Retour d’expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin

Je l’ai déjà dit, pour notre mariage participatif, la décoration florale a été faite maison (comme ce fut le cas pour le mariage de Mme ToutCourt ou Mme FaitLa Gueule).

Tu as pu apercevoir au fil de mes articles, notre église très fleurie, les bouquets sur les buffets du goûter d’honneur ou mon magnifique bouquet de mariée.

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin // Le bouquet de la mariée fait maison

Crédits photo : Mamzelle Joe

Et oui, tout ça a été fait par une super équipe, sous les ordres de ma Maman… et les fleurs ne nous ont rien coûté !

À la lecture de tes commentaires à ce propos, j’ai compris que tu étais peut-être aussi tentée par l’expérience…

Pour commencer, je t’invite à aller lire cet article où une très gentille fleuriste (Chez Fleur) te donne des conseils pour te lancer. Mais ça t’intéresse aussi sans doute d’avoir un témoignage de quelqu’un (non pro) qui s’est lancé.

Comme j’avais totalement délégué ce point à ma Maman, je ne suis moi-même pas capable de t’expliquer comment nous avons procédé ! C’est pourquoi je lui laisse maintenant la parole pour te raconter comment elle a réussi le pari de faire (avec une belle équipe) toute la décoration florale de mon mariage.

Voici donc son récit…

L’idée de me lancer dans la décoration florale du mariage de ma fille (Madame Gezillig donc) est venue de son envie d’une décoration florale colorée et champêtre. Ça correspondait bien à ce qui pousse dans mon jardin et à ce que je savais faire… Et puis, les prix donnés par le fleuriste lorsque je me suis renseignée m’ont motivée à nous en passer.

Et, au moins, en prenant les fleurs du jardin, on est sûr de leur provenance et de la manière dont elles ont été cultivées !

Les risques de prendre des fleurs du jardin

Bien sûr, il y a des risques à décider d’utiliser les fleurs de mon jardin :

  • On ne peut pas être sûr de ce qu’il y aura de fleuri le jour J. Donc même si j’avais fait des essais à l’avance pour voir ce qui plairait aux futurs mariés, il est difficile de savoir vraiment ce qui sera dans les bouquets finaux. Heureusement, ma fille n’avait pas des envies très précises et elle me faisait confiance…
  • On peut manquer de fleurs.
    Heureusement, notre voisin m’avait proposé de venir me servir dans son jardin (et c’était aussi une touche symbolique de la sympathie entretenue avec eux pendant plusieurs années…). Il était aussi prévu d’aller voir sur les talus et au bord des champs alentours pour récupérer des fleurs sauvages.
  • On n’est pas à l’abri de ne rien trouver du tout !
    Nous avions donc un plan B et un plan C en cas de déconvenue. Si les jardins avaient été pauvres en fleurs, on avait l’adresse d’une cueillette Chapeau de Paille (c’est une association regroupant, partout en France, des fermes qui proposent de venir ramasser soi-même les fruits, légumes et fleurs qu’ils cultivent) et si jamais la grêle ou l’orage avait tout saccagé dans la région, on se serait tourné vers un grossiste en fleurs.

C’est mieux d’être un minimum préparée !

J’ai suivi dans le passé quelques cours d’art floral et je suis assez à l’aise avec les végétaux (depuis toute petite, je suis sensible à la nature et aux fleurs). Mais quand même, je ne voulais pas me rater pour le mariage de ma fille !

Alors, je me suis entrainée : Madame Gezillig m’a envoyé des photos d’inspiration et, moi, j’ai passé plusieurs semaines à créer des bouquets et à discuter avec elle de ce qu’elle aimait / n’aimait pas, l’effet qu’elle voulait, etc.

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin

Crédits photo : Photo personnelle

Exemples d’essais

Je suis aussi passée à l’église plusieurs fois le samedi dès la début de la saison des mariages pour voir ce qui se faisait pour la décoration de la cérémonie, prendre des photos pour les envoyer aux futurs mariés et avoir leur avis.

Ça m’a aussi permis de récupérer du matériel : fils de fer, tubes à mettre en bouts de banc, nœuds en tulle (qu’on a réutilisés pour la décoration des voitures du cortège)… tout ça été jeté après les mariages !

C’est préférable d’être équipée !

Pour faire toute la décoration florale soi-même, il faut penser à un certain nombre de choses :

  • Des contenants.
    Madame Gezillig avait décoré des bocaux et gardé des pots Le parfait pour servir de vases. J’avais donc réussi à récupérer des tubes pour les bouts de banc à l’église (ça résout le problème de savoir si les fleurs qu’on veut y mettre tiennent sans eau) et l’église disposait aussi de vases pour les bouquets.
  • De quoi faire tenir et décorer : fils de fer, rubans, dentelles, etc.
  • De quoi couper : sécateurs, ciseaux, pinces coupantes, etc.
  • De quoi stocker et transporter les fleurs : des récipients pouvant recevoir de l’eau et stables pour le transport (seaux, pots, vases, cageots, caisses, etc.) et du papier journal humide pour garder au frais s’il fait chaud et une glacière s’il fait vraiment très chaud (mais ne pas mettre les fleurs directement sur la glace !).
  • De quoi nettoyer les lieux où tu prépares les fleurs mais aussi pour les petits accidents dans le transport ou lors de la mise en place (balais, chiffons, éponges, serpillères, etc.).
  • S’intéresser à la question de l’eau : y a-t-il un point d’eau là où tu veux préparer tes bouquets ? Comment vas-tu remplir tes vases ? (C’est mieux de les remplir une fois les bouquets faits donc je te conseille de récupérer des bouteilles pour remplir les vases et ne pas en mettre partout).
  • Réfléchir au lieu où préparer tout ça : c’est mieux que ce soit un endroit frais où tu as de la place, que tu n’as pas peur de salir (qui ne craint pas l’eau), où tu peux étaler les fleurs et les feuillages.
  • Réfléchir au temps : trouver les fleurs, faire les bouquets, mais aussi nettoyer après, tout ça prend du temps.
    Pour le mariage des Gezillig, la cueillette des fleurs a bien pris une heure à plusieurs, la préparation des bouquets de la salle 1 heure, la décoration de l’église 2 heures, tout ça à 6, et puis la cueillette plus préparation du bouquet de la mariée et de la boutonnière du marié, à 2, une heure encore ! (Et je ne parle pas du nettoyage de la pièce le dimanche au retour du mariage…)
Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin

Crédits photo : Photo personnelle

Voilà dans quel état était encore la pièce dans laquelle on a préparé les fleurs le dimanche soir…

Donc oui, c’est du boulot ! Mais quelle fierté de faire soi-même…

Tu es toujours motivée ?

Alors je vais t’expliquer comment nous avons procédé.

Cueillette et préparation des fleurs pour la décoration

La cueillette des fleurs a commencé le matin du vendredi et on a directement mis les fleurs au frais.

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai aussi envoyé des amis des mariés récupérer des fleurs des champs sur les talus des environs.

En début d’après-midi, les bouquets pour la salle ont été faits en premier pour pouvoir partir pour la salle où avait lieu la fête.

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin

Crédits photo : Mamzelle Joe

Décoration de l’église

Puis, nous sommes partis à 6, une belle équipe, mi-française mi-hollandaise, pour décorer l’église.

Et c’est dans la sacristie de l’église cette fois qu’on a mis le bazar…

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin

Crédits photo : Photo personnelle

Et oui, une photo floue mais où tu peux voir qu’il y avait aussi des hommes dans la team fleurs du mariage des Gezillig !

Nous avons d’abord fait le tour de l’église pour que tout le monde se familiarise avec le lieu puis j’ai donné mes consignes :

  • Un bouquet en bout de banc, un banc sur deux tout du long.
  • Juste des petits bouquets sur l’autel pour laisser voir la signature des registres.
  • Un peu de lierre et des petits bouquets pour la couleur devant l’autel pour ne pas masquer la fresque sculptée.
  • Quelques bouquets devant la statue de la Vierge, devant les piliers et à la sortie de l’église et penser à décorer les lutrins.

Et tout le monde s’est mis au boulot pour un très joli résultat !

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin // Décoration de l'autel

Crédits photo : Mamzelle Joe

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin // Décoration des bouts de bancs à l'église

Crédits photo : Mamzelle Joe

Juste un petit conseil qui a son importance : n’oublie pas de bien noter de mettre de l’eau dans les vases ! Si la fine équipe l’avait bien fait pour les tubes des bouts de banc, ça a été oublié pour tous les autres vases de l’église, on s’en est aperçu le lendemain ! Heureusement, la fraicheur de l’église a gardé les fleurs présentables…

Faire les bouquets pour le cortège, boutonnière pour le marié et bouquet de la mariée

Je devais m’en occuper le vendredi soir mais la fatigue a eu raison de ce plan initial… J’ai été cueillir avec la Maman de Monsieur Gezellig les fleurs (j’avais sélectionné à l’avance celles à ne pas cueillir pour garder pour ces bouquets particuliers) le vendredi soir quand le soleil a commencé à descendre.

La plus grande angoisse, par rapport à ces bouquets, était que ça ne tienne pas la journée du mariage hors de l’eau. J’avais donc réfléchi à des fleurs qui tiennent bien et fait des essais avant et puis, pour chaque fleur cueillie, je faisais un test : je la mettais la tête en bas et la secouait pour voir si elle n’était pas trop “mûre”…

De plus, j’avais prévu de tout faire en double identique, avec le deuxième exemplaire gardé au frais et dans l’eau (la mariée aurait pu changer de bouquet après la séance photo par exemple). Mais comme nous avons été un peu prises par le temps et qu’il ne faisait pas très chaud et sec ce jour-là, nous avons finalement fait tout en un exemplaire seulement.

Nous avons travaillé ensemble, la Maman du marié et moi.

Pour le bouquet de la mariée, ma fille voulait que pour le lancer, il se sépare en petits bouquets. Nous avons alors fabriqué 7 bouquets, chacun attaché avec un fil de fer et nous les avons réunis en un gros bouquet avec un ruban vert conçu pour ça (espèce de crépon emboitant et non collant qui s’adapte à la forme des tiges) et, au-dessus, j’ai mis un ruban de la même couleur que celui qui servait de ceinture à la robe de la mariée.

Finalement, nous avons obtenu un énorme bouquet qui pouvait être porté comme une brassée de fleurs et non à la main. Et ce résultat imprévu a permis à Madame Gezillig, ayant une main blessée, d’avoir un bouquet qui ne la gênait pas.

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin

Crédits photo : Mamzelle Joe

En ce qui concerne la boutonnière du marié, les fleurs ont un peu moins tenu (je n’avais pas testé ces jolies roses mais elles avaient une valeur symbolique) mais ça l’a fait jusqu’au goûter d’honneur. Ensuite, le marié les a enlevées mais le petit nœud qui accrochait l’ensemble faisait très bien aussi seul…

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin

Crédits photo : Mamzelle Joe

Comment est-ce que j’ai fixé ça ?

Avec un petit nœud d’une boite de chocolat ! C’est un ruban avec des boucles (tu sais, un nœud comme pour lacer tes chaussures) et ayant un lien souple laitonné (ces attaches que tu mets pour fermer les sacs de congélation ou que met le boulanger quand il vend un pain coupé, il ferme le sac avec ça…). Avec ce lien, je pouvais attacher les fleurs pour les maintenir ensemble. Et une épingle à nourrice de l’autre côté pour accrocher au revers de la veste.

Et voici une photo où on voit ce que ça donnait sans les fleurs :

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin // Le marié conduisant une DS

Crédits photo : Photo personnelle

(Photo prise le lendemain lors de la balade en voiture des mariés)

Et enfin, pour les demoiselles d’honneur, elles avaient un petit panier (réutilisation de ce qu’on avait offert à mes enfants petits !) que j’ai décoré avec du ruban laitonné et quelques fleurs dedans.

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin // Les paniers pour les demoiselles d'honneur

Crédits photo : Mamzelle Joe

(Tu remarqueras au passage qu’elles sont coordonnées aux mariés : en bleu nuit comme Monsieur, avec une ceinture comme Madame et le petit nœud dans les cheveux en bordeaux !)

Voilà, j’espère que ça t’aidera. Ce qu’il faut bien avoir en tête, c’est que c’est mieux d’être bien préparé et d’avoir du temps pour faire tout ça !

Coucou, c’est Madame Gezillig, le retour !

Les conseils de ma Maman t’aident à te projeter dans cette aventure florale ?

J’ai envie d’ajouter une remarque : oui, c’est beaucoup de boulot de ne pas faire appel à un(e) fleuriste mais ça donne une dimension supplémentaire, de la fierté d’abord bien sûr mais aussi un supplément de sens…

Il y avait quelques symboles d’abord dans cette décoration (les roses blanches étaient par exemple celles si chères au cœur de ma voisine décédée peu avant le mariage). Et puis, toute cette gaité, cette couleur qui nous entourait par toutes ces fleurs, c’était une témoignage supplémentaire de l’amour qui nous entourait… Nos proches ont mis du soin et du cœur à faire quelque chose de beau pour nous accompagner en ce jour particulier et ça, ça nous a vraiment touché qu’ils s’investissent autant dedans…

Retour d'expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin / Décoration champêtre, les bouts de bancs à l'église

Crédits photo : Mamzelle Joe

Alors, j’en profite pour dire : mille mercis à ma team fleurs et un très grand et très spécial à ma Maman qui s’est lancée dans l’aventure et a tout coordonné d’une main de maître !

Et toi, tu as prévu de te passer de fleuriste ? Tu fais ça toi-même ou tu délègues ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



42 commentaires sur “Retour d’expérience : faire soi-même sa décoration florale avec des fleurs du jardin”

  • Je ne peux pas dire autre chose que j’adore. Les fleurs c’est vraiment quelque chose d’important pour moi (je ne suis pas Mademoiselle fleur pour rien).
    Moi c’est mon papa (paysagiste donc je triche un peu) qui va s’occuper des centre de table et des decos fleuries par ci par là. Par contre, je fais faire mon bouquet et les boutonnières par une fleuriste. J’ai tout à fait confiance en mon papounet mais il préfère être zen là dessus le matin du mariage. En même temps, je lui donne pas mal de travail sur les centres de table.
    Pour en revenir à ta déco, je la trouve magnifique et colorée. Et ta maman a vraiment fait un boulot extraordinaire.

  • Magnifaïque !!!! Je me demande même si ma fleuriste pourra faire aussi jolie !
    J’augmente la difficulté car je veux du bleu ! “mais ça existe pas les fleurs bleus madame …”
    On va voir ! Mais je lache pas l’affaire ! En tout cas dans mon jardin je n’ai que des paquerettes alors je vais passer par un fleuriste !

    • mais si ça existe les fleurs bleues (tu as du voir le mariage civil de Mme Paris-Paris ;))
      Du coup, tu viendras nous montrer ça comme “mariage de lectrice” après ? (je suis curieuse du rendu)

    • J’ai rencontré ce problème du bleu…. Ma mère a réussi à faire de magnifiques bouquets avec des fleurs bleues du jardin (elle avait semé des graines vendues pour fleurir les jachères, une série avec une dominante bleue) qu’elle a complétée avec quelques fleurs achetées sur le marché vu que le climat n’avait pas été hyper favorable. Pour mon bouquet, j’ai eu beaucoup de mal à trouver le fleuriste qui a fait un superbe travail en tenant compte de mon désir champêtre, sans me dire “mais madame, ça n’existe pas les fleurs bleues, je peux teindre des roses blanches en bleu nuit (!!!)” ou encore “ça ne fait pas mariage, on peut vous proposer des roses rouges avec des perles, des lys et des aroms.”
      Un conseil : aller chez le fleuriste avec une photo d’inspiration, on voit au premier coup d’oeil s’il edt prêt à travailler dans le même esprit que la photo.
      Deuxième conseil, en cas de forte chaleur, conserver les bouquets de table au frigo, et missionner quelques personnes pour les disposer juste avant l’arrivée des invités, ça a sauvé ma deco !

    • Idem puisque les couleurs du mariage étaient bleu clair et ivoire et j’ai eu un bouquet parfait avec des petites fleurs (je suis petite, et je ne voulais pas de grosses fleurs), exactement comme je le voulais. Je peux t’envoyer quelques photos si tu veux.

  • Je reve de fleurs des champs pour ma deco de table.. mais j’ai peur que des insectes bien planqués sortent au moment du repas et se promènent sur les nappes… glop !
    est ce que je suis parano? Vous n’avez eu aucun soucis de ce genre?

    • A ma connaissance aucun soucis de ce genre.
      J’y ai même pas pensé mais honnêtement, je préfère ce risque que savoir que mes fleurs ont poussé en étant aspergées de plein de produits super mauvais pour l’environnement 😉

  • Coucou. Mon bouquet était bleu vif et blanc! En plein décembre! Des chardons et des anémones bleues avec des petites baies bleues proche noir, et puis des fleurs blanches avec. Un magnifique bouquet!
    Sinon, les hortensias!

  • Merci beaucoup pour ce retour d’expérience très précis et complet (comme toujours)!! Et bravo à ta maman et à votre super team fleurs!!
    Je songeais à me lancer dans cette expérience également (ou plutôt à lancer ma mère et ma belle-mère – hum c’est plus juste!), et ton retour me conforte vraiment. J’adore les fleurs également, et j’aimerais vraiment obtenir une décoration fleurie aussi belle et variée que la tienne! Mais le passage par le fleuriste m’a un peu décontenancé, et notamment le budget à y allouer… Donc encore merci et bravo à toi pour tous tes articles que j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à lire (et relire…), et qui m’apportent beaucoup d’enseignements pour la préparation de mon mariage 😉

  • Bien d’accord ! On peut tout à fait utiliser les fleurs de jardins. Pour ma part ce sera chez un fleuriste n’ayant pas de jardin… mais des fleurs coupées que nous composerons nous même!

  • Aucune fleur ici.
    Je suis complètement phobique de tout ce qui est abeilles, guêpes, bourdons ect, du coup depuis toutes petites j’ai une certaine aversion pour les fleurs puisqu’elles attirent toutes ces bestioles.

    Donc nous aurons un mariage sans aucune fleur (super économie pour le budget lol).
    Mon bouquet sera fait maison et se composera de pompons en laine blanche, de fleurs en origami (surement fushia) et de bouton dans les tons de roses aussi, car je suis très manuel et que je fais beaucoup de tricot, d’origami et les boutons parce que j’ai toujours trouvé ça jolie.

  • Bravo pour ce joli travail… et merci de prévenir que c’est loooong à faire y compris avec une équipe de choc, nombreuse et motivée ! C’est un argument pour déléguer ^^

  • Whaou merci pour ce descriptif pour nous permettre de voir l’ampleur de la tâche, et encore bravo à ta maman (et toute son équipe!) qui a réussi un super challenge !

    Mais le résultat est vraiment magnifique… à songer pour le mien ^^

    • à voir si tu as des volontaires (je déconseille vraiment de le faire seule mais après tu peux coordonner – ou tout déléguer comme moi ^^)
      Ça dépend aussi de tes attentes bien-sûr (les fleuristes ont bien sûr un savoir-faire en plus) mais il y a une réelle fierté et une réelle joie à dire “c’est fait main” et pour moi, à savoir que des proches se sont investis pour ça, j’ai l’impression d’avoir reçu un très beau cadeau 🙂

  • j’avoue je ne suis pas fan du rendu j’adore les DIY pourtant …
    par contre chapeau pour tout le travail que ça vous a donné !!!!!! vous n’avez pas chômé en effet 😉

    • les goûts et les couleurs 😉
      Ça correspond à ce qu’on voulait et qu’on aime… Et je suis sûre qu’on peut donner plein d’autres styles sans faire appel à une fleuriste, le but est que chacun y trouve son compte quelque soit le budget qu’on peut y mettre 😉

  • Comme tu le dis, chacun ses gouts, pour ma part j’adore le coté champêtre et joyeux de tes bouquet. C’est plein de fraicheur !
    Et quel boulot ! Je parle en connaissance de cause, nous avons nous aussi réalisé notre déco florale pour notre mariage religieux 😉
    Bravo à ta maman !

    • merci 🙂

      Et d’ailleurs, ma maman a lu tous vos gentils commentaires et me faire dire de vous remercier aussi de sa part du fond du coeur, ça la touche beaucoup !

  • C’est superbe, et c’est très gentil à ta maman de prendre la plume! Par rapport aux fleurs bleues : ma sœur avait comme couleur le bleu ciel et elle se mariait en Bretagne en août, du coup notre jardin était plein d’hortensias bleus. Ils nous ont servi à faire les centres de table ( plantés dans de la mousse dans des coupelles avec une bougie au centre ), et elle a apporté une tete d’hortensia comme celle de Melle Paris Paris à la fleuriste qui a pu ainsi ajouter des touches de bleu dans le bouquet blanc. Moi j’avais choisi du rouge vif et je m’étais fournie chez un grossiste .

  • Tout d’abord : un grand bravo à ta maman !
    Ma mère a fait énormément de bricolages pour mon mariage, mais s’occuper des fleurs doit être particulièrement stressant, du fait qu’il faut faire ça en dernière minute et que ça fane ! C’est d’ailleurs pour ça que je ne voulais pas de fleurs fraiches à mon mariage : ce n’est pas que je n’ai me pas ça, mais ça me mets réellement le cafard que de les voir fanées ensuite ! Donc pour nous, ce furent des fleurs en tissus (que j’avais faites moi-même) qui décoraient les tables (entre autres choses) et j’avais un bouquet en papier et tissus.
    En tout cas : encore bravo !

    • merci pour elle (elle est très touchée de tous vos compliments…)
      Et du coup, tu en as fait quoi des fleurs après ? Tu les as recyclées en déco d’intérieur ?

      • Pour répondre à ta question : nous avions prévu des petits sacs en papier kraft dans lequel nous avons mis une fleur en tissu… sacs offerts le lendemain du mariage à certaines personnes invitées. J’ai aussi fixé une fleur en tissu dans ma voiture, juste devant le pare-brise, et nous en avons gardé trois pour décorer la petite chambre d’amis !

  • J’ai déjà avoué publiquement que je suis fan de tes chroniques Mme Gezillig, du partage que tu as la gentillesse de faire avec nous. Et je vois que c’est de famille, car la chronique de Maman Gezillig est également de la même veine. Même si pour ma part il n’y aura de déco fleurs fraîches qu’à minima (une branche de freesia immergée en centre de table avec du beer grass) et que le bouquet sera composé par une fleuriste), j’ai vraiment eu plaisir à lire tous ces détails qui vont permettre à celles qui se lancent de ne pas se perdre. Merci encore de cette lecture !!!!!!

  • Quel Magnifique bouquet !!
    Félicitations à la maman qui à fait un travail formidable.
    Plein de couleurs, de fraîcheurs..So champêtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *