Des fiançailles presque parfaites

Ah, mes fiançailles…

J’y ai pensé dès le moment où Superman m’a demandée en mariage. Deux raisons à cela :

  • Avoir enfin ma bague de fiançailles (moi, vénale et matérialiste ? Non, pas du tout…)
  • Voir enfin nos deux familles se rencontrer. Et ce point-là me faisait plus peur qu’autre chose.

Car j’ai une famille, disons, atypique. Beaucoup d’enfants, des handicaps, des adoptions, des prénoms bizarres… Quand on nous rencontre, on se rappelle de nous ! Et toutes ces particularités m’ont légèrement inquiétée pour ce grand jour. Car on dit souvent que les fiançailles sont une répétition du mariage : mauvaise ambiance aux fiançailles = mauvaise ambiance au mariage… Et je savais que ma belle mère n’était pas super à l’aise à l’idée de rencontrer toute la smala Irbissienne !

Organisation

Pour un côté pratique, on a demandé à ma chère belle-mère de recevoir, pour cette petite fête.

Elle a une super grande maison du côté de Lyon, et pour mes petits frères (le plus jeune a 7 ans) c’était plus sympa. J’étais sûre qu’ils pourraient aller courir et hurler dans le jardin sans déranger les adultes. Et puis, Lyon est un peu plus centré que l’Est de la France où habitent mes parents. C’était donc plus simple de faire venir les frères et sœurs, parrains et marraines.

La liste d’invités, parlons en ! Côté Irbissien, on a débarqué à 13, sans oncles et tantes, rien que nous ! Mon parrain devait venir, et puis en fait non. Côté Supermanien, ils étaient aussi une petite quinzaine, mais en ratissant plus large : parrain et marraine de cher et tendre, tante et oncle “aînés” de chaque côté de sa famille, sans oublier son frère et sa sœur.

Je n’ai pas trop compris pourquoi Maman Superman avait invité tant de monde de son côté. Jusqu’à ce que je découvre sa grande philosophie en matière de mariage… Je te livre sa perle de sagesse (ou pas) en exclusivité mondiale :

“Il faut équilibrer les deux côtés”

Prosternation et vénération.

Ce leitmotiv implique donc de recevoir autant de monde de chaque famille pour les fiançailles. Pour le mariage aussi, mais c’est une autre histoire. Pour les enfants d’honneur également… Et pour tout autre élément impliquant les deux familles, en fait.

Bon, vu que c’était elle qui recevait, elle invitait bien qui elle voulait. D’ailleurs au cours des préparatifs de cette journée, elle nous a délivré une autre perle de sagesse. Re-exclu mondiale !

“C’est moi qui reçois, c’est moi qui décide”

Re-prosternation et vénération.

Mais j’avoue que sur ce coup là, je me suis sentie comme une araignée à un congrès d’arachnophobes. Je me suis sentie de trop, et c’est dommage vu qu’on était en train d’organiser un truc qui me concernait pour moitié. Nan, l’autre moitié n’est pas ma belle mère, mais Superman ! Faut suivre quand même…

Mais je m’égare à travers les perles de sagesse. Je ne t’ai pas encore parlé du truc le plus important de la journée ! La nourriture. On me dit dans l’oreillette que la réponse attendue était THE bague. Tu vas vite comprendre pourquoi la nourriture a été plus importante que ma bague.

Donc, Superman et moi même partions sur l’idée d’un repas.

Mais ma belle mère s’est décidée pour un goûter (cf perle de sagesse n°2). Quand j’ai appris cela, j’ai fait la tête et Superman s’est pris la tête avec sa mère. Résultat, on a eu un… goûter ! Au début, je trouvais cela vraiment dommage de faire déplacer toutes nos familles pour un goûter. Et en y réfléchissant bien, j’ai trouvé que c’était mieux. Mes frangins, aka les petits monstres, ne seront pas obligés de bien se tenir à table et ils ne mettront pas la honte à notre famille jusqu’à la 7ème génération.

Comme quoi, ma belle mère a bien fait d’insister ! Merci, perle de sagesse n°2.

Le jour J

La seule consigne donnée par ma belle mère était de se faire beaux et d’arriver vers 15h. Ce que nous avons fait.

Le temps plus que pourri de cette journée (le samedi le plus froid et pluvieux de tout le mois d’octobre) ne nous a pas permis de voir la surprise de maman Superman : un énorme ballon gonflé à l’hélium, avec nos prénoms collés dessus, en plein milieu du jardin, impraticable à cause de la pluie et du vent. Dommage, elle avait passé les derniers jours à courir partout pour trouver assez d’hélium pour le gonfler…

Mais à part ce temps plus que pourri (note : penser à amener des oeufs aux clarisses pour notre mariage), la journée a été PAR-FAITE ! Mais vraiment. Ma belle-mère a géré ça d’une main de maître et je l’en remercie.

C’est simple, on a passé notre après midi à manger et à boire. Exactement ce qu’on voulait !

Mes petits frères ont été très sages, normal vu qu’ils ont passé leur après midi à manger. Mes grands frères ont fait semblant d’être très intelligents et très intéressés par la famille d’en face. Et du côté de Superman, tout le monde a été adorable, ma belle-sœur a fait visiter la maison à toute la smala Irbissienne, mon beau frère a lancé des parties de foot dans les greniers, les oncles et tantes ont raconté des blagues à mes parents comme s’ils étaient copains de bar, ma belle-mère a bien fait tourner tous les plateaux de petits fours.

Je peux t’assurer que boire une petite coupe de champ’ au coin du feu, tout en regardant nos deux famille discuter et rigoler, ça fait vachement de bien au moral ! Et depuis, j’envisage notre mariage d’une manière beaucoup plus relax (un peu trop, peut-être).

Bon, tu t’en fiches peut être de savoir que les petits fours étaient délicieux et que le champagne n’a pas donné mal à la tête. Je pense que tu as des envies un peu plus matérialistes, comme de voir une photo de bague par exemple !

Je vais te décevoir, mais je n’ai pas eu THE ONE ce jour là.

La pierre centrale n’était même pas choisie ! Superman a eu un peu de mal à se décider et j’ai un peu fait la tronche. Mais, l’avantage de cette absence, c’est que tout le monde s’est extasié sur la montre que j’avais offerte à mon cher et tendre. Elle n’a pas été éclipsée par mon bijou et j’ai trouvé ça plutôt bien !

Eh oui, j’ai décidé de lui offrir une montre de compétition, car il n’y a pas de raison que l’homme ne soit pas gâté aussi, ce jour-là.

Quelques semaines avant, on avait fait le tour des bijouteries et marchands de montres pour voir ce qu’il lui plaisait. Et on a bien fait, car Monsieur a des goûts très prononcés, mais il y a quand même un point où je ne lui ai pas laissé le choix : le bracelet.

Il était persuadé qu’un bracelet métal était plus chic qu’un en cuir. Heureusement que j’ai eu l’aide du vendeur pour lui faire comprendre son erreur ! Une fois que tous les critères de la montre parfaite ont été cochés, j’ai pu retourner en boutique toute seule et me décider pour une montre dans mon budget, car les vendeurs sont très forts pour te montrer des petites merveilles 2 à 3 fois plus chères que ce qui était prévu !

La montre lui a plu, les connaisseurs ont affirmé que je ne m’étais pas moquée de lui et qu’il avait intérêt à ne pas se louper pour la bague de fiançailles !

Et promis juré craché, si je mens je vais en enfer, tu pourras voir THE ONE dans ma prochaine chronique. Eh oui ! Je l’ai au doigt au moment même où je t’écris et je peux seulement te dire que wahouuuu (teasing, teasing !)

Et toi ? Tu a fêté tes fiançailles ? Tu trouve cela has been ? Tu es plutôt montre ou bouton de manchette ? Tu as reçu THE bague ce jour-là, ou dès la demande en mariage ? Raconte !

A propos de Freddy Frémond Photographies
Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



40 commentaires sur “Des fiançailles presque parfaites”

  • Alors nous justement on a fêté nos fiançailles ce week-end 🙂 C’est ma maman qui a reçu comme le veut la tradition. On s’était mis d’accord sur un buffet froid le midi (jusqu’à 20h), ce qui a plutôt bien fonctionné.
    J’y tenais à cette petite fête, et je regrette pas car çà s’est parfaitement bien passé. Nous étions 25 personnes, moitié famille moitié témoins (à nous 2 on en a 9 + les pièces rapportées).
    Pour la bague, je l’avais reçue dès la demande donc on a échappé au cérémonial de la remise de la bague devant tout le monde *ouf* Et comme toi j’ai offert une montre à monsieur (bracelet en cuir bien évidemment 😉 ).

  • Je suis rassurée que ta journée se soit finalement bien passée ! pas de bol pour le temps, parce que le reste du mois d’octobre a vraiment été magnifique dans la région !
    Pas de petite fête de fiançailles chez nous, même si j’aurais bien voulu, mais les métiers et lieux de vie de chacun rendaient la chose vraiment compliquée. On a juste invité nos parents respectifs au resto, histoire de commencer vraiment les conversations d’organisation.
    Et j’ai moi aussi offert une montre à mon chéri, mais une montre gousset, car il ne supporte pas d’avoir quelque chose au poignet !
    Hâte de voir ta bague !

  • Alors nous, on voulait faire un repas avec frères, soeurs et parents mais devant les difficultés à réunir tout le monde, on a laissé tomber (ça aide pas quand on n’habite pas tous le même pays…)

  • Ici pas vraiment de repas de fiancailles… Nos familles se sont rencontrées avt que l’idée du mariage soit énoncée puis une deuxième fois alors que le mariage était en préparation, mais sans nous 🙂 nous ne pouvions pas faire le déplacement alors nos familles se sont re-rencontrées seules.

  • J’ai eu ma bague au moment de la demande mais mon Homme aura une belle montre (le bracelet en cuir c’est la vie … et la classe !) le jour de nos fiançailles … qui correspondra au jour de notre mariage civil car nous voulions organiser ça avec nos témoins, dont font partie mon frère et ma soeur qui vivent loin et qui ne peuvent pas souvent revenir dans la région. Ca ne nous a pas empêché de faire un repas chez nous fin novembre pour que mes parents rencontrent ma belle-mère (et, ouf !, ça s’est très bien passé !!). Le reste de la famille fera connaissance le jour du mariage religieux et de la réception (qui ont lieu beaucoup plus tard que le mariage civil) … surprise ! Hâte de voir ta bague !

    • Ce servir du mariage civil est une bonne idée ! Surtout en le faisant assez longtemps en avance. De notre côté mariage civil 2 semaines avant (compromis entre mes 3 mois idéaux et le jour J idéal de Superman ^^)

  • De notre côté, nous n’avons pas fait de “fête” de fiançailles et je le regrette beaucoup… ça aurait permis à nos 2 familles de se rencontrer et de briser la glace avant !
    Il me tarde de voir la suite !!!!!

    • Il n’est jamais trop tard ! Je pense que faire une fête de fiançailles même si les parents se connaissent permet une meilleure ambiance le jour J

  • Ici, petit repas au resto avec juste nos parents respectifs (fille unique et ses frères et soeurs à lui dispersés aux 4 coins du monde), mais je me souviens que c’était déjà légèrement stressant et du soulagement de voir que tout se passait bien 🙂
    Pour la perle de sagesse N°1 de ta belle-maman, je ne peux qu’approuver … si elle n’est pas appliquée de façon trop stricte bien sûr (à la personne près). Pour notre mariage, ma liste plafonnais à 20 personnes du côté de ma famille et de son côté … grande famille indienne en vue, et surtout la tradition veut qu’on invite TREEEES large, donc on aurait pu avoir facile 4 à 5 fois plus de personnes de son côté.
    Heureusement nous avons veillé (à 2, c’est mieux !) à garder à certain équilibre, afin de conserver l’esprit d’un joli mariage mixte et non d’une petite française perdue dans l’océan indien 😉

    • C’est sur que la perle de sagesse n°1 n’est pas à mettre à la poubelle. Mais il faut aussi se rendre compte de la réalité : de mon côté on sera 50 à tout casser, de son côté ils peuvent être 300. Alors soit on fait un petit mariage à 100 (et oui pour ma belle famille c’est pas cool d’être que 100) soit on fait plaisir et on sera 200. Tant pis, si on est perdu dans la masse !
      Après de ton côté, le choc des cultures est peut être assez important pour ne pas en rajouter.

  • En lisant le début de ton article, je m’y suis vue à ta place car je viens ; d’une famille nombreuse, qui vit de l’autre côté de la France, ET que ma plus grande crainte est qu’entre nos deux familles qui ne se sont jamais vue, la mayonnaise ne prenne pas !!!
    C’est rassurant de voir que ton côté tout c’est finalement très bien passé, en tout cas, je trouve ça encourageant pour mon “cas” ^^

    • Il n’y a pas de raisons que cela se passe mal. Je pense que nos parents sont des gens intelligents (enfin je l’espère !) qui se rendent bien compte de l’importance de notre mariage.
      Pour me rassurer, j’avais bien briefé mes parents avant et eux même avaient fait passé quelques consignes à mes frères.

  • Les perles de sagesse m’ont bien fait rire (le coup du bracelet en cuir aussi) !
    En lisant ton article, je me dit qu’on aurait peut-être du faire une fête de fiançailles même si nos parents respectifs s’étaient rencontrés à de multiples reprises avant. Parce que ça aurait évité que mes beaux-parents ne soient au courant que beaucoup plus tard que mes parents et surtout de parler mariage avec nos 2 familles réunies et peut-être de mettre des choses au point. Depuis je me suis disputée avec mon beau-père qui refuse de me parler (pour une stupide histoire de déménagement mais le pb réel est qu’en fait, il n’apprécie pas l’idée qu’on se marie) et les rares fois où j’ai discuté mariage avec ma belle-mère, j’ai eu droit à “à notre époque, on n’avait pas autant d’exigences” . Parce que pour le moment, on n’a jamais parlé mariage avec nos 2 familles réunies … Et qu’on a mal géré l’annonce et l’implication de mes beaux-parents ….

    • Ah zut, je suis désolée pour toi !
      C’est vrai que ces fiançailles ont permis aux familles de se rencontrer SANS parler organisation, argent et autres joyeusetés. De quoi commencer une relation un peu plus sainement je pense.
      Et gérer l’implication des beaux parents me parait super compliqué ! J’ai moi aussi beaucoup de soucis de ce côté là, la belle mère intrusive est assez rapidement insupportable !

  • Haaa la sagesse des mamans/belles mamans. Le pire c’est qu’il y a pas mal de choses où, dans le fond, elles n’ont pas tort, mais elles ont parfois l’art et la manière de nous braquer dans leur façon d’annoncer les choses… J’ai hâte de voir la bague (et la montre aussi d’ailleurs !). Contente que les fiançailles se soient aussi bien passées !

    • C’est tout à fait ça ! Je pense que la mienne a suivi un stage spécial : “froisser ma belle fille avec des trucs pas trop idiots ce qui fait qu’elle ne peut pas m’en vouloir”.

  • Super ! Très bon souvenir de nos fiançailles, il y a déjà plus d’un an. Diner dans la maison de vacances de mes futurs beaux-parents (Maman pour l’apéro et le dessert et Belle-Maman pour le dîner), après petite messe de fiançailles canonissime au cours de laquelle l’Abbé, qui nous mariera, a béni ma bague (je ne l’avais pas vu avant et il a refermé l’écrin avant que je n’arrive à la voir : autant dire que je n’ai rien suivi de la fin de la messe, tellement je trépignais d’impatience !!). Fiancé a eu lui aussi une très belle montre offerte par mes parents (choisie par moi-même) puisque ma bague est faite avec des pierres de famille de Fiancé et financée par les parents de Fiancé.

    • Ah la messe de fiançaille ! Nous n’en avons pas fait, car d’une ma famille est protestante (et supportera déjà la messe de mariage, mais je les ai déjà habitué avec mon baptême ^^) et de deux nous n’aimons pas trop la bénédiction de la bague avec Superman. On voulait se faire bénir, et puis en fait on ne l’a jamais fait. Dommage

      • Oui, j’imagine bien qu’il ne faut pas trop pousser le bouchon dans certains cas 😉 Etre bénis en entamant notre préparation (parce qu’il n’y avait pas que la bague, of course) nous a vraiment donné une impulsion particulière … et de toute façon chez les “tradi”, il y a toujours une bonne raison de célébrer une messe ;D

  • Super histoire, pas de fiançailles pour nous, faut dire que nous avons déjà un bébé de an , baptisé l’année dernière, donc étape septembre 2014 mariage direct, bague eu le jour de la demande ( demande alors que j’étais gonflée comme une ravissante baudruche enceinte de 8 mois et demi, lol , bague enfilée avec une difficulté mémorable, ptdr !!!! )
    Gros bisous…. vite la prochaine aventure !!!!

    • C’est sur que ce n’était peut être pas le moment parfait pour enfiler la bague ^^
      Et même avec un bébé, je dirai que la fête de fiançailles est parfaite ! C’est une sorte de répétition de mariage et une autre occasion de faire la fête !

  • Ravie de lire des histoires de fiancailles ! Notre pretre a eu l’idee de raconter a tout le monde pendant la benediction qu’il n’avait pas celebre de fiancailles depuis 12 ans ! Je commencais a me sentir un peu seule 😉
    Fiancailles tres bien passees de notre cote, c’etait la premiere fois que les 2 familles se rencontraient (et la seule fois d’ici le mariage) On etait un peu nombreux quand meme : parents, freres et soeurs, parrains et marraines, et temoins ! Format gouter pour nous aussi, suivi d’un diner avec les temoins. Et… j’avais ma bague au doigt ! 8 mois de travail pour la faire faire sur-mesure et on l’a recue 10 jours avant les fiancailles, pfiu ! Monsieur n’a pas ete en reste non plus : des boutons de manchette et un tres beau stylo.

    • Un stylo c’est une super bonne idée ! C’est vrai qu’on s’est un peu creusé la tête pour lui trouver le cadeau parfait et intemporel. Je retiens ton cadeau !

  • Moi aussi les perles de sagesse me font rire… jaune ! Parce que pour équilibrer le nombre d’invités il faudrait soit restreindre les siens de manière drastique. Bon courage avec des parents divorcés et remariés. Soit inviter tout le monde et n’importe qui de mon côté genre collègues, personnes plus vues depuis des années voire complètement indésirables. On s’est donc appliqué le même principe de proximité sans se soucier d’un quelconque rapport de force.
    Par contre le deuxième principe pas de souci :on paye , on reçoit, on décide 😉

    • C’est vrai que ses perles de sagesses ne sont pas idiotes. Après il faut savoir les adapter à la situation.
      Et quand tu es une toute jeune fiancée, avec des envies (merci les blogs de mariage ^^) c’est assez difficile d’entendre la 2ième perle de BM, mais bon on respire un grand coup et on y va quand même.

  • Ha-ha ! Moi je dis OUI aux fiançailles !!
    Je savais que je n’allais pas inviter la famille de mon père auX mariageS (c’est pas que j’les aime pas, c’est que j’les connais pas).
    Je savais que Sieur Chou voulait faire le mariage hindou AVANT le mariage à l’église (et ça me titillait un peu, quand même).
    Mais, chuis un génie.
    J’ai (on a) fait des fiançailles ‘surprises’ à ma famille paternelle lors d’une réunion de famille en 2012, juste après l’avoir annoncé aux parents pour mon anniv, mais en étroite relation avec un vague cousin franciscain qui célébrait la messe familiale, et dont j’animais les chants. TA-DAAAM !
    A toutes celles qui hésitent : religieuses ou pas, les fiançailles, foncez. 😉 C’est une bonne entrée en matière, ça permet de présenter tous les protagonistes, et de déceler (et désamorcer) certains soucis ! (Genre, est-ce qu’on invite Grand-père relou, Tante Brisemiche, etc.)
    Et ça oblige Monsieur à prévoir la bague ! J’ai des copines qui n’en ont pas fait, qui n’ont pas eu le caillou, et qui le regrettent 😉 (ouaip, ça fait vénal, je sais)

  • Nous nous sommes fiancés en petit comité à la maison. Nous avions invités nos parents, frères, belles-soeurs, nièces.
    Mon futur mari a demandé ma main à mon papa et puis est venu vers moi, pour me donner ma bague.
    Puis nous avons annoncé la date de notre futur mariage;
    Toute la famille nous a applaudit et félicité, sauf le père de mon homme qui lui est devenu tout rouge de colère et qui nous a bien fait comprendre que ça ne lui plaisait pas. Bien sûr il n’a pas levé son verre à notre amour et notre joie comparée aux autres membres de la famille.
    Depuis nous vivons un cauchemar au point que nous ne savons plus si il doit venir au mariage.

    • Oh ma pauvre… je suis vraiment désolée pour toi. c’est tellement dur de devoir gérer les rancœurs des un et des autres et la préparation du mariage.
      J’espère que vous arriverez à débloquer cette situation.

  • Ah la messe de fiançailles, j’ai eu droit a la même réflexion : “ça se fait encore ça?” Oui oui. Moi ça reste un très beau souvenir aussi entre la messe et les traditions de la cérémonie des palabres, c’était fun. Quant aux perles de belle maman, vois le bon coté des choses, elle a quand même réussi a tout organiser de façon à ce que ça te plaise et sans que tu aies à lever les petits doigts.

    • Oui, je râle un peu pour les perles de BM mais en vrai je suis ravie de nos fiançailles ! Et je sais que le mariage sera encore mieux grâce à elle.

  • J’ai déjà été fiancée et mon couple n’a pas tenu donc je ne voulais plus de ça (comme si ça portait malheur). Mister Tsatziki et moi nous sommes mis en couple en janvier 2013 et après 6 mois, il demandait ma main! Nous étions en vacances en Grèce, sur l’ïle de Naxos. Nous n’avions jamais parlé mariage, même si tout allait très bien dans notre couple. Un matin, nous admirions la mer et il a balbutié quelques phrases incompréhensibles. J’ai compris quand il s’est mis à genoux avec une bague!!C’est toujours agréable quand on ne s’y attend pas. J’ai alors compris pourquoi il se promenait partout avec un petit sac (qui renfermait l’étui à bague). Il attendait le moment idéal pour faire sa demande. Trop mignon.

    • Oh c’est trop chou !!! C’est vrai que dans ta situation, c’est un peu plus compliqué. Mais bon, cela sert aussi à ça les fiançailles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *