La vie, les makis, le mariage – Partie 2

Où en étais-je ?

Ah oui. Je souffrais profondément de l’absence de restaurant japonais dans ma petite île paradisiaque. Mais mon contrat touchait à sa fin, et il était prévu que je quitte les Açores pour le pays des frites (de mon chat et de Monsieur aussi).

La vie, les makis, le mariage - Partie 2

Crédits photo (creative commons) : Guillaume Lardier

C’est maki mon kiki !

Le retour fut très difficile. Personne n’était là pour m’accueillir (travail oblige), j’avais beaucoup trop de bagages et un des premiers contact humain sur le sol belge fut une remarque d’une vulgarité crasse sur une certaine partie de mon anatomie. Bref, j’ai connu mieux.

Mais Monsieur, tel le super héros de mon cœur, vola à mon secours. Je fus donc installée dans un fauteuil, abreuvée de vin blanc, et surtout, surtout, il est allé chercher à manger. Un énorme plateau de makis de ce génial restaurant près de chez nous. Et puisque c’était jour de fête (6 mois sans me voir ! Je ne te raconte pas l’état du chat – et de l’humain), il avait pris (entre autre hein) des makis au foie gras. Miam miam. Je sais que ça peut sembler étrange comme ça, mais c’est absolument délicieux. Un bon riz qui entoure un petit morceau de foie gras, le tout parsemé d’amandes effilées et servie avec de la compotée d’oignon. La demande avec la jolie bague a eu lieu pendant cette soirée.

Mon premier jour de retour, j’étais fatiguée, j’étais triste, j’étais un peu grognon… Mais il avait pensé à me prendre des makis au foie gras, et c’est pour ça vois-tu, que je l’épouse. Parce qu’il pense à des choses comme ça.

D’ailleurs, j’ai trouvé cette demande tellement adorable que les fois suivantes où nous avons mangé du makisu (ça arrive très souvent), je lui ai rendu la bague, et je l’ai forcé à me redemander en mariage.

De l’amour et des makis, que demande le peuple ?

Crédits photo : Etsy

La jolie bague. La mienne est en version en or blanc.

Après les makis

Après tout ça, nous avons ouvert une bouteille de champagne. Bu la bouteille de champagne. Terminé la bouteille de champagne. Fais les imbéciles sur Internet en expliquant à des gens que je ne connais ni d’Ève ni d’Adam que nous étions fiancés avec des gifs animés (détail important !). Et passés quelques coups de fils.

J’ai donc appelé, saoule, en pleine nuit et en piaillant mes amis les plus proches (2 filles et un garçon). J’ai donc demandé à A., grand, velu, d’être ma demoiselle d’honneur. Oui oui. Je tiens à dire qu’il a dit oui, et que c’est depuis une source inépuisable de joie quand je le taquine sur la couleur de la robe qu’il devra porter. (Malheureusement, en vrai, il n’en portera pas. Le roi de la journée ne veut pas qu’on lui vole la vedette, même si c’est par un idiot en robe lavande. Et bon, c’est aussi SON mariage. Je reporte donc ça à l’EVJF, mouhahaha).

Pour ce qui est de la famille, le timing était plutôt bon avec les fêtes de Noël. On a donc pu l’annoncer quelques jours après en direct d’abord chez mes parents, ensuite chez ceux de Monsieur. Je n’ai pas grand chose à en dire parce que tout s’est bien passé : les gens étaient contents mais pas (tous) hystériques, ils sont intéressés mais pas envahissants, ils nous supportent y compris financièrement mais ils n’imposent rien. Bref, c’est parfait !

Pour l’anecdote, j’ai deux sœurs : l’une a effectivement débordé de joie hystérique (plus que moi saoule au téléphone, c’est dire) et j’essaye depuis de la canaliser. L’autre (qui habite loin et que je n’ai eu qu’au téléphone) est tombée des nues (« Ça se fait encore ?! Mais vous être vraiment fiancés ? ») Elle est très contente pour moi et sera là au mariage. Mais dans son milieu (artiste underground un peu !), ça ne se fait pas vraiment, en tout cas pas avec une demande mignonne et un an de préparation, d’où sa surprise qui m’a beaucoup fait rire.

Le reste des amis (ceux sur qui Monsieur n’avait pas évacué son trop plein de stress avant la proposition) ont été mis au courant au fur et à mesure.

Une petite pause avant même qu’on commence

Et on a donc décidé de ne rien faire. Déjà parce qu’on ne roulait pas sur l’or, ensuite parce qu’on ne voulait pas sauter tout de suite dans le stress des préparatifs de mariage. On a donc passé 6 mois à ne pas s’en occuper. Mais évidemment, on y pense quand même un peu.

Cette période de réflexion sans pression nous a permis de réfléchir à ce qu’on voulait, comme la cérémonie laïque qui a du sens parce que c’est l’amie commune qui nous a présenté qui nous marie, ou l’absence de thème revendiquée, nos idées de budget…

En dehors du fait qu’on ne court pas sur l’or, j’ai du mal avec l’idée de claquer telleeeement d’argent (surtout à mon échelle) dans un seul weekend alors que je pourrais payer un an de loyer avec (ouais, je compte mon argent en mois de loyer). J’ai donc déclaré une barrière psychologique de 9 000 euros grosso-modo, en tout cas interdiction d’arriver à 10 000. C’est aussi parce qu’un gros mariage ne nous ressemble pas qu’on peut se permettre de limiter le budget. Déjà qu’après plusieurs années je me sens toujours un peu timide quand je vais voir les parents de Monsieur, alors me marier devant toute la grande et large famille j’ai un peu de mal…

Bref, on a discuté paisiblement et sans pression pour arriver à la conclusion qu’on voulait : des amis, du pas guindé (mais bon pas en jogging non plus), du fun, du ludique, de l’agréable… Et une piscine. Parce que ouais, les piscines dans les mariages, ça claque.

Et c’est comme ça que j’ai tout doucement commencé à penser au lieu… Mais ça sera pour une prochaine chronique !

Et toi, comment était ta demande ? Tu as pris le temps de la réflexion une fois que tu as dit oui ? Ou alors tu as plongé directement dans les préparatifs ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “La vie, les makis, le mariage – Partie 2”

  • Oh moi aussi, mon chéri m’a demandée en mariage devant des sushis / makis ! Bon, sauf que moi, je n’ai pas appelé mes amies tout de suite, je l’ai d’abord saoulé lui avec tout ce à quoi il fallait penser pour organiser le mariage… 😉

    • J’ai commencé par me se saouler moi-même, littéralement, avec lui, avant d’appeler mes amis tout de même. J’ai le sens des priorités :p

  • Les makis au foie gras! Une invention divine! Comment ne pas succomber? Et du champagne, CQFD, il gère ton futur mari!
    Et je commence à être jalouse de toutes ces chroniqueuses aux parents/beaux-parents non invasifs mais participatifs, qui auront leur « petit » mariage… J’ai l’impression moi, au contraire, de n’avoir rien à dire à ce sujet. Mes parents/beaux-parents ont commencé leurs énoooormes listes, sans même avoir demandé notre avis et nos (mes?) envies, sans oser imaginer que la mariée rêvait d’autre chose… et toute remarque de ma part est vécue (surtout d’un côté) comme de la haute trahison et une déclaration de guerre. Bref 🙁

    Au-delà de ça, Belgique & piscine, j’espère que vous avez choisi le bon week-end de juillet 😀

    • J’espère aussi pour la piscine ! Mais bon, sauf si ça drache trop, la piscine est chauffée on pourra quand même y faire un tour si on est motivés !
      Pour les beaux-parents, je te souhaite beaucoup de courage. Je suis conscient d’avoir beaucoup de chance, même si je vois que des fois ça les déçoit…
      Mais nous nous avons proposé dès le début une contrepartie pour avoir notre petit mariage : on refera un dîner plus tard avec toute la famille, qui ils veulent. Idem de mon côté, on fera une « présentation du conjoint » avec la famille plus éloignée.

      • Je croiserai les doigts pour votre météo (par défaut, je croiserai pour tous les we^^). Au cas où, il y a des Clarisses à Wolluwé et à Malonne si tu veux déposer des œufs^^
        Pas bête votre idée de compromis sinon. Le hick pour nous, c’est que sous couvert de discours « vous aurez le mariage que vous voudrez, quand vous serez grande » – « on est super modernes nous! », bhe quand on y est, ce n’est pas ça du tout… Tant pis. Je vais devoir faire pas mal de méditation les mois à venir pour parvenir à gérer tout ça 😀

  • Hé bien, j’ai hâte de lire la suite!
    Je suis moi même une future mariée de Belgique ( du sud sud sud de la province de Luxembourg) et j’ai bien hâte de savoir où tu vas te marier! On aurait rêvé aussi d’une superbe salle avec piscine mais il n’y avait rien dans notre coin, les joies d’habiter un trou perdu! 😀
    Bonne chance pour la suite de tes préparatifs !

  • C’est vrai que c’est chouette. et ça donne faim aussi…. !!! ça y est, je suis au bureau devant mon ordi et j’ai une folle envie de makis qui me tiraille l’estomac… !! 😉

    Sinon oui, pas besoin de gros budget pour faire un beau mariage ! Il suffit de pas mal de bonnes idées, d’un peu de DIY et de bons plans ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *