L’épisode des couacs : pendant les préparatifs

Me voilà de retour pour te parler des couacs du mariage religieux, et surtout des problèmes survenus avant celui-ci.

La voiture

Je te parle ici d’un petit couac, dont personne ne s’est rendu compte, et surtout pas moi, car je t’avoue que ça ne me perturbe pas. Enfin ça c’est le jour du mariage parce que le jeudi ce n’était pas la même.

Nous avons un ami qui retape des anciennes voitures. Justement, cela fait deux ans qu’il s’occupe d’une traction avant (voiture préférée de Monsieur For It) donc dès que nous l’avons su, nous lui avons demandé s’il serait possible de s’en servir pour le mariage religieux. Oui, il n’était pas question pour nous de dépenser 300 à 500 € pour une voiture ancienne pour faire deux trajets en deux heures. D’autant plus que les vieilles voitures, ça pollue un brin et ce n’est pas franchement bon pour la planète. Mais Monsieur For It adore cette voiture, et sachant que c’est la seule folie qu’il envisage, je ne suis pas celle qui pourrais l’en empêcher.

Je te passe les détails, mais lorsque nous les voyons quelques 8 mois avant le mariage, la traction n’est plus d’actualité, elle était en trop mauvais état et ne peut donc pas être retapée. Mais pas de problème, une autre voiture, déjà réparée et partie depuis chez un autre ami, peut être utilisée. Nous serons donc convoyés dans une voiture année 60 dont je ne peux même pas te dire le nom, qui à défaut d’être une traction, est une vieille voiture, et c’est tout ce qu’on lui demande.

Après avoir géré la logistique, nous sommes sereins quand à mon arrivée et notre départ de l’église.

Le jeudi matin, soit deux jours avant le D-Day, je reçois un texto me disant que je recevrai un mail dans la journée concernant la voiture (mais pourquoi ne pas me le dire tout de suite et me faire monter l’angoisse là maintenant, je ne saurais jamais). Le fameux mail arrive, et comme tu t’en doutes, la voiture ne fonctionne pas. Il y a apparemment un problème de démarreur (quand t’es maudit et que non, tu ne pollueras pas l’environnement, tu comprends). Je propose à Monsieur For It de nous rabattre sur un plan prévu et de louer une Zoé (non je ne fais pas de pub mais c’est une voiture électrique et nous essayons de les promouvoir, à défaut d’en acheter une pour le moment). Nous nous étions dits que ce serait pas mal d’avoir une électrique, pour montrer à nos invités comme c’est mignon et comme ça fonctionne bien. Néanmoins, Monsieur For It n’est plus bien motivé par l’idée et nous avons laissons tomber. Nous arriverons en voiture toute pourrie, de toute façon, personnellement, ça ne change rien pour ma part, les voitures, ce n’est pas mon truc, tout le monde sera à l’intérieur et ce n’est pas le plus important.

Bon, je ne te cache pas que c’est la goutte d’eau de la journée qui fait déborder mon vase au calme apparent, mais je t’en parlerai la prochaine fois.

Les couacs des préparatifs de mon mariage

Crédit photo : Brian photographe

Finalement, on aura cette voiture pour l’arrivée au domaine. En plus elle est orange, c’est parfait !

Mes parents

Bon là, ce n’est pas à proprement parlé un couac. En réalité, ils sont de nature très organisés. Ils me tiennent en général informés de leurs déplacements et de leur visites et visiteurs. Mais là, ils ont des circonstances atténuantes. Ma mamie nous a quitté le mardi précédent et mon papi devrait la rejoindre sous peu.

Mes parents oublient donc de nous prévenir que finalement, non, ils n’arriveront pas le jeudi pour nous aider à récupérer les nappes et fûts de bière mais seulement le vendredi matin pour aider à installer. Bon, ils nous informent de cela une fois qu’ils sont en route en région parisienne, que je suis partie chez l’esthéticienne et que Monsieur For It se retrouve sans voiture pour récupérer ce qu’il faut. Comme je te l’ai dit, en temps normal, ils nous auraient prévenu dès qu’ils le savaient, mais là, je dois dire que sur le coup, je l’ai eu mauvaise, très mauvaise même.

Ils nous ont refait le coup le dimanche matin, avec une réunion entre tous mes oncles et tantes et diacre et cousine musicienne pour organiser les funérailles de mes grands-parents sans nous tenir informés, alors qu’ils avaient des tâches attribuées pour la préparation du brunch. Bon, là encore, tout s’est bien passé. Mais j’ai passé un certain temps à les chercher en me demandant ce qu’il se passait. Il s’avère que ma sœur était au courant et qu’elle m’a informée après ma demande, mais franchement, j’ai eu l’impression que mon mariage passait au second plan et j’étais quelque peu agacée.

Comme quoi, j’avais réparti les tâches du dimanche matin, pour ne pas me retrouver comme Madame Dentelle à tout faire toute seule et finalement ça n’a pas servi à grand chose (mais tout s’est bien passé dans l’ensemble).

Le presbytère

Le plus gros couac (tu as vu comme je fais monter le suspense) que nous avons connu avant le grand jour concerne la préparation religieuse. En soi, la préparation s’est parfaitement passée, nous sommes ravis d’avoir fait celle-ci avec notre diacre. Le problème est venue de la paroisse de chez nous.

Vois-tu, quand tu te maries dans ta paroisse et que tu fais ta préparation religieuse sur place, il n’y a pas de souci, les papiers sont faits directement avec ton prêtre ou diacre et tout roule.

Nous, ça a été différent.

Nous nous sommes inscrits au presbytère plus d’un an avant, en choisissant l’heure et l’église que nous souhaitions. Nous avons par la suite reçu un mail nous demandant des informations pratiques, tels que notre date et lieu de baptême et de naissance et nos coordonnées. Nous avons reçu un autre mail du même genre en septembre, suite à l’arrivée du nouveau prêtre dans la paroisse. Après ce mail, nous avons eu un retour nous informant que nous serions tenus au courant de la suite à donner. Nous, naïfs que nous sommes, nous ne nous en sommes pas occupés et avons fait notre préparation libres de toutes préoccupations logistique.

Mais ça ne s’est pas passé comme prévu.

Vois-tu, le vendredi, 8 jours avant notre mariage, nous recevons un appel de la paroisse de chez nous expliquant à Monsieur For It que notre mariage ne peut avoir lieu car le dossier n’est pas rempli (oui, oui, aussi abruptement). Nous leur disons de voir avec notre diacre, puisque pour nous, c’était lui qui gérait. Il nous appelle cinq minutes plus tard, très affolé car lui ne s’est pas occupé de notre dossier. Dans la paroisse où il officie, les dossiers se font automatiquement après l’inscription.

Les couacs des préparatifs de mon mariage

Crédit photo : Brian photographe

T’as vu comme elle est belle l’église où finalement, on ne va pas pouvoir se marier !

Nous décidons donc d’aller au presbytère directement essayer de régler le problème. Là-bas, nous avons droit à « ça fait trente ans que je m’occupe de mariage et je n’ai jamais vu ça ». Euh, comment te dire, personnellement, c’est le premier et le seul que je compte organiser donc je ne connais pas les démarches, mais puisque toi, tu es si au courant, pourquoi ne nous as tu rien dit. Monsieur For It en vient à dire que nous ne nous marierons pas à l’église, que nous ferons une cérémonie civile au domaine et que ce n’est pas étonnant que le catholicisme soit de moins en moins bien perçu vu les bâtons dans les roues et les remarques très désagréables auxquels nous et notre diacre avons droit (oui, il s’est senti agressé et plus bas que terre, puisque les secrétaires ont bien essayé d’appuyer sur le fait qu’il n’avait rien fait). Les secrétaires nous martèlent le fait que le dossier n’est pas fait, qu’il devrait ressembler à ça (super, ça m’intéresse le dossier de quelqu’un d’autre), mais jamais elles ne nous disent que c’est bon, on va gérer la crise, le plus important est que votre mariage puisse avoir lieu et être enregistré, il nous suffit de ces renseignements et on gère le reste.

Je sors de là en larmes, Monsieur For It a claqué la porte depuis déjà quelques minutes. Ma mère, au chevet de ma Mamie a qui j’ai dit au revoir quelques heures avant, nous appelle affolée depuis l’hôpital puisque notre diacre l’a appelé.

Je suis toujours hyper stressée, Monsieur For It est un chouilla agacé (euphémisme total sur ce coup-là), mais ma maman nous rappelle en nous demandant d’appeler la secrétaire générale de la paroisse de la cathédrale d’Orléans, qui nous tranquillise et a déjà commencé à remplir notre dossier. Elle nous informe peu après que le prêtre, arrivé en septembre dans notre paroisse, va s’occuper du dossier.

Rendez-vous est pris avec lui le lundi soir. D’ici là, il nous faut avoir fini nos lettres d’intention (que nous avions quelque peu omis et ça arrangeait bien Monsieur mon futur époux, pas toujours à l’aise avec les mots écrits).

Au final, notre dossier est rempli en deux temps trois mouvements, notre rendez-vous se passe bien et nous pouvons nous marier. Nos actes de naissances n’arriveront qu’après la mariage (un mois après pour moi, l’inconvénient de naître dans une grande ville) mais tout s’est bien terminé.

Cette histoire nous a amené tout plein de stress à une semaine du grand jour, tu te doutes bien surtout que nous n’étions pas franchement dans l’optique d’une semaine suivante cool et relaxe.

Enfin, pour un dernier couac pré mariage, notre traiteur ne nous a fourni que 110 serviettes. Donc assez pour les adultes, mais pas assez avec les enfants. Nous nous sommes dit qu’il y en aurait en papier dans la box et n’avons pas cherché plus loin, mais il s’avère que non. Chacun s’est débrouillé sans m’en parler en tout cas, et les enfants n’étant pas resté bien longtemps à table n’ont pas tellement eu besoin de s’en servir.

Je pense que nous avons cumulé pas mal de problèmes pour le mariage, donc j’espère t’aider en te montrant que si ça t’arrive, tu n’es pas la seule, et que finalement tu vas te marier avec la personne que tu veux et c’est bien le principal ne l’oublies jamais. Tu verras qu’on a aussi eu des couacs le jour J, on ne va pas s’arrêter en si bon chemin. ce sera pour une prochaine fois.

Et toi, tu as cumulé comme nous ? Tu as laissé couler ou tu étais un peu démoralisée au final ? Viens donc me dire que je me sente moins seule !



1 commentaire sur “L’épisode des couacs : pendant les préparatifs”

  • Olalala, mais tellement pas sympas les personnes de l’Église dans laquelle vous deviez vous marier ! Il y a vraiment des gens pas très compréhensifs !! Ouf heureusement que vous avez trouvé une solution ! J’imagine le stress à 8 jours du mariage !! :S

Commente ici !