Le budget de notre mariage champêtre

C’est l’heure de faire les comptes

Aujourd’hui, on attaque la partie délicate, LE tabou français par excellence : Money ! Money ! Money !

Eh oui, ça sent les vacances, alors on se lâche un peu et on chante tous en chœur !

L’addition, s’il vous plaît ?

Donc où en étais-je ? Ah oui, la facture de notre « mariage mélodieux et convivial ».

Il y a un peu plus d’un an, j’écrivais une chronique sur le budget moral de notre mariage. Bla bla et bla. Quand je la relis aujourd’hui, elle me fait bien rire !

Bien sûr, au moment où je l’ai écrite, j’étais sincère, et je croyais réellement pouvoir faire un mariage avec un budget « modeste » (l’estimation de la valeur de « modeste » restant propre à chacun, bien sûr). Eh oui, on était à cinq mois du mariage et j’étais encore jeune et innocente bien naïve. Et à mesure que les mois ont défilé, nous avons vu notre budget grimper, complètement impuissants face à toutes ces acquisitions tellement « indispensables ».

Tout au long des préparatifs, j’ai soigneusement consigné toutes mes dépenses dans un fichier tableur. C’est que j’étais de bonne foi et que je voulais absolument avoir connaissance du montant exact que nous coûtait notre mariage d’une part, et pouvoir partager avec toi un budget précis au centime près d’autre part. La réalité, c’est que sur la fin, c’était un peu compliqué de tenir mon fichier à jour. Il manquera donc peut-être l’un ou l’autre détail, mais rien de vraiment important, je te le promets.

Donc notre budget prévisionnel a été, comme qui dirait, « évolutif ». En nous fiançant, nous partions pour un mariage à 10 000€. Puis 12 000€, puis 15 000€, et puis on a arrêté de faire des plans, car on s’est rendus à l’évidence que ça ne servait plus ou moins à rien.

Au moment de faire les vrais comptes, après le mariage, j’ai pris un petit coup dans la tronche et j’ai culpabilisé d’avoir « jeté tant d’argent par la fenêtre » pour une journée (mais quelle journée !). Je ne comprenais pas comment nous avions pu tant dériver malgré, tu le verras dans le détail, d’une part de nombreuses choses qui nous ont été offertes par nos proches dont je ne connais même pas le prix, et d’autre part la volonté de ne pas gaspiller notre argent. Donc je peux te dire qu’après le mariage, je n’étais pas vraiment prête à partager ces détails.

Mais depuis, je me suis efforcée de te conter notre mariage du mieux possible, replongeant dans nos photos et dans de merveilleux souvenirs à de nombreuses reprises. Et alors j’ai réalisé que notre mariage était à notre image, que nos invités l’avaient apprécié dans son intégralité : émotionnellement parlant, gustativement parlant… Et aujourd’hui, c’est-à-dire après quasi un an, je suis en paix avec le montant que nous avons dépensé, j’assume toutes nos dépenses car elles ont (pour moi) toutes été nécessaires.

Alors je vais jouer franc-jeu et j’espère que cette chronique pourra t’aider à y voir plus clair dans l’élaboration de ton propre budget.

Budget de notre mariage

Crédits photo (creative commons) : Breakingpic

Alors, elle vient cette addition ?

Eh bien, c’est qu’on s’impatienterait ?

Allez, c’est parti, je ressors Dame Ginette (ma calculette) de son tiroir et voici point par point ce que nous avons dépensé…

La décoration

C’est impossible à détailler car il ne s’agit que de petits achats, mais ça regroupe tous les DIY, la déco de la salle, de la cour, le photomaton, les lampions (valeur exacte : 110€), les bonbonnes à cocktail (valeur exacte : 60€)…

Les fleurs ont été, quant à elles, en partie offertes par mes cousins et en partie cultivées par Papa Grognon.

TOTAL : 650€ (tout de même)

La papeterie

  • Save-the-date : 50€
  • Faire-part : 200€
  • Remerciements : 320€ (plus le temps passe, plus ça grimpe…)
  • Reste : 240€ (comprend l’achat du petit matériel, les recharges d’encre pour l’imprimante, les livrets de messe, marque-place, menus, jeux, l’impression de photos…)

TOTAL : 810€ (malgré beaucoup de DIY, autant dire que ça m’a fait un sacré choc !)

La réception

  • Location de la salle : 500€
  • Traiteur : 8 500€ (comprend le vin d’honneur, la location des buffets, des tables, des nappes et de la vaisselle, le dîner et le service jusqu’à 4h du matin)
  • Boissons soft : 130€
  • Cocktails (20L) : 50€
  • Vin, crémant et digestifs : offerts par les parents Grognon
  • Bières artisanales : offertes par Tatami et Tonton Brasseur
  • Complément de vin d’honneur (bretzels du boulanger) : 120€
  • Plateau de fromages : 220€
  • Mignardises et desserts : offerts par Maman Myrtille et Mamie Grognon
  • DJ et matériel audio : 0€

TOTAL : 9 520€

La tenue et la mise en beauté de la mariée

  • Robe : 2 000€ (tu peux retrouver les étapes de sa création ici et ici)
  • Chaussures : 120€
  • Étole (toujours dans sa boîte) : 45€
  • Veste (utilisée, mais pas le jour J) : 80€
  • Maquillage et manucure : 380€ (comprend également le maquillage de dix invitées)
  • Coiffure et essais : offerts par notre amie coiffeuse

TOTAL : 2 625€

La tenue et la mise en beauté du marié

  • Costume : offert par notre amie créatrice, Silvène Hédon
  • Nœud pap’ : 45€
  • Chaussures : 70€
  • Ceinture : 40€
  • Chemise : 80€
  • Coiffure : offerte par notre amie coiffeuse

TOTAL : 235€

La photographe

Prestation de cinq heures et demi et frais de déplacement : 1065€

TOTAL : 1065€

Les alliances

  • Alliances : 900€ (achetées aux soldes d’hiver, nous avons eu 20% de remise)
  • Boîte à alliances : 4€

TOTAL : 904€

Et les inclassables

  • Confitures pour les invités : de 100 à 150€ (à la louche car je n’ai pas tout noté, achetant les ingrédients en même temps que nos courses de tous les jours)
  • Contrat de mariage : 386€
  • Parapluie transparent (inutilisé) : 20€
  • Cigares : 60€
  • Chocolats du bar à cigares : 20€
  • Apéritif dînatoire avec nos amis musiciens : 225€ (de nombreuses choses avaient été faites maison)
  • Location de grandes tonnelles en cas de pluie (inutilisées): 125€
  • Don à la paroisse : 250€
  • Nuits d’hôtel : 220€ (comprend l’hébergement d’amis qui venaient de loin)
  • Bricoles diverses et variées : 120€

TOTAL : 1 576€

Et donc notre mariage mélodieux et convivial a coûté grosso modo la somme de *roulements de tambours* :

17 400€ !

Je tiens à ajouter que nous n’avons pas tout payé nous-mêmes car en plus de leurs nombreuses contributions en nature, nos quatre parents ont également été très généreux.

Quoi qu’il en soit, tout ça, ça fait un sacré paquet de guitares, comme dirait mon Grognon d’Amour…

Et si nous avions eu un budget illimité ?

Bien que nous ne jouions jamais au loto, il y a quelques jours, avec le Grognon, nous nous sommes mis à imaginer ce qu’aurait été notre mariage si nous avions eu un budget totalement illimité. Bon, c’est vrai qu’après l’avoir vécu, il est difficile d’être objective, mais je vais essayer de faire de mon mieux.

Ce qui est sûr, c’est que l’esprit champêtre/nature et la simplicité auraient également été présents car c’est ce qui nous ressemble et ce dans quoi nous sommes capables de nous reconnaître.

Aurions-nous loué un lieu avec plus de cachet ? Très certainement, car soyons honnêtes, notre salle n’était pas ce qu’on pouvait appeler un « lieu avec du charme », même affublée de toutes mes décorations faites avec amour. Mais d’un autre côté, je me dis que si nous avions dû nous rendre à un endroit plus éloigné, je n’aurais pas pu vivre ce merveilleux moment où nous nous sommes rendus tous ensemble à pied sur le lieu de la réception.

En tout cas, ce qui est certain, c’est que nous nous serions offert du personnel pour nous aider : wedding planner, décorateur, etc., de manière à vivre nos préparatifs, notre journée et l’étape du rangement un peu plus sereinement. Et peut-être aussi un plus grand forfait photos et un vidéaste ?

M’enfin bon… Tu le sais bien : avec des si…

Et toi ? Est-ce que tu assumes le prix de ton mariage ? As-tu aussi tenté de faire un budget prévisionnel ? As-tu réussi à le respecter ? Et quel mariage aurais-tu organisé si tu avais eu un budget illimité ? Dis-moi tout, tout, tout !

Après 7 années d’aventures fabuleuses j’ai eu le bonheur de dire oui pour la vie à mon Grognon d'amour en Septembre 2016. C'est la musique qui nous a réunis, et c'est donc tout en musique que nous avons célébré notre mariage dans notre beau vignoble Alsacien. Une jolie fête conviviale surfant légèrement sur la vague rétro-champêtre, plein de DIY et tout nos proches pour partager notre bonheur. Ayant trouvé une tonne d’inspiration grâce à toutes mes ''grandes sœurs'' chroniqueuses c’est avec beaucoup de plaisir que je vais pouvoir à mon tour partager mes trucs et astuces mais aussi mes doutes et questions existentielles.

Commentaires

  • Avatar
    Madame Néfertiti
    Répondre
    16 octobre 2017

    Je te comprends tellement! Pareil au moment de rédiger mon article le montant total de notre mariage m’a fait un choc! Ca part tellement vite et pourtant on a pas l’impression d’avoir fait tant de folies que ça! Le principal vous avez eu un beau mariage qui vous ressemble et ça c’est chouette!

  • Avatar
    Madame Chihuahua
    Répondre
    16 octobre 2017

    Je te comprends totalement, j’ai écrit sensiblement le même article, j’ai été horrifiée du résultat final…! Ce qui compte au final c’est que vous ayez eu tous les deux un mariage qui vous ressemble et dont vous garderez de supers souvenirs 🙂

  • Avatar
    Nala
    Répondre
    16 octobre 2017

    Je ne suis pas encore devenue « Madame » mais je constate que bon nombre d’entre vous ont finalement du mal à s’en tenir au budget de départ (le budget moral, comme tu le nommes)… J’avoue que ça me fait très peur !

    Cependant j’ai trouvé ton mariage magnifique Mme Myrtille. Si en plus il vous ressemblait à ton mari et toi, alors c’est encore mieux et sans aucun doute le principal 🙂

    Merci pour cet article sans tabou, je trouve ça toujours très utile 🙂

      • Avatar
        Nala
        Répondre
        17 octobre 2017

        Pas de souci pour le pavé 🙂 C’est grâce à des précisions comme les tiennes, que des futures mariées comme moi se font une meilleure idée du cheminement qu’elles devront faire…

        Avec Chéri nous sommes prêts à faire des concessions, mais sur des postes qui nous tiennent moins à coeur ou nous représentent moins. A côté de ça, il y a des choses sur lesquelles je ne cèderai pas (oui j’avoue, moi plus que lui ^^) et où, nous le savons, nous serons prêts à mettre le prix – ce qui sera susceptible de rapidement faire grimper la note aussi… L’un dans l’autre, entre concessions et souhaits profonds, on devrait s’en sortir – enfin j’espère !! 🙂

  • Avatar
    Madame Ophrys
    Répondre
    16 octobre 2017

    Ce style de chronique, bien que « taboue » est toutefois très utile lorsque l’on débute dans les préparatifs du mariage.
    Merci pour ta franchise, et bravo pour tout ce que vous avez fait, créé, acheté.
    Car je ne doute pas que cet argent a été bien dépensé, puisque vous avez un très bon souvenir de votre joli jour, ainsi que vos invités.

  • Avatar
    Mademoiselle Biche
    Répondre
    16 octobre 2017

    Merci pour cette chronique franche et sans détours ! Pour nous aussi, le budget a été évolutif… j’essaie de tenir à jour nos dépenses et le budget prévisionnel même si j’ai clairement abandonné maintenant toute tentative pour essayer de le maîtriser.
    J’espère que comme vous nous ne regretterons rien de ces dépenses « indispensables » comme tu le dis si bien ! En tout cas, lire toutes tes chroniques a toujours été un plaisir (bouuuh on arrive au bout…) et découvrir le récit de votre si beau mariage me faisait tellement de bien 🙂

  • Avatar
    Mademoiselle Impatiente
    Répondre
    16 octobre 2017

    MERCI pour cet article 😉

    C’est toujours intéressant de voir combien ont coûté les mariages de chacun ! En tous cas, à la vue de tes chroniques, votre mariage était juste sublime & donc ce budget s’explique largement 🙂

    Le principal est que vous en ayez un souvenir mémorable 😀 !! On ne se marie qu’une fois 😉

  • Avatar
    Mlle Laine
    Répondre
    16 octobre 2017

    Merci pour cette chronique tout en transparence ! Pour notre mariage, nous n’avons pas exploser le budget prévisionnel … Au contraire même. Et pourtant, j’ai refait les comptes plusieurs fois … C’était une plutôt bonne surprise, mais j’avoue que, a posteriori, on aurait pu dépenser plus pour certains postes (dont un en particulier qui ne m’a pas donné (entièrement) satisfaction) …

  • Avatar
    Madame Peach
    Répondre
    23 octobre 2017

    Merci pour cet article sans détours ! Je crois avoir eu le même état d’esprit que vous, et être partie d’un budget moral qui s’est joyeusement étoffé au fil des mois… Mais sincèrement, pour le budget que vous y avez mis, vous avez eu un mariage sublime <3 et moi, je vois arriver la fin de tes chroniques avec tristesse…

Poster une réponse