Une folle demande en mariage – Partie 2

La dernière fois, je t’ai laissée sur un suspens insoutenable en commençant à te raconter ma demande en mariage…

Veux-tu bien me suivre à l’autre bout du Monde ?

Nous étions donc à l’aéroport, dans le parking souterrain. Avant de sortir de la voiture, je dis à Monsieur Omdemavie : « Il faut absolument que tu me dises qui on va voir, sinon je ne sortirai pas de cette voiture ! ». Il rigole et me dit de regarder derrière moi. Interloquée, je me retourne… Et je vois un couple d’amis, A. et M., descendre de leur propre véhicule.

Je rigole en sortant de la voiture et je leur demande ce qu’ils font là. Ma pote A. me tend une enveloppe, « de la part de ton Chéri » et elle me conseille de m’assoir dans leur voiture pour la lire… Ce que je fais, tremblant un peu… Pendant ce temps, je vois que les garçons s’agitent : ils sortent une valise vide du coffre de nos potes et commencent à farfouiller dans toutes nos affaires… WTF ?

Je commence à lire cette lettre (d’amour) et j’en ai les larmes aux yeux… En résumé, Monsieur Omdemavie y avait écrit qu’il m’aimait plus que tout ; qu’il avait envie de me surprendre et de passer du temps avec moi autrement que sur les routes, pour que nous puissions nous reposer ; que nous allions prendre l’avion pour 17 heures de vol (!) ; que si nos amis étaient ici, c’était à la fois pour récupérer notre voiture mais aussi pour nous apporter cette fameuse valise vide, histoire de pouvoir refaire un bagage adapté pour notre destination… Qu’il ne dévoilait pas d’ailleurs ! La lettre finissait par un : « Veux-tu bien me suivre à l’autre bout du Monde ? »

 

La folle histoire de ma demande en mariage !

Bon, ben voilà, comme tu t’en doutes, je pleurais comme une vraie madeleine à la fin de cette lecture : c’était tellement beau et, en plus, je ne m’attendais pas du tout à ça car, normalement, Monsieur Omdemavie et les surprises, ça fait trois !

Peut-être que là, tu te dis que Monsieur Omdemavie a posé un genou à terre sur le parking ? Raté !

D’abord, on s’est embrassés, moi avec mes yeux tout humides – lui aussi avait l’air assez ému – et il m’a dit : « C’est vrai, tu veux bien me suivre ? ». Ce à quoi j’ai répondu un grand : « Ouiiiiiii, mais tu es fouuuu ! »

La nouvelle valise prête, nous disons au revoir à A. et M. et leur donnons les clés de la voiture. Nous voilà partis vers le hall de l’aéroport… et le jeu des devinettes commence ! Car, si tu as bien suivi, j’acceptais de suivre Monsieur à l’autre bout du Monde, mais… sans savoir où ! (je me doutais bien cependant que ce ne serait pas en Corée du Nord…). Je commence donc à lui poser plein de questions :

– Tu m’emmènes aux Maldives ?
– Non…
– Aux Seychelles alors ?
– Non…
– Dans les Caraïbes ?!
– Non plus…
– Euh… C’est pas la Thaïlande quand même ?!
– …(gros silence)…

Là, je me dois de faire une parenthèse explicative : de trèèèès nombreuses fois, à l’approche des vacances d’été, Chéri et moi avions abordé le sujet d’un éventuel voyage en Thaïlande. Je lui ai toujours dit que ça ne m’emballait pas plus que ça : trop de touristes, nourriture très épicée alors que je ne supporte pas ça, mousson (et donc parfois, inondations) lors de la période d’été en France… Bref, si lui avait toujours voulu y aller, moi, pas vraiment ! Était-ce pourtant la destination qu’il avait choisie… ?!

Une destination pas vraiment idéale ?

Eh ben… Oui ! Il a fini par cracher le morceau : il m’emmenait en Thaïlande pendant 3 semaines – soit la moitié de nos vacances. Pour les 3 semaines restantes, il avait prévu que nous fassions seulement la partie sud du road-trip en Europe.

Alors, la bonne nouvelle, c’était qu’on partait en Asie et qu’une partie du road-trip européen n’était pas perdue.

La mauvaise… c’était juste que je n’avais vraiment, mais alors PAS DU TOUT envie d’aller en Thaïlande ! Du coup, j’étais à la fois abasourdie par sa surprise, que je trouvais vraiment réussie, mais mécontente de la destination choisie… On avait près de sept heures d’attente avant de prendre notre avion, ce qui nous a laissé le temps de discuter, d’appeler nos proches pour prévenir que l’on partait finalement très loin, de rigoler aussi ensemble de tout ce qu’il avait pu inventer ces deux dernières semaines pour que la surprise soit totale (dont notamment « l’invention » des potes qui devaient nous accueillir au Luxembourg et en Allemagne, avec la complicité d’A. et M. !). Et ce qui m’a aussi permis de faire une crise de nerfs – qui a duré près de trois jours !!!

Là, je t’entends déjà me dire : « Mais pourquoi ? C’est génial, ton amoureux t’a fait une super surprise ! ».

En fait, ce road-trip comptait beaucoup pour moi, comme je te l’ai dit : j’espérais qu’il allait m’apporter un peu d’air frais, me permettre de me dépasser, m’offrir aussi la joie de découvrir certains pays du Nord et de l’Est d’une toute autre manière. J’avais tout préparé, tout réfléchi… Et on m’enlevait – pas de force, car j’avais dit oui (mais qui aurait dit non à ce genre de surprise ?) – ce rêve pour le remplacer par un rêve qui n’était pas le mien.

Alors, oui : j’étais très, très perturbée. Quand j’ai réalisé les vacances que je laissais derrière moi, que la météo prévoyait de la pluie presque 2 jours sur 3 en Thaïlande et que pendant trois semaines nous serions logés dans le même hôtel… J’ai fait la tête, j’ai pleuré, puis j’ai essayé de voir les côtés positifs, comme je le fais d’habitude, mais je n’y arrivais pas. J’étais vraiment déprimée. Monsieur Omdemavie se demandait s’il n’avait pas fait une bêtise et était lui aussi maussade les premiers jours…

Et la demande alors ?

Mais, tu me diras : « Il n’a pas fait ça pour rien ! Et la demande dans tout ça ? »

En effet… Et j’avais trois indices (énormissimes) :

  • Deux mois auparavant, il avait tâté le terrain pour savoir quel genre de bagues me plaisait.
  • En appelant mon père à l’aéroport pour lui annoncer que je partais en Thaïlande (il était déjà au courant, mon homme l’avait prévenu !), il m’a dit : « Et j’ai cru comprendre qu’il y avait quelque chose à la clé ? ». Euuuuuh Papa, ça ne s’appelle pas « gâcher une surprise » ça ?!
  • Quelques jours après notre arrivée en Thaïlande, nous « skypons » (oui j’invente des verbes !) la mère de Monsieur Omdemavie pour lui souhaiter son anniversaire et, à peine me voit-elle à l’écran, qu’elle crie : « Alooooors, elle est où la bague ?? ». Euuuuuh, Chéri, je crois que nos parents sont vraiment pareils !!!!!

Mais Monsieur Omdemavie attendait l’instant parfait pour faire sa demande et il ne s’est pas précipité !

Déjà, il a eu la bonne idée d’attendre quelques jours, le temps que ma mauvaise humeur passe… Au bout d’une bonne semaine, malgré quelques moments pluvieux, j’ai commencé à apprécier le séjour en Thaïlande et ces vacances en mode farniente.

C’est au cours de la deuxième semaine qu’il a fait sa demande, à l’occasion d’un weekend sur l’île de Samui : le premier jour, c’était lui qui était déprimé, car nous avions essuyé un orage terrible et nous étions en scooter ! Mais le deuxième jour, il faisait grand beau et il était d’excellente humeur !

Sur les coups de 11 heures, nous sommes allés nous baigner sur une petite plage tranquille (à Lamai, pour celles qui connaissent l’île !). L’eau était délicieuse, nous étions bien… Et puis, chéri sort de l’eau pour se remettre un peu de crème solaire sur le nez. Il revient dans la mer, nage de nouveau avec moi. Puis il me dit : « Oh ? Tu as vu ? Il y a quelque chose qui brille au fond ! ». Il plonge immédiatement et quand il remonte… Il me tend une bague sublime et me pose LA question !

Gniiiiiiiiiii !!!!

J’étais tellement surprise (encore une fois !!!) que j’étais complétement paumée et que je ne savais plus quoi dire !!!

Tout ce qui est sorti de ma bouche à cet instant fut un pathétique : « Qu… Qu… Quoi ? Là, ici, comme ça, maintenant ?! ».
J’en rigole quand j’y repense aujourd’hui !

Ma réponse, tu la connais… Et voici en exclusivité une photo, prise quelques minutes après la demande, avec ma toute nouvelle meilleure amie !!!

La folle histoire de ma demande en mariage !

Et toi, rêverais-tu que ton cher et tendre t’emmène à l’autre bout du Monde pour faire sa demande ? Aimerais-tu que la surprise soit totale ? As-tu aussi perdu tes mots lorsqu’il t’a demandée en mariage ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Une folle demande en mariage – Partie 2”

  • C’est juste trop trop beau et tellement touchant comme idée – pas tant qu’il ait remplacé ton rêve par le sien, mais qu’il ait finalement fait de son rêve le vôtre et surtout un moment inoubliable pour vous deux- et puis avec la complicité des amis, la bague au fond de l’eau, etc… tout ça après plus de 10 ans ensemble c’est une sublime démonstration d’amour. Et pour un gars pour qui lui et les surprises font 3 je trouve ça mega bluffant tout ce qu’il a préparé ! Tu sais quoi ? tu devrais te marier avec lui ! lol

  • J’y ai fait une escale pour mon voyage de noce et comme toi, ce n’était pas un pays qui me motivait vraiment avant, mais depuis je rêve d’y retourner !
    En tout cas, félicitation à ton homme, car il a fait un boulot de malade pour te surprendre !!!

  • Vraiment super la surprise!!!! Quand mon chéri a préparé la demande, le pauvre a voulu faire la surprise aussi, sauf que lorsqu’il a demandé à mon père s’il pouvait emprunter la voiture, c’était comme dans les films, j’étais derrière la porte et j’ai tout entendu… Deux jours plus tard c’est ma future belle-mère qui m’annonçait que je partais en week-end dans la maison de famille, mon pauvre amour a fait une de ces têtes, ça devait être une surprise… Depuis il s’est rattrapé, on a déménagé loin de nos parents, maintenant les surprises fonctionnent^^

  • Petit point commun, moi aussi il m’a emmené loin pour faire sa demande… A l’Ile Maurice !! Et c’était merveilleux !! Cette île est vraiment magnifique je suis sûre que vous y passerez des moments magiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *