Mon faire-part, où comment tu vas comprendre mon petit nom

Au milieu de mes histoires de robes, laisse-moi te parler de mon faire-part, tout juste terminé et envoyé ! (Moi à la bourre, noooon…)

Un peu comme Mlle FaitLaGueule, j’ai mis beaucoup de temps à me mettre à la réalisation de mon faire-part. J’avais prévu de le finir pour début mars, on les a envoyé fin avril/début mai…

BRAIF.

Les faire-parts sont importants pour moi, comme j’en parlais dans mon article sur le save-the-date, parce que c’est du print, et le print, c’est la vie ! Mais travailler pour soi ou pour des clients, ce n’est pas la même chose, et j’ai eu le syndrome pendant très longtemps du « non ce n’est pas assez bien, laisse-moi déplacer ça de trois millimètres vers le bas regarde ça change tout » 15 fois par jour quand j’ai enfin eu le courage de m’y mettre.

Définir l’identité graphique du mariage…

Pour commencer, en amont de tout ça, j’ai fait il y a longtemps un bon gros brainstorming sur l’identité de notre mariage. C’est à dire quelle ambiance, éléments, émotions, couleurs, je voulais qu’il ressorte. À partir de là, j’ai crée une charte qui s’applique aussi bien à l’identité graphique (logo, style de papeterie, site) qu’à la déco (style, gamme de couleur, motifs etc.). Si tu es intéressée, je pourrais t’en parler plus longuement dans une autre chronique !

Déjà, je nous ai créé un logo. Pour ça, je suis repartie de ce que j’avais rapidement bidouillé pour notre save-the-date, et je l’ai réadapté (la période des « non ce n’est pas assez bien, laisse-moi déplacer ça de trois millimètres vers le bas regarde ça change tout »).

Ce logo est rédaptable en différents formats, pour qu’on puisse les coller partouuuuuut hahaha.

Logo mariage Monsieur & Mlle Pattern

Crédits photo : Création Mlle Pattern

Qu’est-ce qu’on met dans ce faire-part ?

J’aime beaucoup les faire-parts à l’américaine, avec tout plein de petits cartons, des RSVP à envoyer par La Poste, etc.

Notre mariage se déroulant sur deux jours (voire 3 avec le brunch), on a divisé tout ça en plusieurs cartons :

  • le faire-part en tant que tel pour notre cérémonie laïque du samedi,
  • la carte postale RSVP,
  • le petit carton VIP pour ceux qui sont invités à dormir,
  • le carton bonus pour ceux conviés le vendredi.

Je ne te cache pas que nous nous sommes un peu pris le chou sur le texte. Enfin sur « LE » texte pour annoncer qu’on se mariait. La partie horaires, repas, etc. est allée assez vite. Mais l’annonce ?

Tout comme pour le save-the-date, dès qu’on tombe dans la grande démonstration de sentiment, je me sens mal à l’aise. Le côté honneur de présenter ou de convier, l’introduction par les parents, c’est beaucoup trop pompeux (pour moi). Je voulais quelque chose de fun et léger, mais mes premières propositions laissaient Monsieur de marbre (« Non mais Chérie, là on dirait juste qu’on s’en fout. »). Bon bon bon. Il nous a donc fallu un temps fou pour arriver à « Monsieur & Mlle Pattern se marient venez partager notre bonheur et faire la fête ». Oui, je sais, tout ça pour ça. Voilà voilà.

Pour le RSVP sous forme de carte postale, je me suis inspirée d’une camarade dentelle pour placer une petite proposition de musique, histoire d’ajouter un peu de fun.

Nous avons placé quelques blagues et référence à la Belgique et aux différences avec la France (ben oui, de mon côté de la famille, ils ne connaissent pas les subtilités du langage belge). Nous avons donc une petite explication du mot essuie (= serviette en belge), un peu de néerlandais, deux trois choses du genre.

Faire-part mariage Monsieur & Mlle Pattern

Crédits photo : Création Mlle Pattern

Pourquoi je m’appelle Pattern & pourquoi Monsieur dit que je suis une psychopathe

Je ne t’ai pas encore parlé de l’enveloppe… Ou des versos… Hinhinhin.

Jusqu’ici, tu as vu des petits pois, ok. Ça ne justifie pas tout à fait l’appellation « Mlle Pattern ».

Mais c’est là que les versos rentrent en action. J’ai récupéré sur Internet pour certains et créé pour d’autres 4 ensembles de motifs, qui se retrouvent au dos de nos cartes postales réponses. Parce que l’idée, c’est de les accrocher par la suite, et je me disais qu’avec un seul motif on risquait de se lasser. Ces même motifs sont imprimés au verso des cartons bonus pour ceux conviés à la commune. Évidement, je ne donne pas aux gens le même verso de motif, sinon ce n’est pas drôle.

Faire-part mariage Monsieur & Mlle Pattern (verso)

Crédits photo : Création Mlle Pattern

Pour le faire-part en lui même, il est « juste » imprimé en bleu, avec un petit « let’s party » (du fun on a dit). Pourquoi « juste » ? Parce que je suis repassée derrière pour peindre un à un (enfin techniquement 3 par 3) un petit aplat doré aléatoire sur chaque faire-part. (Oui, voilà. C’est à partir de ce moment-là que Monsieur à commencer à me regarder avec des yeux ronds en secouant doucement la tête).

Et enfin ma partie préférée. Je n’irai pas jusqu’à dire que Monsieur a failli renoncer au mariage, mais presque… J’ai créé des enveloppes spéciales rien que pour nous. La face extérieur est tout à fait normale mais, quand tu déplies l’intérieur… TADAAA, le plan, nos adresses, l’adresse du domaine.

Le tout basé sur un pliage d’une grande feuille.

Enveloppes personnalisées mariage Monsieur & Mlle Pattern

Crédits photo : Création Mlle Pattern

Tu vois pourquoi Monsieur me déteste ?

Il a fallu les plier toutes ces enveloppes… Bon, quand tu comptes les couples, les familles, etc., ça n’en fait au final qu’une quarantaine. Mais ça a rouspété sec (donc je suis privée d’enveloppes custom si on fait un renouvellement de vœux plus tard. Il n’est pas drôle !). Je dois dire à sa décharge qu’il en a plié les 3/4 (moi je bombais et je préparais les petits tas).

Il a également assemblé les différentes parties du faire-part avec du baker-twine doré ou bleu que tu ne vois pas sur les photos, mais que je tenais ABSOLUMENT à mettre (c’est tellement joli aussi). J’ai découvert à cette occasion que je suis très mauvaise pour faire des assemblages serrés, il a donc fait l’intégralité des petits nœuds, le brave garçon.

Bilan, budget & réaction

À l’heure où je t’écris, tout le monde n’a pas dû le recevoir en France, mais les remises en main propre se sont bien passées, les gens ont l’air de le trouver sympa ! En tout cas, il a été approuvé par les parents des deux côtés, je suis soulagée !

Pour le côté budget, c’est un peu biaisé ici, puisque le graphisme étant mon travail je me suis honteusement faite offrir les impressions. Nous disposions déjà du stock de feuilles nécessaires pour les enveloppes, et la bombe dorée est aussi utilisée dans le cadre de mon travail…

J’ai donc réellement acheté les deux rouleaux de baker-twine pour environ 25 euros avec frais de ports (et il m’en reste plein qui servira à la déco du mariage).

Le plus cher reste… les timbres. Impossible de remettre en main propre à la partie vivant en France dans les temps, du coup il a fallu poster. On est autour de 80 euros, aïe aïe aïe.

Je reviens très vite avec deux trois explications si tu veux refaire ça chez toi : le doré, le pliage de l’enveloppe, et comment imprimer des versos différents pour pas cher !

Petite mise à jour : pour l’instant (nous sommes début mai), nous avons reçu quelques cartes postales par La Poste (y compris d’Australie !), et gniiii, je suis trop contente !

Et toi, as-tu réalisé toi-même tes faire-parts ? Y as-tu passé beaucoup de temps à leur réalisation ? Ou, au contraire, tu n’as pas souhaité perdre du temps avec ça et tu as commandé le tout à un prestataire ? Dis-moi !

26 ans, toutes ses dents, un chat et un futur mari. Mariage prévu en juillet 2015 en Belgique, avec une piscine, une cérémonie laïque, du DIY (et de préférences avec plein de couleurs et de motifs), des amis et des frites !

Commentaires

  • Avatar
    Magali
    Répondre
    30 mai 2015

    Bein ils sont superbes, tout simplement. J’adore

  • Avatar
    Marie Obrigada
    Répondre
    30 mai 2015

    Je trouve ça génial ! Mais je comprends aussi ton futur mari ^^

  • Avatar
    Mademoiselle Fleur
    Répondre
    30 mai 2015

    Magnifiques !!!! Moi ça m’intéresse beaucoup une chronique sur le graphisme ! J’adore tes verso que je trouve juste géniaux.

  • Avatar
    Répondre
    30 mai 2015

    Super boulot Mlle Pattern ! J’aime beaucoup ton kit faire-part (ça donne envie de faire la fête). Et un gros point pour Monsieur, très impliqué et qui a rempli sa mission d’une main de maître.

  • Avatar
    Miramare
    Répondre
    30 mai 2015

    Tes faire-parts sont magnifiques, j’aime beaucoup ce style. Comme j’habite aussi en Belgique, je suis tes chroniques avec attention. Je me suis mariée l’an passé dans la même maison communale, la salle des mariages est un très bel endroit.

  • Avatar
    Dumon
    Répondre
    30 mai 2015

    Bonjour,
    J’ai bien souri en lisant ton article. Ca m’a rappelé des souvenirs! Avec mon chéri, nous nous sommes mariés le 24 avril. Les faires part avaient été fait maison. C’était des bandes dessinées avec des choses à renvoyer à la fin. Et le temps pris pour decoupage, collage… a été mpressionnant. Donc je compatie! En tout cas, les tiens sont superbes et originaux. Félicitations.

  • Avatar
    Répondre
    30 mai 2015

    Waouh !!! Si un jour je me marié je veux des faire parts aussi jolis ! J’adore vraiment ❤️ Bravo !!

  • Avatar
    Elorya
    Répondre
    30 mai 2015

    Tes faire-parts sont superbes! Colorés, recherchés, j’adore ! Même si ton homme a eu sa part de galère il t’a quand même aidé jusqu’au bout 😉 Bravo à lui !

    Je suis aussi preneuse pour une chronique sur le graphisme sinon 😀

    A très vite !

  • Avatar
    Kler
    Répondre
    31 mai 2015

    Bonjour,

    Je suis également graphiste et me marie en Janvier 2016… après avoir fait mon save the date (numérique), je suis en train de réfléchir au faire part… et je suis carrément preneuse d’informations, alors n’hésites pas à nous faire un jolie post (tuto ?) avec toutes tes conseils !! Merci et bravo pour ton travail !!!!

  • Avatar
    Maringot
    Répondre
    1 juin 2015

    Est ce que tu as eu des retours de tes superbes enveloppes car j’aurai peur que les gens les ouvrent n’importe comment en les déchirant

Poster une réponse