Mon mariage enneigé : notre livre d’or – cagnotte

Alors que beaucoup de futurs mariés se demandent combien ils vont recevoir dans leur cagnotte, notre problème à nous était l’inverse : comment faire pour ne pas recevoir de cadeaux ou d’argent ?

Oui, tu as bien lu.

Nous ne voulons pas de cadeaux.

1. La principale raison, à ce choix, est que nos familles viennent de loin et nous savons que rien que le déplacement va leur occasionner de gros frais. Leur simple présence suffit à notre bonheur et nous trouvions ça indécent de leur « réclamer » un cadeau en prime. Oui, vois-tu pour moi dès qu’il y a une boite pour les chèques ou une liste de mariage, j’ai l’impression que c’est un passage obligé pour nos portefeuilles et, par conséquent, si je n’ai plus le choix ça n’entre plus dans la catégorie « cadeau »…

2. Comme je n’ai cessé de le répéter dans mes chroniques, nous avons une devise : nous nous marions, nous assumons. Surtout que, dans notre cas présent, nous gagnons tous les deux bien notre vie et, oui, nous ne sommes pas dans le besoin. Recevoir des chèques pour les placer sur nos comptes bancaires ? Autant qu’ils restent chez leurs propriétaires qui en auront peut-être plus l’utilité. C’est ma vision et je l’assume, mais ça me dérange vraiment que des proches au chômage nous fasse un chèque alors qu’ils ont des difficultés à boucler les fins de mois.

3. Nous ne voulions pas que nos familles se sentent obligées de nous offrir un cadeau parce qu’elles n’ont pas participé aux préparatifs.

4. J’ai un problème personnel avec les cadeaux en général : je me sens redevable. C’est vrai, je suis quelqu’un d’assez égoïste et je n’aime pas cette sensation (purement dans ma tête) que, tôt ou tard, on vienne me demander quelque chose en retour. Un peu à l’image de certains parents qui paient le mariage de leurs enfants et qui ensuite leur font du chantage pour inviter tel ou tel oncle.

Donc, dès l’annonce de notre mariage, à chaque fois que la question « Alors liste ou cagnotte ? » nous était posée nous répondions en cœur « rien du tout », pensant naïvement que ça suffirait à convaincre nos proches.

Mais non ! Les bougres, c’est qu’ils insistaient en plus ! Il me semblait de plus en plus évident que nous ne pourrions pas y échapper… nous devions trouver une parade…

Trouver une autre solution ?

Alors, durant des mois, j’ai échafaudé des plans :

  • emmener notre lapin et le laisser en liberté dans la salle. Avec le manque de lumière et l’alcool, il serait fort probable que les chèques tombent par terre et fassent le bonheur de notre Fripouille.
  • demander aux invités de choisir une association caritative à laquelle ils destinent leur chèque
  • ou, en dernier recours, ne pas encaisser les chèques…

Mais rien ne nous satisfaisait réellement car, quand même, nous ne souhaitions pas nous fâcher avec nos familles.

Il fallait nous résigner : nos familles tenaient à nous offrir un petit quelque chose malgré toutes nos tentatives de dissuasion.

À un mois du mariage, il me restait très peu de temps pour trouver une façon originale de récupérer les chèques. Parce que bon, même si ça me dérangeait, je ne me voyais pas ranger les billets dans mon bustier…

N’ayant pas non plus prévu de livre d’or, je me suis dit que ce serait bien si j’arrivais à combiner les deux.

J’ai d’abord pensé à un arbre à message. Le principe est simple : il faut un arbre, avec des enveloppes vides accrochées aux branches et des papiers blancs. Les invités peuvent ainsi écrire un petit mot sur les papiers et les mettre dans les enveloppes. Ça leur laisse aussi la possibilité d’ajouter un chèque.

Cette idée aussi séduisante soit-elle n’était pas très pratique car elle nécessitait d’avoir un arbre dans la salle ! Elle n’était pas très sûre non plus car les enveloppes ont un risque de tomber, voire de se perdre ou d’être volées.

Puis, je me suis souvenue que j’avais prévu un Polaroïd pour nous occuper pendant le repas. Je n’avais pas vraiment réfléchi à un endroit pour ranger les photos… et là j’ai eu un déclic ! J’allais prévoir une boite dans laquelle les gens pourront déposer les photos et des petits mots (et accessoirement des chèques si l’envie leur prenait…).

En un mois, j’ai donc confectionné une jolie boite, simple, aux couleurs de notre mariage.

Tadam !!!

Mme Snow cagnotte

Oui, je sais, tu te dis sûrement tout ça pour ça… une bonne vieille cagnotte quoi. Oui, mais non (ça c’est de l’argument). Oui, ça a l’apparence d’une cagnotte mais, non, car son rôle premier n’était pas de collecter les chèques mais les photos et les petits mots et, pour moi, ça fait une grosse différence !

Toi aussi, tu ne veux pas de cadeaux ? Tu as trouvé une parade pour justifier la cagnotte ? Tu vas faire une cagnotte livre d’or ? Raconte-moi !

J'ai épousé Mr Snow en février 2014 juste entourés de nos familles proches. Avec pour thème 'Féerie sous la neige', un dress code et un après midi passé dans un train, on peut dire que notre mariage était à notre image: original!

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Sucrée
    Répondre
    24 juillet 2014

    En ce qui me concerne, j’aime faire des cadeaux. J’adore même, en fait ! et ça me paraît normal d’offrir un petit quelque chose quand on m’invite (à un mariage, à une soirée, à un anniversaire…).
    Du coup, même quand j’étais fauchée comme les blés durant mes études, je me suis toujours arrangée pour offrir un petit quelque chose : mon parrain de confirmation et son épouse ont, par exemple, reçu une boite décorée par mes soins, contenant une recette de chocolat chaud, deux jolies tasses, un paquet de très bons biscuits et un plaid!
    Aujourd’hui, je gagne ma vie donc je donne un chèque ou je participe à la liste, mais je continue à ajouter un petit quelque chose à côté, fait maison.
    J’aurais été bien peinée à ton mariage si, en tant qu’invitée, j’aurais dû venir les mains vides ! Ce n’est pas seulement une tradition, ou un « passage obligé » comme tu dis, c’est avant tout pour les invités, une façon de vous remercier, et de vous dire à quel point ils vous apprécient ! Aussi petit que puisse être le cadeau, il est une marque d’affection pour les mariés, à mes yeux.

  • Avatar
    Véronique
    Répondre
    24 juillet 2014

    Bravo ! Tu as trouvé une solution qui satisfait tout le monde je trouve : ceux qui ne laissent rien ne sont pas gênés puisque c’est une boite pour les photos polaroïds, et ceux qui tiennent à laisser quelque chose peuvent aussi le faire. De notre côté, on se disait qu’on ne mettrait pas d’urne : on est bien conscients que pour les personnes qui viennent de loin, c’est déjà beaucoup de frais (trajet et hôtel ou location d’un chalet du camping où avait lieu la fête pour nous). Et après tout, c’est nous qui avons décidé de faire une grande fête, personne ne nous y obligeait ! Sans compter que nos parents nous ont bien aidé.Mais tout le monde nous posait la question « liste ou urne » et… personne ne comprenait quand on disait « mais rien » ; du coup on a mis une urne. Mais j’ai pris le soin de dire à chaque fois que l’on me reposait la question (« alors finalement, urne ou liste ? ») que c’était vraiment très gentil de vouloir donner quelque chose, que par les temps qui courent personne ne roule sur l’or, que chacun donnerait ce qu’il peut. Nous avons fait des cartes de remerciements : même si du coup on rajoute à la main un remerciement pour l’argent donné, c’est d’abord pour remercier les personnes d’être venues, d’avoir adhéré à notre façon un peu particulière de célébrer notre mariage ! Encore bravo pour ton idée de « boite à photos-urne » !

  • Avatar
    Mademoiselle Sucrée
    Répondre
    24 juillet 2014

    La vie n’est elle pas un éternel recommencement?
    (OK je sors)
    Non mais oui, c’est vrai, c’est un cercle sans fin mais un cercle vertueux pour une fois !
    Et pis oh, zut, flûte, c’est quand même bien agréable de recevoir des cadeaux parce qu’on est aimé tout simplement, non?
    Alors voilà, plein de preuves d’amour dans une boite !!! 🙂

  • Avatar
    Béré
    Répondre
    24 juillet 2014

    C’est un point de vue très respectable !
    Moi, je n’ai rien contre l’urne mais par chez moi c’est la jarretière dont je ne supportais pas la mission : déjà dévoiler la gambette ça me disait moyen… en plus obliger les gens à filer du fric pour ça, alors qu’ils sont déjà vénus, vêtus et sans doute défait d’une petite participation dans l’urne !
    Nous avons trouvé un compromis avec mon mari.
    Nous avons demandé à mes demoiselles d’honneur d’organiser une tombola pour la jarretière car nous trouvions l’animation sympa (et libre aux personnes qui le souhaitaient d’acheter autant de tickets pour augmenter leurs chances d’avoir la jarretière !).
    et nous avons annoncé que nous ferions un don à des associations caritatives avec les bénéfices.
    Personne n’était obligé d’acheter un ticket s’il ne le souhaitait pas, mais comme le prix était modique et l’action généreuse, le principe a bien plu !
    On a quand même pu verser 150 euros à deux associations !

  • Avatar
    Marimari
    Répondre
    24 juillet 2014

    Oh là là, j’aurais pu l’écrire cet article… Idem je ne voulais rien faire et pour les même raisons !
    J’ai retenu quasimenet le meme principe. Une valise customisée qui me servira plus tard à rassembler tous les souvenirs liés à notre mariage (cartes de félicitations, quelques déco, le bouquet origami de notre fille etc). Présentée ouverte je lui donne le rôle de valise à messages avec enveloppes et petites cartes vierges et seulement une moitiée sera sous forme d’urne pour la « sécurité ». Au début, je voulais que les invités qui souhaitent faire un geste glissent simplement le chèque dans l’enveloppe et les posent dans la valise en vrac mais avec les enfants, les mauvaises blagues le vent ou autre, je préfère être prudente.

  • Avatar
    mademoiselle enretard
    Répondre
    24 juillet 2014

    je comprend cette sensation de se sentir redevable ^^ , pour ma part je ne l’ai absolument pas car je raisonne comme suit : on offre par amour point! je ne fais jamais de cadeau ( ou rendre service de sa propre initiative c’est pareil ) en esperant un retour du coup j’estime que c’est pareil dans l’autre sens… meme si malheureusement beaucoup ne raisonne pas comme cela et fonctionne au donnant/donnant…
    mais c’est une excellente idée cette urne/petit mots ca montre a quel point un message est tout aussi important qu’un chèque 🙂

  • Avatar
    Mademoiselle Mo
    Répondre
    24 juillet 2014

    Je suis de l’avis de Mlle Sucrée. Ramener quelque chose quand on est invité fait partie de la politesse. Ne serait-ce qu’une bouteille de Coca pour un dîner chez des amis. Je ne le fais pas dans l’attente de quelque chose en retour mais pour faire plaisir.
    Je comprend cependant ton point de vue même si je ne le partage pas du tout.

  • Avatar
    Mademoiselle Ebichu
    Répondre
    24 juillet 2014

    Nous le problème se pose concernant les cadeaux physiques (tel que la vaisselle et des trucs comme ça). En effet, le problème du voyage du retour vers le Canada se pose, on ne va pas tout ramener dans nos valises… Du coup on a pas de problème concernant l’urne, parce que dans notre situation nous sommes les deux qui dépenserons le plus pour venir à notre propre mariage, donc un petit coup de pouce ne sera pas négligeable. Mais je peux comprendre que l’on ne veuille pas forcer, personnellement j’adore faire des cadeaux et en recevoir 🙂

  • Avatar
    Dine
    Répondre
    24 juillet 2014

    Aaaah te revoilà Mme Snow !!
    Encore une super chronique !
    C’est vrai que quand les gens apprennent que tu vas te marier, beaucoup te demandent s’il y a une liste ou une « boîte ». Mon mari et moi, nous vivons ensemble depuis 4 ans déjà, nous avons donc à peu près tout ce dont nous avons besoin (de nos jours, je pense que les listes de mariage classiques sont bien moins courantes). Nous avons donc choisi de laisser nos proches et invités mettre ce qu’ils veulent et peuvent dans une « urne » décorée par une amie (une jolie boîte à chapeau que j’ai trouvé sur internet et qu’elle nous a customisé dans les couleurs de notre mariage).
    Mais il nous tenait à cœur que les gens sachent à quoi servirait leur générosité. Étant donné que nous n’avons pas encore eu l’occasion de partir en vacances où que ce soit Chéri et moi, nous avons choisi de nous offrir un beau voyage de rêve… aux Seychelles !
    Nous nous envolerons donc en octobre prochain pour Mahé, La Digue et Praslin !

  • Avatar
    Melle stresse
    Répondre
    25 juillet 2014

    J’ai trouvé très intéressant d’avoir ton point vu plutôt à contre courant. Ca ma permis de réfléchir à la question. Moi c’est le gâchis de page du livre d’or que je voulais éviter, d’où l’idée de boîte livre d’or / urne. Grâce à toi, je pense que la double utilisation de la boite devrais décomplexée se qui ne souhaite rien donner. Car je pence comme toi un cadeau doit être fait pace que l’on en à envie.
    Dernière utilisation de l’urne sera de ranger les souvenirs du mariage.
    PS: je pense complèter le tous par des cartons pré-remplis pour les invités en mal d’inspiration (pour les message). Merci à la miss qui à donné l’idée (désolé me souviens plus qui)

  • Avatar
    Mademoiselle Zola
    Répondre
    25 juillet 2014

    Je comprends ton point de vue qui est très bien expliqué. Néanmoins ça me parait difficile de faire comprendre aux gens qu’ils ne doivent pas apporter de cadeaux. Et puis, je trouve que c’est la moindre des choses, un mariage ça a un coût non négligeable pour les mariés, ça tout le monde le sait. Après, c’est sûr que les invités doivent payer le déplacement, le logement etc…mais il ne doit pas s’agir d’une corvée pour eux, sinon ils n’ont qu’à pas venir après tout.
    En fait, je me dis que si on ne fait pas de cadeau pour un mariage, on en fait à quelle occasion alors ??? C’est quand même censé être le « plus beau jour » de la vie du couple, ou l’un des plus beaux, et ça représente tellement de choses un mariage, que ne pas faire de cadeaux aux jeunes mariés me semblerait vraiment déplacé.

  • Avatar
    lilou
    Répondre
    1 avril 2016

    je trouve cette idée géniale ! bravo …….. je suis un peu comme ça …….. on se sent redevable mais au fond c’est le geste qui compte et le geste ce n’est pas forcément de l’argent mais de petits mots sympas que vous pourrez garder !!

  • Avatar
    Bk
    Répondre
    9 mai 2016

    Le cadeau de mariage j y faisais pas du tout attention, je m’en foutais carement.
    Mais quand meme a chaque mariage ou j’etais invité, je prévoyais toujours un billet au moins pour couvrir les frais de Mr et Mme, un billet de 100€ ca passe trés bien, et eventuellement un petit extra quand les mariés sont trés proches.
    Mais voila, arrive le jour de mon mariage.
    C’était à l’etranger car les parents de ma femme habitent à l’etranger, et ca ajoute n peu d’exotisme à la fete.
    Arrive donc la date de mariage, les proches ayant fait le deplacement ont eu des frais d’avion.
    Les locaux, pays du tiers monde n’ont pas offerts de grands cadeau… que des porcelaines ou de la vaiselle, à l’exception de quelques poteries traditionnel, tout est a fini dans le placard de la belle mere.
    Pas de cadeaux, pas d’enveloppes…decevant quand meme, meme si on n’a fait ni liste de mariage, ni cagnotte, ni boite à message…
    Oui on s’assume completement,gagnant bien ma vie, j’ai financé le mariage sans l’aide de personne, mais une petite carte ou petit cadeau ou petit billet en devise locale m’aurait fait plaisir. Aujourd’hui encore je glisse toujours un petit billet avec un petit mot de feliciations…et nous ressentons un etrange sentiemnent quand on y pense.

Poster une réponse