Le nerf de la guerre dans un mariage : l’argent

Je suis bien mignonne, depuis le début.

Je te parle de ma robe, des mes peurs et de mes complexes. Je tourne un peu autour du sujet, finalement. Je ne parle pas du jour J, du lieu, de la date, et de tous ces petits détails qui pourraient t’aider. Ce n’est pas que je ne veux pas le faire. C’est que j’aurais aimé parlé avec toi d’un sujet tout autre et qui va décider de la suite : notre budget.

Freddy Frémond

Crédits photo : Freddy Frémond

Ah le budget ! A moins d’être Kate Middleton, tu as forcément un moment eu cette conversation avec ton futur, ou même avec ta famille : combien on va mettre dans tout ce bazar ?

Tu as peut-être décidé de faire un prêt, ou de demander à tes parents de payer. Ou tu as décidé tout simplement de tout financer toi-même.

Quand j’ai demandé Grumpf en mariage, nous étions étudiants. Nous étions mignons,nous finissions nos études. Nous venions de prendre une bonne claque dans la figure : Grumpf n’avait pas pu partir en thèse et moi, je venais de rater mon concours. Nous étions donc repartis pour une année supplémentaire pour réussir. Nous avions 25 ans, nous n’avions pas de travail et nous avions décidé de nous marier. (Bon, moi, je suis plus vieille, mais il ne faut pas le dire… ).

Nous étions étudiants, mais grâce à la fourmi Grumpf, nous avions de l’argent de côté et nous comptions sur nos futurs salaires pour compléter. Naïfs que nous étions !

Nous ne voulions pas demander de l’aide à nos parents, et cela pour plusieurs raisons :

  1. Nos parents n’ont pas les mêmes perspectives sur l’avenir (parents fonctionnaires pour moi, mais parents petits entrepreneurs pour Grumpf, avec tout ce que cela comporte comme risques).
  2. Nos parents n’ont pas les mêmes moyens (en rapport avec le point 1).
  3. Mes parents sont divorcés et on ne voulait pas qu’ils jouent à Celui-qui-met-le-plus, autrement appelé Celui-qui-a-la-plus-grosse, jeu dont les parents divorcés ont le secret. Jeu qui m’a permis d’avoir un lapin, un chat et diverses vacances très agréables.

Nous avons donc décidé que nos parents ne participeraient pas, ou pas à une hauteur qui leur permettent de le revendiquer. Ils ont le droit de nous faire des cadeaux, mais pas plus.

Seulement, quand nous avons annoncé notre mariage, nous étions étudiants.

Si les parents de Grumpf n’étaient pas plus inquiets que cela pour notre budget, mon père, lui, a sauté au plafond. Mais comment, comment vous allez faire ? (Pourquoi ce sont toujours ceux qui ont le plus de moyens qui viennent vous poser ce genre de question ?). Il n’était pas d’accord sur la façon dont on allait gérer notre argent. Et cela – je te rassure – va durer tout au long des préparatifs, au point que parfois, lui et sa femme ne veulent même pas en entendre parler !

Parce que la question de l’argent est toujours sensible dans une famille qui n’en parle pas, j’ai dû affronter quelques remarques encore bien senties. Top 3 des remarques sur l’argent, parce qu’on considère que tu n’en as pas :

  1. « Vous ne préférez pas attendre cinq ans, pour être sûrs d’avoir un beau mariage ? » Bah oui, si j’ai fais la demande, c’est pour attendre trois plombes juste pour le plaisir.
  2. « Mais avec votre budget, vous ne pouvez pas vous permettre un joli lieu/une jolie robe/autant d’invités/d’avoir une décoration » (rayer la mention du moment). Tu savais qu’on n’était pas là pour en mettre plein la vue ?
  3. « Bon, allez, on vous paye ça, mais vous faites comme nous on veut. Puis vous n’avez pas le choix, vous n’avez pas d’argent « . C’est ce qui s’est passé pour ma robe, que mon père a trouvé trop peu onéreuse, alors que mes premières robes, de créateurs, il les trouvait beaucoup trop chères. Et que finalement Grumpf a payé. Et j’ai payé mes chaussures. Voilà. On a réglé le problème.

Sauf que de l’argent, on en a.

Et avec nos économies, on arrive tout de même a un budget de 6500€. Ce n’est pas le budget du siècle, mais c’est un budget énorme pour des étudiants. Oui, mais Grumpf est très pudique sur cette question. Et donc, il n’a pas voulu que je déballe nos comptes à mes parents (enfin surtout mon père), de peur d’être jugé.  Je n’ai donc rien dit. Et mon père et sa femme pensent que nous sommes des cigales, complétement folles.

Mais depuis que nous avons tous les deux un travail, on entend un peu moins la voix de mon père sur nos dépenses. Et, je t’avoue, ça nous repose.

Avec ce budget de 6500€, il a fallu mettre en place des priorités.  Nous avons donc suivi les conseils du Coaching Dentelle et nous avons imaginé cette journée chacun de notre côté, puis nous avons écrit nos priorités.

  • Priorité numéro 1 : un beau lieu !

Tous les deux, nous avions mis que nous voulions « un lieu qui déchire-sa-race ». Parce que nos amis sont presque tous parisiens et que, oui, pour une fois, on veut bien se la péter un tantinet avec un lieu qui déchire (mais j’y reviendrai plus en détails dans une autre chronique).

  • Priorité numéro  2 : nous ne sommes pas d’accord.

Moi, un photographe, Grumpf, l’alimentation. Manger bien. Et là, ma Chère, ça coince. Parce que moi, le photographe, c’est vraiment quelque chose qui me tient à cœur.  Alors là, on a fait quelque chose que Monsieur Budget n’aime pas trop : on n’a pas vraiment tranché. Mais au final, tu le verras, on a fait notre choix.

  • Priorité numéro 3 : de belles tenues.

On veut être beaux, on veut oser, on veut se faire plaisir. Parce que ça ne va pas nous arriver tous les jours, parce que Grumpf n’est pas en costume tous les jours dans son métier, parce que la Mode est très importante pour moi. Bref, on veut mettre le paquet sur les tenues !

Tu l’auras compris, nous avions défini nos priorités pour permettre à notre budget de s’en sortir. Ces priorités ne sont que matérielles, car nous voulions une super ambiance pour notre mariage. Nous voulions inviter surtout nos amis, plutôt que nos familles. Nous avions envie de faire plaisir à nos proches, mais surtout à nos amis, qui ont été là dans les pires moments de nos vies. Ils ont été des soutiens sans faille et nous voulions les remercier en les réunissant.

Avec ces priorités, nous avons rapidement pris des décisions : le lieu, les tenues, le photographe. Le traiteur a été « traité » bien après, pour des raisons que tu verras dans une prochaine chronique. Et le reste ? « Ce n’est que fioriture » comme dirait la fameuse publicité. On a laissé aller le reste, puisque finalement, ce n’était pas le plus important.

Et nous avons commencé à organiser notre mariage, en gardant toujours ces priorités en tête.

Et les tiennes, de priorité, comment les as-tu définies ? Tu as un souci de statut et de budget, comme nous ? Tes parents se permettent d’intervenir parce qu’ils pensent que tu n’as pas les moyens de te marier ? Raconte !

A propos de Freddy Frémond Photographies
Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



29 commentaires sur “Le nerf de la guerre dans un mariage : l’argent”

  • J’aime toujours autant lire tes chromiques Mademoiselle sourire! Et c’est super que de plus en plus d’articles de futures mariées parlent du budget! Parce que c’est vrai que beaucoup de choses dépendent de ca.
    6500€ euros, je trouve que c’est un très bon budget, surtout pour des étudiants. Nous on a 7000 euros (qu’on va sûrement dépasser un peu) et nous travaillons tous les deux. C’est juste que nous ne voulons pas tout mettre dans le mariage, on a aussi d’autres projets. Et puis j’adore chercher des idées pour arriver à ce que nous souhaitons sans dépasser (trop) ce budget.
    Et vous avez bien raison de vouloir tout financer seuls, surtout avec les réactions de ton père. Au fond, c’est égal ce que l’on dépense, du moment que ca nous convient (que ce soit petit ou gros budget).

    • Merci beaucoup Mlle Suisse ! 🙂
      Depuis septembre, nous travaillons, donc c’est aussi pour ça que le budget a été un peu gonflé !
      Je suis sûre qu’on peut faire des merveilles avec ton budget !
      Tiens nous au courant de l’avancement de tes préparatifs !
      A très vite

  • Mademoiselle Sourire,

    très bon article.Le budget est parfois le moment le plus délicat lors de la préparation du mariage c’est un sujet de dispute je pense inhérent lors de la préparation du mariage.
    Mais au final pour nous tout se passe bien.Nous sommes étudiants, et parfois mon futur mari serre les dents face à cet argent dépensé!Mais qu’importe on se marie qu’une fois et nous aussi nos économies y passent.
    Nous aussi avons fait le choix d’avoir un beau lieu(qui dit bel endroit dit moins de décoration) de bien manger, d’avoir de belles tenues et de jolies alliances.Après la voiture ect…c’est moins prioritaire voir pas du tout.
    Tout est une question de priorité.

    Bonne continuation pour ta préparation.

    • Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Je suis d’accord avec toi pour le lieu : notre lieu est magnifique et je me demande encore quel déco je pourrais faire…
      La situation « étudiante » est toujours difficile à gérer lors du mariage… Mais elle ne dure qu’un temps !
      Bon courage dans les préparatifs à vous aussi 🙂

  • 6500 euros c’est pas trop mal! On avait au départ 7000 euros de budget, un peu comme vous on vient de finir nos études. Ensuite on a réalisé que se marier en Ile-De-France avec ce budget était impossible…
    Du coup le VDH se fera dans une salle communale en Essonne (là où on vit) et la cérémonie laïque & le repas le WE suivant en Normandie! Le budget traiteur et salle a presque été divisée par trois et on a le mariage de nos rêves!
    Partir en province ouvre tellement de possibilités et d’avantages!!
    Par contre, sans indiscrétion, vous qui êtes plus avancés que nous dans l’organisation et donc qui voyez plus clair pour le budget, vous arrivez à payer les hébergements? Nous, on hésite à les laisser réserver (et donc payer) mais on a peur que certains ne viennent plus (pour cause de petits salaires ou autre)…

    • Marine.
      Pour répondre à ta question de l’hébergement, on se marie au mois de mai, on a des amis qui viennent et qui devront se loger. Je leur es fait une liste avec les hôtels et maisons d’hôtes, à eux de choisir le lieu qu’ils préfèrent et qu’ils peuvent payer. Perso on a pas les moyens de leurs payer.
      Après on étais invités à un mariage en Normandie(on habite en Alsace)et on a payer nous même le gîte. Et ça m’a poser aucuns problèmes, et pourtant on roule pas sur l’or ! Et la semaine pro, on va dans le Nord et la à nouveau on paye nous même le gîte.
      Ça me viendrait pas à l’esprit de demander aux mariées de payer notre hébergement. Enfin c’est mon point de vue !si on.est invités c’est qu’on compte pour eux, alors on peut faire un.effort !

      • Merci beaucoup pour vos deux commentaires et pour l’entraide Mlle Koala !
        La question des logements est une question que je trouve compliquée, surtout quand on vient de sortir des études et qu’on a l’impression que personne ne roule sur l’or autour de nous…
        Voici la solution que nous avons trouvé : nous ne payons aucun logement, à part le gîte pour le samedi soir pour nos témoins et nous.
        En revanche, je me suis démenée comme un diable pour trouver un gîte où je pouvais réunir tous nos amis (soit 20 personnes) avec des tarifs très avantageux, que j’ai négociéh 25 euros la nuit, par personne, avec cuisine, chambre individuelle et billard. J’ai créé un google document, que mes amis doivent remplir. Si ils ne le font pas avant le 23 mars, tant pis pour eux, ils devront se débrouiller. Sinon je les inscris dans le gîte. Ils n’auront qu’à payer lors de leur arrivée. Ils savent combien ça leur coûtera plus de quatre mois avant et peuvent donc mettre de côté.
        On ne paye pas, mais on aide, parce que nos amis sont vraiment très important pour nous. C’est une solution comme une autre. En revanche, on n’aidera plus après le 1er avril. Car on a un mariage à organiser !
        J’espère que mes conseils t’aideront.
        Bons préparatifs à toutes les deux 😉

  • En fait nous c’est surtout les parents qui paient le mariage de façon générale donc ce qu’on a décidé c’est payer nous même ce qui nous tient à cœur quitte à se faire « rembourser » après par les parents. Donc on prend en charge nos tenues pour la mairie (il y en aura d’autre(s) le jour d’avant pour les cérémonies religieuses et traditionnelles offerte certainement par ma Mamoune), nos alliances, le photographe, le vidéaste (je ne sais pas comment on dit?), la déco que je prendrai ici et ramènerai avec moi. Ah oui! Le mariage aura lieu en Afrique fin décembre. Et pour être honnête après nos tenues, les photos et le film c’est le plus important pour moi. Je veux avoir des souvenirs impérissables ! ^^

    • En Afrique ! Wouh ! Mais où en Afrique ?
      N’hésites pas à venir nous raconter tout cela et même à postuler en tant que chroniqueuse lors de l’appel en juin !
      Et je suis d’accord avec toi avec les souvenirs impérissables 😉
      Merci de ton commentaire et bons préparatifs à vous

      • En Guinée : petit pays d’Afrique de l’Ouest. Nous sommes tous les deux originaires de là-bas et le projet c’est de s’y installer après le mariage. Donc c’est un déménagement en plus du mariage que nous organisons…
        Ca pourrait être bien de raconter nos péripéties !

        • Que de beaux projets !
          N’hésites pas à soumettre ta candidature pour raconter l’organisation de ton mariage en Guinée. On aime bien voyager chez Mademoiselle Dentelle 😉
          A très vite !

  • Très bon article… il m’a remonter le morale car de mon côté c’est pareil, petit budget, 2 enfants et un futur époux chômeurs depuis peu ainsi que des parents qui soit ne veulent pas participer, soit ne le peuvent pas grrr donc pas facile. Mais pour un mariage prévu en juin, il faut user de subterfuge, et ce la jouer à la fouine pour trouver toute idée pouvant faire de ce mariage le notre…..

    • Je suis bien contente d’être utile en te remontant le moral 😉
      Je pense que publier les budget permet aussi de relativiser en tant que future mariée. Des fois, je vois des budget et je me dis « ah ouais, en fait on joue dans la cour des tous petits ! »
      Mais tu vas voir, tout va très bien se passer et n’hésites pas à faire jouer la solidarité !
      Bon courage dans vos préparatifs !

  • très très bon article, nous on travaille à deux mais on a un budget de 4000 euros. j’adore ta remarque sur le fait d’en mettre plein la vue, c’est tellement pas la vision du mariage que j’ai. Doigts de fée et FLTM seront au rendez vous de mon organisation, pour le reste une bonne bande son et l’énergie dégagée par cette journée devraient suffire à faire le reste.

    • Merci beaucoup pour le compliment !
      J’adore le « FLTM » !!!!! Je risque de te le piquer ! Tellement plus sympathique que DIY !
      Bon courage dans vos préparatifs et je suis sûre que tout va être superbe ! 🙂

  • Ton article me rassure en un sens… Mais il me fait réaliser plein de choses également… Je me marie en Ile-de-France, nous habitons aux portes de Paris et mon budget est de 8 000€. Nous payons pratiquement tout (mes parents veulent m’offrir ma robe de cérémonie laïque) et tu as raison : il faut définir des priorités.

    • Selon nos priorités, ce budget n’allait pas pour l’Île de France. Enfin, quand je dis « région parisienne », je parle surtout de Paris. Je n’ai pas le réseau et le bon plan pour y arriver et surtout pour trouver un lieu « qui déchire sa race » dans nos prix. Si tes priorités sont différentes, c’est tout à fait possible avec votre budget. Beaucoup de Mademoiselles ont organisé leur mariage en région parisienne, donc c’est tout à fait possible 🙂
      Garde espoir et merci pour ton commentaire !

  • Je vais certainement m’inscrire au coaching Dentelle à 1an du mariage.
    Mais à 2ans c’est un sujet qu’on n’a pas encore abordé… et comme tu dis c’est bien le nerf de la guerre ! Pour l’instant on garde le droit de rêver 😉

    • Je pense qu’à deux ans du mariage, ça peut servir si tu veux commencer à savoir combien tu mets de côté !!!! En deux ans, vous pouvez réunir une belle somme ! Et n’oublies pas que tu dois réserver ta date 18 mois avant le jour J. Nous, c’est ce qu’on a fait et notre salle n’avait pas la date qu’on voulait !!!! Alors, tu vois, c’est un peu la course 😉
      Merci encore pour ton commentaire et BONS RÊVES !

      • Disons qu’on a fait une petite estimation vu que j’ai déjà commencé à farfouiller, qu’on sait ce qu’on veut ou pas. Mais c’est vrai que surtout en région parisienne, vaut mieux voir à l’avance. De toute manière je comptais appeler deux trois salles dans les jours qui viennent pour voir avec eux si je suis dans les temps ou s’il m’en reste un peu, sachant qu’on a prévu début Avril (donc parfois considéré hors saison)
        Merci pour ta réponse, tu viens peut être de me réveiller (mais je rêve les yeux ouverts, pas de soucis 😉 )

        • Mais de rien ! Tiens nous au courant si c’est ok pour toi.
          Nous on s’y est pris très en avance, on est passé pour des fous, mais aujourd’hui c’est vraiment moins de stress. Pense toujours à ce facteur-là si tu as tendance à stresser ou à prévoir très en avance. Moi c’est mon cas… J’aime savoir que j’ai toujours une porte de sortie, donc je prévois. Et surtout, comme j’aime le répéter : j’ai autre chose à faire ! J’ai aussi un métier, des passions et des amis… Alors j’ai fais tout très tôt, mais après je suis tranquille !

    • Bonjour Blossom,

      Le coaching peut t’apporter des éléments de réflexion sur le sujet du budget (entre autres) justement, afin de l’établir au mieux. Ça peut donc avoir un intérêt de t’inscrire plus tôt. 😉
      Il y aura simplement un temps d’attente plus grand entre le début du coaching et la fin (les premiers mails étant envoyés par rapport à ta date d’inscription, puis les derniers par rapport à ta date).

      Voilà-voilà ! 🙂

      • Merci Alice !
        Je viens de m’inscrire 😉 Je me dis que de toute manière j’ai tout à y gagner, rien à perdre ! Par curiosité ce soir je vais demander à chéri de classer ses 3 postes les plus importants

  • Bonjour, Bonjour!
    Je suis encore toute nouvelle ici et je dépose mon premier commentaire.
    Roh la la! Organiser son mariage quelle affaire!
    Surtout que nous avons décidé de faire ça dans 3 mois!!! Et c’est vrai que le budget c’est la galère. Nous n’avons pas défini de budget pour notre part (quelle erreur!) mais souhaitons ne pas dépasser les 5000€. Possible or not possible? D’un autre coté nous ne serons que 43 à notre mariage (4 mois pour préparer et budget de – de 5000€ on peut guère faire mieux). Donc aujourd’hui je cherche autant de conseil pour ce qui reste à faire qu’a me faire rassurer sur ce qui a déjà été fait (nous nous marions le 2 Août prochain!).
    Voilà, j’attend avec impatience vos réactions et questions.
    Merci

    • C’est tout a fait possible ne t’en fais pas!!! Mon cousin a organisé le sien en un seul mois et avais a peu près le même budget mais pour une centaine de personne et ce fut un mariage magnifique!

  • Ici question budget il a fallu nettement le rallonger. Chéri ayant une petite famille au début il pensait mettre 5000e oui sauf qu’il comptait loger famille et ami qui feront 6h de route mais bon pas ma famille qui en fera 3… Il m’a demandé de faire ma liste d’invités et en la restreignant au minimum donc juste oncle tante cousin cousine et enfants je suis monté a 70. Pour le coup on a eu une discussion sur le budget qui a doublé tout simplement mais bon même en invitant 40pers sont budget de 5000e avec comme exigence un château et un repas assis en logeant tout le monde euhhh il rêvait!!! Lol

  • merci a Mlle Sourire pour sa chronique qui me rassure…et vos commentaires également futures ou déjà mariées à petit budget… en effet moi aussi très petit budget… on bosse tous les deux mais pas de très gros salaires, on a deux puces à élever, une maison en travaux… mais on veut quand même se marier… nos parents… aucune aide voir très peu…. oups je rectifie… ma chère maman cuisinière nous fait tout le repas… très beau cadeau de sa part… c’est la seule à nous aider… le mariage est dans 15 jours… on sera je pense sur un budget total de 5000e… repas compris (soit que la matière première et payé les copines cuistos de ma maman)…beaucoup de DIY de bons plans sur le net… beaucoup d’amour et de temps… et j’espère que ce sera bien quand même… le stress… ça approche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *