Ma demande en mariage Da Vinci Code !

Quoi de mieux pour commencer à entrer dans le vif du sujet que de te raconter ma demande en mariage ? Laquelle fut magique, créative, extraordinaire, énigmatique, originale, fatigante, studieuse et très attendue !

Petite précision et non des moindres, nous sommes tous les deux d’anciens scouts et chefs scouts. Les grands jeux qui durent plusieurs jours, les énigmes et codes secrets, ça nous connait et on adore ça ! Tu vas vite comprendre pourquoi je te dis cela.

Mardi soir

Carte de visite

Nous sommes au restaurant avec des amis, la soirée se déroule bien jusqu’à ce qu’un inconnu déboule à côté de la table. Il me regarde et me demande si je suis bien Mademoiselle Irbis. Je réponds oui sans trop comprendre, il me donne alors une carte de visite et repart aussitôt.

La carte appartient à un certain John Zimmer, qui travaille pour une agence de sécurité maritime basée à Zurich. Au dos de la carte, un mot est griffonné : trésor. Je ne connais ni cette personne, ni cette société… Bon, en réalité, j’ai tout de suite deviné que la demande en mariage de Superman commençait et je n’ai pas pu m’empêcher de lancer quelques piques, qui furent très mal accueillies !

Arrivée à la maison, je saute sur l’ordinateur pour découvrir le site internet de cette fameuse agence. En fouillant dans les diverses pages, j’arrive sur la page d’accès pour les employés, je tente le tout pour le tout et je rentre le mot écrit au dos de la carte. Bingo ! J’accède à un dossier me concernant.

Il raconte l’histoire de ce trésor inestimable trouvé sur un navire pirate somalien et qui me revient de droit. Sa valeur est telle que la société préfère la garder pour elle, et ce gentil John Zimmer est prêt à perdre son boulot pour me rendre ma propriété. S’ensuit une page entière de codes secrets à priori incassables. No stress, no panic, call me Pugnacité !

Mercredi

Après une courte nuit à ressasser tout cela, je suis prête à casser ces fichus codes (non, je ne te parlerai pas du coup de tél à 3h du matin à mon frère  spécialiste ès cassage de codes…). A midi, c’est fait ! Je découvre que je dois aller chercher, dans un livre très précis, deux numéros de page. Et le dernier code secret me donne cette phrase très mystérieuse : « Derrière l’autel de Saint Joseph ».

En 5 minutes, je trouve qu’une bibliothèque de ma ville (et une seule !) possède mon fameux livre. Arrivée devant, la bibliothèque est fermée. Pour travaux. Pendant deux semaines. No stress, no panic, call me Combativité ! Après rapide enquête, la ville voisine possède aussi le livre. Je saute dans un train, puis à la bibliothèque de la ville sus- mentionnée pour enfin tenir entre mes mains le Saint Graal, le livre tant convoité !!

Trouver les deux bonnes pages et surtout quel élément de la page m’intéresse fut un jeu d’enfant. J’avais maintenant le nom de deux églises, et la mystérieuse phrase prenait tout son sens…

Vieux livre

Le temps de re-sauter dans un train et de rentrer, les églises étaient fermées et je devais donc attendre le lendemain pour avancer dans ma quête désespérée. Bon, en vrai, j’ai passé la soirée à surfer sur des sites et blogs de mariage, en me répétant dans ma tête comme un mantra « C’est pour de vrai, c’est pour de vrai, c’est pour de vrai » !

Jeudi

Je commence ma matinée par l’église la plus éloignée de chez moi. Je trouve plus ou moins rapidement la chapelle dédiée à Saint Joseph. Et là le drame, impossible de trouver quoi que soit derrière ce fichu autel qui est tout simplement collé au mur. Et puis, difficile de farfouiller tranquillement dans cette église, où il y a un nombre incalculable de touristes.

Je ne trouve rien, je ressors (peut être que « derrière » veut dire « derrière le mur »), fais le tour de l’église, de la chapelle, de l’autel, du confessionnal… Au bout d’un moment, je me décide à ouvrir ce petit placard un peu caché, dans un renfoncement. Bingo ! Un parchemin est caché dedans, je le déroule : un nouveau code.

Direction la deuxième église, où tout est allé beaucoup plus vite. Eh oui, il y avait un espace derrière l’autel et le parchemin était scotché direct dessus ! D’ailleurs, as-tu déjà essayé de décoller un papier scotché dans une église ? Représente-toi le calme de l’église et le bruit du scotch… La honte absolue ! Une fois le papier déroulé, je découvre un quatrième code.

Da Vinci Code

Crédits photo : L'odyssée du cinéma.fr

Le temps de rentrer chez moi, les deux messages sont décodés. Ils me donnent des coordonnés GPS, mon ami Google maps m’indique que c’est une île, au sud de Toulon. Toulon, pour moi, c’est le sud et facile 6h de voiture aller retour… Bref, le bout du monde !

Après un coup de tél à Superman, on se décide à partir dans la nuit de vendredi à samedi, pour être sur place dès samedi matin.

La suite, très, très vite !

Toutes photos (sauf la dernière) : D.R.

Et toi ? Ta demande en mariage a été inoubliable ? Ça te plairait de devoir trouver la bague ? Serais tu prête à faire des centaines de kilomètres pour qu’il te demande en mariage ? Je veux tout savoir !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



24 commentaires sur “Ma demande en mariage Da Vinci Code !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *