Les frisouilles de la mariée

Tu as pu constater au fil de toutes mes précédentes chroniques que, même si j’ai tendance à m’emballer un peu vite parfois, j’ai quand même eu beaucoup de chance tout au long de ma recherche de prestataires, et qu’en fin de compte, rien n’a été très difficile.

En fait, la partie pénible arrive : c’est celle qui ME concerne moi directement, la mariée : mon maquillage, ma coiffure, mes accessoires… une vraie prise de tête, et une grosse source d’angoisse ! Bienvenue dans mes doutes de future mariée qui ne se coiffe et ne se maquille jamais.

Quelle coiffure pour mon mariage ?

Crédits photo (creative commons) : Faylyne

Rétrospective de ma tignasse

Mes cheveux et moi, c’est tout une histoire. Quand j’étais petite je les avais longs jusqu’en bas des fesses, et ma maman me faisait tous les jours des coiffures différentes, tresses, chignons, etc. Sur les photos, j’ai l’air d’une vraie petite fille modèle avec mes longues nattes, ma frange et mes petits chemisiers à col Claudine.

Malheureusement est arrivée… tatataaaam L’ADOLESCENCE. Et le moment où mes cheveux se sont dit « youhou, on prend notre liberté ! ». J’ai coupé mes cheveux aux épaules, et mes longues mèches lisses se sont transformées en multitude de petites bouclettes absolument pas disciplinées. Et comme j’habitais en Guyane à l’époque, avec l’humidité ambiante j’avais carrément des frisouilles qui partaient de tous les côtés sur le dessus du crâne. À douze ans, entourée de copines aux cheveux lisses, j’ai donc tout fait pour me plaquer tout ça sur le crâne, et j’ai arboré pendant trois/quatre ans des cheveux bouclés pas du tout assumés. J’ai fini par en avoir marre, et j’ai suivi les conseils de mes amies métisses qui ne se coiffaient pas, et ne se brossaient qu’après un shampoing ; libération ! Depuis, je me brosse les cheveux deux à trois fois par semaine, et le reste du temps je les laisse vivre comme bon leur semble.

Oui, mais je me marie. Et ce jour-là, il faudra bien que j’en fasse quelque chose de mes cheveux ! Au gré de mes recherches sur Pinterest je trouve des tas de choses magnifiques, des chignons flous, des tresses sur le côté, des demies-queues… mais je me dis que rien de tout ça ne va m’aller, et j’angoisse comme une dingue.

Pendant plusieurs mois, je n’arrive d’ailleurs pas à me résoudre à prendre rendez-vous chez un coiffeur (ah oui, parce que je ne l’ai pas raconté, mais des coiffeurs qui ne maîtrisent pas du tout mon type de cheveux, j’en ai rencontré suffisamment pour me créer une vraie petite phobie !)… J’ai finalement décidé de me fier au bouche à oreille pour mes recherches, et j’ai fini par me rendre chez la coiffeuse de ma belle-sœur, qui en est super contente.

Premier essai : le flop et les petites phrases qui font mal au moral

En arrivant, je demande à essayer deux choses : un chignon flou et une coiffure presque lâchée, qui me ressemble dans la vie de tous les jours. Première chose, je me retrouve affublée d’une sorte de mèche/frange bien lisse sur le côté qui me barre le haut du visage « pour équilibrer mes traits »… sauf que je ne me reconnais pas du tout.

S’ensuit une heure de différents essais pendant lesquels je me sens extrêmement mal à l’aise, rien ne me plaît mais je n’ose pas le dire clairement à la coiffeuse (ben oui, j’ai peur de la vexer…). Je te montre quelques images (désolée pour la qualité, et le regard de chien battu !).

Quelle coiffure pour mon mariage ?

Crédits photo : Photo personnelle

Quelle coiffure pour mon mariage ?

Crédits photo : Photo personnelle

À la fin de l’essai, alors qu’elle m’enlève la frange/mèche que je déteste et qu’elle me remet à peu près comme je suis normalement, je lâche un « je me sens quand même drôlement mieux comme ça ! ». S’ensuit une bribe de conversation qui m’a tellement gênée que j’avais envie de partir le plus vite possible :

– Vos cheveux comme ça, vers l’arrière ? Oui mais ça sera vraiment comme tous les jours, ça ne fait pas « coiffée » ! Votre mariage, c’est une fois dans la vie ! Il sera déçu votre homme s’il vous voit comme d’habitude !
– Mais euh… il M’AIME comme ça dans la vie de tous les jours après tout donc bon, je ne pense pas qu’il sera « déçu » si j’ai les cheveux lâchés !
– Oui mais même vos invités, ils se diront que vous n’avez pas fait d’efforts ! »

Bon, cette idée que j’allais « décevoir » mon Ours et ma famille si je gardais mes cheveux lâchés m’a juste fait totalement stresser, et même si tous mes proches à qui j’ai montré les photos de l’essai m’ont confirmé qu’ils n’aimaient pas du tout, je gardais en tête ces petites phrases et je n’assumais plus trop ma tête frisée… gros coup au moral !

Deuxième essai : NON, tous les coiffeurs ne sont pas des monstres !

Finalement, ma maman me souffle le nom de son nouveau coiffeur, et je décide de prendre rendez-vous le matin du baptême de mon petit neveu : comme je suis la marraine, je viendrai avec une jolie coiffure et ça n’étonnera personne.

À l’entrée dans le salon je me sens déjà bien : d’abord parce que ça me plaît d’être coiffée par un homme plutôt que par une femme, ça ne s’explique pas mais je me sens un peu moins « jugée », et commence donc avec les meilleures prédispositions. Le coiffeur me parle de « mouvement naturel de mes cheveux », « respecter mon style général », « faire en sorte que ça me ressemble », « ne rien faire de trop figé » et moi je suis en mode « oui ! oui ! OUI ! EXACTEMENT ! ». Je lui parle de mes envies de couronnes de baies, de fleurs piquées dans les cheveux, il est super réceptif et il me montre des tas d’exemples qui m’inspirent totalement.

On part donc sur un essai de chignon bas, flou et romantique. Il s’arrête régulièrement pour photographier l’avancée de son travail, me demander si tout va bien, je le sens super professionnel et ça m’aide à me détendre. Mes envies sont écoutées, respectées, rien à voir avec mon premier rendez-vous.

Une heure plus tard, le chignon est terminé, je suis plus que satisfaite, et je sens que j’ai enfin trouvé mon coiffeur. En plus de ça, il peut venir directement s’occuper de moi au château, donc je n’aurai pas besoin de me déplacer pendant toute la matinée de mes préparatifs : une vraie princesse !

Quelle coiffure pour mon mariage ?

Crédits photo (creative commons) : Lerdnall

Bon, mais je ne vais pas te mentir : l’idée d’être une mariée aux cheveux bouclés libres reste dans un coin de ma tête (quand je pense à la coiffure de Mme Sunshine, j’ai instantanément le sourire aux lèvres !), même si j’ai validé mon essai avec ce super coiffeur. D’autant plus que quand l’Ours m’a vue avec mon chignon il m’a dit qu’il adorait, qu’il me trouvait très belle, mais j’ai vu qu’il n’en était pas « dingue » non plus. Quand je le lui ai dit il m’a répondu « non mais c’est juste que moi je te préfèrerai toujours toute nue les cheveux détachés », et malheureusement je ne pourrai pas venir comme ça au mariage, haha !

Mais si tu te souviens bien, dans ma chronique précédente, je te disais que notre photographe nous avait proposé une séance day-after ; une séance pendant laquelle, si j’ai envie d’avoir les cheveux libres sur ma robe de mariée, personne ne pourra rien me reprocher ! Alors voilà, j’ai décidé que le jour J j’aurai bien les cheveux attachés (mais pas rigides, attention !), mais je garderai ma tignasse au naturel pour la séance photo dans la neige… afin de n’avoir aucun regret ! Finalement, c’est un assez bon compromis tu ne trouves pas ?

Et toi, évites-tu les coiffeurs de manière générale comme moi ? Avais-tu envie d’une coiffure en particulier à l’avance ? As-tu fait des essais « ratés » ? La question de la coiffure t’a-t-elle fait peur à l’idée de faire douter tes proches ? Raconte-moi tout !

Jeune mariée de Décembre 2016, j'ai préparé avec mon Ours un mariage d'hiver tout en douceur, que nous imaginions simple et chaleureux, avec une déco basée sur beaucoup d'éléments naturels (bois, branches, sapin) et de bougies !

Commentaires

  • Avatar
    Madame Myrtille
    Répondre
    27 octobre 2016

    Je pense que nous les bride-to-be, on pense beaucoup trop à faire plaisir aux invités où au chéri et qu’on ne pense pas assez à soi. Au final si on nous impose une coiffure il y a de grandes chances pour qu’on ne se sente pas nous-même et qu’on ne rayonne pas autant qu’on devrait.
    Pour ma part avec mes cheveux long tout le monde m’imaginait avec un chignon d’enfer, sauf que j’en avais pas envie et puis le Grognon me répétant toujours la même chose que l’Ours : toute nue et cheveux lâchés j’ai fait du forcing et je ne crois pas que quiconque ait été déçu par ma coiffure. Ou alors il/elle se taira à jamais 😉
    En tout cas moi je ne l’ai pas regretter. Je ferai bientôt une chronique sur le sujet…

    • Avatar
      Madame Myrtille
      Répondre
      27 octobre 2016

      Et tu as raison, on vois bien sur les photos que tu ne te sens pas à l’aise. Heureusement que tu as trouvé THE coiffeur qui a su écouter tes envies.

  • Avatar
    OphrysTheOne
    Répondre
    27 octobre 2016

    Comme je te comprends ! Je suis aussi de la team « bouclée mais pas frisée comme les métisses », et donc mes cheveux sont assez difficiles à coiffer.
    Tout le monde me dit qu’ils sont très beaux au naturel, et je ne me vois pas les enfermer dans un chignon.
    Donc pour l’instant je ne sais pas encore quoi choisir…
    Je te comprends parfaitement ^^

  • Avatar
    OphrysTheOne
    Répondre
    27 octobre 2016

    Par contre avec tout ça tu ne nous a pas montré la coiffure finale !
    Pas bien ça de nous faire languir ^^

  • Avatar
    Aurélie
    Répondre
    27 octobre 2016

    J’étais un peu comme toi (je suis mariée maintenant depuis juin), je voulais un chignon pour garder mes cheveux disciplinés (grosse tendance sur l’effet « mouton » en Bretagne ! ) mais mon fiancé voulait me voir les cheveux détachés.
    Alors avec ma coiffeuse nous avons trouvé le compromis parfait ! Un chignon 2 en 1, j’avais un chignon la journée et le soir j’ai détaché une partie. Toute la coiffure avait été montée pour pouvoir le faire et j’avais juste 5 épingles à retirer ! Et ce n’est pas pour autant que le chignon n’a pas tenu (11h – 20h sans bouger)
    Je la remercie encore, mon mari a été super content de cette surprise et je me suis sentie hyper bien, et que de compliment de la part de tous!
    Alors si jamais tu veux encore tenter les cheveux détachés, sache que moi ca a marché!

  • Avatar
    Mademoiselle Rationnelle
    Répondre
    27 octobre 2016

    Haha je te comprends sans problème !
    Moi aussi je vis ni maquillée ni coiffée, à part une grosse pince dans mes cheveux qui les font retomber dans ma nuque de façon harmonieuse les bons jours (comprendre « quand il n’y a pas trop d’humidité car ils frisent et tant qu’ils ne sont pas trop secs sans quoi ils se chargent d’électricité statique »). Chaque fois que j’essaie une coiffure particulière, parce que j’en ai marre des mes cheveux qui ne ressemblent à rien, mon chéri fait la moue car il les préfère au naturel ! Mais un naturel de cheveux ondulés brossés brillants sans frisottis (c’est-à-dire pas vraiment mon quotidien). Ou alors lâches et parfaitement lisses car il déteste tresses, chignons, et grosses boucles… Du coup, je vais viser une coiffure un peu travaillée, lissée au préalable, qui donne le même effet ondulés que lorsque mes cheveux retombent de façon parfaite avec ma pince, chose qui est somme toute relativement rare. Et peut-être un accessoire (bibi ou autre) pour faire taire ceux qui ne me trouvent pas « assez mariée » (et parce que c’est trop mignon). Ce « moi en mieux », c’est mon compromis pour me trouver plus raffinée qu’à mon habitude, sans être dénaturée, et toujours plaire à mon amoureux !
    Par contre il me préfère légèrement maquillée que pas du tout (mon quotidien), donc là ça devrait aller. Il ne te pose pas problème avec ça, en plus, ton Ours ?

  • Avatar
    MlleCroisé
    Répondre
    27 octobre 2016

    J’ADORE la remarque de l »ours, comme quoi, nos hommes qu’on aime ils s’en fichent un peu de toutes ces questions qu’on se pose pour être « belle » ce jour là!

  • Avatar
    Madame Suzette
    Répondre
    27 octobre 2016

    Ha! Super ! Et c’est marrant, mon homme me dit le même genre de chose quand je l’interroge sur une tenue ?

    • Avatar
      Mademoiselle Rationnelle
      Répondre
      27 octobre 2016

      Heureusement que dans ce cas tu ne l’écoutes pas ! Sinon tu passerais ta vie complètement nue, je crois !

  • Avatar
    Raphaelle
    Répondre
    27 octobre 2016

    J’ai eu exactement le même problème que toi depuis l’adolescence, coup dur quand même quand on a pris pour acquis le fait d’avoir des cheveux lisses « parfaits ».. Mais je les attache toujours au quotidien donc j’ai fait de même à mon mariage (toute seule comme une grande d’ailleurs, aidée de tutoriels youtube ;-)) J’avais bien un vieux rêve d’enfant d’avoir les cheveux lachés à mon mariage, mais ils sont plus long que les tiens (aux coudes) et le mix « cheveux vaguements lisses mais avec pleins de frisoti » en mode long ça fait pas un super effet malheuerusement.. hate de voir le résutlat de tes deux coiffures en tout cas 🙂

  • Avatar
    Madame Frisette
    Répondre
    28 octobre 2016

    Je me suis également reconnue, même si moi ils sont plutôt frisés. Pas simple de rester soi-même et en même temps donner l’impression qu’on a « fait un effort »! On se pose beaucoup de questions!!
    Je suis contente que tu aies trouvé THE coiffeur en tout cas!

  • Avatar
    Mademoiselle Chihuahua
    Répondre
    28 octobre 2016

    C’est vrai que tu as un regard de chien battu sur les photos !
    Moi aussi j’ai vécu un essai coiffure raté 😉
    J’ai hâte de voir la coiffure finale, et je suis sûre que tu seras très jolie !

  • Avatar
    Madame Peach
    Répondre
    28 octobre 2016

    Mince alors, j’avais laissé un commentaire hier mais ça a dû planter, alors je recommence !

    En tout cas, je me reconnais plutôt bien dans le début de ton récit, car je n’ai pas non plus eu l’impression de trop galérer à trouver mes prestataires, mais j’ai nettement plus stressé quand il a fallu s’occuper de la robe, la coiffure, le maquillage… bref, comme toi, quand il a fallu se recentrer sur moi, ça a été plus compliqué !

    Oh mais… tu n’aurais pas oublié de nous montrer le super résultat de la dernière coiffure alors ? 😉 j’ai hâte de voir, je suis sûre que ça sera superbe !

  • Avatar
    Mademoiselle Presque Relax
    Répondre
    28 octobre 2016

    Hooooo ça ne me donne pas envie de faire mon essai coiffure quand je lis ta rubrique 🙂
    Mes cheveux et moi on n’a jamais été copain, j’ai toujours eu les cheveux trop fin pour savoir en faire quelque chose. Vu le futur mariage et la demande de chéri, je les laisse pousser depuis un an après les avoir eu très court pendant 13 ans. Et ça ne ressemble à rien

  • Avatar
    Emma
    Répondre
    28 octobre 2016

    Franchement, fais comme tu le sens .. J’ai kiffé me faire coiffer le jour du mariage mais si c’était à refaire, j’opterais pour des cheveux lâchés !
    Le mariage c’est qu’une fois dans la vie c’est vrai mais c’est la fois ou tu dois être toi-même non ?

  • Avatar
    Mademoiselle Gariguette
    Répondre
    29 octobre 2016

    Oh lala ! J’ai cru que tu parlais de moi au début : cheveux super longs, coiffures de petite fille modèle et puis le drame à l’adolescence quand tu les coupes ! J’ai vécu exactement la même chose et j’ai eu des cheveux horribles durant toute mon adolescence. J’ai tout tenté même le défrisage. Au final, un petit carré des cheveux bouclés que je coiffe en secouant la tête en avant et hop !
    Sauf que la demande en mariage est arrivée … Il me tarde de vous raconter moi aussi mes déboires capillaires !

Poster une réponse