boutique de robes de mariée

Le choix de LA robe de mariée (1ère partie)

Mon dernier billet, sur l’annonce du mariage, étant moyennement positif, j’ai décidé de passer à un sujet plus doux, agréable, cool : le choix de LA robe. Moment historiquement important pour toute bride to be, n’est-ce pas ?!

Alors je ne sais pas toi… Mais moi, je n’avais littéralement aucune idée de ce que je voulais ! Mais alors là, vraiment aucune ! Je n’avais pas retourné la blogosphère pour trouver les meilleurs conseils, je n’avais pas été voir les sites de grands créateurs (dont je n’arrive toujours pas à retenir le nom d’ailleurs), et j’étais totalement incapable de simplement dire ce qui m’aurait plu.

Pire encore, je n’avais pas une mais DEUX robes à choisir…

Aujourd’hui, j’ai décidé de te raconter comment j’ai trouvé ma robe de princesse, celle du mariage religieux qui aura lieu en septembre. Je voulais une robe qui me ressemble, me mette en valeur et ne ruine pas mon papounet chéri. Et en bonne naïve que je suis, j’avais bien l’intention de me rendre en boutique comme ça, et voir sur place : au feeling quoi ! GROSSE erreur !

boutique de robes de mariée

Heureusement Mlle C, ma témouine « ministre » qui se marie peu de temps avant moi, a eu l’excellente idée de me briefer sur le sujet, vu qu’elle avait déjà fait pas mal de magasins. C’est comme ça qu’en décembre j’ai su que :

  1. Il fallait absolument que je regarde les robes sur le net avant d’aller en magasin, pour faire un premier choix et au moins savoir ce que je ne veux pas du tout
  2. Il fallait que je me dépêche, car niveau timing pour commander la robe de mes rêves, ça devenait plutôt serré

Comment ça ?! 10 mois avant le mariage et je suis à la bourre pour commander ma robe ?! J’avoue qu’au début, je ne l’ai pas prise au sérieux.

Mais en fait si… Et là a commencé la ronde des magasins de robes de mariées pour trouver au plus vite celle de mes rêves ! Car : « un mariage en septembre, c’est comme un mariage en juin. Il n’y a pas de livraison de robes l’été ». Voilà le discours que toutes les boutiques m’ont tenues ! Allez hop, on se lance !

Laisse-moi te montrer que dans mon histoire, il n’y a pas que mon mariage qui voyage… Moi aussi, j’en ai fait des kilomètres pour la trouver cette fameuse robe !

Le premier magasin à Valenciennes

Pour un premier essai, j’avoue… que c’était le pied ! J’ai été reçue comme une reine, la vendeuse nous a mis à l’aise directement. J’avais repéré plusieurs robes de chez Faragé, elle a donc vu le style qui me plaisait.

Puis elle m’a regardé, et est revenue avec 4 ou 5 robes différentes. Elle m’a vraiment guidée en fonction de ma morphologie, sans pour autant casser mes rêves de jolies robes. J’ai pu essayer les robes que j’avais repéré sur le net, et me rendre compte toute seule (ou presque) que même si le dos de cette robe est sublime… eh bien ça ne va pas avec moi.

En effet, je suis petite et monsieur est plutôt grand; donc une robe « bustier et jupe », ça me tassait trop. J’aurais eu l’impression d’être encore plus petite à côté de lui. Mais bon, quand même elle était sublime et les détails… Juste waouh !!

robe Faragé

Viens ensuite un essais tout particulier, que je garderai longtemps, très longtemps en mémoire…

Je te la montre, puisque finalement mon choix ne s’est pas porté sur cette robe :

Farage robe Aurore

Je te présente celle qui aurait très bien pu devenir LA robe. Coupe sublime, tissus magnifique, très travaillée, dynamique, originale et en même temps TRÈS classe quand elle est portée. En plus, elle m’allait à ravir !

Je te vois déjà venir, tu te demandes pourquoi je ne l’ai pas prise dans ce cas ? Eh bien simplement car je ne voulais pas m’arrêter au premier essai, je voulais être sur d’avoir tout essayé pour choisir en aillant toutes les cartes en mains.

Et puis il y a aussi… le prix… 1450€ en l’occurrence. Et j’avoue ça refroidit un peu mine de rien, même si en soit ce n’est pas vraiment hyper cher. Je sais que mes parents auraient pu me l’offrir, mais si je pouvais trouver aussi bien et moins cher, je me serais sentie mieux dans ma peau (et c’est ce que j’ai finalement trouvé).

Mais j’avoue qu’en la regardant… Je rêve encore, et je me revois devant le miroir, avec toutes ces dames dans le magasin qui faisaient « waouh » quand je suis sortie de la cabine ! Oui oui, toutes ! Même la maman de la mariée qui essayait à côté de moi !!

Enfin soit, c’est comme ça. Et puis la mienne est très belle aussi, tu verras ça en temps voulu

Je suis donc sortie de ce magasin comme sur un nuage. Je m’imaginais déjà…

Le deuxième magasin en Belgique

Alors là… Rendez-vous un dimanche matin dans un magasin que l’on m’avait recommandé. On était en plein mois de décembre, il faisait froid. Nous sommes arrivés dans un magasin pas chauffé, et qui sentait la vielle grange (gloups). J’avoue que rien qu’en entrant, j’avais déjà envie de partir.

La vendeuse était comme l’endroit : froide, très froide. Elle m’a expliqué le rangement dans le magasin, puis m’a dit de choisir trois robes dans les rayons, qu’elle m’aiderait ensuite à passer. Quand je lui ai dit que je n’étais pas très à l’aise et que j’aurais préféré ces conseils et son aide, elle m’a répondu qu’un mariage c’était personnel, et qu’il fallait que je choisisse seule ! (Re gloups.)

Il lui aura fallu 25 min pour me passer 3 robes (contre 1h30 la veille pour le même nombre). Le service était horrible. Autant te dire que je n’ai rien trouvé là-bas, et je suis sortie très déçue et un peu paniquée.

Je me suis remise à rêver d’Aurore (c’est le nom de la robe de Valenciennes) qui me plaisait beaucoup. Mais je ne voulais pas la choisir après un échec. Si je devais la choisir, cela devait être parce qu’elle battait toutes les autres à plates coutures !!

Retour donc à la case départ. Avec une semaine de moins… Un timing qui se resserre, plus de magasins en stock, et toujours pas plus d’idées de ce que je voulais…

Et toi ? Tu as craqué sur une robe au début des essayages mais, comme moi, tu as décidé de poursuivre les essayages quand même ? Est-ce que ça a confirmé ton choix, ou bien tu as trouvé encore mieux ? Raconte-moi !

Je me marie en juin et septembre 2013. Dans la vie je suis commerciale sédentaire. Mon mariage se fera en deux temps et dans deux pays. Deux fois plus de challenges et de fun!

Commentaires

  • Avatar
    Isa
    Répondre
    11 mai 2013

    Salut !
    Perso après une joirnée d’essayage …j’étais ravie mais pas eu le coup de cœur c’est en fouillant sur le net Qu’elle est apparue ; direction le magasin tati qui l’avait mais pas la bonne couleur ; ils l’ont commande et j’ai enfin recontré ma Précieuse !!!

  • Avatar
    Madame Givrée
    Répondre
    11 mai 2013

    Valenciennes mon amoûûûûûr!!! :D. Désolée, on dit Valenciennes, je ne réponds plus de rien, j’ADORE cette ville…

    J’ai hâte de lire la suite!

        • Avatar
          Madame Givrée
          Répondre
          11 mai 2013

          Oui, j’imagine que tu en as profité!! La chaaaaance!

  • Avatar
    Lili
    Répondre
    11 mai 2013

    En ce qui me concerne, je n’ai pas encore choisi ma robe car je ne me marie qu’en 2014, mais j’ai déjà fait des essayages dans 4 boutiques différentes, et j’aurais très bien pu acheter la 2ème robe essayée dans la première boutique! Mais comme on ne fait ça qu’une fois dans sa vie, et que je ne voulais pas avoir de regret, surtout sachant qu’il va y avoir les collections 2014 qui vont sortir, j’ai décidé de poursuivre les essayages! On verra, peut-être que je reviendrai quand même sur la première!

    • Avatar
      Emilie
      Répondre
      11 mai 2013

      Bonjour ! moi aussi je me marie en 2014 (septembre) … Le « problème » est que nous avons le projet d’avoir un autre petit témoin entre temps … Je n’ai pas encore osé aller dans les magasins, j’ai peur de ne penser qu’à ça après !! mais je pense qu’il faudra y aller avant d’avoir un trop gros bidon … en tout cas cette robe est vraiement très belle, tout à fait mon style je pense !!

  • Avatar
    Marion
    Répondre
    11 mai 2013

    Coucou Mademoiselle Zen!! Ah je crois qu’on a un peu les mêmes goûts, ma robe est une Farage 😀 c’est le modèle Cinderella je sais pas si tu l’as vu. J’adore vraiment toutes leurs robes, presque, elles sont tellement magnifiques et travaillées… Mais c’est vrai que ça fait très mal au porte monnaie! Moi c’était la première journée d’essayage, deuxième et dernière boutique de la journée, le coup de cœur a été immédiat et heureusement que j’ai mes parents qui sont très très gentils, me l’ont offerte!! 😉

  • Avatar
    Cécilia
    Répondre
    11 mai 2013

    des péripéties les essayages de robes de mariées ,toutes très belles et magnifiques mais il faut trouver celle qui correspond à sa personnalité , celle qui te sublime et qui en fait quand on te voit dedans on se dit là c’est vraiment toi et pas un déguisement …. et je veux pas dire mais celle que tu as prise au final est parfaite !!!!! tu es trop belle 🙂

    ps : je ne suis pas un ministre , juste occupé peut être :)))

  • Avatar
    Corinne
    Répondre
    15 mai 2013

    Enfin des robes Faragé citées dans le monde du mariage sur Internet.
    Moi aussi, j’ai craqué sur une robe Faragé après avoir beaucoup rêvé devant leur collection sur leur site. Elles sont vraiment superbes et se détachent du lot par leurs détails et la qualité de leurs matières.
    Après de nombreux essayages, il n’y a que Démétrios qui se rapproche de ce niveau-là.
    Mon seul regret… qu’aucune wedblogueuse ne parle de cette marque. On voit toujours la même chose : Pronovias, Cymbeline et cie ou les « petites »créatrices parisiennes…
    J’ai donc hâte de pouvoir porter ma robe le 6 juillet prochain et de découvrir la tienne… bientôt…

    • Avatar
      Madame Tango
      Répondre
      16 mai 2013

      Bien reçu ! 🙂

Poster une réponse