Mademoiselle Moutarde et la dernière croisade – Partie 3

Je t’ai laissé la dernière fois alors que j’étais démoralisée, dégoûtée de mes essayages, prête à me marier en jogging (ou pas). Voici maintenant la suite et fin de cette lourde quête.

J’ai la chance d’être très bien entourée, entre mon Barbu, mes deux témoins la Brune et la Blonde, et ma Madre. Et tout le monde me recommande vivement de faire de nouveaux essayages.

Une 3ème boutique

Il y a peu de magasins de robe de mariée près de chez moi, mais je trouve quand même une boutique. Le propriétaire est couturier mais vend aussi des marques telles que Rembo Styling, Cymbeline ou Lambert Création, en regardant le site je craque sur une robe de Cymbeline Pour un Oui, le modèle Belle. Je décide donc d’y aller, avec ma Madre cette fois.

Ambiance : le patron, tout de suite très sympa, vient nous ouvrir la porte, nous sommes les seules clientes de cette petite boutique. Quand on rentre, on découvre de chaque côté de la pièce, deux immenses penderies avec les robes, même de loin on sent que les matières, c’est autre chose que dans la première boutique, c’est léger, fin, fluide, bref c’est beau, ça me plaît !

Il nous fait asseoir dans un grand canapé en cuir et, même rituel qu’ailleurs, je dois feuilleter les catalogues. Je lui parle de ce que je veux, de ce que je n’aime pas, du modèle que j’avais repéré.

Robe Belle de Cymbeline Pour un Oui    

Crédits photo : Cymbeline

Robe Belle de Cymbeline Pour un Oui

Le vendeur me regarde sous toutes les coutures. Et le verdict tombe : le modèle que j’aimais tant risque de ne pas m’aller, je n’avais pas vu mais il s’agit d’une robe ajustée jusqu’aux cuisses, mais hors de question pour moi de trop mouler mes hanches de jeune maman. Ça commence mal, mais il me la fait essayer malgré tout pour que je puisse me rendre compte par moi même que ça ne va pas.

Nous essayons plusieurs autres robes, le sentiment d’être déguisée, embarrassée, pas à ma place, je ne l’ai plus, mais pour autant je n’ai pas de coup de cœur, tu sais, celui qui te fait dire : « c’est celle là et pas une autre ! », ça, ce n’est apparemment pas pour moi.

Au final, je ressors avec deux robes qui me plaisent bien. La robe Fiesta de Rembo Styling, elle correspond exactement à ce que j’avais en tête, bohème, fluide, travaillée, mais très chère : 1790 euros. Oups.

Crédits photo : Rembo styling

[/ziofix-credit]

Version mannequin 

Robe Fiesta version Mademoiselle Moutarde !

Crédits photo : Photo personnelle

Robe Fiesta version Mademoiselle Moutarde !

Et la robe Petula de Marylise, qui s’éloigne de ce que j’imaginais, plus volumineuse que l’autre, avec moins de dentelle, moins bohème mais au prix de 1460 euros. Ma Madre a littéralement craqué sur celle-ci, il faut dire que contrairement à la photo qui ne rend pas grand chose, elle me met bien en valeur, et, on se dit tout, surtout au niveau des fesses !

Crédits photo : Marylise Bridal

Robe Petula de Marylise. Version mannequin 

Essayage Mlle Moutarde

Crédits photo : Photo personnelle

Petula version Mademoiselle Moutarde, s’il te plait ne regarde pas ma tête sur celle-ci !!

Oui, elles sont belles ces robes, je ressors soulagée, soulagée d’avoir trouvé des robes jolies, vraiment jolies, et d’avoir réussi à me projeter un peu aussi. Pour autant je ne peux pas me résoudre à mettre autant d’argent quand mon budget de départ était de 800 euros maximum. Ma Madre, qui ne m’imagine pas dans une autre robe, me propose de mettre la différence. C’est tentant. Lors du déjeuner, je remets les choses à plat : en effet, cette robe est très jolie, elle me va plutôt bien, mais c’est largement plus qu’un SMIC, c’est pour une journée, à côté de ça on rogne sur le repas et moi je viendrai avec une robe à ce prix là ? Ce n’est pas ma logique. Je laisse donc de côté cette boutique qui m’a réconciliée avec les robes de mariée.

Internet, mon amour

À  ce moment là, je décide de regarder encore un peu ce qui se fait sur la toile. Tous les sites y passent quand je repense à un site sympa, BHLDN.

Et là, mon cœur s’emballe, il y a tellement de jolies choses, j’ai envie de tout acheter ! Appel de ton banquier Mademoiselle Moutarde : c’est mort, tu vas devoir te LIMITER – argh, coup de poignard !

Eh oui, car on ne peut pas dire que ce soit des robes bon marché, certaines valent plus de 2 000 dollars, il ne s’agit pas de ces sites qui t’appâtent avec des photos superbes qui finalement n’auront rien en commun avec la robe que tu vas recevoir.

Je repère deux robes, Annabelle, une robe bustier (oui oui tu as bien lu!) mais a associer avec un petit top manches trois quart tout en dentelle, et la robe Fleur.

BHLDN - Robe Annabelle avec le top Marnie

Crédits photo : BHLDN

BHLDN – Robe Annabelle avec le top Marnie

 

BHLDN - Robe Fleur

Crédits photo : BHLDN

BHLDN – Robe Fleur

Il s’agit de robes de demoiselle d’honneur, elles ne sont donc pas si chères que ça. Bien sûr, j’hésite énormément. Je regarde les frais de livraisons : 255 dollars, what ??? (oui du coup je m’insurge en anglais) Bon, en y regardant de plus près, il s’agit en fait de 40 dollars et 215 de plus pour certains articles volumineux, ce qui n’est pas le cas des ces robes là, youhou ! Malgré tout, un retour me semble compliqué, ce serait pas mal d’argent de gaspillé en frais de port et douane.

J’hésite beaucoup, je prends des avis, je la regarde, et si la qualité n’était pas au rendez-vous ? Et si elle me grossissait encore plus ? Et si j’étais déçue en la recevant ? Gros point positif du site, dans les avis clients, on peut ajouter des photos, j’ai donc pu voir ces robes « en situation » portées par plein de mariées/demoiselle d’honneur de toutes les morphologies possibles, et honnêtement, je crois que ça m’a aidé à prendre ma décision, de la voir portée sur d’autres qu’un mannequin de 40 kilos poids de la robe inclus.

J’ai donc fait ce pari risqué, après un mois de réflexion. Je commande le 7 décembre et je suis le parcours de mon colis. Quelques jours plus tard il est notifié « arrivé en France », mais je n’ai toujours rien… Une semaine s’est écoulée et je commence à m’inquiéter de ne rien recevoir, quand un jour : ding dong, le facteur me livre ce colis tant attendu et m’annonce la surprise qui va avec : 100 euros de frais de douane. Ah. Bon j’aurais pu me renseigner avant, ça m’aurait évité de rester bouche bée devant le facteur. L’un dans l’autre, elle reste quand même assez peu chère.

Tu veux voir la robe que j’ai choisi ? Allez en exclu ma Bride, voici la robe Fleur, qui m’aura coûté après conversion et frais de port/douane inclus… roulements de tambour… 385 euros donc bien en dessous de ma limite de 800 euros !

Essayage robe de mariée Mlle Moutarde

Crédits photo : Photo personnelle

Désolée pour la qualité !


Conclusion

La quête a été compliquée je dois l’avouer, et je n’ai pas eu ce coup de cœur dont parlent certaines, pour moi, il s’agit d’une robe que j’aime bien, qui correspond à ce que j’avais en tête et qui a le mérite de rentrer dans mon budget. J’ai beaucoup douté après l’avoir achetée, et si je regrettais un jour de ne pas avoir acheté une “vraie” robe de mariée, une robe de créateur. Mais finalement est-ce qu’une robe de créateur à 1 800 euros ne m’aurait pas aussi donner des regrets ? Nul ne peut savoir, alors autant ne pas se poser la question !

Et puis, du fait du prix de la robe, j’ai pu aussi me faire plaisir sur les accessoires, alors : nooooon rien de rien, non je ne regrette rien !

Et toi, tu as fait ce pari risqué de commander ta robe sur internet ? Pari gagnant ? Ou bien tu as préféré choisir la sécurité d’une boutique ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Mademoiselle Moutarde et la dernière croisade – Partie 3”

  • Ne regrette rien, ta robe est magnifique et te va très bien ! En effet, il ne faut pas nécessairement une robe de créateur pour se sentir mariée, la mode est de plus en plus aux collections capsules de prêt à porter, souvent plus prêt de notre budget.

  • Ne regrette rien, ta robe est magnifique et te va très bien (du moins ce que l’on peut voir.sur la photo) !
    En effet, il ne faut pas nécessairement une robe de créateur pour se sentir mariée, la mode est de plus en plus aux collections capsules de prêt à porter.
    Elles ont également souvent l’avantage de respecter plus notre budget.

  • Whaoouu le bon plan, je la préfère aux autres robes des boutiques elle te va très bien et puis les gens ne sauront pas combien elle t’a coûté… bravo d’avoir sauté le pas je n’aurai pas pu personnellement!

    • C’était un pari risqué mais qui à payé ! Ceci dit je ne l’aurais pas fait avec n’importe quel site, en voyant le prix de certaines robes on se doute que c’est de la bonne qualité. Et ma robe le confirme ! 😉

  • Je la trouve très belle cette robe et j’ai moi aussi envisagé d’acheter une robe de cocktail ou de soirée ivoire avant de trouver mon élue! D’ailleurs j’ai pas mal bavé sur BHLDN aussi, ainsi que sur The Outnet 😉

  • Bon alors déjà de toutes les robes vues c’est vraiment celle qui te va le mieux et elle et vraiment canon (c’est mon avis biensur). Si ça peut te rassurer j’étais un peu comme toi : pas du tout envie de mettre un smic dans une robe. Ma robe de mariée était une robe courte gagnée sur le net (pas vraiment celle que j’aurais choisi si j’avais eu un budget 0 limites) mais du coup ça m’a permis une grande liberté sur les accessoires, tu peux aussi beaucoup jouer avec la coiffure le maquillage… Et si tu as encore un peu de budget tu peux même aller chez une couturière ajuster quelques détails pour qu’elle colle plus à ce que tu imagines 🙂 pour ma part je n’ai aucun regret, j’ai adoré porter ma robe, je m’y suis sentie tellement à l’aise (quand je vois les copines qui ont claqué 2 000€ et qui ont subis leurs robes : tissus lourd, volumineuse…) que je ne regrette RIEN 🙂

    • Merci!
      Je ne regrette pas ma robe, je l’ai faite ajuster et elle me va encore mieux maintenant. Et pour le prix ca me convient parfaitement !

  • Tu t’en fous de ce que pense les autres, si c’est celle qui te plait, alors fonces ! perso je me suis bien mariée en pantalon Zara 😉

  • J’ai moi aussi acheté une robe BHLDN pour mon mariage (la Juliette dress en rose pale) et je l’ai faite ensuite retouchée par une couturière (longueur, ajout d’épaisseur de jupon, voile assorti), je m’en suis sortie pour une robe à 600€ maximum et qui correspondait en tout point à ce que j’avais imaginé. Bien entendu j’aurai adoré une robe Reem Acra dans le même style mais ahem.. je n’avais pas vraiment plusieurs milliers d’euros à consacrer à la robe…

  • Tu es magnifique dans cette robe, elle est trop belle! C’est tout à fait le style de robe que j’aime (et que j’ai choisi hihihi).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *