Mon mariage en bleu sur fond vert : le dîner de fête

À 20h, tous nos invités sont dans la salle : c’est l’heure de faire notre entrée.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Un accueil dynamique

Pour cette entrée, nous avions prévu une musique joyeuse et punchy : Whenever, wherever de Shakira. Une bonne musique des années 2000 qui a bercé notre adolescence !

 

On s’était dit que ça lancerait l’ambiance, mais on n’avait pas pensé que nos invités seraient tellement « lancés » qu’ils nous accueilleraient … en faisant tourner les serviettes !

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

On était un peu surpris, car ce n’est pas trop le style de notre entourage … mais finalement, on a bien rigolé, c’est tout ce qui compte.

Avant que nous soyons servis, je dis quelques mots de remerciements personnalisés, pour nos invités qui sont venus de loin (Zurich, Londres, Nice, Angers, etc.). Je souligne aussi la chance qui nous a permis d’avoir avec nous ce soir une amie qui vient juste de rentrer de mission en Polynésie, et une autre qui part en Afrique dans 6 jours. Enfin, je remercie ceux qui nous ont aidés à tout préparer et notamment ma petite sœur M., la championne des petites grues.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

À table !

Nous sommes rapidement servis. Tout d’abord, un amuse-bouche : un cappuccino de morilles (miam !). Les morilles sont un produit typiquement franc-comtois, c’était notre petit clin d’œil régional.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Nous avions prévu un fond sonore pendant le repas : un album de Jack Johnson.

 

Mais MonChéri est allé l’arrêter assez rapidement, car soit c’était trop bas et on n’entendait rien, soit c’était trop fort et cela gênait les conversations. Pas très grave (je m’en suis à peine aperçue).

Nous passons ensuite à l’entrée : un opéra de truite rose au fromage frais, avec du saumon fumé maison et une petite salade (miam encore !). De quoi satisfaire mon penchant pour le poisson et la verdure, tout en plaisant à tout le monde.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Premier discours

Alors qu’on débarrasse l’entrée, je vois mes deux petites sœurs se lever pour nous faire un discours. MonChéri et moi n’avons préparé aucune animation pour la soirée, ni donné de consignes : nous étions totalement confiants dans le bon esprit de nos proches (et nous avons eu raison).

Mes sœurs annoncent que, maintenant que MonChéri a dit oui et ne peut plus revenir en arrière, elles vont lui dévoiler tous mes petits secrets d’enfance et les défauts cachés qui vont avec.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Au début, leur discours est très, très drôle. Elles racontent plein d’anecdotes un peu dingos de notre enfance, je ris, je ris, je crois ne pas avoir autant ri de toute ma vie.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Puis, leur ton change. Elles me disent tout simplement combien elles m’aiment et pourquoi. Mes sœurs me connaissent à fond, bien sûr, nous avons toujours été très proches, et tout ce qu’elles disent me touche en plein cœur.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

À un moment, je suis tellement émue que je me sens pétrifiée sur ma chaise. Au sens propre. J’ai l’impression de ne plus pouvoir bouger du tout, je me sens toute faible. C’est tellement gentil, ce qu’elles me disent. Je crois que je n’ai jamais entendu de choses aussi gentilles de toute ma vie. C’est un truc de fou.

Quand elles finissent, je me lève pour les embrasser, suivie par MonChéri. Je crois que ma maman était émue aussi. On pleure (ben oui, bien sûr).

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Là, tu vois que ma « petite » sœur fait en réalité une bonne tête de plus que moi

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Derrière nous, ma nièce de 10 ans qui nous a suivis toute la soirée, avec des étoiles plein les yeux

Ouf ! Après tant d’émotions, il est temps de passer au plat principal. C’est un magret de canard aux griottes, avec un peu de purée de pommes de terre à l’ancienne, des légumes croquants et une petite tomate cerise rôtie bien acidulée et juteuse. Miam (oui, je me répète un peu, mais je n’ai pas trouvé de synonyme) ! Nous sommes très satisfait car c’est excellent, copieux mais pas lourd, et ça plaît à tout le monde. La tomate cerise et les griottes donnent une petite note sucrée-salée mais sans excès.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Un deuxième discours

Quand nous terminons le plat, je vois mes parents se lever avec un air malicieux. C’est l’heure d’un deuxième discours ! Mon papa et ma maman ont préparé une mini pièce de théâtre, dans laquelle ils se mettent en scène en parlant de MonChéri et moi, de notre enfance, de nos caractères et de notre histoire. Sans oublier de faire un peu les clowns (c’est la spécialité de mon papa !).

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Une de mes photos préférées du mariage !

C’est l’occasion de retracer nos péripéties au cours de nos études, nos réussites et nos galères, nos passions, notre rencontre. Mes parents ont manifestement écrit cette scénette en s’appuyant sur des renseignements fournis par mes beaux-parents. Là encore, je suis heureuse de voir que bien que la famille de MonChéri soit complètement absente, mes parents ne l’ont pas oublié et veulent le mettre à l’honneur tout autant que moi. Il est évident aussi qu’ils ont bien répété pour arriver à être ainsi drôles et touchants.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

J’ai même appris une nouvelle chose sur MonChéri : dans son enfance, il avait appris par cœur un monologue d’Harpagon dans L’Avare. Mes parents ont apporté le texte et demandent à MonChéri de nous faire une démonstration : il s’exécute volontiers. Il pensait avoir tout oublié, mais le texte lui revient très facilement.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Et moi je profite de ne plus être le centre de l’attention pour finir mon verre (la classe …)

Je ne me souviens plus de tout ce qu’ont raconté mes parents, mais je me souviens que nous étions heureux, amoureux, sur notre petit nuage, entourés de tant d’amour. Bref, encore un moment fantastique too-much-love. Je ne pensais pas que c’était possible de ressentir des choses aussi fortes en l’espace de quelques heures !

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

À la fin, nous les embrassons chaleureusement, un peu chamboulés par ces moments compte-triple.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Le fromage est servi; c’est l’heure d’une petite pause-cigarette pour les fumeurs, d’un petit bol d’air pour les autres.

Dîner Mme Suzette - Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

La suite (et le dessert !) très bientôt !

Et toi, espères-tu des discours pendant la soirée ? Allez-vous oser le sucré-salé ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Mon mariage en bleu sur fond vert : le dîner de fête”

  • Une belle chronique gourmande et pleine d’émotions. Les discours de ta familles devaient être poignant car rien qu’à la vision de tes photos j’en ai les larmes aux yeux.
    J’ai un peu l’aire c*n maintenant evec mes larmes dans les yeux et mon estomac qui gargouille…
    D’ailleurs tu décris tes mets avec passion… heureusement qu’il est midi ….

  • Tu as fait confiance à tes proches et ils ne vous ont pas déçus…J’adore l’initiative de tes parents et ça m’aurait vraiment plu d’avoir ce type de surprise aussi. Super soirée et le menu me fait très envie…

    • Oui j’ai de la chance, mes proches sont de ceux à qui on peut faire confiance 🙂 c’est lors d’occasions comme un mariage qu’on s’en rend le mieux compte !

  • Depuis le début de tes chroniques, je trouve ton mariage très beau, très touchant…aujourd’hui, je ne peux pas m’empêcher de saliver en voyant les photos des plats! 🙂

  • J’adore la photo ou tu sirotes (plus ou moins) discrètement ton verre de vin pendant que personne ne regarde hihi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *