Bienvenue à Mademoiselle Gezillig, future mariée d’août 2014 !

Je suis chroniqueuse chez Mademoiselle Dentelle !! Wouhouuuuu !!!!

Pardon, je respire… Faudrait pas que tu me prennes pour une folle dès le début ! Enfin, bon, de toute façon, quand je parle de notre mariage, on me prend généralement pour une folle… Mais je suppose que ça doit t’arriver aussi, non ?

Mais soyons un peu ordonnée.

Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quel état j’erre ?

Je suis Mademoiselle Gezillig. J’ai 25 ans. Je vais épouser Monsieur Gezellig, 26 ans, dit l’amoureux (ou “Mon namoureux nhollandais”, quand je suis prise d’un élan de kitchitude guimauvienne).

Mlle et M. Gezillig

L’amoureux est donc néerlandais. Et donc grand et presque blond et aux yeux bleus (on aime bien les clichés, par chez nous !). Il est aussi passionné de géographie, de foot anglais de base division, il a une mémoire improbable et il m’insupporte donc à apprendre les langues en deux temps trois mouvements.

Moi, je suis, française. J’enseigne le français aux étrangers (tout âge, tout type d’institution). J’adore mon métier.
Je suis dynamique et motivée.
Enfin, c’est ce que disent les gens quand ils sont gentils… J’en fais toujours un peu trop (genre avoir trois emplois et donc travailler 6 jours sur 7), je suis spécialiste des idées qui me paraissent géniales et qui tournent souvent en plans foireux. Mais c’est jamais grave, on s’en sort toujours avec des jolis souvenirs !

Nous habitons au pays des moulins, des tulipes et des canaux (s’il-te-plait, chasse les deux autres images moins glamour de ta tête, on est sur un blog de mariage !).

Nous nous sommes rencontrés en Angleterre. Nous avons donc l’habitude de nous parler en anglais. Même si l’amoureux, le chat et moi-même sommes plus ou moins trilingue au quotidien… (Oui, oui, le chat aussi, j’insiste !) Donc, nous allons vers : un mariage trilingue !

Ma famille et mes amis ne parlent pas vraiment anglais (et forcément, pas néerlandais). Nos invités néerlandais ne parlent pas français. Même pas peur !

Et pour que ce soit plus drôle, nous avons donc décidé d’avoir aussi un mariage participatif. (Comme j’ai lu les 1642 articles de Mademoiselle Dentelle, j’ai piqué certaines idées de Lila et de Madame Tango). Et, je te l’expliquerai bientôt, ce choix n’est pas dû à des raisons financières.

Que dire encore sur notre mariage…

Il sera en deux temps.

Un mariage civil aux Pays-Bas, un lundi matin, à 9h, jour de fête nationale française (mais ce n’est pas fait exprès). Avec dix personnes dans la salle. Puis, un cortège de vélos et un pique-nique barbecue au lac. Mais ce n’est pas parce que cette partie n’est pas importante pour nous… (j’en ai des choses à t’expliquer !)

Puis, un mariage religieux en Normandie, quelques semaines plus tard. Un peu plus traditionnel. Avec robe de princesse, pièce-montée et grand repas à la française. Sauf qu’il est prévu d’exploiter nos invités les jours d’avant, pour préparer tout cela ensemble…

Mlle Gezillig et M. Gezellig

Et donc, finalement, quel est mon état d’esprit à un peu plus de 200 jours de ces célébrations ?

Ça va très bien, merci ! Parce que dès le début, nous avons décidé que ce ne serait pas les plus beaux jours de notre vie. Nous militons pour un mariage imparfait. Promis, ça, ce sera mon prochain billet !

Alors oui aux paris un peu fous, non au stress.

Après tout un mariage trilingue, en deux temps, participatif, avec la grosse fête à 650 km de chez nous, c’est pas pire que de partir toute seule en Colombie sans parler espagnol (oui, j’ai fait ça), ou d’emménager avec son amoureux alors qu’on n’avait jamais passé plus de trois semaines dans le même pays avant (oui, on a aussi fait ça !)
Je suis une grande optimiste !

Enfin, tu te demandes sûrement : c’est quoi ce nom bizarre ? Gezillig ?

Gezellig est un adjectif que les néerlandais utilisent tout le temps.
Ça peut vouloir dire chaleureux, convivial, sympa… Exactement ce qu’on veut pour notre mariage !
Pour mon pseudo, j’ai changé le “e” en “i” parce que je ne suis pas très douée avec la prononciation et l’écriture du néerlandais ! Monsieur, lui, tient à garder une orthographe parfaite. C’est donc Monsieur GezEllig…

Prêts pour se marier à vélo

Allez, j’en ai déjà beaucoup dit, j’en garde pour les prochaines fois !

Toutes photos : D.R.

Toi aussi, on te prend parfois pour une folle quand tu parles de tes idées pour ton mariage ? Tu penses aussi à te passer de traiteur ? Tu fais ton mariage en deux temps ? Tu mets la convivialité au centre de tout ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



23 commentaires sur “Bienvenue à Mademoiselle Gezillig, future mariée d’août 2014 !”

  • Belle presentation qui vous ressemble beaucoup! Vous avez de très belles photos de couple 🙂
    Merci de l’explication de gezillig/gezellig, ça aussi c’est super bien choisi!
    J’ai hâte de lire la suite 😉

  • Un article très wahou 🙂 Présentation très complète, tellement complète que si, j’en ai appris, des choses, moi qui savais déjà presque tout ! Jolies photos. Je vois qu’il y a une thématique vélo et mains enlacées en ce moment sur Mlle Dentelle : comme je me souvenais de votre séance d’engagement, j’ai cru que c’était toi, hier, j’étais un peu surprise 😉

    • Dame Apollon au rendez-vous de la publication, j’aime 🙂
      Et je me suis faite la même réflexion pour le vélo, mais il semble qu’on est plus d’un point commun avec Mlle Sourire 🙂

    • franco tamoul, ça doit être vraiment sympa ! Un joli mélange de cultures, et trois mariages wahooo !
      Je parlerai du multilinguisme et multiculturalisme dans un prochain billet, je serai heureuse d’échanger à ce propos surtout avec des futurs mariés qui ont des cultures autres que européennes !

      • Civil, cérémonies hindoue puis catholique. Je suis en train de préparer un livret de messe mais version mariage hindou. Un sacré casse-tête, car il n’existe aucun ouvrage de référence en français, et le prêtre est loin d’être bilingue… Bref, j’y retourne ! 😉

        • Et tu parles hindou toi-même ?
          Le casse-tête des langues et des traductions est une sacrée sujet, mais c’est aussi une énorme richesse 🙂 Je trouve ça tellement symbolique et beau de pouvoir mélanger les cultures et les langues pour vraiment faire un mariage à votre image

  • Bien, bien. J’ai hâte de lire pourquoi ta journée de mariage peut être imparfaite (car je suis d’accord avec ça, pour moi ce n’est qu’une étape, importante, mais pour laquelle je ne me prends pas trop la tête). La question du trilinguisme m’intéresse aussi même si je ne suis pas autant concernée (deux langues seulement ^^)

    • ça arrive bientôt pour le pourquoi du mariage imparfait, c’est un des articles qui me tient à cœur…
      Pour le multilingue, faudra attendre un peu plus mais je risque d’en parler dans pas mal de chroniques mais je trouve que c’est hyper enrichissant même si c’est un défi 🙂
      Et c’est quoi tes langues Marie ?

  • J’ai hâte de suivre tes chroniques Mlle Gezillig !
    J’ai déménagé il y a 2 ans et demi om samen met mijn vriend te wonen :-), non pas aux Pays-Bas, mais dans mon propre pays la Belgique. L’avantage c’est que nos familles et amis connaissent au moins un minimum l’autre langue, voire se débrouillent très bien pour certains.
    J’ai ré-appris le néerlandais, mais on parle toujours l’anglais à la maison. On a aussi un chat qui doit être un peu trilingue. 😉

    • Pimprenelle, je comprends très bien, même si la plupart des gens me demandent “mais il parle le français, tu parles le néerlandais, mais pourquoi vous parlez anglais ???”
      Bon, le problème, c’est quand on développe sa propre langue “hey darlingje, today I overstaped in Utrecht” ou “can you give me la cocotte en fonte?”
      Mais on le vit plutôt bien ! Et toi ?

      • Tout pareil ! L’anglais était notre langue commune à la base; il n’osait pas parler français, moi j’avais oublié tout mon néerlandais. Maintenant c’est une question de “mauvaise habitude” de continuer en anglais, bien que comme vous on incorpore des mots de français et de flamand dans nos conversations !

      • PS: quand je suis fatiguée, je remplace même les mots que je ne trouve pas en français par du néerlandais. ça donne à peu près “je vais demander le rekening” alors que je parlais à mes collègues (francophones) 😛

  • tu m’a l’air complétement barge.. mais en habitant chez les flahutes.. comme dit mon cher et tendre.. c’est surement normal
    hate de lire la suite

    • barge oui.
      Chez les flahutes, non, chez les bataves 😛
      (Et “fle” de “fle and rabbits” ça a à voir avec le français langue étrangère ?)

  • Hey bah vous devez pas vous ennuyer chez vous!
    Nous on a aussi des cultures différentes mais bon mon chéri est belge francophone alors ça ne diffère pas trop!

    • L’ennui, on connait pas non 😉
      (et merci Stella d’avoir commenté cet article, ça m’a permis de penser à le relire plus d’un an et demi après son écriture !)

  • Je traînais un peu sur mademoiselle dentelle, quand je suis tombée sur ton article sur le lendemain de la fête! Et là, la découverte qui fait plaisir: un mariage trilingue avec un néerlandais aussi! Je m’explique: mon cher et tendre (néerlandais tu l’auras compris) et moi-même nous marions le 20 mai 2017 (M-3 presque). Alors pour le moment tout se passe bien au niveau des préparatifs mais ça reste rassurant (je suis une grande stressée) de voir un couple qui a fait ça avant! Hâte de lire toutes tes chroniques!
    PS: le petit côté fou, ça me parle aussi 😉
    A bientôt j’espère

    • ça me fait plaisir de savoir que le récit de mon mariage est encore lu 😉
      Tu te habites où du coup ? Et tu te maries où ?
      N’hésite pas si tu as des questions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *