Les faire-part de l’amour (ou pas !)

Après t’avoir parlé en détails de la recherche de nos prestataires, il est temps d’entamer la partie, à mon sens la plus amusante dans les préparatifs du mariage : les DIY !

Et je vais commencer par les faire-part. Clairement le DIY le plus loooooong de tous car il ne m’aura fallut pas moins d’un an pour arriver au résultat escompté ! Résultat qui soit dit en passant et totalement subjectivement est C A N O N ! Non mais vraiment ! J’en suis fan et tellement fière de les avoir réalisé de A à Z (même les enveloppes !).

Je vais tenter tant bien que mal de t’expliquer comment j’ai procédé ! Madame Myrtille avait donné aux siens une appellation plutôt amusante : FFF comprends F*cking Faire-Part ! Et ça reflète très bien la réalité des choses à certains moments.

Mes faire-part DIY

Crédits photo (creative commons) : Diana Schröder-Bode

La réalisation, étape 1 : le numérique

Vouloir faire tout soi-même c’est bien, encore faut-il savoir manier les outils informatiques nécessaires à la réalisation d’un ficher qu’on pourrait imprimer ensuite.

Fort heureusement pour moi, je me débrouille plutôt bien avec un ordinateur. Sinon honnêtement, je ne me serais pas lancée dedans. Je voulais quelque chose qui fasse pro, je voyais sur Instagram et Pinterest défiler des centaines d’inspirations qui me donnaient toutes envies. Mais sans avoir de réel coup de cœur jusqu’au jour où je suis tombée sur une image et ce fut l’évidence (comme d’habitude) !

Je voulais un faire-part qui se ferme, oui mais pas n’importe comment. Il fallait qu’il se ferme sur le milieu de notre logo que je mettrais en première de couverture, ensuite quand on l’ouvrirait il y aurait les informations principale au centre. Sur la droite une frise avec le programme de la journée et sur le volet de gauche le carton réponse avec sa petite enveloppe. Un petit ruban avec la date pour fermer le tout et le tour est joué !

Pour l’enveloppe, je voulais absolument le revers intérieur décoré et qu’elle soit cachetée. Tu visualises la chose ? Si non, ce n’est pas grave (attention spoiler) je vais te mettre la photo en bas de l’article !

Alors voilà, j’avais mon idée en tête, il fallait maintenant passer à l’action ! Plus facile à dire qu’à faire ! Je me suis cassée la tête des heures et des heures et des heuuuuuuures ! Non mais vraiment, si on devait mettre bout à bout toutes les heures passées sur ces « FFF » ce serait impressionnant ! Faire le fichier, imprimer une première fois « mince ça ne tombe pas juste ». Retravailler le ficher, réimprimer « mince j’ai trop coupé ici, pas assez là ». Retravailler le fichier ainsi de suite, ainsi de suite, ainsi de suite ! Jusqu’à avoir un résultat qui me plait… Et quand j’ai eu enfin terminée… pauvre de moi ! « Saperlipopette ! » (je te fais la version soft mais tu t’imagine bien qu’après des mois de travail, ma réaction fut légèrement plus violente). Je n’avais pas pensé aux enveloppes ! Mais oui, la taille des enveloppes ! La chose la plus logique qui soit pourtant, mais non… J’ai fait les choses à l’envers, résultat j’avais mon prototype de faire-part qui ne rentrait dans aucun format d’enveloppes !

Tans pis, j’ai commencé à regarder des tutos pour faire ses enveloppes soi-même et j’en ai trouvé toute une ribambelle. Me voila lancée. J’ai acheté les enveloppes que je souhaitais et je les aient recoupé de telle sorte à ce que mon faire-part rentre dedans.

Alors mon conseil si tu décides de te lancer dans ce DIY, avant de faire quoi que se soit : définis le format de tes enveloppes et celui de ton faire-part pour qu’ils matchent !

Mes faire-part DIY : le choix des enveloppes

Crédits photo : Photo personnelle

Je suis passée du format C5 au C6.

La réalisation, étape 2 : la pratique

J’avais terminé le fichier informatique, les enveloppes et leur revers intérieur. J’avais imprimé mes feuilles. Il était temps maintenant de passer à la partie pratique de la chose. Et là encore le « FFF » est de riveur ! Je dirais même qu’il est légitime !

Quelle naïve j’étais en pensant que le plus dur était derrière moi une fois mon prototype terminé. Que néni ! Parce que couper les feuilles, les plier, les passer une par une deux fois dans la plastifieuse pour mettre les dorures foil (tu as la technique sur YouTube si tu veux voir de quoi il s’agit), puis la ficelle et cacheter l’enveloppe. Tout ça, ce n’était pas une mince affaire ! Je dirais même qu’à côté, la partie numérique m’a paru plutôt simple finalement.

Plus d’une fois je me suis posée la question « pourquoiiiiiii je me suis lancée dedans ! ». Mais quand je regardais le résultat final, la réponse était évidente.

Alors deuxième conseil : pour ne pas faire une overdose et pour éviter que quelques-uns ne soient bâclés, je les faisais par petites tranches de 10-15 maximum.

Mes faire-part DIY

Crédits photo : Photo personnelle

Sans aucun doute la partie la plus longue de touuuutes : le foil !

Alors voilà, après toutes ces péripéties, mes faire-part étaient fin prêts !

Une fois qu’ils ont été postés puis reçus, les retours ne se sont pas fait attendre ! Des compliments plus généreux les uns que les autres et plusieurs fois la phrase « c’est le plus beau faire-part que j’ai vu, il fait vraiment super pro ! On dirait que tu les a achetés ! ». Il n’y a pas meilleur compliment n’est-ce pas ?! Une reconnaissance qui fait tellement plaisir qu’elle efface toutes les heures passer dessus à s’énerver, crier, râler, recommencer.

Allez, je t’ai assez fait attendre alors voilà ! Je te les montre ! N’hésite pas à me dire ce que tu en penses et à poser des questions si besoin !

Mes faire-part DIY

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai mis du foil devant aussi oui, sinon ce n’est pas drôle. Pourquoi faire simple quand on peux faire compliquer.

Mes faire-part DIY

Crédits photo : Photo personnelle

Tadaaaaaaaaa !

ATTENTION SPOILER ALERT : je vais me relancer dans une réalisation de faire-part incessamment sous peu. (Oui je suis un peu maso sur les bords.) Je t’en dis plus très bientôt. To be continue

Et toi, t’es-tu lancée dans la fabrication de tes faire-part ? Comment ça s’est passé ? Si non, quel site a fait ton bonheur ?

Coucou! Moi c'est Mlle Mirabelle et je suis en couple avec Monsieur SteackHaché. Notre mariage est pour Juin 2020. Initialement il était prévu un petit mariage intimiste et sans chichis, mais je me suis prise au jeu des préparatifs et des envies de mariage avec un grand M. Au programme: le mariage de mes rêves avec notre petit budget et mes grandes ambitions pour une journée ponctée d'une cérémonie civile, une cérémonie laïque et une réception dans un petit château. Hâte de te raconter tout ça, à très vite!

Commentaires

  • Avatar
    Amélie
    Répondre
    9 avril 2020

    Ils sont magnifiques!!! Tu as fait un très beau travail BRAVO!! 👏👏

  • Avatar
    Mlle couture
    Répondre
    9 avril 2020

    Ah ouais!!! Bravo c’est magnifique! Quel boulot!!! Définitivement jnai besoin que tu m’en dises plus sur cette machine qui fait les dorures!!!!! J’adoooooore!!!!

  • Avatar
    Aurélie
    Répondre
    9 avril 2020

    Wahou félicitations 😉 en effet le résultat est superbe ! Tu as eu beaucoup de patience, je sais ce que c’est … pour les avoir fait nous-même aussi ! Sauf que j’ai laissé tomber pour le foil, qui ne donnait pas le résultat attendu ! On a utilisé la même technique que toi (avec la plastifieuse, parce que la machine de chez Minc coûte une blinde !!), nous avions imprimé avec une imprimante laser, et nous avions appliqué du foil de chez « minc » et « memory keeper », mais le résultat était un peu piqué et pas suffisamment propre à notre goût. Alors je serais curieuse de savoir comment tu as fait pour avoir un résultat aussi top ??!

  • Avatar
    Kim B
    Répondre
    9 avril 2020

    Félicitations! Le rendu est très beau et tu dois être si fière de toi! Par curiosité, combien t’a coûté faire les FP toi-même?

  • Avatar
    Madame Chaton
    Répondre
    9 avril 2020

    whaou impressionnant, c’est vrai que ça fait vraiment pro. J’imagine le temps monumental que tu as dû passer dessus ! j’aime beaucoup les enveloppes imprimées à l’intérieur c’est top. bravo !

  • Avatar
    Mademoiselle Nala
    Répondre
    9 avril 2020

    Alors honnêtement, tes FP sont juste MA-GNI-FI-QUES !!!! Je n’imagine même pas le boulot que ça a dû représenter…

    J’adore, vraiment… et je te le dis en toute objectivité pour le coup 😉

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    10 avril 2020

    Magnifique !! Je ne comprends pas comment la plastifieuse peut faire du foil doré. J’aurais tellement aimé en avoir sur mes faire-part mais c’était hors budget à l’impression. En tout cas beau travail, tu peux être fière.

    • Avatar
      Aurélie
      Répondre
      10 avril 2020

      Bonjour Mme Pomme de Pin 😉 En fait la technique du foil peut s’opérer de 2 manières :
      – Soit avec de la chaleur (la machine Foil Minc ressemble ni plus ni moins à une plastifieuse en fait) : il faut imprimer avec une imprimante laser (ça ne fonctionne pas avec le jet d’encre), ou bien utiliser un stylo spécial qui dépose l’encre type toner utilisée par l’imprimante laser. C’est l’encre qui va ensuite réagir avec la chaleur un peu comme de la colle finalement, et la pellicule de foil va se déposer uniquement sur les zones où il y aura de l’encre ;
      – Ou bien tout simplement avec de la colle, il faut faire des essais pour trouver la bonne colle qui rendra le meilleur résultat. Cette technique est plus pratique pour des dépôts de foil plus localement, car si tu fais ça sur tous tes faire-parts, ça peut être très long de repasser le texte à la main que tu aimerais voir briller…

      Voilà ! En tous cas Melle Mirabelle s’est magnifiquement bien débrouillée, car c’est très long à faire !!

  • Avatar
    Elodie
    Répondre
    12 avril 2020

    Magnifiques!
    Nous on est passé par une créatrice mais petit détail auquel ni elle ni nous n’a pensé : le poids.
    On habite de l’autre coté de la terre et envoyer nos FP en France nous a coûté sacrément cher car ils dépassaient le poids de l’envoie classique…les boules!

  • Avatar
    Mélanie
    Répondre
    14 avril 2020

    Félicitations ! Ces faire-parts sont vraiment magnifiques et on dirait vraiment du travail de professionnel 😉

Poster une réponse