L’épisode des livres d’or

Aujourd’hui, je te propose de te montrer l’élaboration de nos livres d’or. Après les faire-part maison, nous les avons fait aussi nous-mêmes (enfin, nous, c’est surtout moi sur ce coup-là, chacun son tour).

Alors évidemment, ils sont loin d’être parfaits, mais nous ne voulions (enfin moi toujours) pas de livre d’or traditionnel, puisque nous faisons partis (tous les deux cette fois-ci) des gens qui après de longues réflexions, écrivent finalement : “félicitations, tous nos vœux de bonheur à tous les deux.”

Nous n’avions donc pas dans l’idée que nos invités fassent de même. Nous espérions quelque chose de plus original. Attention, je n’ai rien contre cela et ça fait toujours plaisir d’avoir des félicitations classiques, ce n’est juste pas notre truc.

Mais vous voulez quoi ?

Donc allons-y : dès le début de nos préparatifs (et même avant avouons-le), j’ai crée un tableau Pinterest spécialement pour le livre d’or (parmi la multitude de tableaux créés consacrés au mariage). En fait, le tableau n’a pas bougé en un an, et il contient toujours les mêmes épingles qu’au départ.

Livre d'or DIY

Crédits photo : Capture d'écran Pinterest

Je suis tombé sur l’idée trouvée à la fois sur Mademoiselle Dentelle et sur Un Beau Jour, et j’ai décidé de l’adopter.

Madame Mymakao, à qui j’ai chipé l’idée, m’a confirmé que cette idée avait bien fonctionné, j’ai donc acté que ce serait ceci.

Il s’agit donc principalement d’avoir plusieurs livres d’or, avec sur chacun une question posée, à laquelle les invités doivent répondre. Moi, je trouverai ça trop fun à avoir à un mariage (une chance tu me diras, sinon quelle idée de se lancer là-dedans). J’aime aussi beaucoup les arbres à empreintes, mais ça manque d’un petit mot, et celui fait pour le baptême de notre fille attend toujours d’être accroché.

Il a donc fallu débattre du nombre de carnets et livrets que nous voulions, entre 3 (pour Monsieur For It) et 5 (pour moi), ce sera donc 4 livres d’or.

Reste à savoir ce qu’on met dedans : quelles phrases et questions nous sélectionnons ?

Les phrases pleines d’amour tendre, ce n’est pas notre genre, on est plus du genre à faire des blagues pourries et à s’envoyer des vannes l’un à l’autre qu’à se dire des mots doux. Cette phase a pris un peu de temps, il faut choisir les mots exacts et ne pas faire des tournures de phrase trop lourdes, ce qui peut être difficile pour moi.

Nous sommes donc arrivés à nos 4 gagnantes :

  • “Quel voyage nous conseilles-tu pour nos futurs anniversaires de mariage ?”
  • “Raconte-nous une anecdote, un moment, un petit bonheur qui nous aurait échappé aujourd’hui” (celui-là, c’est le mot doux qui est passé quand même et surtout, j’espère qu’il va bien fonctionner parce qu’il semblerait qu’on rate pleins de choses en tant que mariés alors je veux connaître les détails cachés)
  • “Un livre, un bd, un film, une série qui nous rendra la vie plus belle, explique-nous pourquoi ” (on ne se refait pas, toujours à la recherche de nouveautés à regarder et lire)
  • et enfin la classique “Quel est le meilleur conseil que tu pourrais nous donner ?”

Voilà, on a l’idée et les questions, il ne reste plus qu’à mettre tout ça en pratique et à créer les carnets.

La mise en oeuvre

J’ai donc coupé des feuilles de toutes sortes qui traînaient par chez nous (recyclage bonjour), au format A5, parce que j’adore le format A5. Le format A5, c’est tout juste bien pour tout faire (sauf pour les livrets de messe, mais c’est une opinion personnelle et nous y reviendrons) le tout dans les couleurs du mariage et ensuite relier tout ça.

Livre d'or DIY

Crédits photo : Photo personnelle

Déjà comme ça, je trouve ça trop joli

Pour la reliure, j’ai un autre tableau Pinterest qui attendait sagement depuis de long mois, voire même quelques années, que je m’occupe de lui. J’avais repéré les reliures japonaises, et je trouve ça trop joli, donc c’était évident que j’allais faire avec cette technique.

Livre d'or DIY

Crédits photo : Capture d'écran Pinterest

J’ai suivi les instructions de Nem mais tu peux en trouver un peu partout. Les siennes ont l’avantage d’être claires et faciles.

J’ai donc sorti les outils et je me suis attelée à la tâche.

Les outils et ustensiles dont tu as besoin :

  • un marteau
  • une pointe
  • une épaisseur de bois
  • une aiguille
  • du fil traditionnel de la couleur de ton choix
  • le patron
  • une règle
  • une calculette (si tu n’es pas bien douée en calcul comme moi)
  • du papier de brouillon pour t’entraîner auparavant
  • une grosse pince papier

Commence par calculer où il faudra que tu fasses les trous. Pour ma part, j’ai pris un format A5 paysage, donc, il a fallu que je fasse mes marques avec la pointe à 1.875 cm des extérieurs et ensuite à 3,75 cm chacune. Je te laisse de nouveau regarder le schéma chez Nem qui est le plus aisé que j’ai trouvé jusqu’à maintenant.

Ensuite, place ta règle (je ne saurais que trop te conseiller d’investir dans une règle métallique qui te permettra d’être plus stable pour ce livre d’or) à la distance à laquelle tu souhaites faire ta reliure et fais tes marques aux bons endroits (oui, c’est mieux) avec ta pointe.

Munies-toi maintenant de ta pince pour faire tenir toutes tes feuilles ensemble.

Livre d'or DIY

Crédits photo : Photo personnelle

C’est parti pour les trous du troisième carnet

Tu peux à ce stade faire tes trous avec ton marteau, en utilisant ton socle pour éviter de trouer ta table. N’oublies pas d’enlever ta feuille guide après ça.

La reliure

Maintenant, voilà la partie la plus marrante, il s’agit de faire la reliure proprement dite (et proprement aussi).

Pour ce faire, il te faut commencer par le troisième trou en partant du haut. Il te faut choisir une des pages (l’avantage d’avoir des feuilles de couleur et de type différent, tu pourra la retrouver facilement à la fin). Il faut commencer à insérer ton aiguille et ton fil au niveau de la feuille choisie vers l’extérieur. Laisse un bout de fil pour la fin, afin de pouvoir faire le nœud facilement.

Ensuite, il faut suivre l’ordre de la reliure, le principe étant de passer partout mais une seule fois par trait et 3 fois par trou environ. Tu devras finir par le trou de départ, pour pouvoir faire le nœud final.

Tu mets donc ton fil dans ton aiguille et c’est parti.

Tu commences par le troisième trou en partant du haut (oui, je me répète mais comme je digresse, il faut bien).

  • Tu arrives sur le dessus,
  • tu pars vers le troisième trou, dans lequel tu vas
  • tu peux ensuite partir vers le dernier, celui du haut si tu as bien suivi
  • et là tu t’amuses à faire les extérieurs l’extérieur haut et la tranche, le tout en revenant dans le trou du haut
  • ensuite tu redescends et tu fais la tranche du deuxième trou
  • puis tu arrives au troisième et là, tu as le choix la tranche ou tu pars directement vers le trou du bas
  • tu fais l’extérieur et la tranche du trou du bas et tu remontes vers le troisième trou
  • Normalement tu as fait tous les traits de la reliure basique et tu peux repasser ton fil là où se trouve le brin de fil du début.
  • Tu peux à ce stade faire le nœud final, que tu peux repousser pour le cacher, mais normalement il se cache tout seul.

J’espère que ces explications sont claires, en tous les cas, je t’invite de nouveau à tester sur du brouillon avant, comme ça tu pourra comprendre le système. Saches également que les tranches peuvent se faire quand tu le souhaites, soit à l’aller ou au retour. C’est ce que j’ai compris au bout du troisième carnet alors je préfères te le dire maintenant.

Une bonne heure pour moi à été nécessaire pour arriver au résultat suivant :

Livre d'or DIY

Crédits photo : Photo personnelle

Et voilà ! Je n’en suis pas peu fière quand même

À faire ou pas

Voilà les conseils que je peux te donner pour ne pas t’embêter comme j’ai pu l’être :

Utilise du fil à coudre traditionnel (et pas de cordon ou fil plus épais qui peut te casser pas moins de 4 aiguilles). Évite aussi la laine (même si elle est en photo un peu plus haut), même chose, ça ne passe pas facilement, ou alors il faut faire des trous plus gros et là, adieu finesse.

Entraîne-toi sur des feuilles de brouillon avant (c’est beaucoup plus facile ensuite et tu ne gâchera pas tes jolies feuilles toutes bien coupées).

Fais les trous sur un socle en bois avec un marteau et une pointe (c’est plus simple qu’avec une épingle et plus rapide je te l’avoue sans peine).

Tu peux aussi aller voir des vidéos pour comprendre le système, une image vaut mille mots, et une vidéo n’en parlons pas.

Et alors, ça a fonctionné ?

On peut dire que dans l’ensemble ça a fonctionné.

Tout le monde n’a pas rempli tous les carnets mais nous avons eu quelques perles et bonnes idées et blagues. Il reste encore de la place dedans et je me dis que nous avons oublié de faire un rappel pour que les gens aillent noter leurs réponses, donc ça reste une demie réussite, mais c’est bien rigolo à relire. Dans tous les cas, je le referai sans aucune hésitation.

Et toi, tu es pour un livre d’or traditionnel ou tu t’embêtes à chercher une idée originale ? Tu aimes les petits mots des invités ?



4 commentaires sur “L’épisode des livres d’or”

  • C’est une belle idée! Moi j avais fait un calendrier personnalisé avec nos photos et les gens ont écrit leurs petits mots à la date de leur anniversaire. Ainsi on ne rate plus d anniversaire !

    • J’adore l’idée. Je viens de la voir à un anniversaire, et j’envisage de la piquer pour un anniversaire aussi, c’est une superbe occasion de laisser un mot pour chaque année à la personne qui reçoit le calendrier.

  • J’adore l’idée ! Ça doit encourager les invités à laisser des messages personnalisés, qui changent en effet des classiques “félicitations” …
    Bravo pour la réalisation !!

    • Oui, c’était pour changer et ça a assez bien marché pour les messages originaux. On a eu pas mal de Game of throne, tout le monde savait qu’on n’avait pas encore vu (mais maintenant c’est bon, on n’est quasiment à jour). QUoi qu’il en soit, on a eu pleins d’idées de lieux à visiter et de livres, séries, films à voir et découvrir.

Partager un commentaire...