Mon mariage traditionnel à paillettes : la mariée se prépare

Je t’ai laissé la dernière fois en plein suspens. Mes parents allaient-ils réussir à décoincer mon frère (et tous les vêtements) de la chambre fermée par mégarde ? Allais-je réussir à déstresser et à profiter de ma séance de maquillage ? Ma témoin allait-elle rentrer à temps de sa quête effrénée de chaussures ?

Toutes les réponses et bien plus encore aujourd’hui !

Séance maquillage

Heureusement que je suis bien entourée avec une maquilleuse et des photographes au top ! Elles s’installent rapidement et je peux prendre place pour une séance de maquillage. Et la bonne nouvelle arrive rapidement : le frangin et les vêtements sont délivrés de l’affreuse chambre. C’est (enfin) le rush et tout le monde se prépare.

Petit à petit, j’arrive à me détendre et à faire abstraction des photographes, de mes frères qui viennent voir ce qui se passe et de ma mère qui vient me montrer sa tenue…

Mon mariage traditionnel à paillette : la mariée se prépare

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

Je me sens de mieux en mieux, comme dans une petite bulle. Ma maquilleuse me fait rire (mais pas trop !), j’oublie carrément le temps qui passe, la météo, le stress du mariage…

Des coups d’œil réguliers dans le miroir pour vérifier que tout est bien comme pendant mon essai (fait une semaine avant, c’est parfait car tout reste très frais dans nos mémoires). Et, assez rapidement, la séance maquillage se termine.

Entre temps (vers 13 h 30), ma mère, une photographe et une grosse partie de la smala est partie. Il y a bien 45 minutes de route et on redoute pas mal les embouteillages du samedi après-midi. Mais j’ai su par la suite qu’ils étaient arrivés super tôt et avant les 3/4 des invités !

Tout est beaucoup plus calme depuis qu’ils sont partis, je vais pouvoir terminer de me préparer tranquillement ! Surtout que ma témoin est en fait rentrée de son shopping avec la paire de chaussures tant convoitée. Elle en profite pour manger rapidement, le temps que je prenne la pose avec la photographe et ma robe.

D’ailleurs, ne fait pas comme moi : ne garde pas le cintre en plastique tout moche fourni par la boutique, ça ne rend rien du tout en photo ! Je l’ai testé et je le montre :

Mon mariage traditionnel à paillette : la mariée se prépare

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

Mais bon, heureusement que le recadrage des photos existe, comme ça on arrive à avoir de jolies photos.

D’ailleurs, on pense que celle ci-dessous est prise sur le vif. Genre Mlle Irbis va décrocher sa robe qu’elle a nonchalamment laisser pendre à sa fenêtre. Mais non, en fait, je suis restée les bras en l’air à regarder ce foutu cintre en plastique pendant 5 minutes en attendant que la photographe trouve la bonne lumière, le bon cadrage et le bon sourire pas niais de Mlle Irbis. C’est un métier en fait de poser !

Mon mariage traditionnel à paillette : la mariée se prépare

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

Séance habillage

Et là, arrive le moment tant attendu de l’enfilage de robe, à vivre avec sa mère, sa témoin, ses copines, ses sœurs… Bref toute la gente féminine du coin.

Sauf que, ma mère est déjà partie, ma témoin est là mais tente de faire manger sa fille, mes copines m’attendent à l’église et mes sœurs n’existent pas. Tu la vois la grosse loose ? Ok, j’ai enfilé ma robe au dernier moment et je suis sûre qu’elle ne sera pas tachée mais je me retrouve un peu seule (et heureusement que ma témoin est arrivée après le départ du premier convoi sinon elle aurait pu partir avec et là je me serais vraiment retrouvée seule). Donc, tu ne fais pas comme moi et tu prévois un peu de monde pour être là.

Et le comble du comble, c’est que je me suis démenée toute la semaine pour que Superman ne s’habille pas tout seul mais avec son frère et son témoin et que j’ai totalement oublié de penser à mon habillage !

Mais ce n’est pas grave, je ne suis plus à une contrariété près et je « force » ma témoin à venir avec moi. Elle a ainsi la chance de me voir en culotte-sans-couture-couleur-chair et coques-en-silicone-qui-remplacent-le-soutien-gorge, sexy powaaaaa à fond quoi !!!

À ce moment là, je me félicite de ne pas avoir pris une robe trop compliquée à enfiler et sans laçage qui met trois plombes à se lacer.

Reste une étape hautement importante pour finaliser la tenue : le nœud dans le dos. Dur de trouver le bon dosage entre le nœud de Pâques et le nœud tout plat sans tenue. Après mise à contribution de ma photographe (elle est vraiment multi tâche !), on trouve un bon compromis et je suis enfin prête.

Mon mariage traditionnel à paillette : la mariée se prépare

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

Je peux te le confier, maintenant, avec un recul de presque 3 mois. Je m’étais pris la tête les semaines avant le mariage pour savoir quels bijoux porter. J’avais fini par prendre une paire de boucles d’oreilles en perles et un bracelet blanc et or très simple. Et bien, tu ne les verras sur aucune des photos car je les ai tout simplement oublié. Dans ma trousse de toilette, dans la chambre d’hôtel. Et vu que je n’en avais parlé à personne, personne ne m’en a parlé !

Je l’ai regretté 3 secondes 30 quand je m’en suis rendue compte et puis cet oubli est parti dans la longue liste des choses zappées pendant ce mariage. Liste que j’ai bien sûr supprimée de ma mémoire pour n’avoir aucun regret ! Mais, je pense en faire un article, pour définitivement enterrer toutes ces choses.

Bon, faisons un petit check point. Coiffure : check. Maquillage : check. Robe : check. Bijoux : oubliés. Voile : dans son sac prêt à être accroché. Bouquets : dans la voiture de ma mère et donc déjà sur place. Il ne me reste plus qu’à enfiler mes chaussures pour être la plus belle et dire oui à Superman.

Ce fut tout une histoire ces chaussures ! Bon pas autant que chez certaines de mes collègues chroniqueuses mais quand même ! C’est pour ça que je vais attendre un autre article pour t’en parler plus longuement. Aujourd’hui, ce sera juste une photo pour te faire patienter. Mais sache qu’elles étaient rouges et à paillette !

Mon mariage traditionnel à paillette : la mariée se prépare

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

Ma photographe prend ensuite 10 minutes pour me mitrailler. Elle a bien fait car nous n’avons pas eu le temps à l’église de faire d’autres photos. C’est dommage car la chambre où nous étions n’avait vraiment rien de sexy ou de joli. Mais tant pis, c’est la vie !

Le temps file, il est déjà 14 h 15 et nous devons nous dépêcher de partir. La messe est à 15 heures et j’ai prévu d’arriver à 14 h 50 pour être certaine de ne pas croiser Superman avant mon entrée officielle.

Mon mariage traditionnel à paillette : la mariée se prépare

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

Et toi ? As-tu prévu d’être très entourée pour tes préparatifs ? Ou tu préférais être toute seule ? As-tu chargé quelqu’un de s’occuper de tes accessoires au cas où tu les oublies ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “Mon mariage traditionnel à paillettes : la mariée se prépare”

  • C’est là qu’on voit les bons photographes. La chambre n’avait peut-être rien de joli ou de sexy (comme tu dis) mais je trouve les photos très belles. On n’est pas distrait par le fauteuil trop design ou la déco hyper staïïïïïïle, on te voit toi, c’est l’essentiel.
    J’avais déjà apprécié tes choix de coiffure, je kiffe grave ta robe! Magnifaïïïïque!

  • waouh!! j’avais hâte de te voir Avec la robe, elle te va magnifiquement bien!! les photos sont sublimes et une si belle robe n’a besoin d ‘aucun Bijou 🙂
    hâte de voir la Suite….
    j’aime beaucoup ce style de robe!

  • Canonissime ! Félicitations, tu es resplendissante, la robe est magnifique et toi aussi ! Hâte de lire la suite de tes aventures et encore félicitations !

  • Comme Cha, je te trouve magnifique !
    Alors, les coques en silicone, ça fonctionne bien ?
    Ton article m’a rappelé que moi c’est ma (future) belle soeur qui m’a vue en string et collants pour l’habillage ! Sur l’instant je n’ai pas du tout été mal à l’aise, mais maintenant que j’y repense, je compatis de lui avoir imposé ça… (Pas de regrets, elle a été super)

  • Qu’est-ce que tu es belle Mme Irbis! Et félicitation pour ta gestion des stress! On espère toutes, à mon avis, parvenir à ne pas frôler l’hystérie pour courir recherche un bijou… tout un travail^^

  • Tu es vraiment superbe sur ces photos !
    Et je « plussoie » pour le cintre. Moi c’est ma cape en plume que l’on voit sur un cintre en plastique gris sur la moitié des photos de mes préparatifs : pas top !

  • magnifique! et comme déjà dit plus haut, je n’avais pas remarqué que la chambre n’avait rien de très joli, les photos sont superbes et on ne voit que toi car tu resplendis.

  • Wahou, tu es absolument superbe dans cette robe, qui est divine ! Hâte de voir tes chaussures en couleur ! 🙂
    Sinon, le cintre en plastique, beaucoup l’oublie, oui, mais ça n’empêche tout de meme pas les belles photos ! 🙂

  • Magnifique effectivement ! Je suis aussi intéressée par le feedback des coques en silicone. À J-7 du civil, je ne sais toujours pas si je les mets alors qu’elles se décollent (marque intimissimi) ou si je ne mets rien qu’un bout de sparadrap « cache teton » :(….

  • Merci beaucoup les filles, vous me faites rougir !
    Pour le feddback des coques en silicone, je les ai prises chez Etam et c’était nickel (bon elles étaient un poil petites, je vois toujours mes seins plus petits que la réalité ^^), elles tiennent très très bien voire un peu trop.
    Et pour être sur, j’avais demandé des coques en mousses, cousues directement dans la robe, histoire de gagner un bonnet et d’être sur et certaine de ne pas avoir de téton – gate (ma plus grande hantise !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *