Le plus beau jour de ma vie… ou pas

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler du choix de mes accessoires de mariée, notamment du choix épineux de mes chaussures !

Non, je ne peux pas, franchement ça ne le fait pas.

Je t’en parlerais bien, de mes chaussures (qui étaient ravissantes au demeurant), mais revenir sur Mademoiselle Dentelle comme une fleur après 8 mois d’absence et te causer d’escarpins, ça ne se fait pas trop. Si je reviens après tout ce temps, c’est déjà pour m’excuser de m’être barrée comme une voleuse, et aussi pour t’expliquer pourquoi ce long silence radio. En fait, c’est très simple à dire, mais pas si facile à admettre. Bon, je me lance.

J’ai détesté mon mariage.

Le plus beau jour de ma vie... ou pas

Crédits photo (creative commons) : DuaID Flip Flop

… ouf ! Ça me fait du bien de te le dire. Il y a encore quelques mois, écrire cette simple phrase m’aurait collé les larmes aux yeux mais, aujourd’hui, j’ai fait du chemin, et je suis simplement soulagée d’avoir pu être honnête avec toi.

J’ai mal vécu mon jour J. Et j’ai encore plus mal vécu le fait de l’avoir mal vécu… Tu me suis ? Hum, je vais tenter d’être plus claire.

Pourquoi ce mal-être ?

En essayant d’être le plus objective possible, je pense que mon mariage est loin, très loin d’avoir été catastrophique. Les amis qui nous en ont reparlé nous ont tous dit s’être bien amusés. Il n’y a pas eu de grosses catastrophes, juste des petits couacs, un « prest’ami » pas du tout vraiment à la hauteur, mais rien de dramatique, absolument rien qui ne justifie mon mal-être du jour J et ce dégoût que j’ai pu avoir en y repensant.

Je crois que je n’ai tout simplement pas supporté de ne pas tout contrôler. Ou peut-être que je m’étais mis trop de pression en parcourant la weddosphère et en me remplissant le cerveau de mariages sublimes de filles sublimes dans des décors sublimes de lieux sublimes. Ou peut-être que j’ai mal supporté d’être la star du jour alors que, dans la vie, je n’aime pas trop me mettre en avant. Va savoir. En tout cas, j’ignorais que je réagirais comme ça. J’avais plutôt peur du wedding-blues, moi finalement c’est la fin du mariage qui m’a soulagée. De voir à quel point je ne me connais pas moi-même au bout de 30 ans, ça me fiche un peu la trouille.

Si aujourd’hui je te dis tout ça sereinement, il y a encore quelques mois je me sentais très mal d’avoir haï à ce point mon mariage. Je culpabilisais en pensant aux pauvres mariées qui avaient eu de vrais gros couacs et de vraies raisons d’en avoir gros sur la patate, alors que je n’avais aucune raison valable de chouiner.

Je m’en suis voulu de me plaindre d’un mariage que mon Chéri et moi avons préparé depuis plus d’un an, et dans lequel nos amis se sont investis avec une telle ardeur (nos amis, ces trésors qui ont sauvé notre mariage ! Je t’en reparlerai plus tard, dans une future chronique). Je m’en suis aussi terriblement voulu de ne pas avoir encore eu le courage de visionner en entier le magnifique film de mariage de Entre Amy’Studio (oui, je te spoile, tu sais déjà que j’ai choisi d’engager un caméraman pour cette journée !). Pour l’instant, c’est encore trop tôt.

Pourquoi revenir maintenant ?

Donc voilà, je me lance maintenant, je te dis tout. Parce que je veux être honnête avec toi, parce que je ne pouvais décemment pas revenir la bouche en cœur sur le site au bout de 8 mois d’absence et faire comme si de rien n’était. D’ailleurs, si jamais tu m’as envoyé des messages durant ces 8 mois ou que tu as commenté une de mes chroniques et attendu une réponse, je te présente mes plus sincères excuses pour ne pas y avoir répondu.

Il m’a fallu du temps pour avaler la pilule, plusieurs mois. Si je ne t’ai pas parlé de tout ça avant, c’est parce que j’avais trop honte. Trop honte de n’avoir pas su profiter du bonheur de ce jour, trop honte d’avoir investi du temps et de l’argent pour un résultat que je juge loupé, et surtout trop honte de te pourrir d’ondes négatives alors tu vis peut-être actuellement tes préparatifs avec le stress qui va avec. Mais finalement, ce genre de fail, ça fait aussi partie du jeu, et je pense qu’au milieu des paillettes et des DIY, il faut aussi en parler, un tout petit peu.

Mais surtout, ne t’en fais pas pour moi, je vais très bien ! Je ne suis pas affectée au quotidien par le sentiment d’avoir raté un des plus beaux jours de ma vie. J’ai épousé un homme merveilleux qui me comble plus chaque jour, et c’est ça qui compte le plus. Quant au jour J, j’en ai eu de bons retours, alors si les autres ont passé un bon moment, ça me suffit. Mon mari et moi avons plein de projets, la vie est cool ! Je voulais juste que tu ne pense pas que j’ai abandonné la famille Dentelle. J’ai encore des chroniques à écrire, il faudra encore du temps avant que je puisse reparler de mariage en toute sérénité, mais ça viendra !

Sur ce, je te souhaite de bons préparatifs, un merveilleux mariage si tu t’apprêtes à te lancer, et je te dis à très bientôt ! Promis, pas dans 8 mois ce coup-ci…

Peut-être es-tu déjà mariée et que tu lis cette chronique car tu es (étais ?) dans la même situation que moi ? N’hésite pas à me laisser tes commentaires, tes astuces pour avoir repris goût à ce mariage et comment tu as réussi à – enfin – regarder les photos de ton mariage ?

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



28 commentaires sur “Le plus beau jour de ma vie… ou pas”

  • Bonjour, je n ai pas vraiment compris pourquoi tu as mal vécu ton mariage mais merci de revenir et j attends avec impatience les autres chroniques

  • Bonjour Madame Choubi !
    Déjà, merci à toi de revenir finir le récit de ton mariage, parce que oui, Mademoiselle Dentelle c’est aussi la vraie vie, et qu’un mariage ressenti comme raté, ça doit forcément arriver à quelques personnes. Ca nous servira à tous et toutes, d’une façon ou d’une autre !
    J’espère que tu nous raconteras exactement ce qui t’a déplu, pour qu’on puisse mieux comprendre 🙂
    Au plaisir de te relire, et de te voir dans tes 7 robes (si jamais tu les as toutes portées …) !

  • Bonjour Madame Choubi, ravir de pouvoir te lire. Personnellement j’ai aussi mal vécu mon mariage, rien ne sait passé comme je l’avais prévu ajouté à cela un prestataire loin de la compétence qu’il prônait une catastrophe à mes yeux. Et pourtant un magnifique moment pour mes invités.
    Je n’ai toujours pas trouvé le moyen de passer outre tout cela même si j’aime par dessus tout mon mari mais je commence à regarder les photos (même si celle si reflète bien l’ensemble catastrophique) mais au moins les larmes ne coule plus et nous nous sommes fait la promesse de nous remarier en tout tout petit comité mais nous aurons LE mariage tant rêvé et qui me fera renaître cette petite etincelle lorsque j’en parlerai.
    Je te souhaite beaucoup de courage et accroches toi à quelque chose tu verras ca ira un petit peu mieux

  • Merci de vos retours ! C’est difficile d’expliquer pourquoi exactement j’ai mal vécu mon mariage : outre l’animation loupée et quelques temps morts, il n’y a pas eu de véritable couac. C’est plus un sentiment de malaise général, un trop plein de stress qui m’a empêchée de poser un oeil bienveillant sur ce jour. Peut-être qu’avec le temps, j’arriverai mieux à expliquer ce ressenti.

  • Bon retour a toi Madame Choubi !

    « un mariage ressenti comme raté » ça résonne dans ma tête, dans le même état d’esprit. Je m’étais peut être trop imaginé mon D-day.

    Je me suis mariée en 2013, c’est plutôt la non réaction et intervention de mon mari aux couacs qui m’a fait le plus de mal.
    sa mère qui dit que je ne fais pas partie de sa famille lors des photos de groupe « non pas la mariée je veux une photo de Famille » (euh comment ça je viens juste d’épouser ton fils et genre c’est elle qui décide) ou encore de mettre une petite fille dans mon cortège (tout le monde était pourtant bien placé pour l’entrée de la cérémonie)
    Notre chanson qui beug lors de notre entrée et l’orchestre qui ne prend pas le relais
    Venir me dire avant d’entrer « les alliances sont perdues » (impossible je les ai confiés a une personne sûr oui tu voulais juste me faire flipper car je ne te les ai pas confiés a toi!)
    le frère du marié qui décide d’aller voir le traiteur afin de servir le gâteau, bein oui quoi il en a marre il veut rentrer chez lui (les animations n’étaient pas finies et du coup je n’ai pas vu l’arrivé du buffet desserts : vite fait une photo quand même et ma fontaine à champagne n’était pas finie d’être montée :'(
    Gâteau servi et mouvement de foule ; oui tout le monde le sait dès qu’une personne part ça donne le coup d’envoi pour les départs, la moitié des gens ont suivit mais comment dire mon mariage n’est pas finie… tampis et en plus certaines personnes ne disent pas au revoir aux mariés (c’est la moindre des chose) bon cette partie de convives n’auront pas dragées… de toutes façon cette partie d’invités étaient la mais ce n’été pas mon choix « pierre paul et jacques » après tout moi je ne voulais pas les avoirs

    un goût amère, de la tristesse mais ne laisser rien paraître lors des retours d’amis proches.
    je me console en organisant « les noces de coton » je remets ma robe, un petit comité yep les gens que j’aime pour faire une fête.
    Reprends le dessus et dis toi que ça aurait pu être pire…

    • Liline, je suis désolée en lisant le récit de ton mariage. J’espère qu’au fil du temps, tu pourras te remémorer les points positifs (parce qu’il y en a forcément !), et que tes noces de coton vont déchirer !

      • la fête des noces de coton… il y a 1an déjà
        Super j’ai remis ma Robe, les gens qui compte pour moi et M. étaient là ; on a pu profiter d’eux (car trop d’invités lambda au mariage, cette fois ci on a su dire NON « pierre paul jacques » ne sont pas invités après tout une fois de plus c’est moi qui invite/paie) ; mis a part un invité (obligé famille très proche de M.) arriver 3h après [obliger de reporter la surprise oui je faisais aussi les 30ans surprise de M] cela m’a un peu exaspéré et présent 1h a tout cassé mais bon cette fois le traiteur était prévenue personne ne dit a quelle heure on sert les gâteaux à part MOI! 😉

    • Je suis vraiment désolée que ton mariage ne se soit pas passé comme tu l’aurais voulu. Ca me fait de la peine de voir à quel point les gens sont égoïstes et ne se rendent pas compte qu’ils blessent. Oui je sais, c’est un discours de Miss France…

  • Moi aussi j’ai eu pas mal d’amertume concernant mon mariage, qui pourtant extérieurement était beau, mais pour lequel je n’ai pas du tout été sur un petit nuage. La faute à mon caractère surement, aux attentes suite à la lecture de tellement de témoignages selon lesquels on recevait « un grand shoot d’amour », et quand même un peu à plusieurs personnes de nos familles qui n’ont pas eu le comportement qu’on pouvait attendre.

    Avec le temps qui passe, l’amertume s’atténue, et des petits détails chouettes reviennent en mémoire. J’ai aussi eu la grande chance de pouvoir expliquer à l’une des personnes en quoi elle m’avait blessée, et elle a bien réagi, ça m’a enlevé le poids du non dit.

    Pour les photos, j’avoue que j’ai eu la réaction inverse : j’ai voulu les voir rapidement, et j’ai passé du temps à faire notre album, justement pour exorciser. Ca m’a mis du baume au coeur de nous voir beaux, d’intégrer à l’album les cartes de félicitations reçues, notre discours, etc. Dans l’album j’ai pu donner de l’importance à toutes les choses positives, et laisser les autres de côté.

    Et pour conclure : il ne faut pas culpabiliser parce que ça n’a pas été « le plus beau jour de notre vie ». C’est même une excellente nouvelle qu’il nous reste des journées encore plus belles à vivre !

  • Aaah Mme Choubi ! Je suis désolée que tu aies mal vécu ton mariage, mais je t’avoue que je suis surtout soulagée de ton retour. Je suivais tes chroniques avec avidité et je m’étais inquiétée de ce très long silence, je m’étais imaginée le pire.
    Merci d’être revenue parmi nous et j’espère que tu pourras vite remettre de l’ordre dans tes souvenirs et tes sentiments.

  • Salut mme Choubi! Merci d’être revenue! Tes chroniques m’avaient beaucoup plu, en plus nous avons la même profession! Je me souviendrai toujours de ton chéri te surprenant à coudre une robe blanche… Idem pour moi Qd il me surprenait à regarder des blogs mariage… Vite la suite je t’encourage!

  • C’est rassurant de voir qu’on n’est pas toute seule …

    Je me suis mariée il y a plus d’un an, tout le monde dit que mon mariage était magnifique qu’ils étaient contents de s’être mariés avant moi parce que j’avais mis la barre très haut, que nous étions superbes blablabla ce n’est pas mon ressenti du tout !
    Et pourtant aucune catastrophe, rien du tout (ok les serviettes n’étaient pas de la bonne couleur et beaucoup de monde est rentré du mauvais côté du coup j’ai pas fait d’entrée) mais rien de méchant et pourtant je n’ai pas aimé mon mariage !

    Je trouve les photos de mon photographe magnifique à partir du moment ou je ne suis pas dessus … je n’aime au final pas vraiment ma robe et je trouve qu’on ne voit pas assez mon mari.

    JE regrette plein de petites choses stupide, et je pense que je m’étais imaginée mon D-Day, dans les moindre détails et que du coup je ne pouvais qu’être déçue.
    Aujourd’hui je peux enfin regarder les photos et me dire que c’était pas une journée si pourrie meme si j’ai bcp de regrets.

    • Aurel, ton commentaire résume très bien mon ressenti : un mariage sans couacs, apprécié par les invités, aucune vraie raison de l’avoir mal vécu, et pourtant ! Contente en tout cas que tu puisses à nouveau apprécier tes photos.

  • Merci Mme Choubi pour ton témoignage et merci aussi à toutes les autres.

    Je suis comme la plupart d’entre vous, je n’ai vécu que quelques couacs, sans importance majeur, et si j’ai le malheur d’y repenser ça me rend malade. Deux mois après le mariage ça m’empêche encore de dormir.

    On a passé tellement de temps à organiser cette journée qu’il est peut-être plus dur de l’apprécier ensuite…

    Le jour de mon mariage le papotage à l’église de certains invités était gênant, le temps mort entre l’église et le vin d’honneur était pesant, et des non-invités qui se sont invités eux-mêmes car ils étaient vexés qu’on ne leur ait pas proposé de venir, m’ont achevés.

    Tout ce que tu as écrit Mme Lagoon j’aurais pu l’écrire aussi. Ça m’a fait plaisir de te lire.

    Mme Liline je suis désolée pour tout ce qui t’est arrivé, votre idée de refaire un mariage en petit comité est formidable et j’espère qu’il correspondra à 100% à tes attentes !

    • Pim, je comprends très bien ton ressenti. Deux mois après mon mariage, j’aurais été incapable d’écrire cette chronique. Je te souhaite que comme pour moi, le temps adoucisse le regard que tu portes sur ton jour J.

  • Ooooh Choubi, je suis partagée entre la joie de savoir que tu vas bien et la peine qui sort de ta chronique. Je t’envoie pleins d’ondes positives et j’espère de tout coeur qu’un jour tu trouveras un angle de regard moins amer sur ce merveilleux jour où tu es devenue Mme Barbu. Gros bisous
    P.S: Il parait que les lectrices de Mme dentelle sont de vrais psy donc ne te prive pas de ces séances au besoin. Mais ne te force pas à écrire si tu n’en as pas envie ou si ça te fait trop mal, on est aussi compréhensive 😉

  • Madame Choubi! Quel bonheur de te voir revenue! J’attendais la suite de ton mariage avec impatience, organisant moi-même un mariage en lorraine, j’avais très envie d’en connaitre le déroulement…
    Laisse moi te dire Bravo pour le courage dont tu fais preuve en partageant cet article avec nous. Même s’il s’est passé du temps, j’imagine que ce n’est pas évident de raconter tout ça. Mais un grand Merci à toi, car c’est très important pour nous, futures mariées, de voir que tout ne peut pas être parfait et qu’il faut savoir « laisser couler » si on veut profiter au maximum…

  • Bravo et merci pour ton témoignage. Moi c’est bizarre, j’ai eu plusieurs phases : j’ai merveilleusement bien vécu le jour J, mais c’est ensuite que j’ai réalisé que ci ou ça… et je me suis sentie mal. Maintenant j’y repense avec le sourire, ce qui n’empêche pas certains regrets.
    Tu nous dis que tu as épousé un homme merveilleux et que vous avez plein de projets. C’est quand même ça l’essentiel ! Plein de bonnes choses à vous.

  • Je me demandais pourquoi nous n’avions pas la suite de tes aventures robesques et je craignais que ce soit une séparation ou quelque chose dans le genre. Je suis rassurée que ce ne soit pas le cas mais désolée d’apprendre que tu n’as pas aimé ce jour. Dis toi que « le mariage » ce n’est pas seulement le jour J mais aussi tout ce qui a précédé (les préparatifs) et tout ce qui suit surtout le couple, le fait d’être mariée… Le principal c’est que tu sois heureuse de l’homme que tu as choisi d’épouser !

  • Bonjour, cela fait plus d’un an que je suis mariée maintenant et moi aussi de l’amertume me revient au lèvre quand je pense à mon mariage. Pourtant les invités l’ont trouvé parfait, j’étais sur mon petit nuage et pourtant après coup j’ai quelques regrets. J’aurais aimé plus de photos avec certaines personnes (bon ok c’était à moi de l’organiser), j’aurais voulu perdre mes kilos en trop, peut être une autre robe même si je l’aimais beaucoup la mienne. Et puis je suis un peu déçue aussi, ma maman m’a avoué avoir très mal vécu mon mariage (famille recomposée toussatoussa) et je trouve ça dommage, du coup elle s’est restreinte et n’a pas pris la parole et a m’a manqué…. Je ne peux donc que comprendre la tristesse que l’on ressent en repensant à cette journée censée être parfaite mais qui finalement ne peux pas l’être à 100%. Le plus important reste qu’en même la signification de cet engagement qu’est le mariage, et non pas la robe, le décor, la musique…. Le plus mieux du mieux c’est quand même l’amour qui nous uni et nous réuni.

  • Enfin un article qui me fait me sentir non plus comme une folle une intruse de jeune mariee Merci !!!! J ai prepare avec mon cheri en pres de 18 mois mon mariage nous aussi avons eu des conpliments…mais je suis amer mal triste déçue de mon mariage il y a eu des couacs et je ne vois que cela. Je me suis mariee le 12 septembre 2015 et ce fut une journee de deluge niveau pluie mais aussi niveau couacs…des fois j essaie de faire comme si je ne m etais pas mariee des fois je vois que j agace mais je ne le fais pas expres je me sens si triste…

  • Je ne sais pas si je suis au bon endroit pour parler de ca…
    Je me marie le 25 juin. Moi c’est pour l’instant la préparation du mariage que je déteste et j’ai peur de détester le jour J en conséquence… Mon fiancé ne m’aide pas du tout et j’ai parfois l’impression qu’il regrette de m’avoir demandé tellement ca a l’air de le souler… Mais bon, on a fait un petit point récemment et il a promis qu’il commencerait à s’investir… C’est déjà une bonne chose. Je ne vais pas non plus demander la lune.
    Question financement, ce sont nos parents qui financent une grande partie du mariage. Ma mère est super. Elle est toujours disponible quand j’ai besoin de son avis et elle ne m’impose pas ses goûts. Par contre, ma future belle-mère c’est autre chose (est ce que c’est vraiment un cliché les belles-mères chiantes ??). Elle a l’habitude de tout décider et quand pour une fois, j’aimerais choisir des faire-parts, un champagne, des contenants dragées, une couleur qui me plaisent, elle me fait vraiment comprendre que ca l’énerve… Impossible de prendre une décisions seuls avec mon fiancé. Il faut toujours qu’elle valide nos choix (parce que l’on doit être des jeunes C*** qui ne savent rien de la vie et en général, ca ne lui plait pas ce que l’on prend…).
    Bien sûr, vous me direz : c’est VOTRE mariage, il faut vous imposer. Mais mon fiancé s’en fout déjà à la base. J’ai l’impression d’être la seule à combattre (et pourtant j’aimerais ne pas avoir à me battre…). Je ne cherche pas la guerre. Je voudrais juste pouvoir faire mes propres choix. Après tout, personne n’a les mêmes goûts, on fera forcément des choix différents…
    Qu’est ce que ca va être quand on aura des enfants ? Faudra que je fasse comme elle veut ? J’ai l’impression d’être minable à ne pas réussir à m’imposer.

    • Mais bien sur que non tu n’es pas minable !!!
      Bon déjà es tu sûre de ton choix de mari ?
      Si c’est le cas, essaie d’expliquer a ta belle mère ce
      que tu ressens, tu l’as très bien exprimé par écrit.
      Et sinon, La négociation, elle décide sur un poste, mais tu ne cèdes pas sur ceux qui te tiennent le plus a cœur.
      Ou tu releves des points du mariage ou tu n’as aucun opinion, et tu fais mine de la laisser choisir. Ou tu lui dis ton choix inverse pour qu’elle s’oppose et choisisse celui que tu espères ?
      Pour les enfants, ne t’inquites pas, c’est différents. Tu peux dire « oui vous avez raisons  » et faire ce que tu veux chez toi.
      Surtout prends confiance, tu es belle, intelligente et la meilleure chose qui pouvait arriver a son fils !!!!!!

  • Bonsoir ,
    Comme toi , j ai détesté mon mariage ( effectivement cela fait du bien de le dire ) .
    Malgres tout les moyens mis en oeuvre ( tout les prestataires étaient très cher et pas conséquent je pensais que c était une garantie pour que je sois contente mais non ) pour que le Mariage soit le plus beau possible . ( château , traiteur imposé ect… )
    je vais essayer de tout énumérer :
    – d abord je choisi le mois de juin pour ne pas avoir la canicule ( étant dans le var ) . et paff vague de canicule juste ma semaine .
    – les invites que je voulais ne sont pas venu et vice versa ( forcement c est dure pr le moral ) nous étions donc 50 au lieu de 120 personnes dont 30personnes que je ne voulais pas voir.
    – mes demoiselles d honneures ne se sont pas investies ,rien avant rien pendant et rien après , par exemple elles n ont pris aucune photo ou video de moi ! m ont mal parlé pendant le mariage , refusés de venir m aider avec ma robe ou encore de balayer devant l église )
    -Ma phototaphe pourtant connu n a pas pensé à appeler ma maman pourtant ma seule famille pr faire une photo seule avec elle ( donc je n ai pas de photo avec elle )
    – le dj c est trompé de musique pr l ouverture du bal ( encore c est pas grave )
    – mon beau pere m a fait de la peine en ne me faisant meme pas un compliment alors que mon mari avait insister pour qu il m accompagne a l église .
    – je n ai rien vu du vin d honneur qui durer deux heures malheureusement j ai privilégié mes photos de couples ( j aurai pas du )
    – des faux amis de mon mari se sont invites a dormir chez moi le soir sans meme m avoir prévenu avant , sont parti au petit matin sans dire merci , sans avoir évidemment participé au voyage de noces ( je tiens à dire que l un deux était le témoin mon mari )
    – 4 femmes sont venu en robe blanches ( les garces )
    – j ai eu de très mauvais écho du traiteur qui aurai mal parlé a ma témoin , donc gros clash le lendemain avec le traiteur . ( c est toujours agréable )
    – voulant absolument être parfaite , j ai copié toutes les poses dans les magasines , du coup mes photos sont ratées , trop figée aucune émotions .
    – lors de la seule photos de groupes ma mere n a pas oser venir a coté de moi et moi j ai osé rien dire , je suis entourer de mes beaux parents qui ne m apprécient pas particulièrement .

    Bref je suis extrêmement malheureuse moi qui pensais etre heureuse , je me suis forcer à être en représentation et je n ai pas profité ,j ai tout vécu sous anesthésie , dans la retenu . Je ne me rappel de rien de bon que du mauvais . j ai étais decue de tout le monde sauf mon mari seulement depuis je ne m en remet pas , comment faire le deuil et avancer ?

    mais cela fait déjà du bien de l écrire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *