Le choix épineux de la robe de mariée parfaite pour Venise…

Il faut que je t’avoue quelque chose : avant de prendre la décision de me marier, le monde du mariage était pour moi une vaste nébuleuse.

Alors bien sûr, j’avais des images de robes blanches et notamment un souvenir d’enfance, quand je passais toutes les semaines devant LA boutique de robes de mariées de la ville et que mes yeux s’écarquillaient devant les grosses meringues pleines de strass qui trônaient en vitrine. Mais je n’ai jamais été de celles qui créent en douce un dossier mariage sur leur ordinateur, avec des styles de robes/alliances/déco pour le jour où arrivera la fameuse demande.

Du coup, en juin dernier, quand nous avons décidé de nous marier, j’ai été un peu prise de court. Certes, j’avais assez de temps pour me plonger dans les blogs, les sites internet et les boutiques à la recherche de ma robe pour notre cérémonie religieuse de mai 2014. Je te raconterai tout ça une prochaine fois…

Mais avant, il fallait préparer rapidement notre mariage à Venise. Et se poser la question épineuse du choix de la robe.

Film La courtisane

Crédits photo : La courtisane

Mes objectifs

  • Le prix

Je souhaitais dépenser le moins possible pour cette robe. Déjà parce qu’elle ne serait mise que quelques heures, et aussi parce qu’elle ne serait vue par personne de mon entourage (rappelle-toi, nous partons nous marier en cachette), à l’exception de M. Venise bien sûr.

A quoi bon se pavaner dans une robe hors de prix, si personne ne te regarde ? Oui, j’assume totalement mon côté mariée narcissique !

  • Le look

Pour Venise, je ne voulais pas du total look mariée avec voile, dentelle, ou jupon, que je trouve plus approprié pour un mariage religieux ou une cérémonie laïque. Oui, mais… je voulais tout de même de beeeeeeelles photos de nous 2 à Venise, romantiques, féériques, inoubliables. Et pour cela, la tenue des mariés joue beaucoup.

Cela voulait dire robe longue, blanche de préférence et si possible avec une petite touche rétro/chic pour être en harmonie avec les ors et trésors de l’architecture vénitienne.

J’ai donc entamé durant l’été mes recherches de la robe idéale. Il ne m’a pas fallu longtemps pour la trouver, exposée au centre du 4ème étage des Galeries Lafayette à Paris : le modèle Graffiti de chez Cymbeline.

102-CY-GRAFITTI

Crédits photo : Cymbeline Paris


Cymbeline boutique

Cymbeline Graffiti

Une ligne de sirène, entièrement perlée, avec un côté précieux et rétro, sublime ! Son prix ? Baaah… 5800 euros… What else ? C’est ainsi que ma Précieuse retourna à la vitesse de la lumière dans les gouffres intergalactiques.

J’ai donc repris mes recherches, en me concentrant cette fois sur internet.

Mes recherches

Dans les petits prix s’offraient à moi :

  • Les sites chinois

Ma belle-sœur s’est mariée il y a 2 ans dans une robe commandée sur l’un de ces sites, et le résultat était vraiment superbe sur elle. Cela dit, sa robe avait une coupe empire (pas trop de risques pour les mesures), était en mousseline simple (pas de risque de dentelle effet bas de gamme ou de strass en plastique), et de couleur rouge (pas de risque de couleur blanche douteuse ou transparente). Du coup j’ai préféré ne pas tenter le diable et risquer d’avoir de mauvaises surprises.

  • Les robes d’occasion

J’étais bien tentée, mais je n’ai rien trouvé qui me plaisait et qui était proche de chez moi (pour l’essayage, j’entends).

  • Etsy

J’ai bien trouvé des robes magnifiques de l’autre côté de l’Atlantique, mais le fait de ne pouvoir ni voir les tissus en vrai, ni essayer les modèles m’a refroidie. Control freak, moi ? Oui, je te l’avoue…

  • Les marques de prêt à porter

Leurs collections Soirée peuvent tout à fait convenir pour un mariage. Là, ça devenait intéressant car je pouvais toujours repérer les modèles sur la toile et les essayer en magasin.

Et c’est ainsi qu’en surfant sur un site de prêt à porter, j’ai trouvé la robe idéale pour, tiens-toi bien, moins de 200 euros !

Je sais que tu meurs d’envie de la voir… Mais je suis une mariée superstitieuse égoïste, c’est pourquoi tu devras patienter jusqu’au jour J pour la découvrir… Je te donne quand même quelques indices : elle est longue, blanche, simple mais pas trop, et surtout, je vais pouvoir l’accessoiriser à ma guise pour lui donner ce petit côté rétro/chic que je recherchais au départ.

Car oui, les accessoires sont une de mes grandes passions. Je t’en dévoilerai plus à ma prochaine chronique…

Et toi, as-tu cherché une robe de princesse pour ton mariage civil ? Quel style de robe choisirais-tu pour un mariage à l’étranger ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



27 commentaires sur “Le choix épineux de la robe de mariée parfaite pour Venise…”

  • Ahhh, moi aussi je cherche une robe pour le mariage civil. Mais vu que, comme toi je préfère privilégier celle pour la cérémonie religieuse (c’est vrai entre plus de 200 personnes prèsentes et 30, la question de savoir où part l’argent est très vite réglée) alors je tiens d’abord à trouver cette merveille pour pouvoir opter pour un style radicalement différent pour la cérémonie civile. Ainsi, je pourrais arborer deux styles qui me plaisent.
    Je n’en reviens pas du prix de la robe de chez Cymbeline ! A ce prix là mieux vaut aller chez un créateur et avoir une création personnalisée Made in France sur le dos !

    • Classique côté cérémonie religieuse, et décalée (mais comment ? Couleur ? Forme ? Motif ? Accessoires ? Tout ? 😀 Je suis curieuse !) côté mairie ?
      C’est vrai que les robes des enseignes sont parfois super chères. Mais il y a beaucoup de futures mariées qui sont rassurées de pouvoir essayer une robe avant de la commander. C’est sûr qu’avec un(e) couturier(e) on n’a pas essayé avant ! 🙂 Ça ne convient pas à tout le monde. (Enfin cela étant, pour ma part, le total sur-mesure me convient parfaitement, surtout quand on cherche des trucs un peu bizarres. 😆 )

      • Tu as bien cerné mes idées Madame Lutine (contente que tu sois de retour =) !) : classique pour la cérémonie religieuse mais pas trop commun non plus, donc je dirais plutôt traditionnel, et oui maintenant ce qui est classique c’est le bustier alors que ce n’est pas traditionnel. Je ne sais pas si tu m’as bien suivi là. Donc pour la cérémonie civile j’ai envie de prendre le contre-pied en plus je me dis que j’oserais plus facilement devant des personnes très proches que devant plus de 200 personnes. Donc ça sera court c’est certain. Je pensais à un style années 50′ : taille haute et jupe avec beaucoup de volume, une capeline (j’adooore les chapeaux), du plumetis par touche mais je suis tombée raide dingue de la robe que tu verras ici : http://www.pinterest.com/pin/551128073120839642/. En revanche, je suis certaine que mon idée de la faire moi-même ou de l’acheter pendant les soldes pour une robe à un prix raisonnable et remettable s’éloigne un peu.

        • Oui j’ai suivi hihi ! 😀 (Et alors du coup, elle est traditionnelle comment, ta robe ?)
          Les robes à basques reviennent un peu à la mode, peut-être que tu pourras trouver quelque chose qui se rapproche un peu de ce modèle coup de cœur en prêt-à-porter ? 🙂

  • Bonjour
    J’ai osé… faire les soldes pour ma robe de mariée. C’était d’office un coup de coeur assuré quand je l’ai vu par hasard dans la vitrine. J’ai pris RV pour l’essayage et quel bonheur, soldé à -50 %. Sinon, je ne pense pas que j’aurai pu me permettre de porter cette belle robe le jour J.
    Elle vient tout droit de Cymbeline…
    Merci pour ce tuto

  • Pareil que Céline! Les filles, allez faire les soldes pour The robe! En plus, la méga affaire est un bon argument si vous avez comme moi un chéri en mode comptable! La mienne vient de chez Pronovias : 1000 euros au lieu 1850!

    • Chouette idée que vous avez eu toutes les deux, Céline et Marine ! C’est vrai qu’on n’y pense pas assez : les soldes existent aussi en boutiques mariage ! 🙂

    • Mais c’est génial cette histoire de soldes! C’est sur les modèles d’expo uniquement ou plus globalement sur toutes les tailles d’un même modèle?

  • pas le même budget pour moi, mais robe aussi soldée, et dès à présent ! pas besoin d’attendre janvier… 179e au lieu de 249e… Tati, un gros coup de coeur au premier essayage… Autant dire que la robe à 5800e, je me demande bien qui peut se l’offrir… Mais bon, de toute façon, même pas jalouse, puisque ma robe , c’est celle qui me convient, tant au niveau budget qu’au niveau esthétique par rapport à ma corpulence généreuse… (Et je dois dire, ma robe est plus jolie sur moi que sur le mannequin famélique du catalogue… Na !)

    • De toutes façons le prix ne fait pas la beauté de la mariėe, j’ai vu des robes hyper chères portées par des mariées à qui ça n’allait pas du tout mais qui s’étaient obstinées parce que tel créateur était le top du chic, et aussi des robes toutes simples superbement portées. L’important c’est effectivement de se sentir bien dans sa robe!

    • Il n’y a pas de honte à avoir un petit budget de toute façon. 🙂 J’ai revu mes clichés sur Tati quand j’ai pu essayer 3 robes très originales-qui-n’apparaissent-nulle-part-sur-leur-site-web-scrogneugneu-je-ne-m’en-suis-pas-encore-remise-c’est-pas-malin-de-leur-part.
      Une réduction, ça fait toujours très plaisir ! 😀

    • C’est bon à savoir, c’est déjà moins de la moitié de la Cymbeline! Cela dit mon budget étant de moins de 500€, j’en étais encore très loin.

  • Je pense qu’il y a preneur pour tout budget.
    ensuite, ça dépend de ce que les futures mariées recherchent. L’unique, la qualité, le sur mesure, le coloré. Il en faut pour tous les gouts et toutes les extravagances pour ce jour unique.
    Pour ma part, il me fallait deux couleurs qu’on ne trouve nulle part. Cymbeline a proposé de travailler ma robe sur ces deux couleurs. J’ai été séduite par leur principe et par cette belle robe sur le mannequin… soldée. Sans ça, j’aurais du voir pour une autre solution.
    Mais je suis contente de la qualité proposée.
    Et hâte d’être au prochain essayage pour travailler les deux couleurs dans ma robe.

    • Deux couleurs, ça a l’air original en effet. Je ne savais pas qu’on pouvait demander a retravailler un modèle dans des couleurs précises, c’est bon à savoir!

    • Ça c’est sûr… Selon ce qu’on cherche, ça peut ne pas du tout exister. Et là, heureusement que les petites adaptations, voire le total sur-mesure, sont possibles ! 😀 (Voui voui voui, je parle « un peu » pour moi et ma robe tricolore. 😆 )

  • J ‘envisage aussi de faire le civil a venise rien qu’avec mon amoureux mais moi je pensai remettre ma robe du civil pour soit al cérémonie laique soit le mariage religieux (on est en train de voir pour faire les deux la meme journée). T+Ca t’as aussi effleurr l’esprit ou tu as sut tout de suite que c’était deux robes differentes qu’ilte fallait?

  • Disons que comme mon mariage civil est assez éloigné du religieux ( 6 mois) et que les saisons ne seront pas les mêmes, j’avais effectivement envie de séparer les 2 tenues. Après, il était hors de question pour moi de consacrer beaucoup d’argent à la robe pour Venise ( d’autant que j’avais la contrainte de l’avion donc je voulais aussi une robe pratique/ qui ne se froisse pas, pour voyager ).
    Et pour notre mariage religieux, j’ai beaucoup de chance, ma maman a proposé de me payer ma robe…

    • Ok, j’avoue me sentir plus préoccupper par le problème d’inondation de venise (et essaie de convaincre cheri de decaler de quelque mois vu que de toute façon l’autre partie est prévu 2 ans apres) quedu problemede transport de la robe pour l’instant

  • Je crois que les soldes sont sur les modèles dans les magasins
    Mais c’est valable pour toutes les marques je crois donc… ca vaut le coup d’essayer je pense si budget restreint. Les économies, ça se prend.
    Pour les couleurs personnalisées, j’ai aussi été étonnée pour Cymbeline. A la boutique où j’ai été, ils avaient fait l’année dernière une robe ivoire avec l’ajout du vert anis car le thème était la nature. Le rendu était magnifique. Maintenant, on verra pour la mienne… Il y a possibilité en plus de retirer ensuite les couleurs pour retrouver une robe plus sobre et soft pour l’année d’après, pour le religieux.
    Je vous lis et je suis rassurée de ne pas être la seule à faire le civil avec religieux/laique en même temps car la famille a du mal à accepter ce double mariage.
    Bonne recherche pour votre robe

    • Très sympa, ton idée d’ajouter quelques touches de couleurs qui peuvent ensuite s’enlever pour avoir une robe un peu différente pour le 2e épisode du mariage ! 🙂 En jouant en prime sur des accessoires différents, ça peut changer beaucoup de choses !

    • Ouh, un chapeau ! 😀 Cet accessoire est tombé en désuétude, mais j’aime bien pour ma part ! 🙂 Et puis il revient par le biais de la mode rétro.

  • Sandra, je ne sais pas si ta question était pour une ou plusieurs personnes.
    J’ai envisagé au départ une robe simple au civil et une robe louée au religieux. Quand je me suis renseignée des pris de lcoation (pour des modèles qui me plaisaient, environ 400 €), je me suis dit que je devais regarder quand même dans les magasins. L’idée de location faisant en plus grincer des dents… certains membres de la famille.
    Puis en me baladant un jour, je suis tombée raide dingue d’une robe. A l’essayage, parfait. Et je suis restée fixer ensuite sur ce modèle. Les soldes en plus n’ont fait qu’intensifier ce désir ‘c’est elle’
    Par contre, pour une autre raison, au civil, je ne pourrais pas la garder toute la journée. Alors une petite robe de couleur… (chut) sera achetée pour la soirée. Histoire de m’amuser au concert et de pouvoir bouger tout en étant avec mes droles d’invités qui seront… (chut) 😉
    Après, je pense que toutes les idées sont bonnes : la même robe ou deux robes différentes. J’adhère à tout ! Car on peut jouer sur les accessoires aussi si c’est la même robe

  • Même si au final j’ai choisi d’avoir la même robe car même si vous faisons 2 mariages les personnes présentes ne seront pas forcement les mêmes (grands parents qui ne se déplacent pas,…) et puis aussi vu le prix je voulais la « rentabiliser »; j’avais été séduite par la collection naf naf qui propose des modèles « enchanteresse » pour un petit prix mais un effet maxi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *