L’épisode avec Kaamelott pendant le mariage

Tu l’as compris, nous aimons les séries, et nous aimons particulièrement Kaamelott. En plus d’utiliser le mythe d’Arthur pour l’urne, nous avons assez tôt décidé de faire un fil rouge en utilisant l’œuvre d’Alexandre Astier (dont nous sommes un peu fan (de ses travaux en général, pas seulement de Kaamelott)). Mais comment intégrer ce fil rouge sans empiéter sur le reste ?

L’idée a été donc de demander à nos invités de reproduire des scènes de la série et de se filmer, le tout pendant la soirée. Nous avons donc plusieurs aspects à gérer :

  • quelles scènes utiliser ?
  • qui mettre avec qui ?
  • où mettre la table ronde ?
  • comment savoir qui joue quel personnage ?

Pas mal de questionnements donc, que nous avons résolu plus ou moins rapidement.

Première étape : visionner et lire les scripts

En premier lieu, nous nous sommes replongés dans le visionnage des deux premiers livres de Kaamelott, puis dans la lecture des scripts, pour lesquels nous avons retenu nos préférés (je ne te cache pas que toutes les scènes incluant Perceval ont été présélectionnées).

Ensuite, il nous a fallu choisir nos scènes préférées d’entre toutes, et surtout celles réunissant les critères de lieu et d’action. Il a été décidé de n’utiliser que certaines parties de certaines scènes, ce qui signifie que certains épisodes ne sont pas en entier, notamment les scènes d’ouverture et de fin, qui parfois n’ont pas de lien direct avec la suite. Nous avons couplé le choix des scènes avec le choix des acteurs, il nous fallait décider quel groupe ferait quelle scène.

Au départ, je souhaitais mettre à disposition plusieurs scènes et que chaque groupe choisisse, mais c’était plus compliqué pour nous, et surtout, nos invités allaient passer un temps fou à lire les scènes avant de les faire. Nous avons donc choisi de désigner qui fait quoi.

Deuxième étape : retranscrire les textes

Armés de notre bible Astierienne, je me charge de recopier les textes intégraux de chaque scène choisie. Nous avons hésité entre les textes du livre, qui sont le premier jet des écrits d’Alexandre Astier, et ceux que l’on trouve sur Internet, qui sont la retranscription de ce que l’on voit au final.

Après avoir tenté de demander à l’auteur directement, mais malheureusement ça n’a pas marché (comment ça, il a autre chose à faire, ah oui, le film !!!), la première option est choisie.

via GIPHY

Mine de rien, ça a pris du temps, pas le recopiage, mais surtout de mettre chaque personnage dans une couleur définie, puis de faire un petit résumé de chaque scène et d’expliquer ce qu’il s’est passé avant, et enfin de faire un topo sur chaque personnage. Après ça, nous avons trouvé une caractéristique physique pour chacun des personnages, soit une couronne pour Arthur, une autre pour Guenièvre, un saucisson pour Karadoc et des étoles de différentes couleurs pour les autres.

Nous avons ensuite défini qui va jouer dans quelle scène, en mettant des gens qui se connaissent ensemble, c’est tout de même plus facile, surtout pour ceux qui n’ont pas une âme de comédien.

Enfin, quelques jours avant le grand jour et avec le dernier mail des informations importantes que nous avons envoyé à nos invités, nous avons nous-même reproduit une scène de la série. Nous en avons profité pour expliquer qu’il fallait se tenir prêt pour le samedi. Malheureusement, nous avons fait une partie du fameux épisode de la botte secrète (le “c’est pas faux” que Karadoc utilise pour “ne pas passer pour un bouseux”) et la plupart de nos invités nous ont répondu par “c’est pas faux”. C’était le risque, tout le monde n’a donc pas compris qu’ils allaient devoir s’y coller eux-mêmes.

Une animation Kaamelott pendant le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Le résultat

Le vendredi à la salle, nous avons facilement pu installer la table et les chaises. Le tout était dans un coin de la salle pour ne pas déranger.

Malheureusement, le bruit de fond est très important sur les vidéos, c’est le point négatif principal.

Pendant la soirée, nos invités se sont bien amusés à jouer leurs rôles certains étaient à fond pour le faire, certains n’ont pas joué le jeu. On avait oublié de noter comment fonctionne la caméra et je peux balancer que mon beau-frère est passé en mode photo pour une scène, donc il en manque une. Un de mes cousins m’a dit qu’il s’était bien amusé à passer vers la caméra tout au long de la soirée, les acteurs d’un soir étant de moins en moins professionnels au fur et à mesure de la soirée.

Une animation Kaamelott pendant le mariage !

Crédits photo : Photo personnelle

Si c’était à refaire, ce serait sans hésitation, mais avec un peu plus de préparation. Oui, nous avons fait pas mal de choses à l’arrache et surtout cette animation, mais tout s’est bien passé !

Et toi, tu as prévu une animation tout au long de la soirée ou tu comptes sur tes témoins pour le faire ? Dis-moi !



4 commentaires sur “L’épisode avec Kaamelott pendant le mariage”

  • Sloubi 1, Sloubi 2, Sloubi 3… 😛 Même de ce côté-ci de l’Atlantique on adore Kaamelott! ça semblait super malgré les petits couacs 🙂

  • Mais elle est GÉ-NIALE cette idée ! Alors là, côté animation, chapeau, je ne suis pas une “grande” fan de Kaamelott mais cela reste une série que j’ai pris énormément de plaisir à suivre, tellement vive d’esprit et pleine de répartie. Et bravo pour le travail que cela a du demander pour organiser le tout, mais ça doit être un très beau souvenir à partager, voir, et revoir…

    • Merci c’est gentil. J’avoue que nos témoins ont assuré côté animation donc on n’était pas franchement obligé d’en faire nous-même, mais c’était tout de même tout à fait nous donc on ne regrette pas du tout.

Partager un commentaire...