Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la première danse et la soirée du mariage

J’aime danser, j’aime M. Chat, j’aime danser avec M. Chat. Tout ça fait que j’avais très envie, pour notre première danse, de faire quelque chose de particulier !

J’ai rêvé de notre première danse longtemps avant le mariage

Dans l’organisation que je montais dans ma tête pour mon futur/éventuel mariage, avant même la demande de M. Chat, j’avais déjà imaginé notre première danse. Enfin une version de notre première danse. Puis une deuxième. Puis encore une autre ! J’avais déjà choisi la musique, puis une autre, puis une autre… !

Dans une de mes versions préférées, nous aurions commencé par danser une espèce de slow maladroit, puis les parents de Mme Héden, grands danseurs tous les deux, seraient intervenus pour nous montrer les pas, et paf ! On aurait su valser parfaitement ! Malheureusement, nous nous sommes mariés trop tard pour réaliser ce joli rêve…

Après ces rêveries solitaires (hu hu), nous abordons réellement le sujet avec M. Chat au début de nos préparatifs de mariage. Lui a envie d’une ouverture de bal assez classique, avec une valse, parce que c’est chic et que ça se prête quand même bien à l’occasion (belle robe et beau costume, tout ça tout ça). Moi, ça me va pas mal : autant j’aime les chorégraphies hyper modernes qu’on voit sur Internet, autant j’aime aussi les choses classiques quand elles sont bien faites (comprendre : pas un slow, quoi).

Il y a plusieurs années que je parle de prendre des cours de danse de salon (eh oui, ça a un rapport avec les parents de Mme Héden : ils étaient tellement beaux à voir danser ensemble que ça m’a donné envie). Nous sommes en janvier 2016, nous avons donc un peu plus d’un an pour apprendre à danser : vu qu’on a le temps, je propose à M. Chat que nous nous inscrivions carrément dans une école de danse, pour prendre des cours généraux, au lieu d’attendre quelques mois avant le mariage pour faire un stage de valse ou quelque chose comme ça.

Coup de chance, l’école de danse de Courbevoie propose un cycle court pour débutants qui commence en janvier, pour ceux, comme nous, qui ont raté la rentrée de septembre. Au programme : valse, rock, cha-cha et tango.

Notre première danse et la soirée de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai adoré ces cours de danse. C’était un moment privilégié avec mon M. Chat (même si on tourne avec les danseurs, j’étais tellement heureuse à chaque fois que je revenais à lui !), un moment à nous, une véritable bulle d’air dans la semaine, et nous avons eu la chance de tomber dans un groupe vraiment sympa.

Bon, les deux premiers cours, c’était un peu compliqué (nous avions deux cours de retard, il a fallu rattraper les autres rapidos), mais à partir de là, nous étions plutôt à l’aise, et prenions beaucoup de plaisir à aller danser et ensuite à nous entraîner à la maison. Si c’est quelque chose qui peut te plaire ainsi qu’à ton fiancé, je te le recommande vivement !

Nous avons également fait un stage de valse, qui nous a appris notamment à prendre les bonnes postures (bras, dos, épaules, et on se tient bien droits !) et à « scénariser » l’entrée (présentation de la mariée aux invités, ce genre de choses).

Notre première danse et la soirée de notre mariage // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

L’heureux marié présente sa jeune épousée

Par contre, nous avons déchanté à la rentrée quand il a fallu passer au cours niveau 2. Nous avons changé de professeur, et s’il est un danseur formidable (plusieurs fois champion du monde si je me souviens bien), je n’ai pas DU TOUT adhéré à ses méthodes d’apprentissage… Ce qui fait que je suis repartie du cours en pleurant une fois, et que je n’avais plus du tout envie d’y aller ensuite… Nous avons donc laissé tomber les cours.

On se prépare

Nous voilà maintenant en février 2017, il est grand temps de se poser la question de cette fameuse première danse. C’est un point de stress pour M. Chat, car il veut bien faire et s’inquiète que nous ayons arrêté les cours et que nous n’avancions plus.

Nous avons quand même déjà défini deux choses : on commencera par une valse et on enchaînera sur un cha-cha, et on a les musiques pour les deux. Le cha-cha, c’est ma danse préférée (avec le rock). C’est BEAUCOUP moins évident pour M. Chat (disons qu’il ne se sent pas au top de sa virilité à se déhancher sur un cha-cha), mais il a la générosité d’accepter quand même pour me faire plaisir (et moi, j’ai bien raison de l’épouser). Fondamentalement, on est déjà pas mal avancés, non ?

J’ai donc fait le tour d’Internet, puis de mes contacts, pour essayer de trouver une prof de danse qui pourrait nous aider à faire une chorégraphie pour le mariage. Nous rencontrons Audrey, prof de danse moderne et hip-hop à Puteaux, mais qui a quand même une base classique.

Le courant passe super bien entre nous, elle est vraiment hyper sympa, énergique, disponible, patiente, enfin top, quoi ! Seul bémol, elle a effectivement des bases de danse de salon, mais n’est pas en mesure pour autant de nous faire une chorégraphie sur un cha-cha. Qu’à cela ne tienne ! C’est moi qui fais la choré, et pour la valse (c’est un gros mot, choré, pour une valse… disons l’ordre d’enchaînement des différents pas !) et pour le cha-cha.

Pour le cha-cha, c’est quand même autrement plus compliqué : nous avons appris moins de figures impressionnantes qu’en rock, par exemple. Ben oui, parce que les pas de base, c’est chouette, mais il faut quand même essayer de faire illusion auprès de nos invités !

J’ai fait des recherches sur Internet, et suis tombée sur cette chaîne YouTube qui explique des figures de manière très claire (cette chaîne est incroyablement riche). Nous donc choisi d’apprendre trois nouvelles figures, niveau « silver » et « gold » selon la classification de la chaîne YouTube (au-dessus de notre niveau, donc). Je dois t’avouer que ça a quand même été compliqué, et que nous nous sommes pas mal disputés avec M. Chat, au point qu’il veuille tout laisser tomber… Mais on a su persévérer, et on a bien fait !

Audrey nous aide à poser nos pas sur la musique, et surtout, contrôle nos positions, notamment des bras. Après plusieurs séances, elle nous suggère de compléter notre première danse avec une choré moderne, et nous propose un truc qui nous emballe de suite ! Nous commençons à l’apprendre, puis décidons d’impliquer nos témoins s’ils le souhaitent, pour qu’ils nous rejoignent sur cette dernière partie.

Une fois que notre choré a été suffisamment bien ficelée et que nous étions suffisamment à l’aise, M. Chat et moi avons demandé à Audrey de nous filmer et nous avons envoyé la vidéo à nos témoins, afin qu’ils apprennent la choré pour pouvoir danser avec nous à la fin. Nous n’avons pu tester la choré tous ensemble que la veille du mariage, mais heureusement que nous avons fait ce test, ça nous a permis de voir les placements ! Tiens, ça ressemblait à ça, à l’entraînement :

Notre première danse et la soirée de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Notre première danse et la soirée de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Pyjama-jupon, trop chic !

J’ai récupéré mon jupon assez tôt, et je l’ai utilisé souvent pour nos entraînements, à la salle avec Audrey et à la maison aussi. C’était moyen chic, mais par contre, c’était vraiment nécessaire ! Je pense que c’est particulièrement vrai pour une sirène, puisque l’amplitude jusqu’aux genoux est limitée, mais c’est vrai aussi pour les robes princesse, pour lesquelles il faut gérer la distance entre le bord de la robe et la danseuse (eh oui, je pense en particulier à Madame Solène).

Bref, quel que soit ton type de robe, je te recommande vivement de t’entraîner avec ton jupon si tu en as un, avec une jupe longue si tu portes une robe plus fluide. Ça change vraiment tout de danser sans puis avec le jupon, et il m’a fallu un temps d’adaptation. Heureusement que j’ai pu le faire assez longtemps à l’avance !

Je te recommande aussi, si c’est possible, de t’entraîner avec les chaussures que tu porteras à ce moment-là. Attention, cela dit, à ne pas les salir (et donc de ne pas suivre mon mauvais exemple) pour t’éviter le stress de devoir rattraper les taches avant le mariage.

Et dernier conseil, revois bien ta piste de danse au moment où tu prévois ta chorégraphie : quelle surface as-tu ? Des obstacles potentiels ? Ou comme nous, un vilain tapis sur le chouette parquet qui rend les choses juste impossibles ? Le but, c’est d’anticiper et de pouvoir soit t’adapter, soit faire modifier des choses (lire : demander à faire retirer le vilain tapis).

Et puis le jour J…

Je t’avoue qu’encore le jeudi avant le mariage, je faisais des erreurs dans la choré du cha-cha, et M. Chat (-cha, elle est facile mais je devais la faire) était inquiet. La fatigue et le stress des derniers préparatifs ne m’aidaient pas à faire mes pas nickel… Juste avant le dîner, nous nous sommes éclipsés pour revoir les pas rapidement, histoire qu’on soit bien d’accord tous les deux et que personne ne se trompe de figure.

Tout le monde rentre dans la salle, nous nous mettons en place… et c’est parti ! Le DJ lance la musique, M. Chat vient me chercher, je lui donne la main, il me présente à l’assemblée, et nous nous mettons à valser…

C’est un moment vraiment formidable, je ne vois que M. Chat, je me laisse porter par la danse et par la musique. Nous enchaînons sur le cha-cha, et tout passe nickel, aucune erreur ! Et enfin, nos témoins nous rejoignent, et on s’éclate ! Je suis à fond, j’adore ce moment, je me défoule vraiment !

Et déjà, la chorégraphie se termine, je saute partout, je suis au taquet, heureuse et soulagée que tout se soit bien passé !

Notre première danse et la soirée de notre mariage // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Notre première danse et la soirée de notre mariage // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Notre première danse et la soirée de notre mariage // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Notre première danse et la soirée de notre mariage // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Notre première danse et la soirée de notre mariage // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Notre première danse et la soirée de notre mariage // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Et en musique, voilà ce que ça donne :

Crédit vidéo : Flycam Production

Nous sommes vraiment extrêmement fiers de nous. On a assuré la chorégraphie nickel presque sans souci (j’ai trébuché un peu sur la valse, la faute au sol un peu inégal près de la porte, et on a eu un petit loupé de placement en sortie de valse), mais surtout, la dernière figure du cha-cha est passée comme une lettre à la Poste, encore mieux qu’à l’entraînement ! C’était l’une de celles que l’on a apprises tout seuls dans notre salon et qui me faisait le plus peur de toute notre choré.

Bref. Un moment magique et hors du temps, dont j’avais longtemps rêvé et qui était vraiment à la hauteur !

Voici donc les musiques que nous avons choisies :

On enchaîne ensuite sur la soirée, où je m’éclate sincèrement ! J’adore danser avec mon mari tout neuf, et je ne m’en prive pas. Nos invités partent au compte-goutte, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que nos témoins et mes parents.

Enfin, la soirée touche à sa fin, il est 2h du matin bien tassées, il va falloir bientôt quitter le parc… Et nous nous retrouvons un peu couillons avec M. Chat : nous n’avons pas réfléchi à comment nous allions rentrer à l’hôtel ! En effet, le parc est fermé depuis un moment, et c’est très difficile de faire monter un taxi (on l’a vu au moment de rapatrier les parents Chat).

Ce sont donc mes parents qui nous ramèneront, mais d’abord, il faut aider à ranger la salle et à charger la voiture du Pé avec tous les restes de la déco – et ça te plombe l’ambiance, d’un coup sec ! A posteriori, j’aurais sincèrement préféré que nous partions un peu avant, quitte à descendre dans le parc à pied, juste tous les deux, pour ensuite appeler un taxi une fois arrivés à la grille d’honneur. On serait restés encore un peu dans la magie de la soirée…

Je reviens te raconter les jours suivants dans une prochaine chronique.

PS : si tu es dans les Hauts-de-Seine et que tu cherches une super prof de danse, fais-moi signe !

Et toi ? Qu’as-tu choisi pour votre première danse ? Est-ce que tu étais nerveuse ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



24 commentaires sur “Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la première danse et la soirée du mariage”

  • Waouh ! Vous avez vraiment géré !!! 😃 On sens que tu adores vraiment ce moment Mme Kiska et ton mari a visiblement à cœur de te rendre heureuse et te faire plaisir même s’il semble moins à l’aise, ça se voit sur son visage 😁. Vous étiez superbes et le Chacha est impressionnant pour des quasi débutants. Bravo à tous.

    • Merci Misslulablue ! A vrai dire, il était plus à l’aise que moi (il est très bon danseur), mais je crois qu’il était surtout hyper concentré et avait très envie de bien faire ! Il est un peu comme le mari de Mme Gypsophile sur ce point là: si on fait les choses, on les fait vraiment, vraiment bien !

  • Bonjour madame Kiska ! Toutes mes félicitations pour ton Beau mariage ! Je prend beaucoup de plaisir à lire tes chroniques 🙂 la vidéo de votre dance est juste génial ! Au plaisir de lire la suite 😉

  • Olala Mme Kiska, cette ouverture de bal de dingue que vous avez offert à vos invités !!! Je reste sans voix de vous voir si doués sur ta vidéo 🙂 Vous êtes très beaux tous les deux, tout en élégance et on ressent bien à quel point vous fusionnez ensemble…

    Bravo à vous deux !

    • Merci Nala ! Ta remarque « offert à vos invités » me fait réagir : sur le coup, vraiment pendant qu’on dansait et juste après, on a eu l’impression qu’ils se faisaient royalement chier et que ça n’avait pas eu l’effet escompté… Et par la suite, on a eu pleins de compliments, mais surtout sur la vidéo prise par la maman Chat sur son iphone, on entend quelqu’un dire « ah mais ils ont pris des cours de danse dis donc ! » et ça a été notre plus beau compliment 😀

  • Wahou, mais quelle ouverture de bal !!! Vous avez vraiment vraiment assuré 🙂 Vous êtes magnifiques 🙂
    Je suis heureuse de lire que tu t’es amusée pendant la soirée & que vous avez vraiment profité 😀
    Concernant la fin de soirée, je ne peux que te rejoindre… Ranger dès la fin de soirée doit être assez déprimant… Mais bon, tu es Madaaaaaame 😛

    • Merciiii Madame Impatiente !! Oui c’était un peu raide, la fin de soirée… Mais on s’est bien amusés et c’est le plus important 🙂

  • Ça rend trop bien ces danses, les trois combinés sont vraiment bien ensemble, félicitations !!
    et vous avez l’air de vous éclater malgré la concentration qui ne vous quitte qu’à la fin quand même !

    • Merci Mme Wait ! C’est clair que meme si j’ai adoré la faire, on était quand meme drolement soulagés que ça se termine 😀 c’est à ce moment là que j’ai pu tout lacher et juste profiter du reste de la soirée 🙂

  • Vous avez l’air tellement heureux, l’un et l’autre ! D’abord les yeux dans les yeux, puis à fooooond avec vos témoins 😀 Pas évident, le cha-cha. Franchement bravo, vous pouvez être fiers de vous !

  • Mais quelle classe internationale !!! J’adore vous êtes sublimes, on dirait que c’est naturel pour vous … j’adore !!!

    • Merciiii Mme Popinée ! Si tu savais comme on s’est bouffé le nez à cause de la chorégraphie quelques mois auparvant… C’était pas gagné le naturel 😀 mais ça valait tellement, tellement la peine de s’accrocher 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *