Mon mariage multi-culturel en Andalousie : dance all night long

Comme pour tout mariage, après avoir ingurgité autant de nourriture, il faut absolument dépenser tout ça sur le dancefloor.

Juste après le(s) dessert(s), nous avions prévu de lancer la soirée avec la traditionnelle première danse.

La première danse

Je ne t’en ai pas parlé jusqu’à maintenant car nous ne sommes pas très bons danseurs avec Cariño. J’avais quand même envie de préparer quelque chose de spécial pour nos invités.

L'ouverture de bal et la soirée du mariage // Photo : Les Récits de Becca

Crédits photo : Les Récits de Becca

Vivant en Espagne, nous souhaitions au début prendre des cours de salsa ou bachata et réutiliser ça sur le dancefloor. Nous nous sommes mis à la recherche de cours quand notre wedding planneuse nous a parlé de Sandra de SLS Dance, une danseuse qui donne des cours aux mariés.

Plusieurs options sont possibles :

  • Apprendre une chorégraphie sur une chanson déterminée de leur côté parmi un répertoire (toutes les chansons connues y sont : Dirty Dancing, Ed Sheeran, Grease…)
  • Apprendre une chorégraphie qu’elle aura réalisée sur une chanson de notre choix
  • Apprendre une chorégraphie sur un mix de musiques
L'ouverture de bal et la soirée du mariage // Photo : Les Récits de Becca

Crédits photo : Les Récits de Becca

Comme tu peux le voir, exit l’option salsa ou bachata… Nous avons tout de même cherché pendant plusieurs semaines une chanson espagnole qui nous plaisait bien et rien ne sortait vraiment du lot pour être THE chanson de notre mariage.

Nous sommes donc retournés à nos premiers amours (littéralement) et nous avons choisi une de NOS chansons de couple.

C’est ainsi que nous avons appris une chorégraphie sur « Just the way you are » de Bruno Mars.

Nous avons eu 3 cours filmés (utile pour réviser ensuite à la maison).

Ça a été laborieux mais nous n’étions pas trop mécontents du résultat.

L'ouverture de bal et la soirée du mariage // Photo : Les Récits de Becca

Crédits photo : Les Récits de Becca

Nos invités (qui nous connaissent mauvais danseurs) étaient bluffés.

Dance all night long

Suite à cette première danse en amoureux arrivait un moment assez stressant pour moi : la soirée.

Je m’explique : nous avons tous les deux grandi en France et avons été bercés par des musiques françaises et anglaises principalement. Mais j’ai aussi une double culture qui me fait apprécier beaucoup les musiques iraniennes. En effet, toutes les réunions familiales contiennent de la danse chez nous. À cette problématique s’ajoutait le fait qu’on se mariait en Andalousie, et que notre DJ était espagnol.

Inutile de te dire que ça a été un casse-tête pour gérer la musique. Nous voulions au début gérer toute cette partie nous-mêmes mais notre wedding planneuse nous l’a déconseillé car il n’y avait pas de sono en place dans la salle. Louer la sono et l’installer nous-mêmes aurait été une source de stress supplémentaire.

Nous nous sommes donc tournés vers un DJ qui accepterait de mettre NOTRE musique. Pour la partie anglaise et espagnole, nous lui avons fait part de nos goûts et de ce que nous avions l’habitude d’écouter et il devait se charger de composer la playlist.

Pour la partie française et iranienne, nous devions lui envoyer un fichier avec des titres de musique (et idéalement les fichiers en format MP3).

Finalement, à deux semaines du mariage, après plusieurs échanges, il nous a indiqué qu’on pouvait également lui faire une playlist de musiques anglaises et espagnoles, pour être sûrs d’avoir ce qu’on souhaitait.

C’était long et laborieux mais je ne regrette ABSOLUMENT PAS d’avoir fait ça ! La soirée était parfaite, le dancefloor était plein tout le temps et le DJ a parfaitement géré les transitions entre tous les styles.

Si tu te maries dans la région (on ne sait jamais), je te le conseille les yeux fermés !

L'ouverture de bal et la soirée du mariage // Photo : Les Récits de Becca

Crédits photo : Les Récits de Becca

Il devait rester jusqu’à 4 heures mais nous avons décidé de le prolonger d’une petite heure tant la soirée se passait bien (nous avions un couvre-feu de 7 heures du matin – merci l’Espagne).

Petit plouf et dernière surprise

La soirée aurait pu se terminer sur la danse mais nous avons décidé de la prolonger un peu avec un bain de 5 heures du matin. Je te rassure, je n’ai pas sauté dans l’eau avec ma robe de mariée (rien que d’y penser, ça me fait cauchemarder) mais j’avais bien pris soin de me changer auparavant !

L’eau était quand même assez froide et nous n’avons pas fait long feu dans la piscine. Mais j’en garde un très bon souvenir.

Cette baignade a marqué le départ de la plupart de nos invités mais nous avons tout de même partagé un dernier verre avec les plus endurants pendant que le DJ démontait son matériel.

De retour dans notre chambre à 6h30 du matin, nous sommes tombés nez à nez avec la dernière surprise de la soirée. Non, ça n’a rien à voir avec une nuit de noces mais c’est bien une surprise prévue par nos officiantes et nos invités.

En effet, nous sommes tous les deux des très grands lecteurs et nous avions dit que la bibliothèque des amoureux était une idée de rituel qui nous plaisait bien.

La surprise des invités : la bibliothèque des amoureux !

Crédits photo : Photo personnelle

Nous avons donc découvert notre lit RECOUVERT de livres. Tous nos invités avaient acheté un livre à notre attention et avaient laissé un mot personnalisé. Aujourd’hui encore, nous n’en avons pas lu le 1/4.

En découvrant cette dernière attention touchante de nos proches, j’ai complètement craqué :

Mme Framboise en larmes : Maiiiiiis, ils sont adorables, ils ont pensé à nous !
M. Cariño, fatigué : Oui oui c’est sympa, mais viens on va se coucher.
Mme Framboise : Non mais tu te rends compte, ils ont tous réfléchi à un livre et ils ont écrit dedans !
M. Cariño : bon t’es mignonne, mais il est 6h30.

L'ouverture de bal et la soirée du mariage // Photo : Les Récits de Becca

Crédits photo : Les Récits de Becca

Après avoir débarrassé notre lit de ces beaux cadeaux, il ne nous a fallu que quelques secondes avant de rejoindre le royaume de Morphée…

Et toi, comment s’est passée ta soirée de mariage ? Avais-tu prévu une danse particulière ? As-tu pris un DJ ? Si oui, il a respecté vos choix ?



13 commentaires sur “Mon mariage multi-culturel en Andalousie : dance all night long”

    • Banane, je t’avoue que je ne connaissais pas du tout avant de tomber dessus sur le guide dentelle… Après je pense que c’est plus compliqué à intégrer en tant que tel dans un rituel

  • J’adore j’adore j’adore! Je suis fan des petites attentions et donc tu m’as fait craqué avec ta bibliothèque personnalisée :). Très bel article! Alors vous avez dansé toute la nuit? 😀

    • Moi aussi j’adore les petites attentions ;-). Il paraît que niveau logistique, c’était un peu compliqué. Il fallait créer un document partagé pour s’assurer que 2 personnes n’offrent pas le même livre… Nous avons tout de même eu 2 exemplaires des accords toltèques.
      Et oui, j’ai dansé toute la nuit. Je dis « je » car mon mari tout neuf était plutôt sur la terrasse en train de profiter des invités.

  • Oh c’est trop touchant le dernier rituel surprise avec les livres, j’adore, je valide. Je vois qu’il y a « La Tresse », un très bon choix de livre à offrir. J’espère qu’il te plaira et que l’attention de la personne qui te l’a offert te touchera. Et le Lonely Planet pour choisir la destination du voyage de noce 😉, malin.

    • J’ai adoré « La Tresse » ! C’est d’ailleurs l’un des premiers livres de la bibliothèque que j’ai lu. Et le Lonely Planet nous a pas mal aidés… et surtout le clin d’œil était chouette car THE destination de 2018 était … Séville 😉

  • Je ne peux que valider la surprise finale de vos invités, en grande littéraire je vais même souffler l’idée à mon témoin et mes DH 😉

    Cariño et toi êtes très beaux sur la piste pour votre première danse en tout cas… ❤
    Ici nous prenons le pari de gérer et diffuser nous-mêmes notre playlist le jour J, nous verrons bien !

    • Souffle souffle Nala, ça reste des souvenirs pour des années et des années. Aujourd’hui, dès que nous ouvrons un livre, nous avons un mot de la personne qui a pensé à nous, et ça nous replonge instantanément dans nos souvenirs du mariage avec cette personne.

      Pour la playlist, je comprends votre choix et vu tout le travail que nous avions fait, nous aurions opté pour cette option si la salle était équipée. Est-ce que le cas pour vous ? Ou peut-être que vous vous y connaissez plus que nous en sono…

  • https://www.youtube.com/watch?v=JCN1wuw3tJA (aller, je te fais un petit cadeau musical… de quoi te donner envie de prendre des cours de Bachata, même après le mariage).

    Pas toujours facile de trouver de bons cours de danse. Si seulement on s’était connu plus tôt… On aurait pu essayer de vous donner un cours en vidéoconf’ ahaha !
    Est-ce que votre ouverture de bal a été filmée ? Car je suis trèèès curieuse également 😉, et j’aimerais bien voir ça.

    J’adore l’idée des livres personnalisés !! Bonne lecture :*

    • Bon Mlle Sirène, à mon grand désarroi tu arrives 1 an trop tard… mais alors cette version est top ! Elle aurait été parfaite pour notre entrée… Olala j’aurais tellement aimé que tu me donnes des cours de danse 😉 Mais ce n’est pas trop tard… peut-être après votre mariage.

      Nous avons la version filmée mais je ne sais pas si j’assume assez pour te l’envoyer (est-ce que je t’ai dit que nous étions mauvais danseurs ??)… à voir

      • Il va falloir qu’on reste quelques mois pour faire de vous des danseurs alors si je comprends bien… Cours de danse contre hébergement et visite de Madrid 😉

        Je suis sûre que votre ouverture de bal était magnifique, à l’image de votre couple et de votre mariage. <3

  • Je suis trop fan de l’idée des livres 😀 Bon Mr Claddagh n’étant pas un grand lecteur, ca n’aurait pas eu trop d’intérêt pour nous, mais c’est une chouette idée !
    Sinon pour le DJ, vous avez été chanceux que le vôtre soit d’accord pour passer tous ces types de musique : surtout sans connaitre les musiques francaises, ca n’a pas du être facile pour lui de gérer les enchainements etc ! Nous avions un peu le même souci : je voulais des musiques francaises, les Irlandais ne les connaissaient pas, finalement nous avons donc demandé à un ami d’être notre DJ, et il a assuré !!
    Une belle fin de soirée en tout cas (vive l’Espagne et le couvre feu de 7h !!) 🙂

    • L’ami DJ c’est quand même la meilleure option pour les mariages multi-culturels… Il était français ou irlandais ?
      Notre DJ a vraiment assuré, et au délà des musiques françaises qu’il ne connaissait pas, le plus gros défi à probablement été les musiques iraniennes qu’il a réussi à mélanger avec perfection avec les musiques latino…

Partager un commentaire...