Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la cérémonie du pain et du sel et le dîner végétarien

Il est bientôt 20h, c’est presque l’heure de commencer le dîner. Il a fait assez froid pendant la cérémonie laïque et nous sommes toujours dehors pour le vin d’honneur, alors beaucoup de nos invités se sont réfugiés dans la salle, au chaud près de la cheminée.

Ils découvrent donc la salle avant nous, ce qui, en soi, n’est pas très grave – en tout cas, ça ne me chagrine pas plus que ça. Par contre, ça pose problème pour la cérémonie du pain et du sel, car théoriquement, nous sommes censés entrer les premiers dans la salle : la salle, ici, représente notre nouveau foyer, dans lequel nous sommes accueillis par le pain et le sel traditionnels. Selon cette tradition, nous aurions dû être les premiers à y entrer !

Ce n’est évident pour personne en réalité, et surtout, nous n’avions pas briefé nos proches à ce propos – mes parents étaient au courant depuis le fameux dîner-pizza du vendredi, mais si nous avions réellement voulu faire les choses bien, il aurait fallu briefer nos témoins et nos proches pour qu’ils jouent le rôle de “ushers” (pas le rappeur, hein, je te parle de ce concept anglophone : des proches qui ne sont pas les témoins jouent le rôle de “guides” pour les invités, leur indiquent où aller, quoi faire, à quel moment, ce genre de choses).

Du coup, comme en plus le timing a été bousculé, nous décidons de faire ça un peu à l’arrache, sans prévenir les invités, juste tous les quatre avec les parents Chat. Tout s’est passé tellement vite que je n’ai pas vraiment eu le temps de donner mon avis, le temps que je percute ce qui était en train de se passer, c’était déjà un peu trop tard, en fait.

C’est un de mes regrets du mariage : nous aurions dû faire ça mieux, au moins prévenir les invités, et surtout, faire participer mes parents, qui devaient initialement être de la partie. Plusieurs invités nous en ont parlé après coup, nous demandant ce qu’on avait fait à ce moment-là, et regrettant de ne pas avoir pu participer…

Cérémonie du pain et du sel et repas // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

La mariée qui mâche

La maman Chat nous adresse des vœux de bonheur pour notre nouveau foyer, et nous invite tous les deux à casser un morceau du pain et à le tremper dans le sel. D’après la coutume, celui qui prend le plus gros morceau est celui qui sera l’autorité dans le foyer… et au final, c’est moi qui casse le plus gros ! Juré, je n’ai pas fait exprès, quelle idée aussi a eu M. Chat de casser un si petit morceau !

Nous entrons ensuite dans la salle, sans plus de cérémonial que ça, sans musique, sans “entrée des mariés”. J’en avais parlé à M. Chat, il n’était pas chaud, alors hop, on fait ça comme ça et puis voilà ! La tradition du pain et du sel aurait dû se suffire à elle-même pour “l’entrée des mariés”…

Je découvre la salle. La déco est vraiment chouette, ça rend bien sur les tables. Je me rends compte à ce moment-là que la disposition des tables n’est pas celle que j’avais demandée. Je souhaitais que les tables de nos parents respectifs soient les plus proches de nous, mais au final, les parents Chat sont à côté, mais les miens sont plus loin, juste à côté de la cheminée, là où nous voulions placer les enfants… Dommage, mais tant pis, il est trop tard pour changer quoi que ce soit, nos invités sont déjà partiellement installés.

Les lettres lumineuses offertes par M. et Mme Héden le matin même sont bien installées à côté de notre urne, que la Mé a décorée, et de notre livre d’or qui a été rapatrié. Le livre lumineux, le photophore en verre et cuivre, les différents éléments sont en place… Bref, je suis contente de ma déco ! Le restaurant est vraiment joli avec toutes ces belles tables rondes, et sans ce vilain tapis élimé qu’on a fait déplacer à Brice pour libérer notre piste de danse.

Nous nous installons à table. Encore une fois, je suis si heureuse de ma grande tablée, avec tous nos plus proches !

Cérémonie du pain et du sel et repas // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

D’ailleurs, je ne t’ai pas encore parlé du menu ! C ‘est le moment de te donner faim.

Ça mange quoi, un végétarien ?

Ça mange bien !

Nous avons dîné plusieurs fois au Brumaire avant le mariage, et avons notamment fait un dîner test avec mes parents et les parents Chat. Nous avions pioché des bonnes idées dès notre premier repas (mon crumble d’anniversaire notamment, le premier repas au Brumaire qui m’avait fait rêver de m’y marier).

Voici donc les plats que nous allons déguster. Je n’ai pas de photos des plats servis le jour J, celles-ci ont été prises pour le repas test.

En entrée : je n’ai pas pu choisir entre deux entrées, en fait, alors… on en a eu deux ! Je suis tombée raide dingue du camembert rôti de Jack, le chef du Brumaire, et puis ça faisait un petit rappel de mes origines normandes plutôt sympa. Mais bon, ça ne faisait pas vraiment entrée de mariage, et surtout, c’est très lourd quand même…

Nous sommes donc partis sur un camembert pour deux personnes (et hop ! On fait connaissance avec son voisin de table !), et avec, une assiette d’asperges aux agrumes à se rouler par terre ! M. Chat adore les asperges, et c’est assez “exotique” pour les Russes, ce n’est pas un légume courant là-bas (comme les poireaux et les haricots verts, d’ailleurs).

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

En plat, une poêlée de légumes aux vermicelles de riz. Le jour J, j’ai été déçue du plat, en vérité : je l’ai trouvé moins réussi qu’au test, et surtout, surtout, il manquait les si jolies carottes qui m’avaient fait craquer…

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

Un plateau de fromage – on n’a jamais assez de fromage, et ce ne sont pas les Russes qui me contrediront – : j’ai insisté pour avoir du Neufchâtel, mon fromage préféré, qui se trouve avoir une forme de cœur tout à fait de circonstance !

Et enfin, en dessert, plusieurs desserts : une pièce montée, et des “verrines” de crumble et de salade de fruits au sirop de gingembre. Je m’étais roulée par terre pour chacun de ces trois desserts, alors je n’ai pas su choisir.

Je mets verrines entre guillemets car le jour J, les portions étaient beaucoup trop grosses, et sincèrement, avec la pièce montée, c’était bien trop copieux. J’en étais consciente, et nous avions prévu dès le début de re-servir les restes éventuels le lendemain pour le brunch – le dessert du lendemain était donc largement assuré !

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

Le wedding cake était, pour le coup, carrément vegan, c’est-à-dire sans aucun produit d’origine animal (ni œufs, ni produits laitiers). Nous consommons des produits laitiers (je n’ai pas réussi à arrêter le fromage), mais pas d’œufs, or TOUS les pâtissiers traditionnels utilisent des œufs dans leurs desserts (et ne savent pas comment les remplacer quand on le leur demande).

Je me suis arraché les cheveux pendants plusieurs mois sur cette question, car je n’arrivais pas à trouver la bonne personne qui pourrait nous faire ça, jusqu’à ce que Mme Green me donne un tuyau. Nous sommes donc passés par une petite boutique spécialisée dans la pâtisserie vegan, mais qui n’avait pas beaucoup d’expérience dans les gâteaux de mariage… Tu te souviens, mon gâteau de traviole ? Il était MÉGA bon, mais genre vraiment, à se rouler par terre.

Encore une fois, nous n’avions pas su choisir entre caramel (mon préféré !) et fruits rouges (le préféré de M. Chat !), donc nous avons fait les deux : un étage caramel, un étage fruits rouges, et encore un étage caramel. Nous avions fait une dégustation test, avec un petit gâteau de chaque, qu’on a pu ramener à la maison après ! On en a fait plusieurs petits déj, pour des matins qui commencent bien ! (Et pour l’anecdote, nous étions allés en moto faire le test… Je suis donc rentrée avec un carton à gâteau sous le bras dans les rues de Paris, c’était assez folklo !)

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

Mais le gâteau final s’est cassé la gueule en route, parce qu’il n’avait pas été bien fait : il n’était pas assez solidifié (pas assez de pics), le dernier étage était aussi lourd que le premier, la garniture entre les trois couches de chaque étage était une véritable patinoire, le carton n’était pas adapté… C’était une catastrophe annoncée, et ça n’a pas loupé.

Bref… J’ai encore pas mal de ressentiment pour cette histoire de gâteau qui, je trouve, m’a coûté très cher pour un truc de travers… Si tu cherches une très bonne adresse pour des cupcakes méga bons, je peux te donner leur contact, mais par contre, va plutôt voir ailleurs pour un wedding cake.

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

Repas de mariage végétarien

Crédits photo : Photo personnelle

La patinoire de caramel…

A priori, tous nos invités ont été contents de ce repas, et nous n’avons pas eu de remontées sur le fait qu’il n’y ait pas eu de viande ou de poisson servis – soit parce que ça n’a effectivement pas manqué, soit par respect pour nous, soit parce que j’avais terrorisé nos plus proches en leur expliquant bien que de toute façon, ce serait comme ça et pas autrement pendant nos préparatifs. Va savoir… !

Par contre, un “joli” compliment des Russes : “On a bien mangé, on n’avait pas faim après.” Je n’aurais pas pu espérer mieux de la part de ces carnivores-là !

Je te laisse sur ce menu, en espérant t’avoir donné faim, et je t’invite sincèrement à aller tester le camembert de Jack au Brumaire.

Et toi ? Comment aurais-tu réagi à un dîner entièrement végétarien ? Est-ce que ça te choque ? Raconte-moi !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



6 commentaires sur “Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la cérémonie du pain et du sel et le dîner végétarien”

  • J’adore la cérémonie du pain !! Effectivement, je comprends que tu as pu être déçue de ne pas avoir pu la faire devant tous, mais c’était un joli moment quand même. Merci de l’avoir partagé avec nous 🙂

    Pour ce qui est du repas, tu m’as mis l’eau à la bouche, même moi qui suis une vraie viandarde 🙂 Ca avait vraiment l’air délicieux…

    Pour le dessert c’est vraiment dommage, je comprends ta déception.. Heureusement qu’il était bon 😀 !!

  • Ça a l’air d’avoir été trop bon tout ça. Et la cérémonie du pain et du sel, c’est très joli comme symbolique pour le nouveau foyer !

  • Ah tu me vends du rêve, surtout au niveau de la réaction des invités ! Ah cette madame Green, heureusement qu’on l’a (ou pas pour le coup mdr, désolée que le wedding cake ai foiré !). A ce propos, j’ai RDV avec une pâtissière végétale ce soir pour ma pièce montée, je suis trop happy d’avoir une comme elle à Besançon ! Des bisous

  • J’aime beaucoup la symbolique de la cérémonie du pain et du sel, que je ne connaissais pas – encore une belle découverte grâce à toi, merci Mme Kiska 🙂

    Ton menu quant à lui : miam miam !!! Heureusement que je ne découvre pas ta chronique à l’heure du déjeuner, rien que le camembert rôti aurait suffi à me mettre l’eau à la bouche – en grande fan de fromages que je suis !
    Le reste avait l’air très bon aussi, je pense que je me serais régalée à ton mariage 😉

    Mais c’est moi où il y avait beaucoup de desserts ??? Vos invités ont été gâtés à ce niveau je trouve, c’est génial – oui tu l’auras compris, en plus d’être une inconditionnelle de fromages je suis une gourmande sucrée dans l’âme… hahaha

  • Je ne connaissais pas la cérémonie du pain et du sel, et je la trouve très belle et émouvante.
    Waouh ! Votre menu donne tellement envie ! J’aimerais vraiment servir un repas végé à mon mariage mais j’ai un peu peur des réactions de nos convives, du coup lire les réactions de vos invités me rassure. Merci pour ton récit ! 😘

  • Je suis toujours très très heureuse de découvrir d’autres cultures – surtout cette cérémonie du pain et du sel (qui se rapproche d’une autre cérémonie chinoise lors des emménagements dans une nouvelle maison).
    Je comprend ta déception sur le fait que personne n’ait pu y assisté (c’est dommage 🙁 ) mais ca n’enlève rien à la symbolique….et nous, lectrices, on en perds pas une miette en tout cas 😉

    Pour ce qui est de ton menu….effectivement, il y avait BEAUCOUP à manger (il vaut mieux trop que pas assez disait mon papy 😉 ), les quantités sont impressionnantes et surtout, ca donne tellement envie ! (#objectivitézéro vu que je ne mange pas plus de viande que ça dont ca ne m’aurait pas DU TOUT manqué 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *