Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : les animations de la soirée – Partie 2

Brice vient me trouver, il est prêt à lancer le dessert. Je l’avais vu tourner un peu dans le resto pendant le fromage pour trouver un agencement pour le buffet de desserts, il est vrai qu’on est un peu tassés dans la salle et qu’il ne reste pas beaucoup de marge de manœuvre.

Nous décidons ensemble de retirer le rétro-pro et de servir le gâteau à cet endroit-là. M. Chat et moi l’attendrons sur place, puis le découperons. J’ai bien briefé Brice pour ne pas vivre le moment de solitude décrit par tant d’autres chroniqueuses, en lui demandant de faire attention à ce que l’on nous apporte le couteau rapidement et à ne pas trop faire durer la musique.

Le top est donné, le DJ lance Two hearts de Phil Collins, la musique que je lui avais demandée, mais une version live franchement pas terrible (il a vraiment, et définitivement, tout faux ce soir…), et le gâteau arrive. J’étais inquiète de voir le résultat final, après toutes ces péripéties. Il est bancal, mais il tient debout !

*Petit aparté*

Voici la photo des photographes :

Notre wedding cake et le début de notre soirée dansante // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Et voici une photo prise par la maman Chat :

Notre wedding cake et le début de notre soirée dansante

Crédits photo : Photo personnelle

Comme quoi, les photographes font vraiment attention aux détails, ils ne m’ont laissé que la photo prise sous le bon angle, celui où on ne se rend compte de rien !

Par contre, les cuistots ont refait la déco du gateau, ils ont ajouté des fraises et des roses pour cacher les cicatrices entre les étages, c’est en soi une bonne idée, mais alors c’est à l’opposé de mon idée de wedding cake épuré avec juste des succulentes !

J’essaie de cacher mes émotions sous un grand sourire, pour que M. Chat ne se rende compte de rien – et ça marche. Nous en débrieferons plus tard dans notre chambre d’hôtel, et il me dira qu’il n’avait pas vu que le gâteau était de travers, qu’il avait juste remarqué que la déco n’était pas du tout ce que je lui avais fait valider et ce qu’on avait demandé aux pâtissiers !

Nous commençons à couper le premier étage du gâteau, c’est M. Chat qui manie le couteau, j’ai juste posé ma main légèrement sur la sienne pour ne pas le gêner. Il galère, le gâteau a été transformé en porc-épic à l’intérieur et il bute contre les tiges.

Je finis par donner des indications un peu fermes à M. Chat : “Mets la lame comme ci, coupe comme ça…” Je fais l’adjudant-ifrice comme aime dire mon frère ! Je ne m’en rends pas compte, mais M. Chat me racontera ça en riant plus tard ! Nous arrivons finalement à dégager un petit morceau, et on goûte : mazette, qu’est-ce que c’est bon !

Notre wedding cake et le début de notre soirée dansante // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Nous avions initialement prévu de faire une tradition russe, la vente du dernier étage du wedding cake aux enchères. Nous avons finalement laissé tomber un peu à la dernière minute, sur les conseils de nos parents à tous les deux. Les miens parce qu’ils avaient peur que ça n’ait pas de succès du fait que ce n’est pas un coutume connue ici, et ceux de M. Chat parce qu’il n’y avait pas assez d’invités russes présents pour que ce soit intéressant. Au final, c’était vraiment une bonne décision, parce qu’avec ce couillon de DJ, ça aurait été difficile à mettre en place.

Tiens, voici un extrait vidéo qui montre notre gâteau !

Crédit : Flycam Production

Après encore quelques moments de battement, le dessert nous est servi. Nous avons donc le wedding cake, mais il y a également un buffet avec les salades de fruits au sirop de gingembre et les crumbles aux pommes. On nous a servi à chacun une tranche de caramel, plus une tranche en rab de fruits rouges.

Nous avons vraiment, vraiment trop mangé déjà, et nous n’avons plus de place pour cette tranche en rab. Je l’apporte donc à nos photographes, qui mangent dehors faute de place à l’intérieur. Brice leur a prévu un plat principal et des verrines de desserts, mais ils sont très contents de goûter au wedding cake. J’ai eu mal au cœur qu’ils soient dehors toute la soirée, il faisait quand même frisquet, et après toute la journée dehors déjà… Mais nous n’avions vraiment pas la place dans la salle.

Il est déjà minuit passé, nous sommes bien en retard sur le planning de la soirée – dans un monde idéal, j’aurais voulu que le dessert soit servi à 23h.

Afin de pouvoir lancer la soirée dansante, nous avons besoin de faire de la place dans la salle, et de retirer trois ou quatre tables. Pour marquer le battement, nous avons prévu, après le dessert, de sortir avec tous nos invités pour allumer des lanternes et profiter des lumières dans la nuit.

Initialement, nous avions prévu des lanternes flottantes avec des fausses bougies à led, à déposer sur le bassin de la Grande Gerbe qui est en face du restaurant. C’était clairement quelque chose que le Parc de Saint-Cloud n’aurait jamais autorisé, alors on avait décidé de le faire en douce, et d’envoyer M. Punk en fin de soirée repêcher toutes les lanternes afin que nous n’ayons pas d’histoires avec le Brumaire ou avec le Parc.

Sauf que finalement, lorsque nous étions allés faire un dernier point au Brumaire, le jeudi avant le mariage, nous avions constaté que le niveau de l’eau du bassin était vraiment très bas… Je n’étais déjà pas très à l’aise avec l’idée de faire un truc interdit, mais là, ça devenait vraiment dangereux, car il aurait fallu se pencher très bas pour déposer les lanternes (le bassin étant creusé dans le sol). Nous avons donc décidé à la dernière minute que nous disposerions les lanternes sur la haie qui entoure la terrasse du Brumaire, et nous avons bien fait car c’était vraiment très joli.

Nous demandons donc à M. Punk de faire une annonce, et nous invitons tout le monde à sortir avec nous pour disposer les lanternes.

Notre wedding cake et le début de notre soirée dansante // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Notre wedding cake et le début de notre soirée dansante // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Notre wedding cake et le début de notre soirée dansante // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Malheureusement, cette sortie lance une vague de départs. C’est souvent le cas, les invités attendent une “ouverture” (ha ha) pour partir, et le départ des uns lance celui des autres.

Ma sœur, mon frère et leurs familles nous quittent à ce moment-là car les enfants tombent de fatigue. Le frère Chat aussi, sauf qu’il ne passe pas nous dire au revoir avant de partir. Nous sommes un peu déçus, car ils ne nous auront même pas vus faire notre première danse, alors que pourtant, nous y avons mis du cœur et beaucoup d’efforts !

Pendant ce temps, l’équipe du Brumaire est au taquet, tout est très vite débarrassé, et notre piste de danse est prête !

Je reviens te parler de notre première danse très vite.

Et toi ? As-tu eu un vague de départs avant le lancement de la soirée dansante ? As-tu eu des déboires avec ton dessert ? Raconte-moi !



4 commentaires sur “Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : les animations de la soirée – Partie 2”

  • Décidément, votre soirée de mariage semble en demi-teinte, dommage que tout ne se soit pas déroulé comme vous l’aviez prévu.
    Effectivement, vos photographes ont géré ! Vos photos sont magnifiques, et vous êtes très beaux.

  • Excellent choix de chanson pour l’arrivée de votre gâteau <3 Dommage que le DJ semble n'en avoir fait qu'à sa tête, encore une fois…

    Les lanternes, je trouve ça très joli ! Même si ce genre d'animation en extérieur, sonne effectivement le départ anticipé de certains invités… Je trouve ça triste que les propres membres de votre famille n'aient pas su attendre au moins votre ouverture de bal 🙁 Même si les enfants étaient fatigués, ils auraient pu patienter 5 minutes supplémentaires.

    J'espère que votre DJ a assuré pour la soirée dansante en tout cas !

  • Heureusement que le goût du gâteau a rattrapé le reste… En tous cas, ton mari n’y a vu que du feu 😉
    C’est vraiment dommage pour le fait que beaucoup soient partis… Ici aussi, le repas a trainé en longueur, et quasiment tout le monde est parti après le dessert….
    J’espère que vous avez eu quand même une belle soirée, et que le DJ a su se rattraper…

  • Encore de biens jolies photos de vos photographes. C’est sympa de nous montrer l’angle raté du gâteau, c’est clair que ce n’est pas mieux que lorsque vous l’avez récupéré mais sur la photo, on n’y voit que du feu.
    Les lanternes c’est une jolie idée pour faire sortir tout le monde , c’est dommage que certains en profitent pour partir par contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *