Quand, un jour, j’ai découvert que je me mariais avec quelqu’un…

Lorsqu’on a été (comme moi) une petite fille rêveuse et romantique, on a souvent, très souvent (un peu trop, peut-être) imaginé et planifié son mariage.

En fonction des périodes de ma vie, mes rêves de mariage ont beaucoup évolué. J’ai abandonné l’idée du beau prince ressemblant à Legolas, arrivant sur son cheval blanc, pour venir me chercher, moi la mariée dans ma robe à traîne de quinze mètres. Oui j’ai abandonné cette idée… à contrecœur.

Ahem.

Après ça, j’ai connu une période « Le mariage, c’est nul, ça ne sert à rien, je ne veux pas ressembler à mes vioques de parents. ». Bon, j’avais quinze ans. Et à quinze ans, le mariage, pour moi, c’était ringard.

Et puis j’ai commencé à imaginer des choses… un mariage au ton pastel… une garden-party feutrée… moins de ballons et plus de fanions rose poudré et gris…

Quand, un jour, j'ai découvert que je me mariais avec quelqu'un...

Crédits photo (creative commons) : 55 Laney 69

Tu ne te maries pas toute seule…

Sauf que voilà : la réalité m’a rattrapée. Sois prête, toi aussi, future mariée, à entendre ça : TU NE TE MARIES PAS TOUTE SEULE. Moi non plus d’ailleurs.

Oui, oui, dans ses rêves, on se marie toujours avec un homme extrêmement conciliant, voire complètement muet, qui accepte toutes nos décisions. D’ailleurs, a priori, on ne lui en a même pas parlé tellement c’est LOGIQUE que ce soit la mariée, ou plutôt moi, toute seule, qui décide.

Oui… mais non. En vrai, dans la vraie vie, à moins de s’appeler Sue Sylvester dans Glee, on ne se marie pas seule avec soi-même.

Quand, un jour, j'ai découvert que je me mariais avec quelqu'un...

Crédits photo (creative commons) : www.dailymail.co.uk

On se marie avec un autre être humain, fait de chair et de sang, et de goûts et d’envie, et de choix et de rêves. Et cet être humain, chère bridezilla-à-temps-partiel, a le droit à la parole.

Il a en effet le droit de dire que lui, les tons pastels, ça le déprime.

Que la toile de jute, c’est pour les sacs de pommes de terre.

Que la garden-party, franchement, c’est pour les vieux, et que ça ne nous ressemble pas.

Et c’est là, chère future mariée, le point principal : il faut apprendre à écouter le futur marié. Car oui, ce qu’il raconte n’est pas entièrement à côté de la plaque !

… mais à deux !

Contrairement à toi et moi, le futur marié passe (en tous cas pour la majorité) 0 % de son temps sur les blogs de mariage, ne surfe pas sur la weddosphère et ne se laisse pas appâter par tous ces merveilleux petits détails qui, soudainement, apparaissent à mes yeux (comme aux tiens peut-être) IN-DIS-PEN-SABLES à notre cérémonie de mariage !

Non. Lui, le futur marié, il a les pieds sur terre. Il a aussi une calculette dans la tête et il pense (bien plus que moi) au budget à respecter. S’il ne sait pas vraiment ce qu’il veut comme déco de mariage ou comme porte-alliance, il sait d’où vient notre couple, comment il se construit, les valeurs sur lesquelles on l’a construit, la façon dont les proches nous voient, ce qui nous fait rire, ce qui nous émeut, ce qui est incompatible avec nos personnalités.

Bref, le futur marié, dans mon cas, c’est Jiminy Cricket, la voix de la sagesse !

Quand, un jour, j'ai découvert que je me mariais avec quelqu'un...

Crédits photo (creative commons) : Angelus Yodason

Mon futur mari est là pour me dire que je dépasse les bornes. Que certes, c’est très joli, mais que ce n’est pas du tout moi, lui, nous. Mon futur mari est aussi là pour me dire que je me mets trop de pression, qu’il y a des gens très bien qui vont s’occuper très bien de ce qu’on a très bien décidé de leur déléguer.

Il peut aussi – et là, on peut le dire, c’est jouissif – me dire qu’il me fait confiance, et que ce que je déciderai lui conviendra.

Quand, un jour, j'ai découvert que je me mariais avec quelqu'un...

Crédits photo (creative commons) : Bul Linh Ngan

Et finalement, tu sais quoi ? Ne pas avoir le mariage parfait de mes rêves me convient parfaitement. Parce que, plus que le mien, il y a notre rêve qui vaut le coup d’être vécu. Il y a tous ces petits débats, toutes ces grandes questions philosophiques (fanions ou pompons ?) qui occupent nos soirées, et qui se terminent souvent en fous rires. Il y a aussi tous ces moments de tendresse sur le choix de nos textes de célébrations de mariage et sur les décisions autour de qui, de nos proches, nous voulons mettre en lumière ce jour-là.

Tout ça, si je l’organisais toute seule, n’existerait pas. Tout ça ne nous permettrait pas de créer notre mariage à notre image.

Et la cerise sur le cupcake ? Eh bien… quand l’Amoureux aime ce qu’il a choisi, quand il a pris le temps de se pencher sur la question, il apprécie aussi de participer à sa réalisation !!! Et vive les FTM en amoureux !!!

Ce n’est pas merveilleux ?

Et toi, comment se comporte ton fiancé dans les préparatifs du mariage ? Prend t-il part également ou te laisse t-il gérer le tout ? Raconte-moi…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



14 commentaires sur “Quand, un jour, j’ai découvert que je me mariais avec quelqu’un…”

  • il est toujours bon de rappeler qu’on se marie pas seule :)!! pour ma part et me connaissant bien , je me suis dis il faut absolument que tu demandes l’avis sur tout à Mr POP ( même si je sais qu’il dit oui à tout , car comme il dit : on gagne sur temps !!))
    parce que je ne me marie pas seule et qu’il est important de le faire participer. Alors je lui ai confié des petites missions ( mais toujours sous contrôle hein!!!) et il a très bien géré !! actuellement nous préparons nos faire parts et du coup on passe nos week end a faire des tests ensemble et j’aime quand le dimanche soir dans le lit il me dit  » j’ai adoré qu’on fasse ca tout les 2 on a passé un super week end » !! oui j’ai un futur mari en or massif 🙂

  • Ahaha j’ai le même à la maison.
    Moi : « On pourrait faire une déco comme ça pour le mariage »
    Lui : « Heu c’est une blague ? »
    Moi : « Ah oui c’est vrai que c’est peut être pas trop nous » 😉
    Il ne semble pas trop s’impliquer et pourtant je pense qu’il cogite pas mal sur le sujet … Mais comme tu dis, pour lui, ça ne passe pas par des soirées sur pinterest ou mademoiselle dentelle !

  • « Pour la déco, tu me connais, ce n’est pas mon truc, je te fais confiance ! » … Même avec ça, j’ai tout fait valider par mon Homme ! Etant donné son investissement sur les autres « postes » (je n’ai même pas eu à m’occuper de certains), je lui devais bien ça ! Et au final, il a adoré !! Je crois qu’avec du recul (12 jours après) on peut dire qu’on a vraiment préparé notre mariage ensemble !

  • J’en ai fait les frais il y a deux jours… Pour une histoire de vin blanc ou de vin rouge!
    On avait si bien démarré, depuis le début des préparatifs, chaque idée de l’un plaisait à l’autre et ouiouioui mon homme est lui aussi visiteur de weddosphere (en quantité plus limité que moi, j’admet!), tout était parfait, on DIY tranquillement, et là paf une dispute stupide sur quel vin les gens préfèrent!
    Ca a eu le mérite de me faire redescendre sur terre: on n’avait jamais été en désaccord jusque là alors là, pour moi, y’avait pas de raison qu’on ne soit pas d’accord! Mais oui, nous sommes deux, et non une entité fusionnelle, et ça il est bon de se le rappeler quelques fois. Et de se rendre compte que les préparatifs d’un mariage sont à l’image d’une vie de couple: fait d’échanges, de désaccord, de construction, de respect.
    Donc oui je te rejoins! c’est bien mieux à deux!

  • Pour faire simple mr participe à tous les gros postes (salle, traitzur, musique,…)
    Pour la déco il me laisse faire les prototypes (et avoir les idées), valide (ou pas) et m’aide ensuite. C’est le roi du massicot et il se plie les grues presque tout seul (pdt que je fais le reste).
    Cerise sur le gâteau il me laisse faire une ÉNORME folie pour mon alliance et adore ce que j’ai acheté en solo sans demande (j’ai flashe sur un mr & mrs en bois, il l’a adoré quand il est arrive en me disant  » en plus ça pourra rester en déco a la maison » <3
    Pour le moment on reste des bisounours …

  • Mon cher et tendre à un côté un peu… comment dire… passif?!?!?! Dès le début il a dit quels postes étaient importants pour lui : La nourriture et la boisson… (pas étonnées????) Du coup, il a décidé de s’occuper de ces postes. Bon, je l’ai pas mal orienté et poussé aux fesses quand même, mais il a très bien géré, il a pris la décision finale du choix de notre traiteur (c’était aussi mon préféré, ça tombe bien!), du coup, même s’il ne fait pas de recherches et valide mes choix en version QCM (réponse A – B ou C?) il apporte quand même sa contribution. Le temps et l’énergie investits restent déséquilibrés, mais comme tu le dis, il passe pas des heures sur les blogs, il a une approche plus spontannée et moins « tendance » du mariage…

  • En attendant la demande j’ai beaucoup cogité comme vous toutes, et j’appréhendais qu’il s’oppose à certaines de mes idées (comme par exemple chercher à tout prix la boite carousel de chez C.Confectionery du film jeux d’enfants ^^). Hé bien jusqu’à présent je suis agréablement surprise :il trouve que tout ces petits détails importants et me supporte dans mes recherches ^^.
    C’est vraiment super cette aventure à deux !
    Pourvu que ça dure…

      • Vous l’utilisez comme déco pour la mariage? Nous se sera notre fil rouge.Je viens de trouver où l’acheter en France après quelques mails à la boite anglaise…dur dur à trouver.

        • Ce sera une référence au cinema parmi d’autres (thème du mariage, entre autres car on a dévié cinema vintage). On aura la boîte de bergamotes d’Amélie poulain, les barres de chocolats du candy bar seront entourées d’un papier marque « wonka’s bar », notre cake topper (seule chose kitsch ^^) sera des figurines de Shrek sauf si j’arrive a faire des totoro en fimo (pas gagné ^^)

  • Trop chou cet article !!
    C’est aussi ce qu’on expérimente depuis le début des préparatifs : se mettre d’accord, se ramener l’un l’autre sur terre, se rassurer, s’épauler, demander l’avis de l’autre, etc. On n’a pas eu besoin de se le rappeler, ça se fait naturellement…! Et heureusement qu’il n’y a que moi qui passe mon temps sur la « wedosphère », sinon je ne te dis pas le budget qu’on exploserait !!!!! 😀

  • Adorable article !
    Mon fiancé s’est toujours investi dans les préparatifs : il fait des recherches de son côté et me montre ce qu’il aime. Il a aussi la calculatrice dans la tête, nous discutons de tout et c’est vraiment mieux que d’être une Sue Sylvester ^^

  • coucou,
    merci pour cet article, cela m’a permis d’enlever quelques doutes :p
    quand j’étais petite, j’étais un peur rêveuse également … un prince charmant, une robe de princesse et tout les tralalas mais avec le temps je me suis dite à quoi bon tant qu’on est deux, qu’on fait de notre mieux et tout … et puis personne ne va te critiquer pour quelques choses que tu as fait avec tout ton coeur non? 😕

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *