Mon mariage, les blogs et moi…

Demande acceptée, annonces pas encore faites, toi et moi le savons bien, la première chose que nous avons fait a été de nous ruer sur le net. Et là… toi comme moi sommes tombées dans le monde merveilleux des blogs de mariage (la wedosphère, ce terme mystérieux qui te donne l’impression de rentrer dans une société secrète adepte du pailleté chic et sobre, des déclinaisons pastelles et des robes fluides aux dos improbables !).

Reprenons donc !

Etape 1 : la découverte

Longues tablées à la décoration végétale au cœur d’un bois ou dans une cour de ferme, robes de créatrices fluides aux dos nus et au tissus délicats, jeux de lumières ambiance coin du feu, demoiselles d’honneur en camaïeu de pastels ou au contraire assorties en couleurs franches, photobooth au décor rétro/coloré/fleuri mais toujours grandiose, vaisselle dépareillée et décoration chinée, bouquets de fleurs champêtre ou multitude de soliflores, cérémonies laïques hyper personnalisées et emplies d’émotions, mariée cheveux au vent et marié à barbe bien taillée… Les mariages des blogs font rêver et je n’ai pas échappé à la règle.

Dentelle et couleurs pastel…

Crédits photo (creative commons) : Carlos Almendarez

Dentelle et couleurs pastel…

Etape 2 : l’inspiration

Plafond de lampions/lanternes/rosace en papier, centre de table en rondins parsemés de dizaines de petits bougeoirs dépareillés, invités portant tous une touche d’une couleur, nappes en dentelle et toile de jute, robe rétro et nœud papillon, bancs en ballots de paille, foodtrucks… Les mariages des blogs inspirent et je n’ai pas échappé à la règle.

Longues tablées rustico-champêtres.

Crédits photo (creative commons) : Nicki Dugan Pogue

… longues tablées rustico-champêtres…

Etape 3 : la prise de conscience

C’est décidé, nous ferons un mariage champêtre, convivial, avec une touche de rétro !

Oui, mais la robe dos nu, avec ma poitrine et mes formes, ça risque d’être compliqué… Et les ballots, en fait, ça pique et ce n’est pas très confortable… Et chiner la vaisselle, c’est bien, mais vu le nombre d’invités qu’on prévoit, on devrait y passer 3 ans…

Tu me vois venir ?

Et puis dans la vraie vie, on a déjà été à plein de mariage. Avec des mariées en robe de princesse… Des centres de table classiques et jolis… Des invités en couple qui avaient assortis eux-mêmes leur tenue… Une ambiance du tonnerre dans une salle toute simple… Des cérémonies religieuses plus ou moins traditionnelles… Des repas à table où personne n’avait l’air de s’ennuyer… Des farandoles pendant la soiré (et aussi des mariées en robe fluide… des cérémonies laïques… un pique-nique… des baraques à frites…)…

Pourquoi ne voit-on rien de tout ça dans tous ces blogs ? Ne serait-ce pas légèrement formaté pour nous vendre « LE » mariage « tendance du moment » ? Parce que finalement, après quelques mois de furetage intense sur nombre de blogs (limités aux francophones, quand même !), j’ai eu l’impression d’y voir toujours la même chose. Certes, des jolis mariages aux idées inspirantes. Certes, à couper le souffle ou très originaux pour certains. Et, ma foi, toujours très joliment immortalisés. Mais tellement loin de mes références !

Et moi, les mariages où j’ai été, j’ai adoré y être ! C’était des mariages qui ressemblaient aux mariés. Tous différents, tous uniques ! Finalement, n’est-ce pas ça le plus important ?

Etape 4 : le recul

En fait, à y regarder de plus près, sur certains blogs, on présente des mariages variés ! Regarde, là, la mariée ne fait pas un 36, et elle a trouvé une robe qui la met bien en valeur. Et puis là, ils ont fait une messe complète et ça avait l’air vraiment émouvant. Et là, la mariée assume à fond sa robe de princesse, et ça lui va super bien ! Et ici, le nombre d’invités est loin de correspondre au « standard » du petit comité, et les mariés ont pourtant profité de leur journée. Et puis ici, les attentes des familles ont mené à des compromis, et tout le monde semble s’y retrouver. Et, oh, regarde ici, un mariage en Belgique, et dans une salle à proximité de chez moi en plus !

Tu l’as compris, comme Obélix dans la potion, je suis tombée dans la marmite Mademoiselle Dentelle ! (Oooouh, admire la tournure de phrase humour-Belgian-reference-inside !!) Restons impartiale, d’autres blogs présentent également des mariages divers et variés et j’en suis bien heureuse. (Et d’ailleurs, je trouve que les blogs sont plus diversifiés aujourd’hui que fin 2014 quand je me suis plongée dedans.) Et restons honnête, j’adore toujours regarder les jolis mariages « tendances » présentés sur les multiples blogs qui leurs sont dédiés. Le « petit truc » (si je puis dire…) qui m’a fait devenir accro à notre blog préféré, ce sont les chroniqueuses ! Des filles, toutes différentes, comme toi et moi, qui te racontent les joies et les difficultés de l’organisation, qui te donnent des conseils sur base de leur vécu, dont les mariages sont tous uniques et merveilleux, qui te parlent ouvertement de budget, de bonheur mais aussi de désillusions, ça m’a permis de m’identifier. À l’une, à l’autre, à toutes ! (Bon, j’exagère mais tu comprends l’idée.)

Bride and groom

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

… oui, mais nous là-dedans ?

Intéressant ça ! Finalement, à lire tous ces témoignages, il semblerait que le plus important, ce soit de faire un mariage qui nous ressemble. Nous… oui, tiens, toutes mes inspirations et idées-là, est-ce qu’elles nous correspondent ? Qu’en pensera Monsieur Plumechon ?

Etape 5 : la sagesse

(Hum, hum, dis-moi Mlle Plumetis, est-ce que tu ne te la jouerais pas un peu là ?)

Et si, avant d’avoir pensé tout mon notre mariage, on commençait par le commencement ? Définir nos priorités, ensemble avec Monsieur Plumechon. Puis prendre les points un par un et nous laisser le temps de définir nos envies. Parce que notre mariage, je veux qu’il nous ressemble. Et parce que nos préparatifs, je veux que ce soit l’occasion de partager nos idées et de les réaliser ensemble. Et enfin, voir ce qui est effectivement réalisable en fonction de nos priorités et du budget dont nous disposerons.

Si tu es inscrite au coaching d’Anne, tu auras remarqué que c’est le premier conseil qu’elle te donne ! Et ce n’est pas la seule… Sur les blogs mariages, je l’ai souvent retrouvé en première place dans la liste des choses par lesquelles commencer à organiser son mariage ! Comme quoi, les blogs, quel que soit le type de mariage qu’ils mettent en avant, c’est aussi des conseils plein de bon sens pour t’aider à t’organiser.

Le tout de la wedosphère, finalement, c’est d’en sortir ce qui te correspond ! De te laisser inspirer sans te laisser noyer dans « ce qu’il faut absooooooooooolument pour que mon mariage soit réussi ». Et de ne pas oublier de simplement profiter des jolies images qu’on te montre, juste pour le plaisir des yeux et du cœur

Et toi ? Quelle est ta relation aux blogs dans les préparatifs de votre mariage ? Comment t’en sers-tu ? Ont-ils influencé ta vision du mariage ? Dis moi-tout ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Mon mariage, les blogs et moi…”

  • Je pense ne pas être la seule à m’identifier à ton article 🙂
    On est plus ou moins toutes passées par cette phase d’inspiration / de dictature de Pinterest/Etsy/Blogs etc. Heureusement, les conseils sur MD nous remettent les pieds sur terre, et les chroniqueuses, toutes différentes, nous montrent à quel point chaque mariage est unique.
    Merci Madame Plumetis pour cette belle prise de conscience <3

    • Oh, mais avec plaisir Mlle Idées. Finalement, je suis là parce que j’ai eu envie de faire comme celles qui m’avaient inspirée : partager mon histoire en espérant qu’une part des lectrices s’y retrouve. 🙂 Comme toi, je suppose.

  • Même chose ici, ce blog est le seul ou j’ai trouvé des mariages « de la vraie vie », variés, qui ne semblaient pas sortis d’un magazine de déco, pour tous les budgets, et surtout qui ressemblaient à leurs organisateurs. Quelle libération ! Puis quelle inspiration !

    • Tout d’abord, félicitations Madame Zinzin ! Je vois que ton mariage est tout récent. J’espère que tout s’est bien passé et que vous avez encore des paillettes dans les yeux en y repensant. 🙂
      Oui, ce blog est une vraie source d’inspiration. Ceci dit, tu verras au fil des prochaines chroniques que je n’ai pas non plus tout rejeté de mes inspirations premières, tous blogs confondus. 😉

      • Merci ! 🙂 bon je t’avoue que j’ai aussi craqué pour des petits détails qui nous ont pris un temps fou, au regard de l’attention que nos invités ont dû y consacrer, mais qui nous ont fait plaisir !
        Alors j’ai hate de voir le déroulement de ton mariage ! J’irais à la traque aux inspirations des blogs 🙂

        • Si ça vous a fait plaisir, c’est génial ! Parce que pour nous, c’est une grande fierté d’avoir créé l’ambiance qui nous tenait à cœur aussi par de petits détails… 🙂

  • Je comprends tout à fait ce que tu veux dire. J’ai commencé à arpenter le web pendant un mois et ça m’a tellement épuisée ces milliers d’images que j’ai tout arrêté excepté la lecture de notre blog préféré. Ca me va très bien comme ça, je suis bien plus sereine et suis mes propres envies.

  • Hello Mme Plumetis
    C’est un super article que tu as fait et il reflète exactement mon vécu. Je tiens un blog où je parle de mes préparatifs et justement, j’ai aussi fait un article sur le sujet.

    parce qu’il y a 2 ans, quand j’ai commencé à préparer mon mariage, je suis tombée sur des blogs, mais aussi dans le fabuleux univers de Pinterest où l’on voit de superbes mariages (gérénalement américains), avec des décors à couper le souffle, des décos pensées jusque dans le moindre détail, des vaisselles superbes, des robes magnifiques…

    Oui mais voilà, la réalité nous rattrape bien vite :
    – d’abord le budget : penser une déco jusque dans ces détails coûte honnêtement super cher. On peut réaliser certaines choses mais aller aussi loin, non à moins qu’on ait budget illimité.
    – la capacité : réaliser tout ça demande aussi énormément de temps
    – On est en France ! Et oui, ca peut paraitre un détail, mais trouver parfois certaines choses que l’on voit en ligne, que ce soit en déco ou en robe est tout simplement mission impossible car on a toujours un peu de retard sur les tendances par rapport aux US. Internet limite ce frein, mais à coups de frais de port assez elevés. Et puis pour les robes, c’est vrai qu’on nous impose assez le « diktat » de la robe près du corps, bohème depuis quelques temps, mais il n’y a pas que ça en magasin, et surtout, ça ne va pas à tout le monde.
    – c’est un coup à perdre l’identité de son propre mariage. Je voyais tellement d’idées qu’à force j’avais envie de tout et finalement ce serait parti dans tous les sens.

    Du coup, pour ma part, j’ai pris quelques idées d’internet, fait des mix, mais ait fini par me dire qu’il fallait que je me raisonne : je ne pourrais pas avoir le mariage aussi pensé que celui des superbes blogs mariage. Tant pis, je pense qu’il nous ressemble et je suis sure qu’il sera déjà assez original aux yeux de nos invités ! bises !

    • Merci Mlle Escarpins !
      Waaah, 2 ans de préparatifs !! Tu as toute mon admiration, je n’aurais jamais pu. J’ai jeté un œil sur ton blog et j’ai vu que le jour J approchait… hihi, profites bien de ces derniers moments. 😉
      Tu as raison, on ne peut pas tout faire : nous n’en avons ni le temps, ni les moyens. Je suis sûre que ton mariage n’en sera pas moins fabuleux. Et puis, comme toi, tu verras que j’ai gardé certaines idées.

  • Comme je suis d’accord avec toi Madame Plumetis ! 🙂 C’est vrai que tout ce qu’on voit peut vite faire rêver mais très vite le futur marié et le porte-monnaie peuvent tirer la sonnette d’alarme. hihi. En tous cas, moi qui ne suis pas allée à un mariage depuis longtemps, j’ai l’impression de profiter de chacun de ceux qui sont chroniqués ici et ça c’est trop cool 🙂 Merci pour le partage !!

    • Oooh, mais de rien Mlle Green. C’est très enrichissant en tant que chroniqueuse d’avoir la chance de lire vos expériences et vos points de vue. Je suis ravie que tu profites de nos récits. Et puis, c’est ça qui est chouette aussi sur les blogs : rêver ! Si en parallèle, on garde la tête froide sur nos envies et on ne se met pas la pression, pourquoi s’en priver ?

  • Pffff tu as raison, quand j’ai commencé à réfléchir à notre mariage, j’ai imaginé tout ce qu’il faudrait faire pour avoir un mariage « parfait- comme – sur – les – blogs », et franchement …. j’étais épuisée d’avance ! Trop de boulot, trop de recherches, trop de prises de tête, trop de temps et d’énergie dépensés … Ca m’a dégoûtée d’avance. Et puis, tous ces BEAUX mariages qu’on nous montre, ont-ils été si sympas que ça finalement ? Est-ce qu’il y avait de l’ambiance, est-ce que les gens ont dansé, est-ce que les gens ont ri, est-ce que les discours étaient beaux, est-ce que les mariés étaient heureux et détendus ? Franchement, on n’en sait rien, et je parie qu’il n’y a AUCUN rapport entre la beauté plastique de la décoration et l’ambiance qui fait un « vrai beau » mariage …

  • Un article qui m’a fait repenser à mes propres recherche et dans mon cas c’était un peu laborieux mais pour des raisons toutes différentes. J’ai trouvé sur ce site une sympathie, une simplicité et une élégance des mariages et chroniques qui représentent le goût du vrai: celui que je recherche. Il manque un peu d’articles avec un oeil masculin. Peut-être me lancerai-je après le 23 juillet 2016.

    • Et bien, Monsieur Darwin, ravie que tu te retrouves malgré tout dans nos chroniques. N’hésite pas à postuler pour la prochaine fournée de chroniqueuses afin de devenir le premier chroniqueur de Mlle Dentelle ! 🙂 Ou tout du moins à venir raconter ton mariage sur le blog. 😉
      Le grand jour approche si j’ai bien compris. Vous êtes dans la dernière ligne droite. Profitez-en bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *