Mon mariage hivernal : la semaine avant le mariage, épisode 4 – le mercredi

Le dernier épisode de la saga Mariage des Givrés t’a laissée en plein bonheur. La migraine du lundi passée,  je venais de récupérer ma précieuse robe et de l’entreposer dans mon bureau-fourre-tout-mariage. Nous sommes à 4 jours du mariage et les choses se précisent…

À nouveau, rien que pour toi chère Mad-emoiselle, un extrait du journal que j’ai tenu avant le grand jour.

Mercredi 19

Décidément, ce mois de décembre ne me réussit pas. C’est à se demander pourquoi j’ai choisi un tel mois pour me marier. Ce matin, pour changer, je me sens épuisée. À tel point que je n’ai pas envie de prendre le train, d’attendre dans le froid, de courir pour ne pas rater ma correspondance, et de finir la route à pieds : tant pis, ce sera voiture ! Quelques kilomètres en plus, on ne verra pas la différence…

Je passe une matinée ordinaire, apaisée : on a des couverts, des nappes, ma robe attend son tour dans le bureau, et tout est en ordre. Je suis contente qu’on soit bien organisés. Cet après-midi, c’est décidé, c’est détente ! Notre dernier après-midi rien qu’à deux, avant que les choses ne se précipitent…

mariée allongée

Crédits photo : Mike Weeks

Je rentre à la maison à 13h30, pas mal du tout le timing, j’ai fini à midi. Je suis contente que mes étudiants à l’université soient en examens : en temps ordinaire, je fais des heures supplémentaires à la fac le mercredi après-midi. Mais, là, je savoure l’idée de ne pas avoir à me rendre là-bas. Je vais pouvoir me reposer.

Finalement, avant le repos bien mérité, Sir Givré et moi revoyons une dernière fois le plan de table. La veille, la maman de Sir Givré nous a fait remarquer – à juste titre – qu’on avait un peu trop séparé les familles, éclaté les groupes. Nous voulions tellement voir tout le monde se parler, tout le monde s’apprécier, que nous avons un peu forcé le trait.

De plus, une cousine de Sir Givré nous a envoyé un mail pour nous dire que, finalement, elle venait sans ses enfants parce que ça faisait trop de fatigue pour eux. Il était impératif de tout revoir !

Heureusement que nous avions décidé de faire ça à la dernière minute : la bride détendue que j’étais se serait sûrement transformée en bridezilla s’il avait fallu refaire le plan de table dix fois. Un conseil donc, à toi, future mariée : garde le plan de table pour les derniers jours ! Il y aura de toute façon des annulations de dernière minute, des mécontents, alors ne te prends pas la tête trop à l’avance.

Le plan de table terminé, nous finalisons quelques détail. Des cartes pour décrire le contenu de mes boîtes pour le bar à boissons chaudes : chocolat chaud, chocolat noir, chocolat à la cannelle, chocolat à la vanille, chicorée au caramel, café, café vanille… Elles sont jolies, mes boîtes, et je suis contente de moi.

J’envoie un mail à la maman de Sir Givré pour lui demander où ils en sont. La réponse arrive dans les minutes qui suivent : ils ont l’air plutôt bien organisés, eux aussi. Tout est prêt à être chargé dans la voiture (ils arrivent demain !) : la sono, les barres de fer pour monter des cabines dans la maison (je te raconterai dans un prochain article, tu verras, c’est plutôt drôle), des plats à tarte, de l’essuie-tout, des accessoires pour nos animations, des documents, et une foule de petits détails sont déjà réglés. On tient le bon bout !

En milieu d’après-midi, je déclare une pause générale ! Interdiction de bosser ou penser au mariage pour le reste de la journée. On décide de regarder un film, ou un animé, quelque chose qui nous changera totalement les idées et nous permettra de faire le premier vrai break depuis quelques temps.

Sir Givré nous met un animé très mignon, l’histoire d’une fille très timide qui tombe amoureuse d’un garçon populaire au lycée. Ça me plaît beaucoup, j’ai même parfois les larmes aux yeux tant cette histoire me touche. J’aimerais bien regarder tous les épisodes, mais cette fois-ci, c’est Sir Givré qui dit stop et qui arrête la vidéo au bout de quelques épisodes. Il faut savoir ménager le suspens…

Sukitte ii na yo

Cette image me fait beaucoup rire. Ils n’en ont pas l’air, mais ces deux-là sont en train de tomber amoureux. Je ne te l’ai jamais raconté, mais une des premières fois où j’ai parlé à Sir Givré, nous avions 13 ans et je l’ai giflé…

Autant de dire que quand je vois mes élèves gifler leurs camarades, je ris sous cape. J’ai envie de leur dire « attention, j’ai fait ça une fois à votre âge et ça a fini en mariage… ».

Il est 19h, nous avons bien profité de notre journée au calme. Je suis reposée et détendue, prête à affronter les journées de fous qui nous attendent. Les parents de Sir Givré arrivent demain, nous n’avons toujours pas de champagne, ni de boisson pour l’apéritif, pour le jour J.

Pour l’instant, le stress a disparu. Mais vais-je résister à l’épreuve des derniers jours avant le mariage ? Tu le découvriras dans le prochain épisode !

Allez, courage, plus que quelques articles avant de découvrir quelle robe j’ai finalement choisi. Tu te souviens que j’avais voulu ménager le suspens ?

NB (notez benêts, comme disait un de mes profs de fac) : Je ne peux que te conseiller l’excellente série de 12 épisodes Sukitte ii na yo. Une super mise en condition avant le tourbillon d’émotions weddinguesque !

En attendant la suite, raconte-moi : as-tu prévu des moments de détente pendant la semaine avant le mariage ? Des rendez-vous beauté, ou des moments tranquillou sur le canapé, devant un film ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Mon mariage hivernal : la semaine avant le mariage, épisode 4 – le mercredi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *