois, elle m’a un peu laissé sur ma faim ! C’est bien joli ce qui se passe avant et ce qui se passe après, mais cette demande alors ?!”

Là. Tes désirs sont des ordres, tes vœux exaucés. Aujourd’hui, on va envoyer du rêve. Voici la fabuleuse histoire de comment M. Chat m’a demandé en mariage !

Besoin d’un petit récap ? Ma chronique précédente, c’est par là !

Et donc, au mois de juillet, tu te morfondais sur la plage, l’annulaire aussi nu qu’au premier jour…

Tu as vu la photo dans mon poste précédent ? Je ne me morfondais pas tant que ça non plus, je te rassure !

Attends, un tout petit retour en arrière : M.  Chat m’a offert pour mon anniversaire il y a quelques années une jolie bague, que je porte à l’annulaire droit. J’avais un peu arrêté de la porter, et je l’ai ressortie exprès en 2015, dans l’espoir un peu naïf de donner des idées de bagues à M. Chat (comment ça, c’est trop subtil, comme allusion ?). Le truc, c’est que j’ai une petite tête, et qu’il m’arrive de laisser traîner mes bijoux (dans mon sac à puce après avoir mis de la crème sur mes mains, dans la cuisine, dans la salle de bain, sur ma boîte à bijoux…). Il m’arrive donc d’oublier où elle se trouve pendant plusieurs heures, pour la retrouver un peu plus tard. Et non, je ne le fais pas exprès !

Et donc, j’ai continué à me morfondre au mois d’août aussi. Et puis au mois de septembre, Maman-Chat est venue nous rendre visite. J’ai une très bonne relation avec Maman-Chat, et à vrai dire, ça fait peut-être 10 ans qu’elle attend de marier son fils ! Je profite donc de sa visite pour me morfondre avec elle de cette demande qui n’arrive pas, de son fils qui n’a pas l’air décidé, et j’en profite pour lui montrer mes tableaux Pinterest de robes et de déco. Elle me réconforte et fustige gentiment son fils qui ne veut rien savoir de ces histoires de mariage. Elle est clairement de mon côté, et me propose d’essayer de lui parler…

M. Chat profite de la visite de sa mère pour poser une journée, et aller faire du shopping dans Paris avec elle. Nous avions repéré une veste pour lui l’avant-veille, il va pouvoir aller l’essayer en vrai du coup.

Hop, un saut en avant, nous sommes en décembre

Cette année, c’est l’année de mes parents, toute la fratrie (2 frères, 1 sœur) et les pièces rapportées qui vont avec se retrouve à Cherbourg le 24 décembre pour célébrer Noël (en 2016, c’est “l’année des autres”, le 24 décembre est dédié aux belles-familles).

Je ne suis toujours pas fiancée, mais nous partons pour Moscou dans la foulée, pour célébrer le Nouvel An. Je nous imagine déjà, moi dans mon joli bonnet islandais (pas de chapka en fourrure chez nous, извини !) et mes mitaines à torsades, lui un genou à terre dans la neige par -15°, me demandant de devenir sa femme devant les touristes en pâmoison par tant de romantisme…

La fabuleuse demande en mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Détail des tours de la place rouge

Tu me vois venir, n’est ce pas ? Tu la vois, l’incohérence de mon joli rêve ?

Effectivement, les mitaines par -15°, ce n’est pas exactement une réalité. Ça aurait été plutôt moufles doublées et collant polaire sous le jean avec 4 épaisseurs de chaussettes…

La fabuleuse demande en mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Froid, te dis-je !

Revenons donc au 24 décembre

Premier évènement notable : en sortant la valise de la voiture, je me rends compte que j’ai oublié nos vêtements de lumière, bien propres bien repassés dans leur housse de protection… M. Chat appelle sa maman par Skype un peu plus tard, et le lui raconte. Elle lui dit quelque chose comme “mais il faut aller acheter une chemise et une jolie robe !” – et s’en suit un gros blanc avec un regard en coin vers moi… J’interprète pas ça comme M. Chat qui s’inquiète que je me vexe, et n’en pense rien de plus !

J’ai été élevée dans la religion catholique. Dans mon enfance, ma maman était très pratiquante, et c’était socquettes blanches à froufrous, messe dominicale et gâteau de la pâtisserie en face de l’église tous les dimanches. Elle a même été prof de cathé dans mon collège ! Depuis, elle a “pété son bocal” comme elle dit, et vers mes 13 ans tout ça s’est arrêté d’un coup.

Me reste à moi de très bons souvenirs de la messe de Minuit : s’il faut assister à une messe dans l’année, pour moi, c’est celle-là. Celle où on chante des cantiques et où tout le monde est de bonne humeur ! Celle qui te rappelle le sens de la fête qu’on a commencé à célébrer à la maison avant, et qui finira par des cadeaux après.

Sauf que ça fait des années que je n’ai pas réussi à convaincre ma famille d’aller à la messe de minuit. Mon papa est toujours partant, mais ça fait suer les autres de devoir attendre pour finir le repas, et depuis qu’ils ont des enfants, il faut de toute façon que quelqu’un reste à la maison…

Mais cette année, j’ai décidé que j’irai à la messe de minuit. Là ! Toute seule s’il le faut, mais j’y tiens !

Je relance le sujet à table, et j’arrive à convaincre mes parents, et même mon frère V., pourtant athée notoire. C’est la magie de Noël ! Je suis sûre qu’il veut me faire plaisir, et suis vraiment contente d’avoir réussi à le convaincre.

La fabuleuse demande en mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Retour en 2006… Déjà dans une église !

Mais suffit, je t’en ai déjà assez dit pour cette fois ! Comment ça, c’est cruel ? Il va falloir t’y faire, l’organisation d’un mariage, c’est frétiller d’excitation pendant des mois avant d’avoir enfin le bouquet final !

Mais non, la suite n’arrive pas « dans des mois », quand même !

Et toi ? Comment a eu lieu ta demande en mariage ? As-tu eu la surprise ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “La fabuleuse demande en mariage – Partie 1”

  • Je partage ton avis sur la messe de Noël, je ne suis pas pratiquante mais c’est la seule messe à laquelle j’adore aller, pour les mêmes raisons que toi : le moment convivial et chaleureux avec plein de chants de Noël qu’on partage avec des gens tout aussi heureux que nous ! 😉

    Bon, mais tout ça me laisse sur ma faim, je veux la suite !!! ^^

    • je vais envoyer mes proches vous lire plus souvent, si vous m’aidez à faire du lobbying pour la messe de minuit ! 😉 la suite arrive très vite!

  • Ah non c’est cruel ce que tu nous fais là Melle Kiska ! J’adore lire les chroniques de demande en mariage , je veux la suite !
    Mais je te rejoins complètement sur la messe de Noël : je ne suis pas pratiquante ni baptisée, mais j’aime bien aller à la messe de Noël, surtout en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *