Mon mariage broc, rétro, rock : la cérémonie laïque – entrée des mariés

J’ai retardé et retardé ce moment d’écrire cette chronique, parce que c’était un peu comme la laisser partir et lui dire adieu à jamais, ce temps merveilleux de la cérémonie laïque.

Et puis il m’a fallu me résoudre à reprendre mon encre pour partager avec toi cet instant de bonheur.

Lorsqu’on dit qu’une cérémonie, qu’elle soit laïque ou non, nous baigne dans un véritable bain d’amour, ça représente exactement mon émotion du moment. Je parlais dans un précédent article de ma première vague d’amour. Ici, j’arrive à ma seconde vague, celle qui m’a noyé, celle qui m’a ensevelie, celle qui m’a emporté comme un tsunami.

C’était pourtant un moment stressant. Je pense qu’il l’était plus pour M. Tao que pour moi, qui redoute d’être le centre de l’attention et de ne pas pouvoir contrôler les choses. Nous avions décidé de faire confiance à nos témoins, pour prendre les rênes de cette cérémonie, et c’est mon frère qui s’y est collé.

Déroulé de notre cérémonie laïque

M. Tao et moi, ainsi que nos trois enfants, mon père et ma belle-mère, nous étions planqués un peu plus loin à l’arrière, pour arriver en musique devant nos invités. En attendant que tout le monde s’installe, nous avons fait tourner différentes musiques d’Eivør :

L'entrée des mariés et début de notre cérémonie laïque // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

Mon frère en a profité pour demander à tous nos invités, mis à part nos parents proches (parents, grands-parents, frères, sœurs, témoins) de déposer leurs objets à notre attention dans notre capsule temporelle. Il aurait nécessité trop de temps pour que tout le monde se lève en plein milieu de la cérémonie pour déposer les objets, nous avons donc choisi de scinder cela en deux.

Nos témoins ont également choisi d’être présents avant l’arrivée des invités, ils ne sont donc pas arrivés en musique comme je l’imaginais au début.

Lorsque tout le monde s’est (enfin) installé, que tout le monde avait bien compris ce qui allait se passer, avait retrouvé son objet (ou a couru le récupérer dans la voiture), la musique s’est tue.

Enfin, nous avons pu commencer.

C’est sur I’m Gonna Be (500 miles) des Proclaimers, que M. Tao et sa maman se sont avancés jusqu’à nos places :

Nous avons ensuite choisi la valse d’Amélie pour l’entrée de nos enfants, puis de mon père et moi :

L'entrée des mariés et début de notre cérémonie laïque // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

Voir tout le monde se lever pour nous voir arriver, leurs visages souriants, leurs yeux brillants, c’était magique. Non ils n’étaient pas nombreux, oui il nous manquait des êtres chers, mais quand mon père m’a lâché le bras pour que j’aille m’asseoir à côté de mon mari tout neuf, déjà, mon cœur explosait de bonheur.

L'entrée des mariés et début de notre cérémonie laïque // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

Et puis nos quatre témoins se sont levés.

« Mlle [ã]ncre et M. Tao s’aiment de tout leur cœur, et donc veulent se marier.

C’est par ces mots que commençait le joli faire-part que nous avons tous reçu. Rien de très original… Mais nos deux amoureux, originaux, ils ont eu envie de l’être. Alors, pour ne pas faire comme tout le monde, ils ont pensé à cette cérémonie laïque. […] »

As-tu l’intention de faire une cérémonie laïque ? Comment souhaites-tu la commencer ?


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide « Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble » pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 



2 commentaires sur “Mon mariage broc, rétro, rock : la cérémonie laïque – entrée des mariés”

  • Haha j’imagine bien les gens tous assis et puis les deux tiers qui se lèvent pour aller chercher l’objet dans la voiture pour la capsule temporelle. Ça devait forcément arriver. Trop hâte de lire la suite. En tout cas tu rayonnes aux bras de ton papa.

Commente ici !