État des lieux à J-5 entre stress et conflits

Voilà, je suis mariée ! Juste avant, je t’écris cette chronique ce dimanche 12 mai à 1 h 30. Je me marie donc dans 5 jours et, prise dans la frénésie de la dernière semaine, j’appuie sur le bouton pause pour prendre un peu de recul. Avec toi !

Vois-tu, tout s’est enchaîné très vite ces derniers temps. Le mariage civil est déjà derrière nous (et je peux te dire que le marié était en tong, teaser teaser !) et nous nous imaginons déjà en voyage de noce.

Je sais que ces prochains jours vont passer trop vite, que la course aux derniers préparatifs va bien nous occuper l’esprit (200 livrets de messes qui ne sont pas reliés… je sens la soirée top moumoutte !) et je veux prendre le temps de repenser à ces derniers mois qui furent assez souvent tendus et conflictuels.

Gérer les conflits et une belle-mère envahissante

Je vais casser un gros mythe : le temps des fiançailles n’est pas forcément rose guimauve pailleté. Je t’en ai déjà parlé dans un article, nos premiers mois avec Superman ont été très compliqués. Après notre état de grâce post retraite spirituel, nous avons réussi à être plus diplomates chacun, à ne plus se crisper systématiquement. Mais, comme tu le sais surement, un mariage fait bouger beaucoup de choses dans nos familles. Et devoir gérer nos parents, frères et sœurs m’a bien compliqué la tâche.

Ma belle-mère est allée un peu loin dans l’organisation. Sans nous. Je me suis sentie dépossédée de ce mariage et, encore aujourd’hui, je montre les dents dès qu’elle fait mine de s’occuper d’un point précis du jour J. Ma dernière peur en date : installer la salle avec elle et ses copines (et sans ma famille comme je le voulais). Je redoute vraiment de ne pas être au centre de l’organisation, mais juste une petite main sous les ordres de ma belle-mère. Et ça, je ne le veux pas !

Cette période m’a montré que j’avais besoin d’avoir un statut pour me sentir bien dans ma peau. Et avec cette intrusion de ma belle-mère qui, à certains moments, en savait plus que moi, je me suis sentie inutile, nulle, moche (oui, ça va loin chez moi !). Arriver à l’expliquer à Superman a été une première étape pour sortir de ma mini déprime. Arriver à dégager ma belle-mère a été une étape dé-ci-si-ve !

Maintenant, je sais que dans 5 jours je vais avoir un nouveau statut, celui de Mme Superman, ce qui va m’ouvrir l’horizon sur le statut de Mme Superman mère des mini-supermans. Et ça c’est juste super chouette !

Gérer le stress qui m’envahit

Parler de ma chère belle-mère en long en large et en travers est un peu gonflant. Après tout, ce n’est pas avec elle que je me marie ! Parlons du sujet principal, le plus beau, le plus fort, le plus merveilleux : Superman. Allez, on va être franche, j’ai grave flippé la veille du mariage civil. Mais quelque chose d’assez haut sur l’échelle des chocottes. Et, en réfléchissant, je me suis dit que si je ne savais plus pourquoi je voulais épouser ce mec, il fallait que je fasse confiance à mon moi antérieur, celui qui lui a couru après pendant 4 ans ! Et j’ai fermé les yeux et j’ai fait confiance.

Je peux t’assurer qu’une énorme boule de stress et d’anxiété est partie après ce foutu mariage civil et que je suis super amoureuse de Superman depuis, alors que les derniers préparatifs nous stressent bien comme il faut ! Je pense que, la veille du mariage religieux, je vais tout autant chocotter (du verbe avoir les chocottes !) mais je sais maintenant, avec ma trèèèès grande expérience, que c’est normal… chez moi en tout cas !

Pour finir ce billet, un peu en bazar et qui part dans tous les sens, je suis en panique totale. Pas parce que je vais me marier, mais parce que j’ai un mariage à terminer d’organiser ! On a encore plein de trucs à faire : des feuilles à imprimer dans des formats supers bizarres, des plans de tables à finir, des sacs pour le voyage de noces à faire… Heureusement pour moi, Superman a pris en charge les postes les plus compliqués et il gère comme un chef ! Et pour m’aider à dormir, je prends des somnifères qui me rendent zombie le lendemain matin.

Comme tu le vois, ces 5 derniers jours vont être über cool et zen !

Et toi ? Tu te sens comment avec ton mariage qui approche ? La dernière semaine promet d’être chargée ou tu es bien en avance dans tes préparatifs ? Dis moi tout !

À propos de Freddy Frémond Photographies
Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “État des lieux à J-5 entre stress et conflits”

  • je suis à 5 jours du mariage (le 31 mai) et j’ai dépassé le stade du stress pour un stade « ça se passera comme ça se passera »

    rien n’est prêt (bon j’exagère un peu) et en plus on a une visite à domicile hyper importante pour notre avenir mardi matin (oui on avait un peu peur que le mois de mai ne soit trop calme)

    et pour couronner le tout, ce qui m’a fait dépasser le stade du stress c’est un loupé de trottoir vendredi matin et une entorse de cheville avec trois semaines d’attelle
    ma robe est courte (au genoux) l’attelle noire et les chaussures à talon interdites

    je reste zen je reste zen je reste zen

    • Oh bon courage Stephany ! Sans être passée par la case « attelle+robe courte », nous avons eu également des imprévus dans la dernière ligne droite (soucis de santé importants de mon papa), et pourtant je t’assure que 6 mois après notre mariage, il me reste tellement de beaux souvenirs de cette journée.
      Alors, profite, profite quoiqu’il en soit (et n’oublie pas de rappeler à celui/celle qui se charge des photos de bien cadrer un peu au-dessus de l’attelle ^^).

      • merci beaucoup élodie

        je vais faire avec pas le choix et ma soeur et mes amies veulent customiser l’attelle ça va faire un style mdr
        ce qui m’embete c’est de ne pas pouvoir mettre mes belles chaussures

        enfin voilà ça aurai pu etre pire, j’aurai pu me casser le nez et là pas possible de le cacher

  • On se marie vendredi prochain et là ça fait 3 nuits que je dors bien sans réveil nocturne. Bref cool.
    Tout s’installe petit à petit, notre menu est complètement bouclé. On prépare tout pour 160 personnes mais le planning est bien calé. La famille et les copains commencent d’arriver aujourd’hui.
    J’ai trouvé hier la tenue pour nos 2 gars (10 et 5ans). Vivement vendredi.

  • Ton article tombe à pic !
    Je viens tout juste de me prendre le bec avec ma propre mère. Elle a organisé une expo qui se déroule ce week-end, et cela lui a pris beaucoup de temps. Résultat, elle a loupé plusieurs wagons et réagit comme si elle était la seule à avoir une cervelle (et à savoir s’en servir). Le truc c’est qu’elle a fait son intéressante devant tous les cousins de mon chéri, et que j’étais déjà sur les nerfs pour une autre raison totalement autre. Donc, je n’ai pas pris de gants et BIM. Oui mais, j’ai encore l’impression de passer pour la mégère… :'(

  • J’attendais avec impatience la suite de tes chroniques!
    Je suis désolée de lire que ta belle-mère essayait de décider de tout. Je suppose qu’elle finance une partie du mariage et qu’elle pense donc avoir le droit de décider. Tu as eu bien raison de ne pas te laisser faire (j’aimerais bien savoir comment tu l’as mise hors-jeu 😉 et j’espère que ton mari a compris ce que tu ressentais. Et en effet, le fait d’avoir un statut va sûrement aider à faire ta place dans la famille de ton mari (la tienne a l’air beaucoup plus cool).
    Je crois que tu n’es pas la première mariée à avoir les chocottes avant le jour J, mais tant mieux si ton moi antérieur (j’adore l’expression!) a pris le dessus.
    De mon côté, je suis mariée civilement depuis 2 semaines mais nous vivions ensemble depuis plus de trois ans et avons un enfant. Le mariage ne nous a donc pas fait très peur. Et puis je n’ai pas changé de nom, et donc pour l’instant, je ne vois pas vraiment la différence avant/après, à part que je suis très heureuse d’être sa femme 🙂
    Ne prend par contre pas trop de somnifère la veille du mariage, ce serait dommage de s’endormir devant l’autel 😉
    Et je serais très curieuse de connaitre votre histoire, le fait que tu dis lui avoir couru après pendant 4 ans me fait penser à un beau roman d’amour!

  • Les conflits avec la belle mère, je connais ça. C’est dommage qu’elles rajoutent des tensions et du stress aux préparatifs qui sont déjà sources de tension et stress en eux mêmes. Heureusement, j’ai ma super maman qui m’apaise et qui n’est là que pour m’aider vraiment, sans être intrusive ni rien m’imposer. Quand au stress de la mariée, je fais déjà des cauchemars toutes les nuits (pas sur le mariage, mais des cauchemars quand même, genre je me fais tirer dessus, ou je suis poursuivie par des zombies etc), ça montre mon niveau de stress à un mois et demi du jour J, alors 5 jours avant, j’imagine même pas mon état.

  • Bonjour je me marie le 13 mai et je sus en pleins stress çar tout ne se passe pas comme je le voulais au départ j’ai l’impression de ne pas me reconnaître dans ce mariage . Bcp de bas à cause de la famille .je sais c est banal mais je ne savais pas que çela pouvait si fort Nous « bouffer » çomme on dit . Mon futur mari ne cesse de me répéter c est pour Nous pas pour les autres mais ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *