Journal des quêtes #9 : Ripaillons !

Concrètement, nous avons la salle et la mairie, la photographe… il ne manque plus que la nourriture et c’est bon, on peut se marier ! Ne t’inquiète pas, j’ai encore plein de choses à te raconter sur la déco, les tenues, les activités, la cérémonie, mes idées bizarres… mais concrètement, la nourriture, c’est un poste hyper important pour nous.

Je te préviens tout de suite par contre, tu ne verras pas de photo alléchante de ce que nous avons dégusté, tout simplement car nous n’avons pas pensé à en prendre…

Quel format ?

Bon, je ne te ferai pas l’affront de mettre un pseudo-suspens restaurant versus traiteur, nous avons choisi de nous diriger vers un traiteur. Si nous avons loué une salle, c’est aussi pour ça !

J’aurais aimé un restaurant si nous nous étions mariés en plus petit comité, mais passé un certain seuil, ce n’était plus d’actualité ! Quant à faire tout nous-mêmes, ce n’était pas vraiment envisageable. En effet, nous ne voulions pas avoir à gérer la confection et surtout la conservation d’un repas complet pour une centaine de personnes. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers un traiteur.

Que mange t-on le jour du mariage  ?

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Le format buffet des traiteurs et les personnalisations…

Ah, les buffets de mariage et les traiteurs… Une grande histoire !

Il faut savoir que pour une grande partie des traiteurs (et des gens aussi d’ailleurs), le repas de mariage est un repas à table. Tu peux avoir un buffet pour les entrées et/ou les desserts, mais le plat, c’est à table.

Du coup, lors de mes investigations, j’ai été vite confrontée à ce problème, ainsi qu’à un autre… Tous les traiteurs ne font pas le menu que tu veux. Eh oui, certains traiteurs ont un « menu mariage » qu’ils renouvellent tous les 6 mois ou 1 an, personnalisable sur certains points, mais que tu ne peux pas modifier. Tu ne peux pas construire ton propre menu.

Tu te doutes que ces deux types de traiteurs ont vite été rayés de la liste, vu le côté assez spécifique de notre recherche. Il nous restait à la fin deux candidats.

Le temps des devis

Nous avons demandé des devis aux deux en leur expliquant nos exigences (repas type médiéval, buffet d’entrées, buffet de plats avec cochon à la broche, une tartelette échalotes-munster, un buffet de desserts). Clairement, sur les deux traiteurs, nous n’avons pas hésité très longtemps. L’un a mis beaucoup de temps pour répondre, et pour nous proposer un menu décevant qui ne respectait pas nos exigences (pas de buffet pour les plats c’était un plat unique à base de lapin, pas de tartelette échalote, le reste peu enthousiasmant…) alors que l’équipe de l’autre était clairement emballée par notre projet et nous a fait de super propositions. Ils ont même créé une tartelette échalotes-munster rien que pour moi car ils n’en avaient jamais fait !

Bref, ils se sont adaptés à ce que nous voulions et même plus ! En effet, ils avaient déjà fait un mariage type médiéval, avec des recettes médiévales (adaptées à nos goûts actuels) et costumés. C’est un thème qui leur parle, et nous sommes ravis de les avoir pour prestataires ! En plus, nous avions déjà travaillé avec eux pour l’anniversaire de Maman Aran et nous avions aimé leur cuisine.

La dégustation

Après le devis de notre traiteur, nous avons demandé une dégustation.

Sur le devis, nous avions une dizaine d’entrées, 3 plats, 3 fromages et ma tartelette, ainsi qu’une dizaine de desserts. Nous y sommes allés accompagnés de mes parents qui se sont portés volontaires pour tester les plats (trop dure la vie !). Par contre, nous n’avons pas pu tout goûter… Nous avons dû choisir ce que nous allions déguster. Nous avons donc sélectionné ce qui nous tentait le moins, ce qui nous faisait douter.

Nous avons dégusté : une paupiette de saumon et de la truite en gelée en entrée, de la volaille en soupière d’épices, une tartelette échalotes-munster et une farandole de desserts qui n’étaient pas forcément dans notre menu.

Bilan : nous n’avons pas retenu la paupiette de saumon, elle sera remplacée par un carpaccio de saumon. Le reste était vraiment excellent. La soupière de volaille est une recette médiévale et est franchement délicieuse. Nous nous attendions à quelque chose de très lourd et bourratif, et c’était tout le contraire, elle était très fine et raffinée. Pour tout te dire, nous en reparlons régulièrement entre nous de cette soupière ! La tartelette était pile comme je l’espérais, le chef est même venu pour me demander si elle me convenait, elle leur a demandé pas mal de travail pour avoir la bonne technique à priori, mais le résultat est top ! Quant aux desserts, nous avons effectué quelques changements, en particulier nous avons rajouté du nougat glacé, le meilleur nougat glacé que j’ai mangé de toute ma vie (non non je n’exagère pas !).

*** Petite note concernant la tartelette échalotes-munster : non je ne suis pas obsédée par elle ! C’est juste que nous avons mangé dans un très bon restaurant où on nous a servi une tartelette comme ça et je suis tombée sous le charme, j’ai adoré, et j’avais envie de retrouver ce goût au mariage. D’ailleurs c’est dans ce restaurant que j’aurai aimé me marier si nous avions opté pour cette solution. Voilà pourquoi j’ai demandé au traiteur d’essayer de la reproduire. ***

Que mange t-on le jour du mariage  ?

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Notre repas

Bon, c’est bien joli tout ça, mais au final qu’est ce qu’on mangera ?

  • 1 buffet d’une dizaine d’entrées avec soupe, salades et pâtés variés, ainsi que de la truite en gelée et un carpaccio de saumon
  • 3 plats : porcelet rôti au miel et épices, soupière de volaille aux épices, jambon cuit au foin, accompagnés de nombreux légumes anciens et pommes de terre sous la cendre
  • 3 fromages et la tartelette échalotes-munster
  • 1 buffet d’une dizaine de desserts avec des desserts aux fruits, et du nougat glacé

Le tout accompagné de grosses miches de pain. Miam !

Un conseil ?

En fait, j’ai deux conseils à te donner pour ta recherche de traiteur.

Déjà, il faut avoir un bon feeling avec ton traiteur. Si tu ne le sens pas motivé, cela risque de se ressentir dans vos échanges et tu seras frustrée. Ensuite, parlons des prix. Les prix s’entendent en général par personne, mais à ce prix peut se rajouter : le cuisinier, la location du matériel, l’utilisation de produits que tu as amené, etc. Fais donc bien attention à éplucher ton devis et n’hésite pas à demander des précisions.

Et toi, as-tu déjà choisi ton traiteur ? As-tu opté pour un thème précis ? Quelle formule as-tu retenu (repas à table ou buffet) ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Journal des quêtes #9 : Ripaillons !”

  • Trouver un traiteur suffisemment flexible qui accepte de nous suivre dans nos envies (pourtant pas spécialement délirantes) ça a été difficile pour nous! Comme toi nous avons été confrontés aux traiteurs qui proposent la même formule à tous leurs clients… Sans parler de notre envie de privilégier le bio ou au moins la production locale , on aurait cru que je leur demandais de fournir des carottes cultivées sur Mars.
    Et comme tu dis, le feeling c’est primordial (même si à ce sujet, on n’a pas vraiment eu de problème, à part un ou deux, nous n’avons rencontré que des prestataires agréables et professionnels).

    • oui, c’est fous comme des fois on a l’impression de demander l’impossible ! (j’aime beaucoup ton expression des carottes sur Mars ^^)
      J’espère que tu as réussi à trouver la perle rare !

  • Mmmh ça a l’air appétissant tout ça, et en plus je découvre des choses que je ne connaissais pas !!! cette tarte me donne envie d’y goûter vu comment tu en parles ! Nous aussi avons eu la chance de rencontrer un traiteur qui a su nous écouter et nous comprendre et personnaliser qq peu leur menu ! et j’avoue cette sensation d’être compris, ce feeling est rassurant !!

    • ah oui, cette tarte, c’est une tuerie ! et toute simple à faire !
      – pâte feuilletée
      – munster
      – échalottes
      – sucre
      tu fais caraméliser tes échalotes avec du sucre, tu tapisses ta pâte feuilletée d’échalotes caramélisées, tu recouvres de munster et hop, au four !

  • Olala! J’aimerais bien être une petite souris pour vivre un repas de mariage comme cela! Il paraît vraiment dans l’ambiance, c’est top!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *