La robe – Partie 2, l’ascenseur émotionnel

La dernière fois, je t’ai abandonnée en plein récit concernant la recherche de ma jolie robe. Pour rappel, après avoir changé mes critères de « robe de princesse méga volume » à « robe fluide, légère et en dentelle », je suis tombée sur la robe de mes rêves en photo dans un catalogue.

Sans plus attendre, voici l’heureuse élue de mon cœur à J-1 an (la robe hein, pas la fille) :

Quand ma robe coup de coeur n'est pas disponible

Crédits photo : LadyBird

Elle est beeeeeeeelleeeee

C’est une robe de la marque LadyBird, et je la trouve MA-GNI-FIQUE.

« Mais alors Madame Cendrillon, toi qui voulais un col bateau et des manches longues ? »

Devant cette robe, tous mes autres critères s’envolent, je ne jure plus que par ce modèle. C’est simple, je remuerais ciel et terre pour la trouver !

Ni une ni deux, en rentrant de notre voyage à New-York, je file sur Internet chercher un site qui m’indiquerait ou l’essayer. Et il se trouve que LadyBird a un point de vente à 1h30 de chez moi. Je m’attelle alors à la rédaction d’un mail que j’envoie directement au QG de la marque, aux Pays-Bas, pour savoir si la robe est disponible dans cette boutique française.

Après quelques petits jours d’attente, je reçois un appel (coïncidence ou pas, je me trouve chez ma témouine à ce moment-là). C’est la boutique qui m’appelle ! (Gniiiiiiii) Ils m’expliquent qu’ils ont bien été contactés par les créateurs LadyBird et que je peux venir essayer la robe quand je veux. (Double gniiiiiiiiiiiiiiiii !)

Ça tombe bien, ma témouine sous le coude, nous fixons un rendez-vous quelques jours plus tard. J’en informe ma maman, afin qu’elle puisse venir aussi. Je suis surexcitée, je ne pensais pas que ça serait si facile de trouver la robe de mes rêves. Hop un coup de cœur dans un catalogue – hop un mail aux créateurs – hop un rendez-vous en magasin. Je suis tellement heureuse que je ne peux m’empêcher de raconter cette aventure à Monsieur Bichon (sans lui montrer la robe, il adore les surprises).

Vite, vite, filons en boutique

Nous arrivons donc, ma maman, ma témouine, et mon papa (qui est venu en pensant éventuellement trouver un costume dans la boutique) et moi.

Quand ma robe coup de coeur n'est pas disponible

Crédits photo : www.espace-mariages.fr

La vendeuse s’appelle Laetitia, elle est charmante. Mon papa, préférant rester en retrait pour avoir la surprise de me découvrir le jour J, s’éclipse donc au rayon messieurs. Nous nous installons alors dans un coin dédié rien qu’à nous. La vendeuse aborde le sujet de la robe LadyBird ; c’est la première fois qu’une cliente arrive en boutique avec déjà son coup de cœur sur un format A4 plié en 2 dans son sac. Je lui donne la référence exacte qu’elle part chercher en réserve. Elle revient toute confuse en m’expliquant qu’elle ne comprend pas pourquoi mais que cette référence n’est pas en boutique…

Je suis du genre très facilement contrariable et j’ai une capacité hors norme à faire la gueule sans me forcer. Et c’est à ce moment précis que la magie s’est transformée en colère. Je n’ai qu’une envie, faire demi-tour en claquant la porte et en pestiférant qu’il est scandaleux de me donner rendez-vous à 1h30 de chez moi pour une robe qu’ils n’ont pas ! Ma témouine et ma maman sont désolées pour moi et elles me suggèrent de regarder quand même l’ensemble des modèles autour. Je n’en ai même pas envie. La vendeuse s’excuse encore et décide d’aller appeler directement le créateur pour essayer de trouver une solution. La réponse n’est pas tellement celle attendue : la marque a bien compris quel modèle je voulais mais ils ne l’ont pas précisé à la boutique. Ils leur ont juste dit de me donner un rendez-vous car j’étais intéressée par une robe LadyBird. Cerise sur le gâteau, la robe en question ne sera disponible en boutique qu’en fin de saison car pour l’instant le modèle est utilisé pour les défilés et les shooting.

En gros, LadyBird m’ont envoyé dans un point revente de leur marque en sachant que je n’aurais jamais pu essayer le modèle désiré mais que les vendeuses allaient pouvoir m’en proposer d’autres de chez eux. Malin ! Je reporte donc ma colère sur LadyBird et je calme mes ardeurs envers la vendeuse qui s’excuse 1000 fois du désagrément. Maman et moi s’accordons sur le fait que je ne peux pas me permettre d’attendre la fin de la saison pour essayer cette robe, avec le risque qu’elle ne m’aille pas et que j’ai à en chercher une en urgence dans les fins de séries disponibles.

Adieu robe de mes rêves

Inutile de te dire que je suis HYPER déçue. La magie n’aura opéré que peu de temps. Je remonte mes manches et accepte quand même de procéder à une recherche en magasin avec essayages à la clé (histoire de ne pas être venue pour rien quoi !).

La vendeuse sélectionne donc une robe en boutique de la marque LadyBird en m’expliquant que les modèles ont beaucoup de similitudes. Je l’enfile donc, mais c’est sans appel, ÇA NE VA PAS.

Alors oui il y a de la dentelle et elle se rapproche de l’esprit princesse que je souhaitais au départ. Mais je ne me plais pas dedans, je me sens « potiche ». Et en plus, c’est une robe incompatible avec un bon vrai soutien-gorge, élément indispensable chez moi.

Quand ma robe coup de coeur n'est pas disponible

Crédits photo : LadyBird

Et pourtant quand je la regarde comme ça, elle est magnifique

Finalement cet essayage m’aura rendu service. Je suis maintenant sur que je veux une robe A-line car non, je ne veux pas « ressembler à une meringue » (oui c’est la phrase que j’ai sortie cash à la vendeuse).

À ce moment-là, je lui donne alors mes critères, puisque qu’avec ma simple photo de catalogue, je n’avais jamais clairement expliqué mes attentes.

Elle comprend tout de suite dans quel rayon m’emmener, je la sens vraiment dans son élément et très professionnelle. Et là, ENFIN OUIIIIII, de belles robes fluides, tout en légèreté et dentelle. Je sourie à nouveau, les vraies recherches vont pouvoir commencer.

Et toi, avais-tu une idée très précise de robe avant tes premiers essayages ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “La robe – Partie 2, l’ascenseur émotionnel”

  • Ouh là là je n’aurais pas aimé être à la place de la pauvre vendeuse ! Cela dit, les coups de coeur sur le papier sont rarement les coups de coeur portés … ça t’a peut-être rendu service au final ? Je trouve aussi que c’est bien de se laisser guider par la vendeuse . Se faire habiller comme une princesse, c’est sympa non ? 🙂

    • C’était super agréable de passer ce moment de princesse. Et je serais prête à recommencer tous les jours. La vendeuse était top, elle a très vite compris mes envies. Et on a eu un petit fou rire lorsqu’elle a voulu me faire passer un jupon pour aller avec la robe de princesse, je ne l’ai pas mis comme il faut, elle a éclaté de rire en entrant dans la cabine, ça a tout de suite détendu l’ambiance!

  • hoooooo je me suis énervée rien qu’en lisant ta mésaventure, c’est vraiment un manqué de respect de la part de la marque

    • Au début je me suis dit qu’il avait mal compris ma demande, à cause de la barrière de la langue. Et enfait non !! Au final, je ne regrette pas mon choix, mais mes essayages partaient mal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *