Mon mariage multi-culturel en Andalousie : un dimanche soir dans une ambiance décontractée

Si tu te souviens, je t’avais laissée alors que M. Cariño et moi étions incapables de réfléchir et après avoir laissé la responsabilité du repas du soir à nos familles.

Notre retour de noces en Espagne, en mode relax

Crédits photo : Photo personnelle

Ayant déjà fait le dîner du mariage et le brunch à Pozos de la Nieve, nous souhaitions changer un peu d’environnement pour cette dernière soirée et nous avons trouvé l’endroit parfait avec un des gîtes que nous avions loués pour nos invités. La Escribana est une maison de vacances avec un jardin gigantesque et tout ce qu’il nous fallait pour terminer ce weekend en mode relax.

Notre retour de noces en Espagne, en mode relax

Crédits photo : Photo personnelle

Ce qui était prévu pour cette soirée :

  • Barbecue
  • Jeux d’extérieur : molky, ballon, pétanque, ping pong
  • Animations prévues par mon beau-frère, le mari de Mme Spontanée
Notre retour de noces en Espagne, en mode relax

Crédits photo : Photo personnelle

L’ambiance est assez bon enfant et les groupes se font et se défont au fur à mesure de la soirée.

J’en profite pour m’imprégner une dernière fois de cette ambiance chaleureuse et bienveillante et pour garder ces souvenirs en mémoire.

Notre retour de noces en Espagne, en mode relax

Crédits photo : Photo personnelle

Quelques cadeaux et un dernier rituel

Nous en profitons pour faire un dernier discours pour remercier (encore) nos invités de s’être déplacés mais aussi de nous avoir accompagnés pour ce moment important de notre vie. C’est aussi à ce moment-là qu’on nous offre quelques derniers petits cadeaux.

Notre retour de noces en Espagne, en mode relax

Crédits photo : Photo personnelle

Un album avec un mot de chaque invité (non signé) + des photos polaroids (prises la veille en cachette) de chaque couple. L’objectif étant pour nous de coller les photos en face des mots (si nous arrivons à deviner l’origine de chacun).

Nous recevons deux tabliers « Mr et Mrs » à utiliser chez nous. Entre nous, c’est surtout M. Cariño qui les utilisera étant donné que je suis vraiment nulle en cuisine.

Après ces petits cadeaux, nous avons le droit à un dernier rituel : planter un arbre.

Notre retour de noces en Espagne, en mode relax

Crédits photo : Photo personnelle

Point culture ON
Si tu ne l’as pas encore deviné, dans la religion zoroastrienne, les éléments sont très importants. La nature a donc un rôle prédominant dans beaucoup de fêtes. C’est ainsi que le nouvel an est en réalité le jour du Printemps (renouveau de la nature).
13 jours après le nouvel an, il est coutume de planter un arbre pour célébrer la fin de cette période de fête (et d’orgie culinaire bien-sûr).
Point culture OFF

Si tu te souviens bien, notre cérémonie d’engagement et tous les rituels associés étaient orientés autour des 4 éléments. C’est ainsi que nous finissons le mariage avec le dernier rituel associé à la TERRE.

En effet, on nous a offert un olivier (ou plutôt une branche) qu’il nous faut planter dans un pot avec de la terre venant de toutes les villes où nous avons vécu : Aix, Marseille, Paris, Madrid et Séville (car lieu de notre mariage).

Aujourd’hui, notre petit olivier est toujours dans notre salon (pas idéal) et nous l’avons baptisé Constantin, en rappel à la ville de notre mariage (Constantina).

Une dernière péripétie

À partir de 22 heures, je sens que tout le monde commence à piquer du nez. Nous rangeons tout et chacun se dirige vers ses appartements. Je commence à me préparer pour ma seconde nuit avec mon tout nouveau mari quand mon téléphone sonne.

Mon oncle m’appelle complètement paniqué pour me dire qu’ils sont enfermés hors de leur chambre. J’embarque une voiture et mon téléphone avec moi et je vais voir ce qu’il se passe.

Il s’avère qu’en finissant de ranger le jardin, ma tante a refermé la porte de sa chambre en la claquant. Le souci c’est que nous n’avons pas de double et qu’il est 23 heures. On essaye toutes les techniques possibles : essayer de passer un papier rigide dans la portière, essayer de crocheter la porte… toutes les vidéos Youtube explicatives y passent mais rien n’y fait, la porte reste fermée.

Les 15 personnes présentes sur le gîte sont toutes dehors et la bonne ambiance continue malgré l’heure tardive et la situation. Nous discutons, essayons de trouver des solutions… seule ma tante est complètement désemparée… elle n’arrête pas de me dire qu’elle s’en veut tellement car je suis fatiguée que ça gâche mon mariage. De mon côté, je suis toujours sur mon nuage et lui assure que ce n’est pas grave.

Nous finissons par appeler le propriétaire (néerlandais) qui envoie son gestionnaire. Il est donc minuit, un dimanche soir, un espagnol et son père arrivent sur le lieu avec les doubles. Bien sûr c’est un échec car la clé est dans la serrure. Ils vont chercher du matériel et finissent par ouvrir la porte. À ce moment-là, je suis extrêmement reconnaissante de m’être mariée en Andalousie où les gens sont quand même assez relax. Je me suis excusée une dizaine de fois auprès du gestionnaire qui m’a rassurée en me disant que ça arrivait et que ce n’était pas grave.

Notre weekend s’est finalement terminé sur une très bonne note. Beaucoup de bienveillance et d’amour.

Et toi, as-tu eu des petits couacs lors de ton weekend ? As-tu eu cette impression d’être entourée d’amour ?



12 commentaires sur “Mon mariage multi-culturel en Andalousie : un dimanche soir dans une ambiance décontractée”

  • Quelle idée magnifique d’ajouter un rituel en dehors de la « cérémonie »! Je trouve que cela permet une belle continuité et un jolie message… L’engagement n’est pas que pendant la cérémonie! Merci pour cette chronique qui donne la pêche! <3

    • En effet, l’engagement n’est pas que pendant la cérémonie ! Merci à toi de me suivre Mlle Coccinelle 😉

  • Je trouve ça très sympa d’avoir pensé à changer de lieu pour votre dernière soirée, le gîte semblait idéal pour ce genre de rassemblement 🙂

    Je rejoins Mlle Coccinelle pour ce qui est de votre dernier rituel, quelle jolie surprise de la part de vos proches ! Puis la symbolique de la branche d’olivier est en adéquation totale avec l’ensemble de votre mariage je trouve…

    Ton récit de mariage semble toucher à sa fin Mme Framboise 🙁 J’espère que tu prévois encore d’autres belles chroniques malgré tout ^^

    • C’était en effet une sacré surprise… et j’ai beaucoup aimé la symbolique de l’olivier aussi.
      En effet, mon récit touche à sa fin… mais ce n’est que le début (Quoi ?? Encore du Mme Framboise ?)… en effet, il me reste encore le mariage civil et religieux à raconter… vous n’en avez pas fini avec moi 😉

  • Ce cadeau symbolique est super ! C’est une belle attention de tes amis, qui plus est « en dehors » du jour J.

    • Ouiiiii, on adore cette symbolique et on espère pouvoir enterrer notre petit Constantin un jour dans notre vrai jardin !

  • J’aime beaucoup le rituel de l’olivier 🙂 (Mr Claddagh et moi n’ayant pas du touuuut la main verte, le pauvre olivier n’aurait pas survécu longtemps, et me connaissant j’y aurais vu un mauvais signe, alors mieux valait éviter ce genre de rituel ahahah!)

    • Alors je te rassure, moi non plus ! D’ailleurs petite anecdote. J’avais lu que le marc de café était un bon engrais pour les plantes. Sauf que le marc de café à 40 degrés moisi … et ramène des insectes. Il nous a fallu 2 mois pour débarrasser Constantin (notre olivier) de tous ces moucherons… Donc rappel : du compost dans un appartement : mauvaise idée !

    • Cet olivier est un très beau cadeau et cela vous fait un beau souvenir (j’espère que Constantin se porte bien aujourd’hui).
      Le gîte avait l’air magnifique pour clôturer votre WE de mariage.
      Hate de lire les chroniques suivantes.

      • Constantin manque d’un peu d’amour … (nous ? Pas prêts pour les enfants ?) mais il est toujours là, auprès de nous. Le gîte était parfait pour cette fin de week-end.

Leave a Reply to Mademoiselle Cactus Cancel reply