Mon lumineux mariage d’été entre passion et émotion : la veille

Je t’ai fait dans mes dernières chroniques le bilan des dernières semaines avant le mariage et nous sommes déjà à la veille du grand jour.

Petite visite éclair au domaine

La journée commence tranquillement par un petit-déjeuner puis un déjeuner en famille avec mes parents. Pendant que Maman Do et moi finissons de nous préparer, M. Gatsby et Paddy terminent de charger nos affaires dans la voiture et nous prenons bientôt la route. Paddy est au volant, la journée est belle et j’espère que nous aurons la même météo demain ! Après un début juin très maussade (il a plu beaucoup et longtemps !), nous sommes ravis de voir que la météo semble être de notre côté depuis plusieurs jours.

Comme les fois précédentes, nous mettons moins d’une heure pour arriver au Clos de l’Orangerie (note de la Piment : retiens bien cette phrase, elle aura son importance un peu plus tard…) et déchargeons rapidement la voiture. Nous sommes accueillis par Christine qui est en charge de notre événement. Nous faisons un point avec elle sur le planning de la journée, l’arrivée des différents prestataires et vérifions ensemble qu’elle a bien toutes les coordonnées indispensables. Nous précisons également l’organisation du petit-déjeuner pour le samedi : il aura lieu dans le jardin – si la météo le permet mais ça devrait aller – à partir de 9 heures et nous devrons libérer les chambres à midi. Cela me semble un peu tôt pour avoir le temps de profiter de nos invités mais après tout, nous avons choisi un petit-déjeuner. C’est le jeu…

Elle nous laisse ensuite à nos préparatifs pour accueillir un jeune couple de futurs mariés en visite. M. Gatsby et moi repensons amusés à notre propre découverte du domaine. C’est qu’il a bien changé depuis ! Dans le jardin d’ailleurs, nous nous apercevons que la jolie tonnelle en fer a été déplacée et se trouve maintenant pile à l’endroit où nous avions prévu de placer notre arche pour la cérémonie d’engagement. Surprise ! Je consulte M. Gatsby : ce serait parfait ! Je pose la question à Christine qui nous confirme qu’elle a été déplacée récemment – lorsque les beaux jours sont revenus – et qu’on peut la garder à son emplacement ou la bouger selon notre préférence. J’appelle Pauline, notre décoratrice, et lui explique rapidement le changement. Elle est aussi enthousiaste que nous ! Aucun souci, elle réutilisera les rubans qu’elle avait prévu pour décorer notre arche et remplacera celle-ci par la tonnelle sous laquelle nous serons placés pour la cérémonie. Je suis ravie !

Derniers préparatifs la veille du mariage

Crédits photo : Le Clos de l'Orangerie

Prise dans nos préparatifs j’en ai même oublié de te faire des photos mais voici la jolie tonnelle prise quelques mois auparavant !

Nous terminons en collant les petites cartes préparées la veille pour la répartition des chambres et il est déjà temps de repartir. Nous avons passé deux petites heures au domaine et sommes parfaitement dans les temps. Le retour à la maison est aussi calme et court que l’aller.

Derniers préparatifs la veille du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Les invités n’auront plus qu’à se coucher après avoir bien dansé !

À demain M. Gatsby

À peine arrivés à la maison, M. Gatsby reçoit un appel de son témoin, M. Dim : il ne va pas tarder à prendre la route pour venir le récupérer. En effet, pour garder la surprise jusqu’au bout, nous avons décidé de passer cette nuit et de nous préparer séparément. Je reste donc à la maison avec ma famille, lui dormira et se préparera chez son frère entouré des siens. Pour sa dernière soirée de célibataire, sentant qu’il aurait sûrement besoin de se détendre, son frère lui a d’ailleurs organisé un moment bien agréable : quelques heures de détente au hammam avec M. Dim et le mari de Mima, son autre témoin. Une tradition à laquelle je consentirais bien volontiers moi aussi !

Je le laisse tranquillement terminer sa valise et m’assure au passage qu’il a bien pensé à sa tenue pour le lendemain et évidemment aux alliances… Deux têtes valent mieux qu’une ! Nous nous apercevons à ce moment-là que nous avons complètement oublié de donner à Christine la clé USB sur laquelle nous avons mis les musiques pour notre cérémonie. M. Gatsby se charge de la transmettre à notre décoratrice qui passera demain matin lui déposer mon bouquet avant de partir pour décorer le clos. Ouf ! Sauvés !

M. Dim arrive très vite et il est temps de se séparer pour mieux se retrouver. Je remarque amusée que mon homme semble bien fébrile au moment de partir. Une petite montée de stress ? Un gros câlin, un dernier bisou et les voilà partis.

Coucou Mme Laloute !

Une fois mon homme parti, j’accompagne Paddy pour rendre la voiture que nous avions louée pendant que Maman Do se met aux fourneaux pour préparer le dîner. Ma cousine – et demoiselle d’honneur – ne devrait pas tarder, elle dormira ce soir à la maison pour participer à mes préparatifs demain matin. Nous arrivons d’ailleurs presque en même temps à la maison et sa bonne humeur fait plaisir à voir !

Pendant que Maman Do termine, elle me montre les robes qu’elle a prévu de porter demain. Oui, tu as bien lu : LES robes… Il y en a 4 ! Je suis écroulée de rire et la taquine : “Dis donc! C’est moi la mariée !” ce à quoi elle répond toute penaude qu’elle s’est peut être un peu emballée… Mais il y a une chose que je ne t’ai pas dite en fait. À ce moment-là, Mme Laloute est enceinte de presque 6 mois et comme elle le dit, c’est la première fois depuis le début de sa grossesse qu’elle peut s’apprêter et sortir ses jolies robes des grandes occasions ! Alors loin de m’en offusquer, je suis ravie de la laisser profiter de l’occasion pour se sentir belle, je sais qu’elle en a besoin.

Dîner, valises bouclées et dodo !

Maman Do nous a fait ses spécialités alors nous nous régalons pendant le dîner. L’ambiance est détendue et joyeuse, c’est très agréable. Avant de me coucher, je vérifie une fois de plus que tout est prêt. Ma robe est sagement suspendue dans la chambre d’amis depuis plusieurs jours pour la défroisser. Mes bijoux et chaussures sont posés sur la commode à côté. Ma valise est prête et je n’ai oublié ni ma seconde tenue pour la soirée, ni ma robe pour le lendemain et surtout pas une seconde paire de chaussures confortables en plus de mes tongs préférées pour sauver mes petits orteils en fin de soirée.

Je défais et refais une fois de plus ma trousse de secours qui contient (en vrac) : du maquillage pour les retouches, quelques médicaments au cas où, un kit de couture d’urgence, mon accroche-traîne, du papier matifiant, des lingettes, des mouchoirs, un petit brumisateur et quelques bonbons pour les petits coups de fatigue qui pourraient survenir.

Je prends également le temps de préparer les enveloppes de règlement pour les derniers prestataires (décoratrice et coiffeuse) et les pose dans le panier de l’entrée comme je l’ai indiqué à mes témoins. Il y a quelques jours en effet, nos deux teams ont reçu un long mail détaillé qui leur indique les quelques tâches que nous leur avons confiées pour que nous puissions profiter de notre journée l’esprit libre. Je sais qu’ils gèreront tout cela parfaitement.

Mes dernières vérifications sont faites, il est 22 heures et je suis dans les temps : j’avais prévu de me mettre au lit avant 23 heures. J’ai juste le temps de m’accorder une longue douche bien chaude et de me glisser sous ma couette avec mon bouquin et une tisane pour me détendre. Je programme mon réveil pour le lendemain : pas de grasse matinée, debout à 7h30. Agata arrive à 10 heures et commencera par s’occuper de ma team pour terminer par moi, cela me laisse le temps d’émerger tranquillement.

Derniers préparatifs la veille du mariage

Crédits photo : StockSnap

Ma bride-to-be, je ne te le dirai jamais assez : la veille, on se dé-tend !

Mme Laloute se glisse à son tour sous la couette et pour une fois, nous ne nous attardons pas trop longtemps à discuter avant d’éteindre. Un dernier petit message à mon homme et je m’endors. Une longue et belle journée nous attend demain !

Et toi ? Comment s’est passé la veille de ton mariage ? Avais-tu beaucoup de choses à préparer ? Etais-tu stressée ? Viens me raconter !



2 commentaires sur “Mon lumineux mariage d’été entre passion et émotion : la veille”

Partager un commentaire...