Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : quand Monsieur se fait beau

Et hop ! Tout petit retour en arrière avant de te montrer les photos de notre découverte : voyons un peu ce qu’il s’est passé du côté de M. Chat !

La veille, j’avais acheté de quoi faire un petit-déjeuner improvisé pour lui. Il a mangé dans sa chambre, puis a passé un peu de temps avec ses proches, jusqu’à l’arrivée de Pacha et Guena. Mon M. Chat était tout nerveux, mais ça ne se voit pas vraiment sur les photos.

M. Chat fait les choses un peu à l’ancienne : il se rase au coupe-chou, et noue lui-même ses nœuds papillon (qui a dit hipster ?!!). Quand il est arrivé à l’appartement, Pacha, notre vidéaste à la tête de bandit, m’a dit : “M. Chat, quand il se rase, c’est… dangereux !” J’ai adoré son expression ! Pas “c’est impressionnant” ou “ça change”, mais bien “c’est dangereux” ! Moi, j’adore, je trouve que ça a un charme fou !

Les préparatifs de mon futur mari // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Les préparatifs de mon futur mari // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Les préparatifs de mon futur mari // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Les préparatifs de mon futur mari // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Les préparatifs de mon futur mari // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Les préparatifs de mon futur mari // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Les préparatifs de mon futur mari // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Comme un air de famille ?

Les préparatifs de mon futur mari // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Je ne sais plus si je te l’avais dit, mais M. Chat a trouvé son costume chez Johann. Quand nous avions commencé à parler de son costume, il ne savait qu’une seule chose : il ne voulait pas de smoking. Sauf que bah, en fait… il a craqué sur un smoking, mais avec le revers de la veste à peine contrasté.

Puis, M. Héden vient chercher M. Chat et ses parents en voiture (la nôtre reste à l’hôtel, elle servira au frère Chat). Ils passent par la fleuriste récupérer mon bouquet, avant de me rejoindre chez nous.

Mon futur mari avant notre découverte // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Arrivé dans notre immeuble, M. Chat croise un voisin que nous ne connaissons pas, qui lui dit : “Huuum, je ne sais pas pourquoi vous êtes aussi bien habillé, mais je vous félicite quand même !”

Mon futur mari avant notre découverte // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Permets-moi, ici encore, de faire un petit aparté. Je voudrais te parler de l’utilité, dans notre cas, d’avoir deux personnes pour faire des photos le jour J !

Notre planning était assez serré pour la matinée : nous devions être prêts tous les deux pour 10h, afin d’avoir le temps d’aller faire notre séance photo de couple avant la mairie. Il était absolument non négociable pour moi de faire une séance photo le jour J. À dire vrai, j’aurais pu avoir plaisir à faire une autre séance après le mariage, dans un autre lieu pour varier un peu les décors, mais je voulais impérativement avoir des photos qui aient été prises le jour J, avec le même temps, la même luminosité, le même maquillage et la même coiffure, et surtout, surtout, la même émotion que le jour J.

Du coup, avoir deux personnes pour faire des photos nous a évité d’avoir à attendre que l’un soit prêt pour que l’autre commence à se préparer ! Et puis, j’ai absolument adoré découvrir ces photos après le mariage, découvrir enfin ce qu’avait vécu M. Chat de son côté !

À son arrivé à la maison, M. Chat est reçu par un comité d’accueil : Mme Héden et la Mé montent la garde devant chez nous, et ne laissent pas passer M. Chat si facilement, comme dans les coutumes russes ! Elles le questionnent, le testent gentiment : pourquoi est-il là ? Qui vient-il chercher comme ça ? Est-ce qu’il est bien sûr ? Genre, sûr sûr ?? Il m’appelle depuis le couloir, un “Mon amouuuur ?!” bien fort, que j’entends depuis la terrasse où je l’attends, et finalement, mes deux cerbères le laissent passer !

Mon futur mari avant notre découverte // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Le voilà, enfin, qui accourt pour me rejoindre, et me découvrir en mariée !

Mon futur mari avant notre découverte // Photo : Samonov Brothers

Crédits photo : Samonov Brothers

Et toi ? Comment as-tu géré vos préparatifs respectifs, en termes de logistique ? As-tu fait un moment de découverte ? Avec des traditions particulières ? Raconte-moi !



15 commentaires sur “Mon mariage bilingue en cuivre et succulentes : quand Monsieur se fait beau”

  • C’est vraiment chouette d’avoir les deux points de vue !! Les photos sont magnifiques, et je rejoins Banane, la dernière est géniale !!
    C’est drôle, la coutume russe et la coutume chinoise décrite par Madame Teochew se ressemblent ! Dans les deux cas, les femmes bloquent l’entrée de la chambre de la mariée au prétendant et vérifient son sérieux.

    • ouiii c’est vrai que les traditions russes et chinoises se rejoignent un peu sur ce point ! on a fait soft sur ce point, mais Mr Chat a été témoin pour un de ses amis en Russie, et ils avaient demandé au marié (et à son témoin qui était là pour le soutenir) de chanter, de déclamer des poemes, de prouver sa valeur et sa solidité financière (avec des tas et des tas de toutes petites pièces…), c’était très drole !

  • Encore une fois, vos photos sont canons !
    J’adore le rasage à l’ancienne, il assure ton homme dis donc 😉

    Tu nous laisses avec trop de suspens : Viiiiite on veut voir les photos de votre découverte 😀

  • Je plussoie pour la dernière photo : on a tellement envie de “découvrir votre découverte” 😛

    J’adore le rasage à l’ancienne, notre photographe l’a proposé à mon Chéri également. Quand je vois le résultat, ça vaut le coup effectivement 🙂

  • Quelle élégance, on a hâte de voir votre découverte maintenant. C’est vrai que c’est chouette effectivement d’avoir les photos de la préparation de Monsieur.

    • J’ai vraiment adoré les découvrir après coup, voir de son coté comment ça s’était passé ! Et j’aime en particulier les photos chez la fleuriste et dans notre immeuble déjà, on sent qu’il est tendu avant d’arriver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *