« Les photos, c’est tout ce qui reste », non, non et trois fois non !

« Les photos, c’est tout ce qui reste ».

Cette phrase, tu l’as peut-être entendue, lue ou pensée.

Mais voilà, moi, cette phrase, elle m’énerve au plus haut point !

Pourquoi ? Parce que j’ai l’impression qu’on met la pression aux futures mariées avec ça. Limite : si tu n’as pas les moyens de t’offrir un photographe, ben, ton mariage est foutu, tu n’en retiendras rien. J’ai l’impression que ça peut faire culpabiliser grave la pauvre future mariée (toi ?) qui n’a décidément pas les moyens de mettre 1000€ pour des images.

(Mais oui, oui, j’ai tout à fait conscience que les photographes ne se font pas de l’argent sur notre dos, et que leur travail est bien supérieur à celui d’un amateur. D’ailleurs, à mon mariage, j’ai fait venir une photographe de Lille et j’ai même pris un vidéaste.)

Mais surtout, pour moi, cette phrase est fausse. Non, les photos ne sont pas tout ce qui reste.

Reprenons.

"Les photos, c'est tout ce qui reste", non, non et trois fois non !

Crédits photo (creative commons) : Garry Knight

Non au diktat de l’image parfaite

Tu te demandes peut-être d’où me vient cette réflexion – c’est vrai, j’ai payé un photographe et un vidéaste pro, j’en suis super contente et je regrette même un peu de ne pas les avoir fait venir au mariage civil. Je devrais plutôt défendre l’autre camp. Mais non, cette pression sur les images, elle me fait mal au cœur.

Parce que j’ai réalisé, il y a quelques mois, à quel point elle était ancrée dans la représentation du mariage qu’on nous donne sur le net.

Retour en arrière :

J’avais fait une sélection de mes 5 photos préférées de mon mariage civil pour une publication de Mademoiselle Dentelle sur Yahoo pour Elles. Ce sont des photos d’amateurs donc car nous n’avions pas de pro pour le mariage civil. Et quelqu’un avait commenté sur Facebook avec quelque chose du style « C’est une parodie ? ». Et sa remarque avait reçu quelques « J’aime ».

Après avoir échangé avec cette personne (parce que même si la réflexion m’avait touchée, je souhaite toujours essayer de comprendre avant de juger), je me suis rendue compte qu’elle pensait « au regard de la qualité des photos » que ça ne pouvait pas être mes photos préférées de mon mariage !

Et là, je me suis dit « mais comment en est-on arrivé là ? »

Comment ça se fait qu’on croit que ça ne puisse pas être mes photos préférées de mon mariage ? Depuis quand la qualité technique et artistique des images est une qualité fondamentale pour juger de la véracité des souvenirs d’un mariage ? Pourquoi ne peut-on pas imaginer que ces images me rappellent des moments heureux et que c’est pour ça que je les chéries ?

J’ai ma petite idée sur l’origine du problème : aujourd’hui, à part sur Mademoiselle Dentelle, je connais peu de blogs qui publient des photos de mariage prises par des amateurs. Mais je ne jette pas la pierre aux blogueuses, je comprends que, dans notre monde aujourd’hui, l’image étant ce qui attire les gens, il vaut mieux publier des photos techniquement et esthétiquement parfaites.

Mais voilà, j’ai envie de rappeler que ce n’est pas ça qui fait la beauté des souvenirs.

Bien sûr, avoir des images où tu te trouves belle (je m’aime bien plus sur les photos de ma photographe que sur celles des invités), des images des émotions fugaces (que seul un pro saura capturer), des images des jolis détails (qui te rappellent les nombreuses heures à rêver de ton mariage), ça nourrit parfaitement les souvenirs et ça peut aider à faire passer le wedding-blues…

Mais je doute que ton attachement à cette journée dépendra de la qualité des photos !

Non au diktat de l’image comme unique souvenir

Parce que tu sais, l’expérience, ça ne se capture pas.

La beauté ressentie non plus d’ailleurs.

Une image, c’est toujours une représentation de quelque chose. C’est un point de vue. C’est le regard de la personne sur l’événement. C’est précieux bien sûr, parce que ça nous permet de nous re-projeter dans le jour J et aussi de découvrir ou re-découvrir des moments.

Une partie de mes souvenirs de mon goûter d’honneur est aujourd’hui formée par ce que j’ai vu en photos et en vidéo parce que j’ai malheureusement beaucoup oublié de ces moments-là.

Mais, parfois aussi, l’image clashe avec les souvenirs. À la sortie de l’église, j’avais l’impression d’être lessivée et un peu perdue. Sur les photos, on me voit souriante et rayonnante… Je ne voudrais pas que ce que l’image a figé me fasse oublier mes sensations du moment, infiniment précieuses car révélatrices du chamboulement provoqué par cette cérémonie.

Tout ça pour dire que proclamer qu’il faut des photos pour garder des souvenirs, c’est prendre le risque de ne pas réaliser que ces images ne nous fourniront qu’une aide à nos souvenirs et qu’on peut construire sa mémoire autrement.

Il y a des dizaines de petits moments de mon mariage qui n’ont pas été mis en boite et qui sont très chers à ma mémoire :

Il y a les souvenirs des autres, qu’ils m’apportent comme des cadeaux parce qu’eux aussi ont posé leur regard sur le mariage… Ils ne se rappellent pas forcément des mêmes moments que moi. Ils ont vécu des choses que je n’ai pas vécues mais dont je suis heureuse de connaître l’existence (c’est toujours un merveilleux présent de se rendre compte que tes proches ont partagé un moment de complicité autour de ton mariage).

Il y a ceux qui me reviennent sans être convoqués : la playlist qui passe une chanson qui me ramène immédiatement à ce jour-là, la recette de cuisine qui sera pour toujours associée à ce repas-là, les bijoux que je remets à l’occasion et toujours avec le sourire du souvenir…

Autant de madeleines de Proust pour se rappeler au détour d’un instant.

Bref, les souvenirs, c’est bien plus profond qu’une série de photos (ou une vidéo d’ailleurs).

Comment faire pour que les souvenirs restent ?

Mais tu te dis peut-être : c’est vrai mais comment être sûre que ce type de souvenirs restera, que le temps ne les usera pas, ne les transformera pas pour finir oubliés à jamais ?

Les souvenirs, tu peux les faire vivre en en parlant. Tu as peut-être peur de souler tout le monde encore après le mariage mais j’ai remarqué que ce sont souvent les invités qui en reparlent spontanément. Il suffit de se glisser dans la brèche pour revivre ensemble cette belle journée. Et puis, mon mari tout neuf, il a aussi les yeux qui pétillent quand on se rappelle ensemble ces jolis jours ; alors avec lui, pas la peine de se restreindre.

Mais bien-sûr, avec le temps, les paroles s’envolent… Et les images se font floues dans nos têtes…

Pourquoi ne pas coucher tes souvenirs par écrit ?

Si je n’avais pas été chroniqueuse, j’aurais sans doute fait un petit cahier à tenir au fil des préparatifs et à remplir après le mariage pour coucher sur le papier tout ce qu’on a vécu (ou ce que j’arrivais à en dire en tout cas). Pas besoin d’avoir des grands talents d’écrivain pour ça. Le but n’est pas de publier le prochain best-seller mais de garder pour toi des traces de ce que tu as vécu, ressenti…

Ce qui reste, avant tout, c’est votre union

Après, il faut aussi accepter que le temps passe, que c’était une expérience unique qu’on ne peut pas revivre (tu peux renouveler tes vœux mais tu ne revivras jamais la même journée). Il faut accepter que la vie suit son cours et qu’on oublie au fur et à mesure les petits détails…

Mais c’est pour laisser de la place au présent, à tous les merveilleux moments qui sont encore à vivre !

Parce que ce qui restera de cette journée spéciale, c’est votre mariage. Les promesses qui sellent votre union, l’amour à fructifier chaque jour, l’envie de faire la route à deux coûte que coûte.

Après tout, c’est avant tout pour que ça qu’on se marie, non ?

Voilà, dans cet article, je ne voulais pas nier l’importance que peut représenter les photos de mariage (je chéris tellement les miennes, même celles un peu ratées esthétiquement d’amateurs), je ne voulais pas non plus te dire : « ne prends pas de photographe pro, ça n’en vaut pas la peine » (avoir craqué pour photographe et vidéaste pro est une décision que je ne regrette absolument pas !).

Mais je voulais te faire part de ma réflexion. Pour que tu ne te mettes pas trop la pression non plus sur cette histoire d’images (si tu as le budget pour et que c’est important pour toi, je ne peux que te conseiller de prendre un photographe mais, sinon, ça ne veut pas dire que tu ne garderas pas de bons souvenirs de ton mariage).

Et aussi et avant tout, pour remettre les choses en perspectives : d’abord, avant de revivre les souvenirs du jour J, il faut essayer de vivre à fond la journée. Et puis, après, le plus important, je pense, c’est quand même de bien vivre son mariage au sens large, son union au quotidien, jour après jour.

Donc non, les photos ce n’est pas tout ce qui me reste. Loin de là. Et c’est tant mieux !

Et toi, qu’est-ce que tu en penses ? As-tu fait appel à un photographe / vidéaste pour immortaliser les images de ton mariage ? Si tu es déjà mariée, comment gardes-tu les souvenirs de celui-ci ? Raconte-moi…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



63 commentaires sur “« Les photos, c’est tout ce qui reste », non, non et trois fois non !”

  • Je suis bien d’accord avec toi et ai eu la même réflexion à chaque fois que j’ai entendu cette phrase ! Si tout ce qui restait d’un mariage était réellement les images, alors il vaut mieux organiser un shooting géant….! Pour moi, le plus important qui reste c’est bien sûr l’engagement qu’on a pris. Les images, la fête, sont au service de cet engagement et pas l’inverse ! (bon ça n’enlève rien au plaisir de faire des albums avec les trop belles images pro qu’on a après, quand on a choisi d’engager quelqu’un – ou pas -, certes….) Et puis comme tu le dis, il y a toujours des moments du mariage qui n’ont pas été pris en photo et dont le souvenir est pourtant cher, des anecdotes qu’on ne peut que raconter, etc… Bref ton article fait plaisir à lire !

  • Tu ne peux pas savoir comme cet article me fait plaisir ! Depuis maintenant presque 6 mois que nous préparons notre mariage, je ne cesse d’avoir des regrets du fait que nous n’avons pas les moyens d’avoir un photographe pro… Ce témoignage me fait du bien parce que c’est exactement ce que j’essaie de me répéter, que les images ne font pas tout, qu’on en aura quand même, et que décidément on préfère mettre notre argent dans tout ce qui nous créera des souvenirs inoubliables tout au long de cette journée (un groupe de musiciens, un traiteur un peu original…). J’espère ne pas avoir de regrets dans 5 mois…

    • Si on avait un budget illimité, ce serait plus facile de préparer son mariage mais c’est rarement le cas… Donc tout est une affaire de priorités. 😉
      Il est possible que dans 5 mois, tu te dises « ça aurait été bien d’avoir de belles photos de tout ça » mais je ne pense pas que ce soit l’impression principale qui reste si tu as vécu un beau moment…
      Je me dis parfois que j’aurais bien aimé avoir de superbes photos de notre mariage civil… mais ça m’empêche de regarder celles d’amateurs et de me rappeler ce qui n’a pas été photographié et de me dire « quelle belle journée ! »
      Si j’ai un petit pincement de regret parfois, c’est plutôt un trip égocentrique comme le dit Mme Snow de pouvoir montrer des belles photos au reste du monde mais pour moi, je n’ai pas vraiment besoin de ça pour me souvenir de ce beau jour…. 🙂

    • Je suis bien d’accord… Il faut en plus se dire que même un « pro » peut rater quelques photos (même parmi les incontournables…) le jour J et que du coup, tu prennes comme photo de remerciement (celle qui restera accrochée sur le frigo de tes invités quelques temps…) une photo amateur prise par un pote… donc il ne faut pas non plus tout miser sur le « faiseur d’images parfaites »…

  • Rien que le titre de l’article était prometteur, je ne suis pas déçue !
    Merci Madame Gezellig d’avoir mis des mots si juste sur un des diktats du mariage comme tu le dis si bien !
    Le photographe fait partie des « impératifs », du lot minimum de prestataires à réserver deux ans à l’avance pour beaucoup de personnes. On oublie souvent que, comme pour tout élément du mariage, tout est question de priorité des mariés, et de budget.
    Pour notre part, nous avons fait le choix de ne pas réserver de photographe. Pourquoi ? 1°- Parce que l’on sait que dans notre entourage, nous avons des personnes à même de nous faire des photos très belles (Et je ne dis pas qu’un photographe coute trop cher car tout le monde peut en faire de même avec un bon appareil, je dis juste que parfois, un très bon amateur vaut certains professionnels) 2°- Parce que dans notre ventilation de budget, nous avons préféré mettre cet argent ailleurs. 3° – Parce que nous ne considérons pas que les photos soient la seule solution pour se faire des souvenirs. Je me contenterai sans problème d’une ou deux belles photos de couple, et d’une dizaine de photo avec nos familles. Je préfère avoir des photos amateurs de nos amis, en pleine rigolade, que de passer des heures à poser sous les ordres d’un photographe qui appelle un à un les groupes d’invités au mégaphone pour être bien sûr d’avoir tout le monde sur les photos (vécu). Car il y a une chose qu’on oublie, c’est qu’à s’inquiéter de savoir si le photographe est bien là pour capter le moment de l’échange des alliances/de l’entrée dans l’église/de l’entrée dans la salle de repas/de premier toast …. on risque de passer justement à côté de la magie de ses moments, de ne pas ressentir complètement le lot d’émotion qui va avec, et surtout, de l’oublier quelques temps après.
    Je veux me souvenir de mon mariage, mais je veux m’en souvenir parce que j’aurai vécu cette journée à 200%, pas parce que je regarde des photos … et si j’en oublie quelques détails, les photos amateurs me les rappelleront tout autant (tu as bien raison quand tu dis que ce n’est pas la qualité artistique de la photo qui permet le souvenir), et ce sera aussi sans doute parce que ces souvenirs auront été remplacés dans ma mémoire par d’autres moments heureux de notre vie à deux !
    Bref, je suis contente de trouver sur mlle dentelle un article aussi juste, ni pro photgraphe, ni pro amateur, mais réaliste !
    Ce commentaire est écrit à un peu moins de deux mois de mon mariage, peut-être que je pourrais partager ensuite mon avis après mariage ! (Avec photos d’amateurs à la clé) !

    • (cela dit, si tu as un bon photographe pro à qui tu dis « je ne veux pas poser », « je ne veux pas de photos défilés de groupes » et « je veux que vous fassiez juste un reportage et que vous restiez discret » et bien, tu peux oublier totalement qu’il y a quelqu’un pour prendre des photos/vidéo comme moi le jour J avec mon photographe et mon vidéaste… 😉 )

      • Oui tout à fait ! Mon commentaire sur ce sujet était plus concernant le personnes qui te disent « oui mais il te faut un photographe pour être sûre d’avoir une photo des mariés avec chaque groupe d’invités » ce à quoi je préfère me rappeler d’avoir discuté avec eux plutôt que d’avoir attendu qu’ils viennent poser avec nous.
        En revanche tu as raison de rappeler que les photographes peuvent aussi faire « un reportage sur le vif ».
        Après c’est l’éternel question des priorités et du budget, s’avec budget illimité j’aurai sans doute préféré libérer nos invités de la contrainte de faire des photos et choisi le meilleur et le plus discret des photographe « reportage » de tous les temps 😉

  • Ton article est bien écrit et argumenté, mais je ne suis pas d’accord avec toi. Pour moi oui les photos c’est tout ce qu’il reste, et pas uniquement que pour un mariage.
    Je prefererais rogner sur tous les autres posts pour etre sure d’avoir un photographe pro qui me suivra du debut a la fin et qui m’offrira des photos exceptionnelles comme sera mon grand jour.
    Biensur, je ne dis pas que les photos prise par les amateurs ne valent rien et je ne parle pas de culpabiliser les futures mariés qui n’ont pas le budget pour, mais personnellement non, c’est vraiment pas possible. C’est sur que les souvenirs seront là, que en voyant une deco conservées, un objet, en reparlant de la journée, ça va faire ressurgir des choses, mais ma madeleine de proust a moi ce sont les photos et je ne saurais faire l’impasse dessus. Le poste photo sera le principal et le plus cher de notre mariage. Une folie qu’on sait que beaucoup critiqueront, mais tant pis.

  • Merci Madame Gezillig, comme à ton habitude tu as su trouver les mots justes pour expliquerle difficile problème concernant les photos du mariage. Je pense être bien placée pour en parler vu comment j’ai été décue des photos prises par mon photographe pro, et j’utilise le passé volontairement car j’ai depuis réussi à passer par dessus, et je me surprends à trouver les photos prises par ma famille très belles aussi. Le problème vient aussi, a mon avis, de la société actuelle. Je pense qu’on est beaucoup a aimer les photos prises par tonton/tata mais il FAUT montrer des jolies photo au reste du monde, du coup celles là on les cache. Et franchement au final, plus d’ an plus tard, mes photos sont la dans un placard… je les regarde rarement. Par contre, je me réveille tous les jours auprès de mon mari et je vis mon Mariage au quotidien, non pas dans les souvenirs mais dans le futur qu’on construit tous les jours ensemble.

    • « je me réveille tous les jours auprès de mon mari et je vis mon Mariage au quotidien, non pas dans les souvenirs mais dans le futur qu’on construit tous les jours ensemble. » > AMEN.

      (Bon, après, moi, je regarde très souvent mes photos de mariage et ma vidéo de mariage… en trip un peu narcissique ^^ Je suis quand même la fille qui raconte son mariage par ici en mille épisodes…
      Mais heureusement, je ne crois pas que ça m’empêche de vivre le présent et de croire au futur… Et de me dire que ces jours-là étaient très beaux mais qu’il y aura encore des milliers de belles journées à vivre ensemble 🙂 )

  • Je me rappelle de ce commentaire sur facebook et cela m’avait profondément choquée et peinée pour toi.
    J’espère aussi que ce qui restera de nos mariages ce ne sera pas seulement des images mais des moments que l’on pourra chérir au cours des années.

    • Après, j’ai discuté avec ce monsieur et ce n’était pas de la méchanceté gratuite, il pensait vraiment que c’était une parodie…
      Mais heureusement, l’amoureux et moi, nous sommes retournés à regarder ces images et a parlé de ces jolis jours et c’est bien ça qui compte ! 😉

  • Bonjour, c’est vrai que c’est souvent ce que l’on entend. Mais il reste bien sûr bien plus !!!! Après photographe pro ou non, il y a toujours dans ses amis ou famille, un amateur de photo qui en fait de très belles et qui se propose. Alors pourquoi pas ?!

    • C’est avant tout une question de priorités, tu ne peux pas avoir les mêmes exigences avec un ami amateur (sur la qualité des photos mais aussi sur tes demandes, tu ne peux pas en vouloir à ton ami d’avoir loupé un moment important du cocktail parce qu’il mangeait des petits fours et discutait par exemple).
      A chacun donc de réfléchir à ses attentes et son budget 😉

  • Ton article est très intéressant et c’est vrai qu’il n’y a pas que les photos et vidéos qui restent dans un mariage même si ils sont là comme souvenir éternels mais c’est vrai que ceux de la mémoire est importante aussi. Pour ce qui est d’avoir un professionnel pour immortaliser son mariage (vidéo et photo), j’ai fait appel à une professionnelle pour les photos car c’était un choix personnel mais par contre pour la vidéo, c’est un couple de copains qui a fait la vidéo, et franchement elle n’a rien à envier à celle d’un professionnel. Néanmoins, je rebondis sur ce point car je sais que certains professionnels peuvent faire des photos ou vidéos médiocres (j’ai une amie qui c’est mariée en début d’année et qui a été déçue de la prestation de son photographe qui pourtant était un professionnel) alors que tu as des amateurs qui peuvent faire des photos ou vidéos qui déchirent (je connais des personnes qui sont des amateurs et qui font des photos superbes), donc là-dessus je ne jugerai pas et comme je dis souvent chacun voit midi à sa porte (attention je ne mets pas tous les professionnels dans le même sac car personnellement j’ai été extrêment satisfaite de ma photographe pour le rendu final des photos). C’est vrai que l’idée de retranscrire ses préparatifs de mariage et son jour J dans un cahier pour ensuite le relire quelques mois ou années après le mariage. Personnellement je ne l’ai pas fait car ayant été sur un forum de mariage, j’ai encore l’occasion de pouvoir relire certaines discussions dans lesquelles je parlais de mes préparatifs mais l’idée du cahier est sympa.

    • ça pose la question du professionnalisme, de la qualité de certains prestataires… Mais c’est comme pour tous les métiers : il y a des plombiers qui malgré leur formation sont très mauvais alors que d’autres personnes qui ont appris en autodidactes font mieux qu’eux la plomberie alors que ce n’est pas leur métier…
      (Il y a aussi des mauvais boulangers, des mauvais ingénieurs, des mauvais profs…)

      Mais comme je disais aussi, quand on embauche quelqu’un, quand on le paye, on est en droit de demander plus, d’être plus exigeante (après, on peut être déçue, bien sûr). Alors qu’en faisant appel à quelqu’un qui le fait gratuitement, pour nous faire plaisir, on est plus limité – c’est valable aussi pour tous les prestataires, j’en sais quelque chose moi qui est fait un mariage participatif (et j’en reparle la prochaine fois sur mon article « pour/contre le mariage participatif ;))

  • A mon sens les blogs ont tendance à survaloriser la photo de mariage pour deux raisons :
    – C’est des photographes de mariage qui leur fournissent l’essentiel de leur matière première. Il y a donc forcément une « proximité culturelle » entre blogueur et professionnel de la photo.
    – Sur un article de blog on voit avant tout des images… d’où une focalisation sur l’esthétique des mariages et la scénographie. (alors que beaucoup de gens sont plus sensibles à l’ambiance qu’à l’harmonie visuelle de la journée… Si la photo retranscrit bien l’aspect visuel elle ne capte pas toute l’ambiance et le ressenti)

    On aura une photographe pro pour une partie de la journée, même si on a beaucoup hésité. Ce qui nous a décidé ? On voudrait éviter que trop de gens « mitraillent » la cérémonie à l’église. Je trouve ça insupportable. On aimerait vraiment que tout le monde pose son téléphone/appareil photo pour être pleinement présent avec nous pendant une heure… En échange on leur garanti qu’ils auront toutes les photos qu’ils veulent parce qu’une personne a été désignée pour cela!

    • et puis pour défendre les blogs, il faut dire que les futurs mariés cherchent plutôt des photos de déco, de robes, etc que les photos des gens qui rient au vin d’honneur… On nous montre ce qu’on veut voir. Plus, il y a une question de droit à l’image (En fait les photos de l’article yahoo dont je parle ne sont pas exactement mes 5 photos préférées mais je ne voulais pas mettre en valeur des gens dont je n’avais pas l’accord pour diffuser la photo sur laquelle ils sont).
      Et comme tu dis, ce qui fait la beauté de la mariage, c’est bien l’atmosphère qui est difficilement capturable par des photos figées.
      Donc en fait, je ne lance pas la pierre à Internet, aux photographes ou aux blogs, je veux juste rappeler : « et les filles, ce que vous voyez en ligne, ce n’est qu’une partie de la réalité d’un mariage »…
      Et je suis très fière de faire partie de la team Dentelle qui montre autant que possible qu’on peut se marier quelque soit le budget qu’on a et que ça sera beau si on y met du cœur !

  • Encore une fois tu as raison, et bravo pour avoir réussi à faire preuve de bienveillance dans un cas pareil ;). L’effet pervers à l’heure des blogs et de pinterest et qu’on veut tous avoir le meilleur mariage avec les meilleures photos/faire parts/traiteurs… on a été à notre premier mariage depuis le notre et on a du se faire violence pour arrêter de comparer chaque détail. On en oublie presque qu’on est pas pareil et que nos envies et sensibilités devraient déterminer nos choix plus que les derniers photos tendances de pinterest!

    • La mise en concurrence des mariages (effet 4 mariages pour une lune de miel… beurk), c’est un autre problème… qui est à la fois ancien (avant, certains parents organisaient des grands mariages pour impressionner, rayonner) et nouveau du à l’exposition sur Internet. Et c’est vrai qu’on aime qu’on nous dise « c’était la fête de l’année », « c’était tellement beau… »
      C’est bien de faire plaisir à son égo de temps en temps (non parce que dans un mariage, y a une petite partie trip narcissique…), se faire plaisir avec de belles choses, se mettre en valeur… Mais comme j’en reparle dans une chronique à paraitre bientôt : il faut juste ne pas oublier pourquoi on fait tout ça… avant tout 🙂

  • Bonjour,

    je suis photographe et je suis entiérement de votre avis. De plus pour anecdote à mon mariage je n’avais pas de photographe alors je vais pas jetter la pierre aux futurs mariés.
    Il est vrai que souvent les gens et certains photographe font culpabiliser avec un argumentaire qui n’est pas agréable à entendre, pourtant certain d’entre nous essaye de trouver des solutions pour les petits budgets afin qu’ils puissent s’offir un petit souvenir à prix doux … en tous cas c’est mon cas.

    Merci à vous

  • Comme ton article me fait plaisir !! Je me marie dans 15 jours et je ne supporte plus ce tappage pour les photos ! Quand j’ai annoncé qu’on ne ferai pas de photos posées pendant le vin d’honneur avec tous les invités chacuns leur tours j’ai eu des réflexions « c’est un passage obligé… Tous les invités doivent avoir leur photos avec les mariés…. De toute façon le vin d’honneur tu mangeras rien tu feras les photos c’est comme ça » !! D’une le seul truc obligé c’est de me marier avec les témoins et les portes de la mairie ouverte, ensuite les gens, hormis nos très proches, en on rien a carrés, ils ne vont pas collés la photo sur le frigo et enfin je compte savourer mon vin d’honneur et savourer la présence des gens !!! Quand on me dit « c »est ce qu’il reste » ben oui tu m’étonnes si tu n’as fait que poser les souvenirs t’en a pas trop ! Donc on a bien un photographe mais il est pas cher pas réputé mais il fait bien son boulot et les photos de couples ce sera même avant la cérémonie pour ne faire que profiter une fois les festivités entamées ! Bref Bravo à cet article qui recadre un peu tout ça !

    • Le coup des photos posés avec les invités c’est encore un autre sujet je trouve. Nous avosn fait le choix de prendre une photographe pro. Et c’est elle qui nous a conseillé d’éviter ce type de photo. Chose que nous allons faire !

    • Je suis d’accord avec Mademoiselle D, la question des photos posées est un autre problème. On peut avoir un pro et ne pas en faire et prendre des amateurs et décider d’en faire.
      C’est un choix.
      Mais oui, tu as raison, y a des gens qui pensent que sans ça, « ça n’est pas un vrai mariage ». Mais fais comme tu veux, comme tu le dis, y a peu de choses obligées pour un mariage. Ici, on ne croit pas au « ça fait pas mariage » 😉

  • Bonjour,

    C’est bien aussi d’avoir un commentaire d’une photographe. Peut-être au risque de me faire incendier mais je me lance.

    Je ne dis jamais à mes clients que leur album de mariage est le seul souvenir de cette belle journée et je suis plutôt à dire que les plus belles photos, ce sont les mariés qui les choisiront hormis la qualité technique et artistique de celles-ci. Ce sont d’ailleurs mes mariés qui choisissent les photos qu’ils mettront dans leur album.

    Je souligne par contre la différence entre un photographe amateur et un professionnel surtout sur les précautions prises et le travail préparatif :
    – un photographe amateur viendra juste le jour J et appuiera sur un bouton (pour la plupart), un pro vous recevra plusieurs fois chez lui ou chez vous, discutera avec vous pour connaître vos goûts, apprendre à vous connaître pour vous mettre à l’aise le jour J, il visitera vos lieux de réception, il organisera la journée pour ne rien oublier, il vous demandera la composition de votre famille pour n’oublier personne d’important,
    – le photographe amateur vous proposera un album en libre vente sur le net (possibilité de le faire vous-même aussi) et d’une qualité très médiocre. On le découvre souvent au bout de 4 ou 5 ans, l’album se décolle, s’abîme de façon anormale, … un pro travaillera avec une société qui ne travaille qu’avec des pros, des albums de qualité extrême qui tiennent dans le temps
    – un photographe amateur viendra le jour J avec un seul appareil, il ne prévoit pas l’imprévisible. Un photographe pro viendra minimum avec 2 appareils sur lui et parfois un troisième dans sa voiture. Il m’est arrivé d’être bousculé par un enfant et de laisser tomber mon appareil qui n’a plus été fonctionnel pour le restant du mariage. Un amateur n’aurait pas pu continuer son travail
    – un photographe amateur vous rend pratiquement les photos tel quel, un pro apportera sa touche personnel, son style, … et c’est pour ça que vous l’aurez choisi. J’ai parfois des mariés que je reçois en rendez-vous qui n’ont pas vu mon travail avant de venir et qui m’ont choisi car j’étais le premier dans google. Il m’arrive de refuser de couvrir un mariage car le thème ne correspondait pas du tout à mon style de photos. Je suis très vintage (c’est un choix personnel) et il m’est arrivé de recevoir un couple très branché qui faisait leur mariage dans une discothèque. Ils ont compris lorsque je leur ai montré mon album.
    – un photographe amateur ne garde pas ou pas longtemps d’archive de vos photos. Vos DVD ne fonctionne plus : griffé, … Un pro doit pouvoir, même après 5 ans, vous donner une copie (payante ou non) mais il doit être capable de vous redonner une copie de vos photos.

    Le prix que vous payez votre photographe pro, ce n’est pas les 10, 15 ou 18 heures le jour J : ce sont plus de 60 h qu’ils passent à travailler pour vous (avant, pendant et après votre mariage) : recherche, visite des lieux, vos rendez-vous, préparation, travail de traitement des photos, retouches, composition de votre album sans compter les imprévus : votre album n’arrive pas, … C’est la sécurité d’un double matériel coûteux (le mien m’a coûté 2×2800 € et ce n’est pas le plus haut dans les prix mais ils me suffisent), de logiciels professionnels avec des licences coûteuses, …
    l’archivage de vos photos, …

    Le prix que vous payez, c’est tout ça. Certains veulent prendre des risques en prenant un amateur, je ne les en dissuaderai pas. On m’a déjà demander de retravailler des photos amateur complètement dégueulasse où on voit à peine les mariés car le photographe ne maîtrisait pas la lumière et le soleil. J’ai refusé !!! Du mauvais travail, reste du mauvais travail et aucun programme de retouche ne peut rattraper ça !!!

    Sachez que je n’ai aucune action ici ou ailleurs. Et que je ne vis pas de la photographie de mariage. Je me limite à 5 à 10 mariages par an mais mes mariés sont choyés, chouchoutés et que je les suis pratiquement un an à l’avance. Rendez-vous, visite, contact par mail ou par téléphone, conseil pour voir si les préparatifs avancent bien. Il en va de la beaucoup des photos.

    Pour moi, un pro, c’est celui qui a réussi à capter ce que vous vouliez comme photos pour ce plus beau jour de VOTRE vie avec tous les avantages que j’ai cités au-dessus. Et pour ça, il est impératif qu’il puisse prendre contact avec vous, apprenne à vous connaître, … lors de rendez-vous, mail, visite, …

    • Bonjour Yline,
      J’adhère entièrement à ce que vous dîtes. Et je pense que Me Gezillig est d’accord aussi ! Elle vous répondra mieux que moi, mais à ce que j’ai compris, elle dit bien qu’on ne peut pas demander la même chose à un pro qu’à un amateur ! Et je ne sais pas si vous avez lu mes deux autres commentaires, mais je répondais à 100drine qu’avoir un photographe pro ne signifie pas avoir forcément des photos posées ! Il faut comme vous le dites choisir son photographe en fonction du style recherché et discuter de ce que l’on recherche. Et ensuite… faire confiance ! De ce que vous racontez, vous faites du beau travail (même si je n’aime pas le style vintage !) : bonne continuation à vous !

      • Véronique,

        C’est pour ça que je conseille à chaque couple de trouver SON photographe : amateur ou pro, photographe plutôt posing ou plutôt reportage ou les deux mais qu’il tienne compte de votre type de photos, le style du photographe, sa personnalité (un feeling doit passer entre le photographe et son couple de marié). Beaucoup de mes couples deviennent des amis par la suite. Signer un contrat avec un couple n’est pas une priorité absolue lors de notre première rencontre. Ma priorité est de se rencontrer entre ce que les mariés veulent et ce que je propose. Si on arrive à se rejoindre alors il y a signature d’un contrat, dans le cas contraire, je leur conseille parfois un autre photographe dans leur style. Mon style est comme il est et je n’y changerai pas mais je comprend qu’on ne puisse pas se rejoindre parfois. Mais on sait très vite que nous allons nous rejoindre ou pas. J’ai une liste de questions que je pose déjà au moment de fixer le rendez-vous !!! Mais un photographe pro ne fait pas QUE des photos posées. Je pense que chaque photographe doit savoir faire les deux mais doit prendre note des choix de son couple. Je suis très posing et si un couple me dit pas de posing pendant le mariage, je le redirigerai vers un autre photographe qui sera spécialisé dans la photo dite « reportage »

    • Je ne sais pas si vous avez lu mon article dans les détails et en cliquant sur les liens mais en fait, on est d’accord…

      Je ne dis pas ici : « passez-vous de photographe pro, ça sert à rien », loin de là !
      Je rappelle même que moi, j’ai eu un photographe pro, un vidéaste pro et que si j’avais eu un budget plus conséquent, je leur aurais demandé de venir à mon mariage civil.

      J’ai tout à fait conscience de ce que peut apporter le photographe en qualité esthétique mais aussi en couverture du mariage, par rapport à un amateur qui est aussi invité et qui doit profiter de la fête.
      Je suis vraiment contente d’avoir fait appel à Joëlle ma photographe qui a été à l’écoute avant, discrète le jour J et qui nous a livré des photos magnifiques qui nous correspondent exactement.

      Non, ce que je veux dire ici, c’est que l’argument « les photos c’est tout ce qui reste » n’est pas un argument pertinent selon moi (c’est mon avis, je conçois qu’on puisse ne pas être d’accord aussi). Il y a bien d’autres arguments très pertinents par ailleurs, vous en parlez très bien, mais je remets en cause celui-là.
      J’ai écrit cet article en passant à ces mariés qui ont 3000 euros ou moins de budget (comme nous à notre mariage civil), qui n’ont pas envie de faire la fête dans leur salon, dans une petite robe de prêt-à-porter avec des chips de chez Liddl et qui donc doivent faire des choix et ne peuvent pas faire appel à un pro.
      Et elles lisent « les photos, c’est tout ce qui reste » et elles ont envie de pleurer de frustration… parce qu’elles ont l’impression que leur mariage sera moins marquants… C’est pour elles que j’ai écrit cet article, pour leur dire « non, ce n’est pas ça qui fera la réussite de votre mariage ».
      Voilà, j’espère que c’est plus clair 😉

  • Pour moi, les photos sont très importantes, j’adore ça déjà dans ma vie quotidienne, alors, je ne pouvais pas imaginer me marier sans avoir des photos mais voilà, le budget est ce qu’il est : inextensible. Alors avec Monsieur Lion, on a décidé de prendre un vidéaste pro, une photographe amateur qui ne vient que pour les cérémonies et un tas d’appareils photos jetables pour que nos amis et notre famille nous montre comment eux vivent notre mariage… On verra ce que ça donne dans 40 jours (houlala, ça approche !) 😀

    • ah le budget, c’est toujours compliqué…
      Tu as trouvé un compromis intéressant.

      Mais attention tout de même avec les appareils jetables : tu as regardé où faire développer et combien ça va te coûter ? Est-ce qu’ils sont utilisables en soirée ? (je sais pas s’il y a un flash dessus et si ça rend quelque chose quand il fait sombre).

      (Sinon, je sais qu’il y a plein d’autres idées et d’infos dans le guide « astuces pour un mariage économique et chic – la photo et la vidéo » 😉 )

      • Oui, on y a pensé et on s’est dit qu’on allait naturellement faire passer tout ça dans nos dépenses des mois suivants, un ou deux appareils photos jetables développé par mois, on ne verra même pas le coût passer 🙂
        Ils sont effectivement utilisables en soirée, on a choisi des appareils photos avec flash ^^
        Si on a quelques photos ratées, c’est pas grave mais on aura le point de vue de nos invités et on pense aussi que ça occupera les quelques enfants présents

  • J’ai fait je pense comme la majorité, je suis allé rencontrer un photographe pro ; son travail m’avait intéressé, et le rapport qualité-prix était très honnête, car personnellement, il y a un seuil que je n’aurai pu dépasser. Lorsqu’il a commencé à me parler d’un 2e photographe et à me « vendre » cette 2e prestation, ça m’a fait réfléchir. Bien sûr il resterait de très jolis clichés, plutôt flatteurs y’a un âge où ça compte 😉 ) mais quid du feeling, de l’émotion, du ressenti ??? Tout ça je suis bien d’accord, les photos n’en sont que le vecteur, les sensations, elles seront en nous, à jamais, et ça quelle que soit la qualité du cliché

    • Je me dis que je n’ai vu que deux photos du mariage de mes grands-parents paternels, un portrait d’eux deux et une photo de groupe. Ce qui n’a pas empêché ma grand-mère de me donner des détails… Je me dis que si elle se souvient de ça 50 ans après, c’est bien qu’il y a des choses qui marquent… Et ce qu’elle a oublié, et bien c’est pour le remplacer par les nombreux autres souvenirs heureux qu’elle peut nous raconter 🙂

      Donc oui pour se faire plaisir si on a le budget, non aux trop longues prises de tête quand on ne peut pas se le permettre… 🙂

  • Bien d’accord avec toi ! Nous avions tout de même envie d’être sûrs d’avoir des photos de qualité, et dans un esprit qui nous corresponde. Nous avons donc trouvé un bon compromis je trouve : un étudiante dans le graphisme, qui a un très bel appareil photos et qui s’intéresse vraiment à la photo. Elle nous a donné entière satisfaction (pour beaucoup moins cher qu’un photographe pro) : des photos bien vivantes, et elle a été d’une grande discrétion. Et puis, je dois dire que nous avons eu la chance d’avoir trois invités passionnés de photos, avec du bon matériel et qui nous ont aussi fait de très belles photos (un beau cadeau de leur part !). J’aime aussi regarder les photos de niveau technique et artistique « photos-souvenirs » (je ne fais personnellement pas mieux !) parce que certains instants ont été saisis de cette façon et c’est très bien ainsi !!! Comme tu dis, il y a aussi les écrits. Pour ma,part, j’ai fait des albums-photos (un album « l’année de préparatifs » avec mes ateliers « bricolage mariage » + un album « journée du mariage » + un album « soirée du mariage » + un album… « les jours qui ont suivi ») dans lesquels j’ai inscrit des textes : rappel du contexte de telle photo, anecdotes.

  • Merci pour cet article!!!
    Nous n’avons pas prévu de photographe pour notre mariage et parfois les gens ont du mal à comprendre.
    Une question de budget d’abord mais aussi car on n’est pas super à l’aise à l’idée de poser… Les photos de nos proches suffiront, pas besoin de photos dignes d’un magazine! J’adore les photos, j’en fais pas mal et j’aime bien les regarder, en faire des albums. Mais bizarrement je ne sais pas trop ce qu’on ferait par exemple de photos de couple où on pose dans nos habits de lumière. Je ne me vois pas les exposer partout chez moi… Je pense qu’avec tous nos invités on trouvera bien des jolies photos prises par nos invités qui refléterons plus cette journée que celle qu’un pro habitué des mariages. Et puis parfois quand il existe peu de photos d’un événement; elles sont d’autant plus précieuses… Alors que la multitude de photos d’un mariage où on peut reconstituer minute par minute la journée c’est presque trop à mon goût. On verra si on ne regrette pas notre décision dans 2 mois!

  • Très bien résumé.
    A notre mariage, le pasteur a demandé qu’il n’y ait pas de photos pendant la cérémonie (du photographe professionnel et des amateurs). Il nous l’avait dit avant en nous expliquant qu’il souhaitait que l’assemblée soit présente dans le mariage et pas concentrée à chercher le bon angle. Et bien c’était une excellente idée !
    Quand notre troisième enfant est né il se trouve que mon mari a immortalisé son premier jour de vie avec un appareil photo… sans pellicule (à l’époque c’était de l’argentique). On ne fait pas de Day after de ce jour là 🙂
    Donc ces souvenirs là qui ne sont d’ailleurs pas tous heureux (ceci expliquant peut être cela) sont gravés dans nos coeurs et c’est très bien comme ça. Donc les belles photos c’est un bonus mais certainement pas la condition indispensable d’un mariage réussi.

  • Cet article résonne vraiment chez nous aussi! Ici pas de photographes pro, que des amateurs. Et pourtant nous avons eu des photos de couple justes magnifiques. Nous avons aussi pu organiser une séance de photo avec les invités , et c’est le frère de M Hamster qui s’en est chargé. Bien sur nous avons eu la chance d’avoir plusieurs photographes. Mais tous les moments n’ont pas été immortalisés. Et puis même si certaines photo ne sont pas de qualité pro, elles ont une histoire, un contexte et ça aucune photo ne peut figer cela. Bon après nous sommes très chanceux d’avoir beaucoup d’image, ce qui nous permet de nous remémorer. Nous avons même un cousin qui s’est chargé de filmer cette fabuleuse journée. Ce n’est pas de qualité pro mais c’est tout autant très important à nos yeux. Le plus important, c’est que ce qu’il reste de cette journée, c’est d’avoir dit oui, et de savoir que tout le reste de la vie il sera à mes côté et je serais à ces cotés. Toutes mes photo peuvent disparaitre, cet amour lui ne disparaitra comme ça!

  • Je me permets de réagir au commentaire de 100drine : un(e) photographe pro n’est pas forcément là pour faire poser les mariés ! Nous avons fait quelques photos posées (courte séance le matin avant le mariage où on a bien ri et qui m’a permis de me détendre complètement), mais nous avions bien dit à notre photographe (amateur éclairée comme je l’expliquais dans mon précédant commentaire) que nous souhaitions des photos vivantes, prises sur le vif. Parce que vouloir des photos naturelles, ça ne veut pas dire « photos de mauvaise qualité » ! Maintenant, si vous avez des proches photographes amateurs c’est très bien. Mais il ne suffit pas d’avoir des gens qui aiment prendre des photos certes, mais qui-comme moi- ne connaissent rien à la lumière par exemple et qui se contentent (toujours comme moi) d’un petit appareil-photo de base… N’est quand même pas photographe qui veut !

  • Très bel article Mme Gezillig…
    Je reste bouche bée que quelqu’un ait pu te dire ce genre de choses, car même si cela n’est pas fait par méchanceté, cela touche. D’ailleurs j’en suis chamboulée, qu’on puisse dire ça, parce que qui peut se permettre de juger ainsi … Moi je les aime bien tes photos imparfaites, justement parce qu’elles communiquent des émotions !

    Pour nous, il est clair que les photos ne sont pas les seuls souvenirs qu’il va nous rester de ce grand jour, car cela ressemblera plutôt à un grand week-end, voire à une semaine complète avec certains de nos invités … Et la photographe ne sera là que le jour du mariage civil et religieux. Donc son travail se limitera à une journée, quand nous en aurons déjà passé beaucoup à fignoler et à préparer le jour du mariage, entourés de nos familles et amis proches. Le lendemain non plus, ne sera pas immortalisé par la photographe professionnelle.

    Mais nous avons quelques amis qui apprécient la photo et font de très belles choses. D’ailleurs ce sont eux qui couvriront le repas & la soirée.

    Nous nous sommes décidés pour la photographe professionnelle (avec un budget conséquent, mais après avoir vu son travail ça ne pouvait être quelqu’un d’autre) des préparatifs à la fin du vin d’honneur. Et je suis impatiente de découvrir ce qui se passera lorsqu’elle sera avec mon chéri lors de sa préparation, avec les copains pour une séance photo loufoque, avec la famille pour le reportage photo « sur le vif », pour la cérémonie où elle sera la seule autorisée à ne pas écouter… Si nous avons choisi de passer par une pro, c’est justement pour certains aspects, où nous ne souhaitions pas « léser » certains invités en les empêchant de profiter du moment présent (notamment pendant les cérémonies).

    Mais je sais que nous aurons d’autres très belles photos prises par les amis, et j’espère qu’elles feront partie de mon TOP 5 à moi, parce qu’elles feront ressortir l’ambiance ou les émotions du moment.

  • J’adore ton article, truffé de bon sens.. pour ma part, les photos m’aident à me « remettre » de ma « déception » du « we du mariage ».. comme je l’expliquais dans un précédent commentaire… regarder les photos, de mon photographe pro ( et qui a des tarifs plus que raisonnables!!!!! c’est un artisan qui fait cela par passion et non par métier, du coup nous avons des photos libres de droit…) et nos photos d’invités (qui ont photographiés d’autres invités sur le vif en ninja LOL)… au final ça donne quoi? et bien ma photo préférée est une photo prise à mon insu, où je me retiens ( en vain) de ne pas pleurer quand ma soeur me chante, en surprise, une chanson de Piaf avec des paroles adaptées à notre couple… comme quoi… je pense qu’il faut surtout faire en fonction de nos moyens et c’est tout! Pour nous, c’est le beau frère qui a fait des petites vidéos, ce n’est peut être pas de la super qualité, mais elles ont le mérite d’avoir permis à mon grand-père, qui n’a pas pu venir au mariage, de le vivre quand même, au travers des meilleurs moments.. et voir l’émotion de mon papie, ça n’a pas de prix.. et en l’occurence c’était même gratuit!!!!!!!!!!!!!!!!!! Alors oui pour un photographe, mais non si c’est pour se ruiner.. ^^ . Parcontre pour finir, nous avons fait un day after avec notre photographe, et franchement, ce moment passé juste avec mon nouveau mari, dans un cadre idyllique, m’a permis de surmonter aussi les tensions d’après mariage – qui sont essentiellement dûes à ce qui s’est passé au brunch du lendemain de mariage.. donc finalement les photos de mariage, ça a aussi du bon… bref… je m’évade!

    • On est d’accord, il faut faire suivant son budget et ses sensibilités (on n’a pas tous la même sensibilité aux images… Comme on n’a pas tous les mêmes envies concernant le repas, la robe, etc).
      Mon but était de dire « oui c’est merveilleux de regarder les photos de son mariage, oui un photographe pro fournit en général un travail précieux mais non, ce n’est pas parce que tu ne veux pas / peux pas avoir un pro que tu n’auras pas de jolies souvenirs de ton mariage » 😉

  • 1 premier commentaire pour moi alors que je suis ce blog quotidiennement depuis 2013, année de mon mariage civil tout simple dans un jardin. Nous n’avions pas de photographe pour ce petit mariage à 25. Nous avions mis notre appareil sur un trépied pour un photobooth improvisé, le flop grave avec 3 photos de prises seulement et par moi-même en plus pour montrer comment ça marche….Nos amis/famille ont pris des photos avec leur smartphone, habitude tellement entrée dans les moeurs, personne n’avait d’appareil photo avec lui…Et bien quoi? je n’ai que des photos pourries, sombres, mal cadrées où on fait des grimaces, et ben j’ai grave les boules et j’en pleure encore à chaque fois que je les regarde (du coup je les regarde pas). Si les bons souvenirs ne sont pas faits que de belles photos, je peux vous assurer que des photos moches abîment les bons souvenirs…

    • Je comprends ta déception Héhü et ta rancœur…
      Je suis vraiment peinée pour toi. 🙁
      Est-ce que tu as pensé à essayer d’écrire le récit de ton mariage pour avoir une trace en souvenir qui ne te rend pas amer ?

      Je pense qu’un bon conseil pour celles qui ne peuvent pas se payer un photographe pro et qui tiennent à avoir tout de même des (jolies) photos : il est bon d’essayer de se mettre d’accord avec certains invités pour qu’ils couvrent un peu le mariage (pas une personne seulement, il faut quand même que tout le monde puisse profiter du mariage mais plusieurs qui se relaient) en disant par exemple ce qu’il est important pour nous d’avoir en photo.

  • Tu as bien raison … Pour reprendre ce que tu racontais de ta grand-mère, la mienne s’était mariée le 31 décembre 1941 et n’avait pas de photo de son mariage (à ma connaissance), elle était pourtant parfaitement capable, près de 60 ans après, de se souvenir qu’il y avait de la neige partout et que c’était féérique de sortir de l’église et de monter dans une calèche pour traverser au trot un grand champ de neige … Et pourtant, c’était la guerre, et mes grands-parents étaient plutôt fauchés ! Je pense qu’on se compare trop aux autres, en fait … A l’époque de ma grand-mère, les gens avaient très peu de photos d’eux, ils ne voyaient pas ça comme un critère pour avoir de bons souvenirs, alors voilà, elle a construit ses souvenirs sans se dire « si j’avais eu un photographe »… Comme quoi, ça marche !

  • J’aime beaucoup ton point de vue.
    Je ne m’aime que sur les photos de pro, j’ai un soucis avec l’image et un soucis aussi lié au fait que je touche ma bille en photo… et que j’ai besoin de belles images pour me projeter …
    C’est ainsi 🙂
    Mais j’ai aussi besoin de plus… et du coup je me suis lancée dans l’écriture d’un blog, pour mélanger les images et les émotions ressenties, pour garder cette trace, ce cheminement, et, j’espère ne rien oublier… Déjà quand je relis ce que j’ai écrit il y a plusieurs mois je me rends compte que mon esprit a déformé, oublié certaines choses, je suis donc ravie de pouvoir avoir cela…
    même si les images seront aussi un indispensable pour moi (nous pour le coup)

    • je comprends la sensibilité aux images (et comme je le dis, je suis très très très heureuse d’avoir fait appel à ma photographe et mon vidéaste) 😉

      Et oui, les écrits, ça peut être très précieux aussi… Je compte imprimer mes chroniques de Mlle Dentelle car j’adore les relire et me dire « ah oui, c’est vrai, j’étais dans cet état » 🙂
      Donc je ne peux que dire à celles qui sont tentées : allez-y, prenez un petit carnet ou votre PC et écrivez, ça fait de jolies souvenirs (gratuits en plus cela, c’est toujours sympa !)

      • C’est tout fait ça 🙂
        On adore les images et donc effectivement photo et vidéo étaient indispensables mais par contre nous n’aurons pas de champagne. Un mariagz comme pour le reste c’est une affaire de choix. Et pour moi il sera réussi s’il correspond aux choix et sensibilités des mariés. Et tu as bien raison de souligner cela.

  • Mon commentaire n’a rien à voir, mais c’est faux je n’ai pas du tout été émue moi, ça ne me ressemble pas…
    <3

  • Nous avons pris un photographe pro mais impossible d’exploser le budget. Il nous a coûté 860 euros de 16h à 2h plus pour le lendemain de 11h à 16h (on baptisait les enfants le dimanche matin et on faisait les photos de couple le dimanche après-midi, il en a profité pour photographier notre gîte et les alentours entre les 2). On n’a pas pu faire toutes les photos de groupe prévues parce que les enfants ont été très prenant à ce moment-là, mais le photographe (Éric Thalmann si je peux le citer) n’a rien dit de cette « perturbation de programme ». Il a su s’adapter au déroulement du week-end sans problème.
    Les invités nous ont plutôt fait remarquer avant ma journée qu’ils ne voulaient pas être pris en photo en train de manger mais nous ont au final dit qu’Éric a été tellement discret qu’ils l’ont oublié. D’autres ont cru qu’il faisait parti des invités. Et il nous a même offert un montage de mini vidéo! Comme quoi il suffit de trouver celui qui nous correspond.
    Mais il est évident que les photos ne sont qu’une partie de ce qui reste et que les photos amateur sont parfois plus émouvantes pour nous que les photos pro, j’en ai quelques unes comme ça 🙂

      • Ben en fait on voulait faire le baptême 1 an avant mais comme la grande devait suivre une préparation sur 1 an car assez grande pour comprendre on a tout fait d’un coup 🙂
        Et en plus c’est en parlant des baptêmes qu’on en est venu à parler mariage, avant c’était une éventualité mais pas sans plus donc c’était sympa aussi de faire ça au même moment.
        Moi qui suis d’une région de fromages (franche-comté) je te souhaite longue et belle vie au pays des fromages

  • Étrangement, je ne préfère pas forcément les photos de ma photographe. Bien sûr, elle a pris des trucs qui ne sont pas venus à l’esprit des invités mais les invités savent ce qui nous tiennent à cœur. C’est ainsi que j’ai plein de photos sur le vif prise par des invités et que je kiffe littéralement. Mon frère sait que j’aime les portraits noir et blanc pris sans que la personne ne s’en aperçoivent du coup, j’en ai quelques-uns de plusieurs invités.

    Le photographe ne peut pas prendre les petits moments entre deux… ce que font les invités 🙂

    • En plus, aimer ou pas une photo est très suggestif, qu’elle soit bien prise ou pas. Finalement, c’est ce que l’on ressent en la voyant qui fait qu’on aime ou pas.

      Par ailleurs, j’ai beau ne pas parler de mon mariage à tout bout de champs, j’ai aussi quelques madeleines de Proust : cadeau rosiers plantés dans le jardin, les musiques, etc. ça me renvoie systématiquement à ce beau jour !

        • En fait, on ne pensait pas faire de liste de cadeaux puisqu’on a fait une urne non obligatoire. Comme certains ont insisté, on a fait une liste de plantes ! On adorait l’idée de cultiver des rosiers de notre mariage…
          D’ailleurs, j’ai fait quelques boutures au cas où… 🙂

          • j’adore l’idée ! (pas réalisable pour tout le monde mais quand on aime les fleurs, qu’on a un jardin et la main verte, c’est top !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *