Nos fiançailles en deux temps

Je tiens tout d’abord à te prévenir que je n’ai pas d’histoire digne d’un polar américain à te raconter concernant mes fiançailles.

Non, je n’ai pas attendu impatiemment une demande qui ne venait pas. Non, je n’ai pas pris l’initiative de poser une question dont je connaissais déjà la réponse.

Dit comme ça, ça peut sembler présomptueux mais c’est vrai. Nous avons franchi toutes les étapes clés de nos vies ensemble et le mariage en est tout simplement une autre. Comme il me le dit si bien : ce sera seulement mettre un mot sur ce qu’on ressent au fond de nous depuis très longtemps.

Mais, si j’ai pris la décision d’écrire une chronique à ce sujet, tu te doutes bien qu’il y a matière à papoter !

Tu sais déjà que Nounours et moi sommes ensemble depuis un petit moment. Il m’a offert une bague en février 2013, le jour de notre neuvième anniversaire, pour officialiser notre envie de nous unir. Je lui ai également acheté un petit quelque chose, histoire de marquer le coup. Il a donc eu droit à une gourmette en argent. L’un comme l’autre ne nous en séparons jamais. Nous étions donc, à compter de cette date, fiancés.

Seulement… ça ne se passe comme ça chez nous !

Nos fiançailles en deux temps

Le poids de la famille

Pour que nous soyons réellement fiancés, il nous a fallu attendre près d’un an !

Il y a toute une procédure à suivre. Je t’explique.

D’abord sa famille (la plupart du temps c’est le père et les oncles) a demandé à rencontrer la mienne. C’est la première étape qui consiste à savoir si je suis libre.

Après les avoir fait patienter quelques temps (3 jours dans mon cas mais chez certains peuples, notamment d’Afrique de l’est, ça peut aller jusqu’à 1 an !), mon père leur a dit que je donnais mon accord et que les démarches pouvaient se poursuivre. La famille du Nounours est ensuite venue formaliser leur demande et c’est ça qui a officialisé nos fiançailles.

Il ne restait plus qu’à décider d’une date.

Ce que j’en pense

En me relisant, je me dis que ça fait quand même un peu “ancien temps”. Style Moyen-Âge. Mais j’adore !

Me dire que notre démarche s’inscrit dans la continuité de ce que nos aïeux faisaient il y a plus de 100 ans, bah moi ça m’émeut. J’ai encore plus l’impression d’appartenir à un tout. Savoir que nous ne sommes pas seuls dans ce projet le rend d’autant plus grand à nos yeux. Toute une famille demandant ta main c’est ça qui illustre le “ils m’accueillent dans leur famille”.

Soyons cependant claires. Toute cette procédure, c’est un peu du cinéma. La finalité étant connue d’avance, tu peux à juste titre te demander pourquoi continuer ces pratiques d’un autre temps… Moi je dis qu’en voulant trop moderniser les choses on risque de perdre ce qui fait notre spécificité.

Et pour toi, comment s’est passée ta demande en mariage ? As-tu dû te “plier” aux règles et aux traditions de ta famille ? Tes proches ont-ils validé votre union avant que tu sois fiancée ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “Nos fiançailles en deux temps”

  • Mon mari a aussi tenu à demander ma main à mon père. Si au début ça m’a fait très bizarre (et rire jaune : si jamais mon père disait “non”), maintenant je suis fière qu’il soit allé au bout de sa démarche.

  • Perso j’adore ! vraiment je trouve que c’est plein de charme et comme tu le dis si bien ! tu t’inscris ainsi dans une continuité! Pour ma part, d’origine juive, nous avons fait une cérémonie de fiancailles assez particulière : mon fiancé et moi sommes rentrée dans un cercles de petales de fleurs tracé sur le sol et nos maman respectives ont pris une assiette et l’ont brisée dans ce cercle.
    La signification de ectte coutume : le cercle représente le foyer que les jeune couple s’apprète à construire et le bris de l’assiette représente le fait de se détacher de chez ses parents pour mieux construire ton couple (il représente aussi la destruction du temple de Jerusalem pour nous rappeler que aucune joie ne peut être complète tant qu’il ne sera pas reconstruit)
    Bref ! merci de nous faire découvrir ta culture ! c’est toujours très intéressant d’échanger de manière bienveillante (et c’est rarement le cas, la plupart du temps on est souvent moqué que trouve) sur nos traditions respectives surtout lorsqu’elles comptent pour nous !

    • C’est super symbolique tout ça et c’est d’autant mieux que tu sais ce que chaque rituel représente. Ce qui n’est pas le cas pour moi…

  • moi je trouve ça plutôt charmant : il semble clair que tu as suivi cette tradition selon ton cœur et que de manière fondamentale ta famille respecte ta décision et celle de ton chéri. Personne n’a en réalité “parlé à votre place”. la seule modernité qui compte est là.

  • J’aime l’idée de perpétuer les traditions. La façon dont ta belle-famille t’a accueillie dans leur famille est très belle.

  • Nous aussi nous nous sommes fiancés en deux temps, mais aucun rapport avec la tradition… De toute façon mon chéri n’a jamais eu l’intention de demander ma main a mon père ni à mon grand-père. Moi j’aurais trouvé cela plutôt mignon. Mais bon, chacun sa façon de voir…

  • Je suis d’Afrique de l’est et ca a ete 1 an en effet pour l’accord & la liste puis “pre dote”/fiancailles officielles puis dote/mariage traditionnel 1 an apres et la on attaque les choses serieuses..

    Je t’envie d’avoir pu te marier en Afrique. Pays trop instable de mon cote donc impossible et puis couple mixte alors ca entraînerait d’autres complications inutiles… Il me tarde vraiment d’en lire plus 😀

    • Mon pays n’est pas forcément des plus stables mais vu qu’une bonne partie de notre famille y habite c’était plus simple. Et puis c’est là qu’on a grandi aussi !

  • Un peu de tradition, ça fait du bien de temps en temps !!! C’est vraiment touchant !!!
    Mon chéri a également demandé ma main à mon papa quand nous sommes rentrés en Martinique (pour qu’il rencontre toute la famille justement).
    ça faisait à peine 1 an et demi que nous étions ensemble et lui pensait déjà au mariage….

    • Comme je le disais à Marie je trouve ça super courageux. Mine de rien chez nous c’est des délégations de famille et c’est une formalité. Il y a moins de pression qu’une discussion avec son futur beau-père dans le blanc des yeux pour le convaincre qu’on est assez bien pour sa fille-chérie-adorée-qui-est-la-meilleure-du-monde.

  • Coucou!Je me retrouve parfaitement dans ces procédures de fiançailles. Etant camerounaise, c’est à peu près pareil pour nous aussi, les miennes ont eu lieu en 2012. Comme toi, j’ai adoré ce moment, je trouve ces traditions assez romantiques… Vivement que nous arrêtions ENFIN la date du mariage, j’ai hâte de venir partager tous moments avec toute l’équipe de dentelle!…
    Que du bonheur à vous 2 pour la suite, croisons les doigts que l’épidémie d’ebola soit bientôt éradiquée!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *