Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite

Et voilà, je t’ai dit/montré/raconté tout ce que j’avais à te dire/montrer/raconter sur la préparation de mon mariage. Je suis prête à entamer le récit du jour J, et ce récit commence par la dernière semaine avant le mariage.

M. Chat et moi avons posé une semaine avant le mariage, et deux après. Cette dernière semaine de préparatifs a été difficile. Vraiment. Ce n’était pas une partie de plaisir du tout, et je crois sincèrement qu’elle a conditionné la manière dont j’ai vécu mon mariage. Je vais donc te donner un conseil qui, je l’espère, te sera précieux : entoure-toi bien dans la dernière ligne droite.

Mes beaux-parents et le petit neveu de M. Chat arrivent de Russie dès le dimanche 23 avril. Le frère Chat les rejoint le lendemain. Tout ce petit monde a refusé de prendre un appartement type Airbnb et a préféré prendre un hôtel, ce qui signifie que nous les avons dans les pattes tous les jours, dès le petit-déjeuner et pour tous les repas… Même si Maman-Chat m’aide énormément dans la préparation des repas, ça reste une logistique et surtout, une présence constante dont j’aurais sûrement pu me passer.

Lundi 24

Nous allons voir ma robe avec Maman-Chat : malheureusement, elle n’est pas tout à fait prête, elle baille encore un peu dans le dos. Je t’avoue que je suis assez frustrée, c’est un petit coup de stress dont je n’avais franchement pas besoin si près du but ! Mais les couturières de la boutique font un travail fantastique, elles vont travailler toute la nuit s’il le faut pour que je puisse récupérer ma robe dès le lendemain midi !

L’après-midi, les parents Chat nous font un travail formidable de nettoyage sur notre terrasse, où se tiendra notre découverte, pendant que M. Chat et moi allons voir M. le Maire.

Si tu te souviens, j’y étais allée au culot un soir d’élections locales où M. le Maire était passé nous saluer, et je lui avais demandé, en direct, s’il accepterait de nous marier lui-même ! D’habitude, ce sont les adjoints qui célèbrent les mariages, mais nous, on trouvait ça encore plus chic d’être mariés par le maire lui-même ! Du coup, nous avions convenu, au moment de notre dépôt de dossier de mariage à la mairie, de rencontrer M. le Maire le lundi pour discuter et qu’il puisse ainsi personnaliser le discours qu’il nous dirait le samedi suivant.

Nous étions un peu nerveux en arrivant : quand même, M. le Maire nous reçoit dans son bureau ! Mais notre maire est vraiment hilarant : il est très brut de décoffrage. C’est un sacré contraste avec son bureau de maire, très haut de plafond et orné de tableaux immenses de Gaston La Touche.

M. Chat et moi sommes un peu impressionnés de nous trouver en sa présence dans son bureau. Mais notre Maire a un langage assez libéré, il n’hésite pas à nous dire que certaines choses sont « très chiantes », par exemple, ou à s’exclamer : « Ah merde ! » quand nous sommes dérangés par un appel. Nous sommes au lendemain du premier tour, et son candidat vient d’être éliminé : il reçoit un appel du Point, auquel il répond qu’il est occupé, là, qu’il a des gens avec lui et que bon, il n’en a vraiment pas envie, hein, mais il les rappellera !

Bref, nous passons un très bon moment. Nous passons une heure à discuter avec lui, à lui parler de nous, de notre histoire. Avant de partir, nous lui demandons s’il est possible de faire réserver la place de parking devant l’immeuble pour nous le samedi (ça se fait notamment pour les déménagements). Il demande en direct à son assistante de s’en occuper, et hop, c’est plié ! Nous sommes tout heureux en rentrant, tout excités tous les deux !

Ma dernière semaine de préparatifs

Crédits photo : Photo personnelle

Au moins un qui tire parti de l’arrivée de la famille Chat !

Mardi 25

Le frère de M. Chat est arrivé dans la nuit la veille. Il a prévu d’emmener son fils passer deux jours à Disneyland, et a demandé à ce que la clé de notre voiture soit confiée aux parents Chat pour qu’ils puissent partir directement le lendemain matin, sans même passer nous saluer. Après d’âpres négociations, il finit par quand même accepter de passer prendre le petit-dèj à la maison, et passe donc un peu de temps avec son frère. Mais le mal est fait, on est déjà vexés.

Le frère Chat exige d’embarquer le père Chat à Disneyland avec lui, alors que ce dernier n’en a pas hyper envie d’une part, et qu’on a quand même un peu besoin de lui aussi pour notre organisation, parce que hein, ce n’est pas comme si on se mariait dans quatre jours… Le frère Chat nous répondra : “Je ne suis pas venu ici pour bosser.” Au moins, les choses sont claires ! Et au final, nous sommes plutôt soulagés de ne plus avoir toute cette négativité dans les pattes.

Le matin, je dois aller en urgence voir mon docteur (rien de grave, heureusement), M. Chat a rendez-vous chez le coiffeur, puis nous passons finalement récupérer ma robe avec Maman-Chat. Nous rentrons en taxi avec notre précieux colis, notre chauffeur se perd en route, c’est du grand n’importe quoi… Mais on arrive à en rigoler entre nous (en russe !).

À 15h30, nous avons rendez-vous au Brumaire pour un dernier point sur l’organisation et la déco. En rentrant, nous constatons à quel point les bandes de fleurs sont belles dans le parc, ça nous fera des photos canons !

Ma dernière semaine de préparatifs

Crédits photo : Photo personnelle

Mercredi 26

J’ai rendez-vous chez l’esthéticienne à 10h pour un débroussaillage et un soin du visage. Je n’arrive pas à me détendre du tout… Je suis au four et au moulin sur mon iphone, j’ai la tête qui tourne à cent à l’heure…

Je dois notamment relancer Arrée Succulentes pour ma commande de boutures pour le montage des couronnes : nous avons eu une incompréhension, ils pensaient nous livrer le 29 ! On s’échange des textos et des appels pour décider des variétés qu’ils m’envoient, et moi, je fais le lien en parallèle avec M. Chat, et surtout avec la maman de Mme Héden qui nous fera le montage, pour être sûre que ça lui convienne aussi.

Ma dernière semaine de préparatifs

Crédits photo : Arrée Succulentes

La première ébauche : je l’ai trouvée trop “rouge”, je voulais plus de teintes vert/bleu…

Ma dernière semaine de préparatifs

Crédits photo : Arrée Succulentes

… et la sélection finale qui me sera envoyée.

J’ai beau essayer de me faire violence, c’est vraiment difficile de lâcher mon téléphone, car ça voudrait dire perdre le contrôle sur ce qui se passe ailleurs dans mon organisation… Mais bon, pas le choix pour le soin du visage, que j’arrive quand même à apprécier.

Entre-temps, mes parents à moi (le Pé et la Mé) arrivent de leur côté. On les voit en coup de vent, la Mé récupère le livre d’or pour le calligraphier et vérifier une dernière fois les mesures de la cape dont elle doit terminer les toutes dernières finitions.

Nous passons ensuite chez l’imprimeur déposer les fichiers à imprimer, puis nous allons acheter des enveloppes pour les cartes postales et surtout, SURTOUT, un caleçon neuf pour le mariage pour M. Chat (pour satisfaire les tendances superstitieuses de Maman-Chat).

Nous décidons de réunir tous nos parents le soir même, afin de discuter tous ensemble des derniers détails, et notamment des traditions russes auxquelles nous allons associer mes parents. Nous devons donc exiger du frère Chat qu’il soit rentré pour 20h, car même si lui s’en fout (et que moi, de lui, je m’en fous aussi !), nous avons vraiment besoin que le père Chat soit là ! Ça se dispute au téléphone, mais ils finissent par arriver, presque à l’heure.

Nous avons prévu des pizzas pour tout le monde, histoire de faire simple (sauf que le frère Chat décide que ce n’est pas convenable de nourrir son fils avec de la pizza, alors on doit lui préparer des nuggets – végétariens, hein – et des nouilles…). Et là, alors que M. Chat et moi sommes déjà occupés à essayer de coordonner tout le monde et à faire de la traduction instantanée entre les parents, le frère Chat commence à montrer les photos de son fils à Disneyland sur la télé… Je suis absolument outrée.

D’une manière générale, depuis que les parents Chats sont arrivés, j’ai la sensation que TOUT tourne autour du neveu Chat. Ils ne parlent que de lui, nous racontent des trucs qu’il a dit ou fait tout le temps… Et là, c’est la goutte d’eau, on est en train de confirmer les derniers détails et encore une fois, l’attention est renvoyée vers le neveu Chat… Je me suis couchée très fâchée ce soir-là.

Jeudi 27

Nous commençons par la séance photo day before de (très) bon matin. Nous rentrons vers 13h30 à la maison, épuisés et frigorifiés.

Après une bonne soupe (merci Maman-Chat), j’ai juste le temps de faire nos sacs pour le mariage pour M. Chat et pour l’after pour moi avant de partir aider le Pé et Papa-Chat à monter l’arche au Brumaire directement (ça aurait été trop compliqué à manipuler une fois monté). Même à trois, c’est galère !

Ma dernière semaine de préparatifs

Crédits photo : Photo personnelle

L’arche, planquée entre l’arrière du Brumaire et une haie, où elle passera deux nuits

J’en profite pour discuter avec Jack, le chef, qui tient à me montrer qu’il nous a réservé une chambre froide pour nous, et que tous ses produits sont frais, mais surtout bruts, preuve qu’il va bien tout préparer pour nous. Je bloque sur la caisse entière (en bas à droite) remplie de tomates cerises : j’ai envie de lui en chiper une pleine poignée !

Ma dernière semaine de préparatifs

Crédits photo : Photo personnelle

Je rentre, nous mangeons en coup de vent, et M. Chat et moi partons pour notre dernier cours de danse. Nous rejoignons Audrey à Puteaux, et ça nous fait du bien de sortir un peu de la maison et de l’ambiance des préparatifs. Mais ça nous met aussi un coup de stress, parce qu’avec la fatigue, je fais des erreurs dans la chorégraphie. Ce qui a le don de taper sur les nerfs de M. Chat…

Le soir même, M. Chat déménage : il va dormir dans le même hôtel que ses parents. Nous avions décidé de passer deux nuits seuls, et nous devions, initialement, nous voir uniquement le lendemain soir pour la répétition de la cérémonie. C’était sans compter sur la famille Chat, qui prend ses petits-dèj avec nous…

Le vendredi 28 avril, dernier jour avant le mariage, a été TRÈS dense, donc je te raconte tout ça la prochaine fois !

Et toi ? Comment as-tu organisé ta dernière semaine ? Avais-tu aussi du monde à la maison ? Comment l’as-tu vécu ? Raconte-moi !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



10 commentaires sur “Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : la dernière ligne droite”

  • Tu connais l’expression « avec des amis comme ça, pas besoin d’ennemi »? Bah j’y pense en lisant le comportement du frère Chat. C’était lié à l’événement ou il est toujours comme ça? Mariage ou pas, c’est choquant d’égocentrisme et de mauvaise éducation.

    • Malheureusement, c’est assez son caractère… mais c’est le stress de l’evenement qui a exacerbé l’impact que ça a eu sur moi…

  • Mais quel irrespect de la part de ton beau-frère…. Franchement, c’est hallucinant ! Tu n’avais vraiment pas besoin de ça !!!

    En tous cas, vous avez quand même très bien gérée cette dernière semaine malgré le stress !

    • Merci beaucoup! Je t’assure que sur le coup, et dans les jours qui ont suivi, j’ai vraiment pas eu cette impression d’avoir bien géré…

  • Oh ma pauvre ! Avec la belle famille sur le dos, cela n’a pas dû être simple… Je crois que les proches (en particulier les parents et les frères/sœurs) ne se rendent pas trop compte de la charge mentale que peut représenter cette dernière ligne droite (à moins qu’ils ne soient récemment passés par là, et encore…) C’est maladroit de leur part d’avoir été une telle charge pour vous !
    Ton article permet d’anticiper ces aspects auxquels on ne pense pas toujours : merci 🙂

    • Merci Mle Saphir! Je pense sincèrement qu’il faut faire très attention à ceux qu’on choisi pour s’entourer, pour éviter du stress supplémentaire!

  • Olala quel courage d’avoir tout ce monde a géré la dernière semaine surtout vu comment elle est stressante! Le comportement de ton beau frère est effectivement intolérable, il a pensé qu’à lui et à ses petites vacances. Même question que plus haut il est tout le temps comme ça?

  • Olala, dur-dur la belle-famille… et encore plus le comportement de ton beau-frère à quelques jours de la cérémonie 🙁 C’est vraiment pas cool d’avoir réagi ainsi, quel égocentrisme.

    Je te trouve très zen pourtant, à ta place je l’aurais renvoyé dans ses pénates je pense !!!

    Ton article prouve que tu as su te recentrer sur l’essentiel même si c’était la course et que ça ne devait pas être évident pour toi, je suppose. Bravo à toi d’avoir gardé les pieds sur terre 🙂

  • Je compatis pour ton beau-frère et son comportement complètement irrespectueux… Nous avons aussi eu quelques soucis avec les soeurs de Monsieur Cerf les semaines précédant le mariage, mais heureusement nous ne les avions pas dans les pattes la semaine avant !
    Je me reconnais parfaitement en lisant le passage sur ton rendez-vous chez l’esthéticienne, j’étais pareil : collée à mon portable, à envoyer des SMS à mon père, au traiteur, à appeler ma tante, à checker la météo, etc… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *