Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : des avantages et des inconvénients de se marier dans un restaurant

Tu l’auras peut-être remarqué, je ne t’ai pas encore parlé de la mise en place de la salle et surtout de ma déco de mariage.

C’est que je ne l’ai pas faite moi-même, en fait. Ouep, je n’ai pas participé du tout à la mise en place de ma déco !

Mais attends, je vais t’expliquer. Et te dire en même temps quels sont les avantages et les inconvénients de se marier dans un restaurant !

Les avantages

J’avais déjà abordé le fait que se marier dans un restaurant, pour nous, revenait au final moins cher que le combo salle + traiteur. Cependant, est-ce que c’est la vérité seule et unique, ou est-ce que c’était fonction de notre configuration (région parisienne, « petit » mariage à soixante-dix personnes, menu végétarien qui fait suer les traiteurs…), je ne saurais pas te le dire.

Ça a également été vachement plus simple à gérer, en termes de logistique prestataires : je n’en avais qu’un seul, au lieu de deux ! Un seul interlocuteur pour toute la question « soirée », c’était quand même vachement pratique. Sans oublier aussi le fait que le lieu est bien évidemment tout équipé niveau cuisine, mais aussi niveau service et vaisselle.

Bon, j’ai quand même dû louer des tables et des nappes, car je n’aimais pas les petites tables carrées du Brumaire et je voulais des tables « qui fassent mariage », donc rondes, mais, fondamentalement, je n’y étais pas obligée, on n’aurait pas mangé par terre pour autant !

Je n’ai pas eu à réclamer les clés la veille ou l’avant-veille, ni à bloquer du temps dans mon agenda des derniers jours pour faire la mise en place de ma déco. Je lis assez régulièrement des récits de derniers jours où les mariés se couchent à pas d’heure pour cause d’installation de la déco, eh ben, pour le coup, moi, je n’ai pas eu ce souci-là !

Et très sincèrement, je crois que j’aurais fait un bon vieux burn out si j’avais dû m’occuper de mettre en place la salle la veille du mariage, vu l’état dans lequel j’étais déjà avec les préparatifs qui me restaient à faire ! C’est un stress dont je me suis passée bien volontiers !

Il aurait fallu nous organiser complètement différemment pour intégrer ça dans le planning, et je n’aurais sûrement pas pu faire faire mes couronnes de succulentes par la maman de Mme Héden, car il aurait fallu les faire avant et nous n’aurions pas pu la faire déplacer de Cherbourg deux jours plus tôt, alors que ça me tenait vraiment à cœur que ce soit elle qui les fasse.

Du coup, c’est Brice, notre restaurateur, M. Punk et le Pé qui ont fait la mise en place pour moi, pendant que nous finissions la séance photo dans le parc. Je n’ai fait que donner quelques instructions, en live avec Brice le lundi précédent, puis par mail, la veille au soir.

Initialement, je pensais faire un test sur ma table du salon et lui envoyer une photo, et lui faire un beau carton bien propre avec tous les éléments de déco pour chaque table, histoire qu’il n’y ait plus qu’à ouvrir et à disposer selon mes instructions millimétrées. Sauf qu’au final, nous avons fini les fleurs bien trop tard, je n’avais pas de cartons assez grands et je n’avais plus assez de cerveau disponible pour ça. Alors j’ai bien briefé M. Punk la veille, et j’ai laissé faire.

Dans l’ensemble, ils se sont quand même vachement bien débrouillés. Viens, je te présente ma déco avant de continuer !

Je n’ai malheureusement pas beaucoup de photos de la déco, mais au final, ça ne me chagrine pas beaucoup plus que ça. Je n’ai pas passé des heures et des heures à faire des DIY, alors bon, hein, ce n’est pas si grave.

Crédits photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Même pas une photo de ma boîte aux lettres ! …

Extrait vidéo : Flycam Production

Heureusement que la vidéo est un peu plus généreuse !

Les inconvénients

C’est quand même un peu de stress, je dois l’avouer.

Je n’ai eu aucun contrôle sur la mise en place de ma déco, je n’ai pas pu surveiller, indiquer, guider. J’étais complètement impuissante sur la mise en place réelle, et il a fallu que je me laisse porter et que je fasse confiance. Je t’avoue que vu que je n’avais pas fait les choses bien (avec les cartons et les modèles), je n’étais pas sereine à 100%, mais, si tu te souviens bien, « fuck it » d’une part, et ce n’est pas comme si j’avais le choix, d’autre part.

Et forcément, il y a eu un loupé. Bon, pas un gros, pas un bien méchant, surtout vu comme j’avais fait les choses à l’arrache… Mais deux tables ont mal été placées par rapport à la nôtre.

Nous avions prévu d’avoir les tables de nos parents de part et d’autre de la nôtre, à la meilleure place, en quelque sorte (ça tenait à cœur à Maman-Chat). Et la table des enfants devait être placée à côté de la cheminée : j’avais peur qu’une table d’adultes ne meure de chaud, alors que les enfants, ça galope, ça ne tient pas en place, ça ne reste pas assis plusieurs heures à côté de la chaleur. Attends, ne hurle pas au scandale tout de suite, j’avais prévu une baby-sitter ! Ils n’auraient pas été seuls sans surveillance à côté de la cheminée !

Mais du coup, au final, mes parents se sont retrouvés loin de nous, à côté de la cheminée, des amis et cousins ont été placés à côté de nous, et les enfants à une troisième place. Tu vois, ce n’est pas grave en soi, mais ça m’a chagrinée cinq minutes le soir du mariage.

Et surtout – et c’était plus problématique – la salle n’était pas prête à l’heure… C’est là que je reprends mon récit, pour te raconter.

Nous arrivons donc au Brumaire juste à l’heure de la cérémonie, et je vois un véritable branle-bas de combat sur la terrasse du Brumaire. Il faut dire que mon restaurateur préféré avait prévu un baptême pour le déjeuner, tu sais, juste quelque heures avant mon mariage… Un baptême et un mariage le même jour, moi, ça me paraît drôlement ambitieux, mais bon. Ils ont presque bien géré…

Donc rien n’est prêt, la terrasse n’est pas complètement aménagée pour la cérémonie laïque (il fallait retirer les tables, déplacer les chaises, redisposer les pots de fleurs pour faire une allée). Je vois M. Punk qui s’agite dans la salle, il est en train de disposer la déco.

Bon… Y’a plus qu’à attendre. Nous faisons monter un premier neveu dans la voiture avec nous et faisons un tour du rond-point. Puis un autre neveu, et encore un tour, puis c’est M. Chat qui descend de la voiture laisser la place à un troisième neveu ! Je me retrouve donc seule dans la voiture avec les enfants, qui sont heureux comme tout d’y être avec moi !

Nous faisons encore un tour du fameux rond-point, puis décidons, avec le chauffeur, de partir faire un tour dans le parc un peu plus loin. Et là, c’est un autre de mes moments préférés du mariage ! J’ai ma nièce sur les genoux, mon neveu et le neveu Chat à côté, on discute tous ensemble. À l’arrière, la banquette est tellement profonde qu’en m’y calant bien, on ne me voit pas par la fenêtre. Je donne mon bouquet à ma nièce, qui joue à la mariée et fait de grands coucous à tous les passants.

Les enfants me font remarquer qu’on se croirait dans une forêt, alors je leur demande ce qu’on y trouve, dans une forêt. Ma nièce répond des feuilles, mon neveu, des loups, c’est amusant de voir leurs réflexions ! Quant au neveu Chat, il est d’abord bien silencieux, tout intimidé de cette langue qu’il ne connaît pas, puis il me sort, du tac au tac : « Moi, je n’ai peur de rien ! » Et il me dit : « Et tu sais pourquoi ? Parce que j’ai une croix ! » en me montrant son tout petit crucifix qu’il porte autour du cou, je trouve ça vraiment trop mignon ! Mon neveu et ma nièce n’arrêtent pas de me demander : « Mais qu’est-ce qu’il dit ?! »

J’adore ce moment, je le vis à fond. C’est un moment hors du temps, d’une douceur inouïe, simple et fort à la fois. Même mon chauffeur, pourtant si bougon ce matin, est tout attendri par les discussions des enfants, je le vois qui sourit dans le rétro.

Quand nous arrivons finalement, ça y est, tout est en place, les invités sont assis, il ne manque plus que moi !

J’apprendrai un peu plus tard que M. Chat, lui, n’a pas profité autant de ce moment. Il a été beaucoup sollicité pendant ce temps, alors qu’il essayait de réviser un peu ses textes, et ça l’a stressé.

Au final, ce contre-temps du Brumaire nous aura quand même fait perdre trente minutes…

Je reviens te raconter la suite très vite !

Et toi ? Comment as-tu géré la mise en place de ta déco ? Y a-t-il eu des ratés ? Des retards ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : des avantages et des inconvénients de se marier dans un restaurant”

  • Nous sommes encore en pleine réflexion avec l’Amoureux sur le lieu de notre réception, nous hésitons beaucoup dans notre choix final… On songe à un restaurant aussi mais pour nous l’inconvénient majeur réside dans le fait de trouver un bon resto avec un bel extérieur – cérémonie d’engagement oblige ☺

    Je n’ai pas encore visualisé ta vidéo (pas pratique depuis mon téléphone) mais j’espère qu’on y voit mieux tes lanternes de succulentes !!!

    Sympa le tour en voiture avec les enfants, tu m’étonnes qu’ils ont kiffé 😉 Trop mignons vos petites discussions en tout cas !

    • Je suis d’accord avec toi, il est quand meme plus difficile de trouver un resto avec un exterieur d’une part, et qui autorise de faire une cérémonie d’engagement d’autre part. Initialement, nous voulions nous installer en dehors du restaurant, sur une pelouse juste à coté… Et le parc a refusé ! Du coup heureusement que le Brumaire avait une terrasse, on aurait été bien embêtés!!

  • Alors pour avoir fait les 2, je dois avouer que l’option restaurant (quand le resto est habitué à organiser des mariages et à gérer tout ça) est plutôt pas mal. Comme tu le dis si bien : 1 presta à gérer et pas 15 (salle, traiteur, vins, DJ et lighting le plus souvent). Et j’avoue que le côté « je me charge de la mise en place » est juste canon ! Après, en France, mon traiteur s’est aussi chargé de la mise en place des tables (je lui avais fait un plan précis avant sur ordi avec les n° de table), et ma fleuriste de la déco florale sur les tables (elle y tenait, grand bien lui en a pris !). Du coup j’aurais tendance à dire : restoooo (sauf si tu as envie de faire ta déco!).

    • C’est interessant d’avoir ton point de vu aussi vu que tu as fait les 2 ! Je suis d’accord avec toi, restoooo ou alors salle avec des prestataires qui font tout pour toi 😀

  • Eh bien ta déco est juste sublime ! Je suis vraiment fan, car tout est vraiment très harmonieux. Mention spéciale pour les cadeaux d’invités 😉

    Tu sembles avoir été super zen alors que la cérémonie n’était pas prête, je pense vraiment que je vais aborder le même état d’esprit dans 15 jours (Fuck-it attitude 😀 !!). En tous cas, je suis heureuse de voir que tu as pu en profiter pour partager un joli moment avec les petits bouts 😀

    Vraiment hâte de savoir la suite !!

    • Merci beaucoup Mlle Impatiente !!
      C’est clair que le jour J, je ne me suis pas trop prise la tête (juste à un moment, plus tard dans la soirée), une part de « fuck it » et une part de « de t’façon c’est pas comme si j’avais le choix » XD Et au final tant mieux d’une certaine façon, ça m’a permis de passer un chouette moment avec les gamins 🙂

  • Honnêtement, je trouve que la déco est très belle ! Juste ce qu’il faut pour embellir et personnaliser le lieu 🙂 C’est doux, harmonieux… bravo!
    Tu as été d’une sagesse remarquable pour gérer le contre temps en plus, dis donc, chapeau !
    J’avoue que de prendre un restaurant a aussi des avantages non négligeables selon le mariage que tu organises (je pense notamment aux personnes qui se marient loin de chez eux, comme Mme Gypsophile) et que c’est bien d’avoir des retours d’expériences. Merci Mme Kiska !

  • J’avoue qu’avant Mademoiselle Dentelle le mariage dans un restaurant je ne connaissais pas! C’est sûr que cela permet de se décharger du stress de la mise en place! Mais j’aurai eu du mal c’était stressant et intensif certes d’installer toute ma déco mais quel bonheur de le partager avec nos proches et de voir la salle prendre vie sous nos yeux! J’avoue quelle sagesse de ta part de prendre ce contretemps si bien mais effectivement si tu ne stresses pas les invités ne verront pas le problème !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *