La fausse bonne idée du double mariage – Partie 1

Aujourd’hui, je vais te parler d’un épisode, des plus épiques, de la préparation de mon mariage. D’abord, posons le décor.

La fausse bonne idée du double mariage - Partie 1

Crédits photo (creative commons) : Sergio Vassio

Le contexte

Ma sœur et son chéri se sont mis en couple un petit mois avant Monsieur Médicis et moi. Ma sœur a 4 ans de plus que moi et son cher-et-tendre, un an de moins que Monsieur Médicis (ça me rappelle des exercices tordus tout ça). Autrement dit, ils ont donc atteint l’âge nubile et ont envie de se marier. Tout le monde s’y attend dans la famille mais la demande ne vient pas (en même temps ça ne faisait « que » 2 ans qu’ils étaient ensemble).

De notre côté, Monsieur Médicis et moi-même avons déjà fixé la date de notre joli jour. C’est donc tout naturellement que, lorsque la demande arrive en mars 2013, nous nous disons qu’ils convoleront en 2015. Nous n’avions rien inventé, ma sœur m’avait dit à plusieurs reprises qu’elle souhaitait l’année suivante. Ah oui, mais c’était sans compter l’envie débordante (et légitime) de son fiancé tout neuf d’être unis un an après la demande, soit en 2014.

Immédiatement après la demande, les discussions sont allées bon train pour trouver LA date qui leur convenait. Quand je reviens aux nouvelles auprès de ma mère, cette dernière m’apprend qu’il y a deux options : septembre 2013, soit 6 mois après la demande, soit mars/avril 2015.

Je contacte alors mon futur beau-frère pour lui dire que je suis fan de la première option (et puis zut, mars/avril 2015 c’est loooooin !). Qu’est-ce que je n’avais pas fait !

Il m’explique alors qu’il voudrait mai ou juin 2014. Monsieur Médicis et moi-même n’avions aucun souci avec cette perceptive (encore heureux). C’est donc en toute honnêteté que j’en ai fait part à mon futur beau-frère. Il se sent rassuré et me demande d’en parler à ma sœur. Elle est injoignable forcément alors j’appelle ma Maman. Et là, ça se complique.

En effet, elle m’explique que faire, au sein d’une même famille, deux mariages la même année ça ne le fera pas. Les invités, dont une bonne partie vient de loin, ne se déplaceront pas deux fois en moins de 6 mois. Ils feront soit un choix entre nous deux, soit ne viendront pas du tout, seuls ceux qui habitent près, se déplaceront les deux fois. À ce moment-là, c’est un peu comme si mon esprit s’ouvrait à une autre réalité ! Bah oui, moi, naïvement, je ne voyais pas le problème, 2014 n’était pas NOTRE année ! Mais je n’avais pas pensé à cet aspect de la question. Plus je discute avec elle, plus je me rends compte que cet argument n’est pas négligeable.

L’erreur

Je lui dis alors, au détour d’une phrase, « En résumé, la seule solution pour qu’ils se marient aussi en 2014, c’est que l’on se marie le même jour ». Qu’est-ce que je n’avais pas dit !

Quelques heures plus tard, ma sœur me rappelle. Nous en discutons et tombons d’accord sur le fait que nous ne pouvons pas nous marier toutes les deux en 2014. Pour bien souligner cet état de fait, je lui dis la même chose qu’à ma mère…

Voilà comment est née l’idée de faire un double mariage et, contrairement à Madame Fifties, il ne s’agissait pas d’un poisson d’avril !!!

La stupeur

Une petite semaine après, ma chère sœur me rappelle. Elle me dit toute enjouée : « Nous acceptons ton offre ! Mon cher-et-tendre est ravi ! Il … ».

Là dans ma tête c’est le vide, mais le vide intersidéral ! Je ne comprends pas de quoi elle parle. Je sens que tous mes méninges s’activent mais rien ne me vient, je n’entends même plus ce qu’elle me dit. Et puis, petit à petit, une fois que mes neurones ont passé en revue tous les sujets possibles et imaginables, l’idée qu’elle parle de l’éventualité de nous marier le même jour se fait de plus en plus envahissante dans ma tête (tu sais comme quand tu fais un zoom !), elle grossit, elle grossit la vilaine idée ! Je suis un peu comme un naufragé en haute mer qui ne sait pas vers où nager. Il y a une côte, mais elle n’est franchement pas accueillante, je me dois, malheureusement me rendre à l’évidence, je dois nager dans cette direction.

Après avoir très péniblement admis qu’elle me parlait bien de nous marier le même jour, je me force à reprendre conscience part à la conversation. Mais en réalité, je suis sans voix. Elle me demande si c’est toujours d’accord, elle a l’air tellement heureuse, que moi, complètement paniquée ou choquée plutôt, je lui réponds que c’est parfait. Nous raccrochons.

Je me retrouve assise devant mon bureau en état de sidération la plus totale. Plein de questions me passent en tête :

Mais qu’est-ce que j’ai pu lui dire pour qu’elle pense que c’était une proposition ? Est-ce que je n’ai pas été claire ? Pour moi c’était une boutade, une manière de dire que c’était impossible que nous nous marions la même année tous les 4 (enfin tous les deux, enfin non, et puis zut, mon cerveau surchauffe), mais peut-être que pour elle, très contrariée, c’était une idée magnifique, une solution miracle ?

Et comment a-t-elle pu trouver que c’est une bonne idée d’ailleurs ? Et ma mère ? C’est saugrenu, non ?

Et comment on va faire pour être d’accord sur tout ? Il va falloir tout reprendre depuis le début, bah oui, il a une famille et des amis le futur beau-frère !

Minute, minute papillon « Comment on va faire pour être d’accord sur tout ? », mais oui nous serons 4 à décider, et Monsieur Médicis, mais oui, mon futur époux à moi, qu’est-ce qu’il va dire ? Je ne lui en ai même pas parlé, normal : CE N’ÉTAIT PAS UNE PROPOSITION !!! Qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui dire ? Comment va-t-il réagir ? Et puis, comment ont-ils pu décider ça alors qu’ils ne se sont même pas assurés que j’en avais parlé à Monsieur Médécis ? Aaaaaaaaaaaah !

La prochaine fois, le dénouement !

Et toi, tu as eu aussi le droit à une proposition très concrète de double mariage ? Tu as fait ou assister à une telle union ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



33 commentaires sur “La fausse bonne idée du double mariage – Partie 1”

  • Rolala, la galere, deja qu q deux c difficile…a quatre…sans compter les beles familles, les choix de couleur, de style, de ceremonie qui peuvent diffferer…j ai hate de voir comment tu t en es sortie…

    • C’est exactement ça ! Ce qui me faisait le plus peur c’était de devoir reprendre à 0 les visites de salles. Déjà pour 120 personnes ça n’est pas facile alors pour 200 … Le seul truc qui m’a fait sourire c’est d’imaginer mon père accompagner ma soeur à l’autel et courir dans la nef pour venir me chercher.

  • Oh là là, la lecture de ton article me fait me sentir mal pour toi… C’est terrible de se retrouver coincée dans un malentendu pareil ! J’espère que cela s’est arrangé sans conflit, parce qu’un double mariage semble quand même compliqué à gérer…

    • C’est adorable Madame Lumi. C’est vrai que je ne faisais pas du tout la fière. Tant quand ma soeur m’a appelé que quand j’ai dû faire part de ce projet à Monsieur Médicis.

  • halala l’horreur! J’ai hâte de savoir comment tu t’en es sortie, il y a un épisode de Desperate Housewives comme ça, où franchement saoule, y en deux qui décident de faire leur mariage le même jour, sauf qu’à jeun, aucune des deux ne sait comment dire à l’autre que non, ce n’est pas une bonne idée 😛 tu devrais soumettre ton histoire à Hollywood hihi

    • Je vais y penser Laure ! Je suis fan de Desesperate Housewives mais je ne me souviens plus de cet épisode. Ca ne me fait penser qu’à Meilleures ennemies avec Anne Hathaway cette histoire.

  • jamais vue ni vécue un tel cas. Mais à lire ta phrase faite à ta mère et ta soeur, j’y voit aussi une proposition car il ne faut jamais blaguer dans de telle situation mdr
    en tout cas ton texte est bien écrit et c’est la première fois que je suis presser de lire la suite sur ce blog ^^ vite vite le dénouement.

    • Ce que tu dis sur mon billet me touche beaucoup. Merciiii !
      Effectivement, si j’ai appris quelque chose de cette aventure, c’est qu’on ne peut pas ironiser dans toutes les situations. Parfois, il faut dire les choses, telles qu’on les pense même si ça semble moins drôle.

  • Avec ma soeur nous nous sommes mariées toutes les deux la même année en 2014. Elle en mai moi en septembre.
    Alors certes ça a été un peu sport pour les parents de gérer deux mariages la même année mais ça n’a posé de problèmes à personne d’autres notre famille s’est déplacée ainsi que nos proches pour nos deux mariages .
    En revanche ce qui était bien c’est que nos deux mariages étaient complétement différents : elle plutôt traditionnel avec cérémonie religieuse et moi plutôt anticonformiste avec une cérémonie laïque comique .

    • Ton témoignage est intéressant Madame Sport. Je trouve toujours étonnant de voir comment deux enfants d’une même fraterie évoluent et font des choix différents. J’imagine que dans votre cas, les différences de choix reposent en partie sur le fait que vous deviez composer avec les envies de vos fiancés respectifs. On ne se marie pas seule, jusqu’à preuve du contraire.

      Avais-tu de la famille qui venait de l’étranger ? Pour nous c’est le cas, à commencer par notre père, et il était bien sûr inenvisageable que l’une de nous se marie sans lui.

      • En fait les différence venait surtout de nos propres caractères respectifs 🙂 , ma sœur aime la tradition et moi j’ai toujours souhaité sortir du lot !
        Par chance nous n’avions pas de famille de notre coté qui venait de l’étranger , nous sommes une petite famille , nos maris ont des grandes familles et malgré le fait que que de leur coté il n’y avait qu’un seul mariage beaucoup n’ont pas pu venir , mais il ne s’agissait pas de personnes indispensable comme des parents !

  • Com-mu-ni-quer : la chose que l’on ne fait jamais assez ! Quelque chose qui parait une évidence pour l’un ne lest pas pour l’autre (une plaisanterie pour toi, une proposition pour elle). J’espère que tu as osé rappeler et dire que ce n’était qu’une plaisanterie ! Le printemps 2015, c’est loin… mais toi aussi tu as attendu il me semble. Et puis, ça permet de préparer plus sereinement, et… de faire deux fêtes au lieu d’une !!! Sans compter qu’une seule fête pour deux mariages, ça fait énormément de monde (3 familles au lieu de deux, les amis de 4 personnes au lieu de 2) et je trouve que lorsqu’on est trop nombreux, ça gâche la fête. Mais bon, si ça se trouve c’est ce qui vous a convenu…

  • C’est sur qu’au niveau du coût du mariage pour les parents, ce n’est pas facile de même que déplacer la famille deux fois. J’aurais pu avoir cette situation si mon chéri s’était décidé plus tôt pour le mariage, et cela m’aurait franchement beaucoup embêté. J’adore ma soeur mais on est jumelle alors ce genre de plan c’est un peu foireux. Ce n’est déjà pas facile de passer après son mariage alors le faire en même temps. J’espère que cela s’est arrangé !

  • Coucou,
    je ne sais pas ce que vous avez finalement convenu, mais je viens témoigner qu’un mariage à 4 c’est possible et ça peut même parfaitement se passer !
    Mon cher et tendre et moi nous nous sommes mariés cette année, en même temps que sa sœur et son beau-frère !
    Chaque couple s’est marié civilement de son coté puis nous avons fait le mariage religieux ensemble et honnêtement cela a été un moment unique, que nous n’oublierons jamais !!!

    • Madame Lavande,tu ne veux pas en témoigner pour Mlle Dentelle ?
      Parce que je trouve ça intéressant… Surtout que dans ton cas, tu te maries pas en même temps que ta sœur ou ton frère mais en même temps que des gens avec qui tu n’as pas grandi… Parce que moi, ma peur dans cette histoire, c’est que ce soit les deux frères/sœurs qui soient mis en avant et que les +1 ne se sentent pas complétement à leur fête.
      (Sincérement, je suis trèèèès proche de mes frère et sœur mais clairement, je voulais que cette journée soit juste pour l’amour autour de mon amoureux et moi… C’est pour ça que je trouve intéressant de savoir comment vous avez organisé, ressenti la chose…)

      • Je suis de l’avis de Mme Gezilig pour le témoignage. Si le cœur t’en dit je serai très heureuse de lire ton ressenti sur cette journée hors du commun.

        • Hihi ça fait un petit moment que j’y pense justement, je crois bien que je vais sauter le pas 🙂
          C’est vrai qu’une des conditions est aussi que personne ne soit mis en avant plus qu’un autre, et puis le fait d’avoir fait 2 mariages civil séparés nous a aussi permis de les organiser complètement à notre images et nous étions donc plus enclins à faire des concessions pour le mariage religieux !

  • Je confirme que toutes les options sont possibles. J’ai un oncle et une tante qui se sont mariés le même jour (comme madame Lavande, mariage civil chacun dans leur mairie et cérémonie religieuse commune), et je me suis mariée la même année que mon petit frère. Plus de stress pour les parents, mais on a de la famille et des amis qui ont fait le déplacement 2 fois (voir 3 si on compte le mariage de ma cousine dans la même région 6 mois plus tôt), et ceux des cousins qui ne pouvaient pas être présent à l’un des mariages étaient bien content de pouvoir se rattraper avec l’autre !

  • Aïe… ce sont des choses (en beaucoup beaucoup beaucoup moins important!) qui m’arrivent souvent, à parler trop vite!

    Tu nous as bien mis en situation de stress en tout cas, et j’espère que tu as réussi à t’en sortir!

  • Aie aie aie, le super malentendu !!!!
    Chez nous on aura 3 mariages en trois ans… ça a faillit tomber la même année et même là, une partie de ma famille qui habite en Australie ne pourra faire qu’un seul mariage sur les trois…
    Mais j’ai des amis qui se sont mariés “à 4”.. ils étaient plutôt contents de le faire car tous un peu timides et personne n’avait vraiment envie d’être LA star de la journée.. Personnellement j’ai du mal à comprendre 😉
    J’ai vraiment hâte de connaître la suite de l’histoire !!

  • Je réagis à la réaction de Me Médicis suite au témoignage de madame Sport : heureusement que deux enfants d’une même fratrie peuvent faire des choix différents ! Certes, il y a les envies des fiancés respectifs… mais deux frères/soeurs peuvent aussi avoir des envies différentes ! (Me Sport n’avait peut-être pas les mêmes envies que sa soeur, tout simplement). L’évolution de chacun dépend bien sûr de l’éducation, mais pas seulement : de soi-même (!) , des rencontres, de la chance, des épreuves vécues etc…

  • Je sens que je vais adoré la suite de ton récit, le méga couac ! J’espère que vous avez trouvé une issue à ce malentendu… hâte de lire la suite 🙂

  • Qu’a donc dit M. Médicis ? Il était peut-être aussi pour, lui ? 😉
    Je pense que c’est souvent un problème quand il y a deux mariages rapprochés. Même un invité qui vient de loin peut vouloir venir aux deux, et le faire. On ne peut rien prévoir… J’ai hâte de savoir ce que vous avez décidé de faire !

  • Roh la vache le cauchemar!!! Ou comment une petite phrase qu’on pensait être une blagounette fini comme une énorme épine dans le pied!
    J’imagine bien ton désarroi!
    Déjà s’accorder à deux c’est pas simple mais alors à 4…. Et puis ça fait moins “jour unique”… J’adore mes deux soeurs hein… mais il aurait été hors de question qu’elles se marient le meme jour que moi (et je crois que de toute façon elles auraient détesté l’idée aussi!).

    J’ai hate de voir la suite!

  • Décidément tu “teases” super bien !!
    Un double mariage, hum, c’est délicat, à moins de vouloir quelque chose de très formaté, il y a des chances que cela ne plaise pas à l’un des couples, voire aux deux, à force de faire des concessions…
    Nous avons décidé de faire l’impasse sur tellement de classiques que cela serait compliqué d’adjoindre un autre couple, à moins qu’il ait exactement les mêmes envies (là OK, mais niveau probabilités c’est fort faible…)
    La suite, la suite !!

  • Raah la galère, lorsque nous nous sommes mariés en 2012, une cousine s’est mariée 3 semaines avant nous…
    Nous attendions leur date pour ne pas leur retirer la priorité (premiers fiancés…) puis celle ci ne venant pas (fin aout debut sept à priori) nous avons décidé d’une date (mi octobre). Nous leur avons annoncé en premier, finalement ils avaient choisi fin septembre… Comme nous sommes en région parisienne avec de la famille éparpillée à Lyon, Toulouse, Strasbourg nous avons de suite fait un mail commun, expliquant que cette année il y aurait deux mariages, à deux dates rapprochées et que nous souhaitions la présence de chacun et que nous donnions les dates en avance afin qu’ils s’arrangent au mieux. Finalement tout le monde est venu au 2 (sauf une famille avec une enfant handicapée qui n’est venue qu’au notre par des soucis de praticité). Et au final ils ont tous trouvé génial de se retrouver à si peu intervalle. Mais je suis bien consciente que nous avons eu beaucoup de chance et que tout le monde ne peux pas toujours faire le déplacement deux fois (sans compter que cela dépends de la distance à parcourir Toulouse/Paris ce n’est pas la Réunion /Paris)

  • Ahhhhh mais n nous laisse pas trop longtemps avec ce suspens insoutenable … Ma pauvre je ne sais vraiment pas comment j’aurai réagi à te place … J’imagine même pas s’il avait fallu que je partage mon mariage avec un autre couple … Rien que s’il fallait mixer 2 thèmes ou 2 idées de déco complètement différents bonjour la prise de tête .

  • j espère que tu trouveras la solution qui te conviendras. ma soeur vient d annoncer 6 mois après moi qu elle va se marier… 6 mois avant nous, et franchement j ai la haine je vais devoir revoir ma liste d invites (certains venant de loin ferontle trajet qu une seule fois) le menu si ce qu elle choisit ressemble trop au mien, les animations… prevoir un budget robes (oui au pluriel car mariage en 2 temps) et costume, en plus du budget de mon mariage, prendre des jours de congés supplémentaires (je travaille le samedi), et mes pauvres parents qui vont devoir tout suivre … bref si tu le sens fais le, mais je te souhaite bon courage !

  • Tiens, je trouve enfin quelqu’un qui va vivre la même chose que nous; et oui, nous nous sommes mariés 30 minutes après la soeur de mon mari; ma belle soeur était une des mes témoins, mon mari était le témoin de sa soeur; c’était un très beau jour; nous ne regrettons absolument pas l’idée bizarre qui avait germé dans nos 4 têtes 6 mois auparavant!! n’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *