Nos faire-parts DIY, un sacré chantier !

Récemment (bon, j’avoue, il y a quelques mois… J’ai été un peu prise dans un tourbillon !), Monsieur Glenn et moi avons eu le plaisir de coller tous nos timbres sur de belles enveloppes bleues, avant de les confier à la boîte jaune du coin de la rue.

On était plutôt contents de nous, fiers d’être dans les temps, et soulagés que cela soit enfin fini… Il faut dire que cela a été un chantier de longue haleine, puisqu’il a débuté cet été ! Mais nous souhaitions des faire-parts DIY, à notre image, alors nous n’avons pas compté nos heures, comme tu vas le voir.

Au début, nous ne savions pas trop ce que nous voulions.

De la personnalisation, bien sûr, surtout que j’aime dessiner. De l’originalité, pourquoi pas ? Nous avons même envisagé un moment d’opter pour le format « patron de cube » – ça plaisait à notre côté un peu geek ! Mais bon, il n’y avait pas de réelle inspiration.

L’idée a fini par découler d’une envie de longue date : celle de faire figurer dans la décoration de notre mariage les couples fictifs que nous aimions.

Le format de faire-part avec ouverture en fenêtre me plaisait beaucoup, et j’ai ainsi eu l’idée de créer un volet « garçons » et un volet « filles », qui s’ouvriraient sur une image de nous deux avec le texte de l’invitation. Je voulais également insérer divers cartons pratiques (programme, plan…). Au dos, j’envisageais d’inscrire une citation, sans encore trop savoir laquelle.

Cette maquette validée par Monsieur Glenn, nous nous sommes mis en quête du matériel.

Nous voulions réaliser nos faire-parts entièrement nous-mêmes : nous avons une bonne imprimante laser couleurs, idéale – pensions-nous – pour ce projet. Nous avons donc acheté un beau papier blanc cassé, des enveloppes bleues, un tampon et de l’encre blanche, un stylo blanc et un stylo doré. De mon côté, je me suis mise à la tâche : dessiner les dix-huit personnages, ainsi que nous-mêmes.

Faire-part mariage DIY dessins

Dans un premier temps, j’ai été plutôt satisfaite du résultat, mais un problème s’est posé…

Comment faire tenir neuf dessins sur le petit format d’un volet, sans en perdre toute la qualité ? Nous avions en effet prévu de faire tenir deux faire-parts ouverts sur une feuille A4, donc l’espace était assez réduit.

Heureusement, Monsieur Glenn est intervenu : après avoir scanné les dessins, il a converti le fond en transparence. Il ne me restait plus qu’à les superposer un à un, le plus harmonieusement possible, et à intégrer le texte. Bon, je m’y suis quand même reprise à deux fois pour un problème de résolution…

Entre-temps, nous avions trouvé la citation pour le dos du faire-part et choisi du même coup l’illustration qui l’accompagnerait : des ballons, dans les teintes que nous avions retenues pour la décoration, en référence au dessin animé Là-Haut dont elle était inspirée.

Il restait une étape, et pas la moindre : imprimer recto-verso (manuellement, c’est-à-dire en retournant le papier !) tous ces jolis petits faire-parts, ce qui nécessitait tout de même de les caler parfaitement.

Comme je n’ai pas tellement d’expérience en graphisme, j’ai cru me simplifier la vie en copiant mes images dans un bête document texte. Pourtant, et en dépit de tous mes efforts, le recto-verso ne fonctionnait pas. Il y avait toujours un petit décalage qui rendait impossible un découpage propre des deux faire-parts.

Nous avons fait suffisamment de tests pour re-tapisser notre appartement avant de nous rendre à l’évidence : il y avait du jeu dans notre imprimante. Elle prenait les feuilles de travers, parfois un peu plus, parfois un peu moins… Dans ces conditions, imprimer en recto-verso était impossible.

Cela a été un coup dur pour nous, car les étapes précédentes avaient couru sur de longues semaines, surtout pour des raisons qui n’avaient rien à voir avec nos préparatifs. Nous n’avions donc plus tellement d’avance et il fallait trouver vite une solution de remplacement, forcément plus coûteuse.

Nous avons opté pour un imprimeur que nous connaissions déjà, auquel il est possible de passer commande par Internet. Cela n’a pas été très simple, car mes bidouillages amateurs ne convenaient pas. J’ai donc tout recommencé une fois de plus, pour proposer un document plus propre.

Enfin, nous avons pu tenir entre nos mains le fruit de tous ces efforts.

Il ne restait plus qu’à découper les cartons, inscrire le prénom des invités sur le carton-réponse, décorer les enveloppes, y écrire les adresses et coller le timbre personnalisé créé à partir d’un dessin provenant de notre Save-the-Date vidéo (dont je te parlerai peut-être aussi un jour). Quelques soirées plus tard, c’était chose faite !

Que penses-tu du résultat ?

Enveloppes faire-part mariage DIY

Timbre DIY faire-part mariage

Faire-part mariage DIY illustré

Dos faire-part mariage DIY illustré

Cartons réponse faire-part mariage DIY

Interieur faire-part mariage DIY illustré

De notre côté, nous sommes contents, et les premiers retours des invités nous confortent dans notre choix : apparemment, il a plu, et on nous félicite pour son originalité et son aspect très complet !

Le referions-nous si nous avions su que ça serait si compliqué ?

Je crois bien que oui, même si je préférerais sauter certaines étapes prise de tête ! Pour te donner une idée de ce que représentent ces faire-parts DIY :

  • 10 heures pour les dessins : crayonné, aquarelle, encrage
  • 10 heures de manipulation informatique : transparence, superposition, textes (en s’y reprenant à trois fois, certes…), plus les cartons et les plans réalisés grâce au tutoriel de Madame Pivoine
  • 3 heures de découpe des cartons
  • 2 heures de préparation des enveloppes : tampons, adresses, timbres.

Soit environ 25 heures en tout… Et encore, j’avais simplifié leur conception par rapport à la maquette initiale (les cartons sont simplement glissés dedans, et non rangés).

Au niveau financier, ce n’est pas non plus forcément économique… Il faut dire, dans notre cas, que l’impression professionnelle a engendré un surcoût, de même que les 23 grammes du résultat final…

Je pense donc qu’il faut être consciente de cela avant de se lancer dans l’aventure.

Toutes photos  : D.R.

Et toi ? Tu as créé toi-même tes faire-parts ? As-tu rencontré des soucis avec ton équipement ? Combien d’heures cela t’a-t-il pris ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



39 commentaires sur “Nos faire-parts DIY, un sacré chantier !”

  • J’en pense que c’est super beau, original. ET effectivement en voyant le résultat je n’ose imaginer le temps de travail.
    De notre côté aussi la partie « faire-parts » est compliqué : nous n’avons pas les mêmes goûts et le temps passe…

    • Ah, ça doit être compliqué aussi quand on n’arrive pas à s’accorder… mais je suis certaine que vous allez finir par trouver le bon compromis !

  • Waouh j’adore! C’est clair que les faire parts si on en veut des originaux a notre image, il vaut mieux s’y prendre looooongtemps a l’ avance et ne pas se focaliser sur le prix 😉

  • C’est la grande classe ! Bravo à vous ! Ils sont parfaits !
    Nous aussi, on a fait dans le DIY (plutôt dans le thème photo) et cela nous a pris beaucoup de temps…Mais le principal c’est qu’ils nous plaisent, et qu’ils plaisent aux invités !

    En voyant la date du jour J, je vois que c’est très bientôt….Chouette !

    • Merci !
      Le DIY prend beaucoup de temps mais c’est sûr que ça donne une valeur particulière aux choses.
      Et oui, la date approche… Le stress monte aussi 😉

  • C’est sur que les faire-parts maison, ça prend du temps. Je pense que nous en avons passé encore plus que vous alors que je pensais avoir fait simple et que je ne compte pas le temps de dessin car il a été fait par une collègue. Mais le découpage-pliage de 200 faire-parts, même s’il n’y a qu’un pli à faire, qu’est-ce que c’est long !
    Mais vos faire-parts sont magnifiques, et je suis sure qu’ils vous représentent vraiment. Et que vos invités vont les garder longtemps contrairement à d’autres qui passent rapidement à la poubelle !

    • C’est sûr qu’il est plus facile de faire du DIY quand on a peu d’exemplaires à faire… De notre côté, nous n’en avions qu’une trentaine. Je ne sais pas si nous aurions pu faire la même chose avec 200 !
      J’espère bien qu’ils ne trouveront pas trop vite le chemin de la poubelle 😛

  • Ah la galère du faire part DIY! Je suis en plein dedans, et même galère que toi pour l’imprimante…. Du coup, j’ai un copain graphiste qui est en train de le revoir pour en faire une maquette à donner directement à un imprimeur, pour éviter les va-et-vient… mais le nombre d’heure ne se compte même plus!

  • bravo! quand je pense que j’ai mis 6 heures pour écrire à la main seulement une phrase et les adresses et utilisé deux stylos entiers…
    re-bravo car quand je vois que certains perdent déjà les faire-part, ou bien les ouvre devant moi avec leurs DOIGTS et ruinent l’enveloppe, je me suis dit que même 6h de boulot étaient encore bien trop… 😉

    • C’est sûr que le temps passé dessus ne garantit pas toujours que les gens en prendront soin… J’ai eu droit aussi au faire-part perdu… Et j’avoue que cela m’a rendue un peu verte ! Mais bon, je ne regrette pas le temps que j’y ai consacré : d’autres les ont accueillis avec beaucoup d’enthousiasme, et mon fiancé et moi en sommes vraiment contents.

  • Ils sont vraiment très jolis ses faire-parts! C’est vraiment super chouette de les avoir réaliser vous-même et en plus c’est vrai qu’ils sont très complets, et au moins, personne ne pourra se targuer d’avoir les mêmes! Nous aussi nous avons fait nos faire-parts nous même, avec de la récup et artisanalement, c’est vrai que c’est du temps, mais ça fait tellement plaisir de créer quelque chose qui nous ressemble, et puis même si les gens s’en foutent, ça fait plaisir aussi de se dire qu’on a personnalisé pour chacun un faire-part.

  • Bon, je pensais qu’on était des warriors avec nos faire-parts faits maison mais en voyant les tiens, je me dis qu’on est des petits joueurs !
    C’est wahoo, j’adore la citation (ça fait écho à un article que je veux écrire…) et tu as un sacré coup de crayon !

    • Merci beaucoup ! J’ai longtemps cherché une citation… et puis tout à coup j’ai pensé à ça et ça m’a semblé une évidence ! Du coup, je suis très curieuse de ton article.
      J’attends avec impatience de voir tes faire-parts !

    • Je pense en avoir encore l’usage donc je ne pense pas le vendre pour le moment, mais il s’agit d’un tampon de la marque Aladine. Je l’ai trouvé dans un magasin de loisirs créatifs.

  • hében alors là… je trouve ça hyper hyper chouette … y a même wall-e et eveuuuuuu ! Bravo pour votre travail et votre patience mais le résultat est magnifique !

  • superbe!et les dessins……waouh!nous aussi c’est diy bon on a fait la couverture et j’ai customisée les enveloppes,c’est vrai ca prend du temps!il nous reste l’impression d’une feuille calque et d’une carton,j’avoue ca me fait peur surtout qu’on est pas doués a ce niveau!mais il nous reste du temps encore,ah et il faut récuperer pas mal d’adresses!n’est ce pas mour!!:)

    • Ah oui, la récupération des adresses peut prendre du temps aussi ! Bon courage pour la fin, le résultat vous ravira, j’en suis sûre !

  • Bravo Melle Lumi!! Je les trouve magnifique et unique bien sur. Je suis en pleine réflexion concernant mes faire-parts et avoir tes talents de dessinatrice m’aiderait bien! Moi aussi je veux une citation à l’arrière 😉 la tienne est jolie et courte, pas prise de tête quoi (je ne veux pas du Aragon en fait, je voudrais une phrase simple résumant notre philosophie de couple)…

    • Merci beaucoup 🙂
      Pour la citation, je n’ai pas tout de suite eu l’idée, mais une fois que je l’ai trouvée cela m’a semblé parfait ^^ J’espère que tu auras la même illumination !

  • Ils sont superbes ! Et les dessins…wahouu, j’aimerais dessiner aussi bien.
    Nous aussi on a fait nos FP tout seuls, et ça a pris loooonnnngtemps. Plusieurs semaines sur l’ordi (je suis loin d’être graphiste, j’ai tout fait sur word). Puis, on ne trouvait pas les feuilles qu’on voulait (la bonne couleur, la bonne épaisseur et la bonne taille). J’ai finalement trouvé de grandes feuilles à dessin de la bonne couleur et bonne épaisseur, pour découper dedans mes feuilles A3).
    Pour l’impression, c’est le contraire de toi, on voulait passer par un imprimeur, mais ils n’avaient pas le papier qu’on voulait et ils n’acceptaient pas le papier que j’avais trouvé. Donc, chéri a imprimé le tout au boulot (chut).
    Mais je referais tout ça, malgré le temps passé, les galères et tout, pour avoir un beau faire part unique.
    Les votres sont magnifiques !

    • Ah, je vois qu’on n’est pas les seuls à avoir galéré ^^ Mais oui, comme tu dis, cela permet d’avoir un faire-part unique. Merci beaucoup.

  • Pourquoi je n’ai pas eu une telle idée pour les faire-parts ?! je suis admirative de ton cout de crayon d’une part, et de l’autre de l’originalité des idées qui fourmillent pour ces faire-parts ! ça donne envie de participer au mariage 😀 Bonne continuation Mlle Lumi, et j’ai hâte de découvrir tout ce que tu as préparé pour ton mariage !

  • Coucou et félicitations pour ce faire-part très réussi.
    C’est tellement chouette d’avoir un faire-part « maison » et qui est unique.
    Mon amie et moi avons décidé de le faire nous même aussi, je vais me mettre au dessin dans quelques jours.
    Petite question, partagerais-tu les coordonnées de ton imprimeur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *