La fabuleuse demande en mariage – Partie 2

Oh la vilaine Mlle Kiska. T’avoir laissée en plan juste au moment où ça devient intéressant ! Ce n’est pas très honnête, mais là, c’était vraiment trop long !

Mais trêve de bavardage : *roulement de tambour* voici enfin le moment de ma demande en mariage !

J’ai donc convaincu mes parents et mon frère d’aller à la messe de minuit !

Dans l’église, nous nous installons avec V. un rang derrière mes parents, vers le fond de l’église. L’ambiance est vraiment chouette, nous chantons, on s’amuse comme des petits fous, et la petite vieille à côté de moi fait les gros yeux.

C’est maintenant le moment d’aller communier. M. Chat et V. ne communient pas (M. Chat est orthodoxe), alors j’attends que la petite vieille sur mon chemin se décide à s’engager dans la file. Je m’impatiente, enfin quoi, c’est notre tour maintenant ! M. Chat m’attrape le bras et me dit “ne te dépêche pas !”. Moi je grogne, m’enfin, on se décide ou pas ? M. Chat m’attrape à nouveau le bras, je me retourne… et là il met un genoux à terre, il a un écrin ouvert dans une main, la mienne dans l’autre ! Dans ma tête, il se passe mille trucs, et dans mes yeux, c’est comme dans les films : je ne vois plus rien d’autre que mon M. Chat, là devant moi. C’est impressionnant comme mon champ de vision s’est réduit, je ne vois plus rien de ce qui se passe sur les cotés ! Il me dit quelque chose que je dois sûrement entendre, mais que je n’enregistre absolument pas. Je pleure avant même de vraiment comprendre ce qui m’arrive, et je hoche la tête un grand coup avant d’arriver à sortir un “Oui !” humide et un peu trop aigüe.

M. Chat me tend alors l’écrin, et c’est la première fois que je vois ma toute belle : elle est splendide ! Elle brille, elle claque, elle est parfaite. Je tremble d’émotion, l’ouragan Matthew, c’est du pipi de chat à coté de ce qui se passe à l’intérieur !

Ma demande en mariage le soir de Noël

Crédits photo : Photo personnelle

Mlle Kiska se la pète en attendant d’aller montrer la toute belle à tout Moscou

Je te laisse quand même imaginer la position de M. Chat, à genou entre 2 rangs de bancs d’église. Après un gros câlin et un baiser (il me fallait ça pour retrouver mon équilibre, ça tanguait sévère), M. Chat me dit “ben, vas-y, maintenant !”. Genre je suis en état d’aller communier après tout ça ! Je lui propose plutôt de sortir de l’église pour me remettre de mes émotions.

À l’extérieur, c’est rires, câlins, bisous, et admiration de la toute belle. Il y a des policiers à l’extérieur de l’église, ils nous félicitent chaleureusement, et moi, je plane. Nous en profitons pour appeler les parents-Chat et leur annoncer la nouvelle, et M. Chat me raconte les grandes lignes, comment il a acheté la bague avec sa maman et comment ma meilleure amie, C., était au courant que c’était pour aujourd’hui. Nous rentrons à la maison avec mes parents pour l’annoncer à mes frères et sœurs. J’ai un peu dessaoulé à ce moment-là, suffisamment pour faire une grosse blague à C. Je l’appelle avec ma voix la plus sérieuse possible pour lui souhaiter un joyeux Noël et prendre de ses nouvelles… Le vieux blanc au téléphone était juste trop drôle !

M. Chat m’explique qu’il a changé 1000 fois d’idée, dont à peu près 20 fois sur la seule journée du 24 décembre. Le pauvre s’est mis une pression de fou ! Il m’a expliqué avoir choisi le 24 décembre car il voulait me demander de l’épouser chez moi, dans ma famille, pour que je me sente bien et que je sois libre de refuser si je le voulais, ce que je n’aurais peut-être pas pu faire s’il m’avait demandé de l’épouser chez lui, dans sa famille (et donc sur la Place Rouge). Il a arrêté son choix sur la messe de minuit, car c’est quelque chose qui était important pour moi.

Et du coup, la moitié de Cherbourg est au courant !

Je te passe le reste de la soirée

Bizarrement mes cadeaux de Noël étaient vachement moins intéressants cette année ! Et si la bûche était bonne, les yeux de mon fiancé tout neuf étaient vachement plus intéressants. C’était mielleux à souhait pour le reste du repas !

Dans les jours qui suivent, j’apprends tout des coulisses de cette demande rocambolesque.

M. Chat s’est décidé d’un coup sec, en septembre, quelques jours avant la visite de sa maman. Pour aider mon M. Chat, j’avais fait des recherches de bagues en amont, et j’avais envoyé à C. une liste de modèles qui me plaisaient. Sauf que je n’ai pas eu l’idée, à un seul moment, de lui indiquer ma taille… Il a donc contacté C., qui lui a tout fourni, un peu en speed. Elle lui a également proposé un modèle supplémentaire, que je n’avais pas vu. Elle m’a dit avoir hésité à lui en parler, mais a finalement décidé de le faire…

Tu l’as compris hein ? C’est bien ce modèle que M. Chat a choisi pour ma toute belle ! La collection à laquelle elle appartient s’appelle “le lien” – ce n’est pas parfait, ça, pour symboliser une union ?

Ma demande en mariage le soir de Noël

Crédits photo : capture d'écran du site De Beers

Mon coup de cœur de l’époque…

Et donc, tu te souviens, un pavé plus tôt, quand je te parlais de Maman-Chat ? Comme elle partageait ma frustration et promettait de parler à son fils ? Le lendemain, le LENDEMAIN, ils allaient ensemble place Vendôme choisir ma toute belle ! Ce jour-là, coup de bol, j’ai oublié de mettre ma bague. Ils s’inquiétaient depuis le début de son séjour et ils cherchaient des stratégies pour me la subtiliser discrètement (de rien, mon Amour, de rien).

Ils ont été accueillis par la responsable de la boutique, qui les a reçus comme des stars, et leur a même fait visiter le petit musée privé de la boutique qui regroupe des pièces exceptionnelles de leur collection, dont certaines portées par Joséphine elle-même ! Ils ont même un mur présentant des pierres précieuses brutes, telles qu’elles ont été extraites. La bague qu’a choisi M. Chat, dans ma taille, n’a jamais été exposée, elle venait d’arriver au magasin, et aucune autre fille ne l’a passé à son doigt pour l’essayer. Du détail ? Du détail, qui en rajoute à la magie.

M. Chat m’a raconté avoir fait beaucoup de recherches sur comment me demander en mariage, auprès de ses proches, de ses collègues déjà mariés, et même sur Internet. Il a notamment envisagé de me faire sa demande à l’Opéra Garnier ! Tu savais, toi, qu’il est possible (moyennant finance) de monter sur la scène de l’Opéra pour faire une demande en direct live devant toute l’assistance ?!

Le matin du 24, j’ai envoyé mon M. Chat faire des courses en ville avec mon papa. Il a insisté pour aller “prendre un pot” dans le café préféré de papa, et lui a demandé ma main officiellement, avant de me la demander à moi, comme le veut la tradition (mon papa lui a parlé des “gants beurre frais”, traditionnellement obligatoires pour demander la main d’une jeune fille, pendant des années…). Mon père l’a dit à ma mère, qui l’a dit à mon frère V., qui lui a réussi à tenir sa langue, ce qui fait que mon frère F. et ma sœur C. étaient au final les seuls à ne pas être au courant.

Avec moi.

Je n’ai RIEN vu venir. Rien. Rien du tout. Même la famille qui accepte d’aller à la messe de minuit. Même mon frère V. qui vient, enfin quand même ! Même M. Chat qui était tout nerveux à côté de moi. Même le coup des vêtements oubliés et la remarque de Maman-Chat – qui s’est quand même bien foutu de moi en septembre !

Tiens, je ne résiste pas, je te remets une photo de ma toute belle ! J’en suis absolument dingue.

Ma demande en mariage le soir de Noël

Crédits photo : Photo personnelle

Ma toute belle quelques mois plus tard !

La prochaine fois, on rentre dans le vif du sujet de l’organisation et, promis, j’essaye de faire des billets moins longs (ou pas) !

Et toi ? As-tu participé, de près ou de loin, dans le choix de ta bague de fiançailles ? Ton fiancé t’a-t-il raconté toute sa démarche ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “La fabuleuse demande en mariage – Partie 2”

  • Cette bague et cette demande sont sublimes !
    C’est doux, simple et original à la fois, intime et partagé en même temps …
    Bref tout ce que j’aime !!

  • C’est marrant cette tendance qu’on a à ne rien voir venir !!
    Pour l’Opéra je ne savais pas du out, tu m’apprends quelque chose…
    En tout cas c’est une belle histoire que cette demande pendant la messe de minuit, et vu ce que tu racontes, je pense qu’il n’aurait pas pu choisir un meilleur moment !

    • Tu sais, je les ai à peine vus, les gens dans l’église ! J’ai juste vu en sortant les 3 ou 4 derniers rangs qui nous regardaient. Et la petite vieille, elle avait fini par se décider à aller communier, alors je crois qu’elle a raté le spectacle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *