Notre mariage broc, rétro, rock : première vague d’amour

Nous y voilà. Je suis prête, coiffée, maquillée, habillée. Je suis prête. Il est l’heure, et il est temps. Je suis prête à recevoir ma première vague d’amour. Je sais que ce moment se passera bien. Je ne m’inquiète pas sur le regard de M. Tao. Je crois qu’il me trouvera belle, je crois qu’il aimera ma robe. Je crois qu’il va enfin comprendre que le perfecto c’est juste parfait. Je ne me pose pas la question parce que je le sais. Alors pourquoi ai-je cette boule qui grossit en moi ? J’appréhende. Je veux profiter à fond, et il est temps. Je vais découvrir l’homme de ma vie dans sa belle tenue, sur un lieu que j’adore, et avec nos enfants. Tout ira bien.

Il est temps.

Je ne sais pas pourquoi, comment, si j’avais réussi à communiquer mon stress autour de moi, mais ce midi-là, ma Maman, qui devait m’emmener à cet endroit qu’elle connait si bien, s’est perdue. Elle a fait des tours et des détours, à toute berzingue dans sa citadine, moi côté passager, avec ma robe qui prenait mine de rien un peu de place, m’accrochant comme une perdue à la portière, Miss Bavarde à l’arrière, ne pipant pas mot pour une fois, et derrière nous, notre photographe qui tentait de nous suivre tant bien que mal.

Nous avons fini par arriver (tous entier). Olivier, mon photographe, a pris le relais. Il est allé rejoindre M. Tao, pendant que j’étais, moi, cachée. Il est allé le briefer, lui expliquer ce qui allait se passer. Lorsqu’il est revenu me donner son go, j’en était toute tremblante d’excitation. Il était temps.

Je t’épargne le moment où d’un coup, au loin, je l’ai aperçu se retourner et qu’il a fallu que je m’accroupisse à toute vitesse dans les fourrés pour me planquer. Je t’épargne l’amas de branchages que je transportais sur mon passage. Je t’épargne (même si c’était bien) les randonneurs qui me félicitaient, me taquinaient (sur mes branches, ‘mvoyez’), me souriaient. Je t’épargne tout ça, mais ça fera toujours partie de moi, et de ces quelques secondes avant ma première vague d’amour.

Je suis arrivée derrière lui, j’ai posé ma main sur son épaule, il s’est retourné, et ses yeux ont brillé. Brillé si fort qu’il a certainement illuminé la journée plus encore. Il a adoré. Tout, il a tout adoré. Mon perfecto, ma robe en dessous, ma couronne, moi, il a tout adoré et c’était parfait. Et moi aussi, j’ai tout adoré en lui, même cette vague d’amour qui m’a un peu assommé.

Je regrette presque que ce soit déjà fini, je regrette presque ces quelques secondes avant qu’il ne se retourne, je regrette complètement que tout se soit passé si vite. J’aurais voulu que les secondes soient des heures afin de savourer encore et encore, de me souvenir de chaque moment, de chaque saveur.

J’ai pris la tasse de ma première vague d’amour.

La découverte des mariés, avec leurs enfants // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés, avec leurs enfants // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

La découverte des mariés // Photo : Olivier Baron

Crédits photo : Olivier Baron photographe

Et toi, envisages-tu de retrouver ton cher et tendre avant de passer par la mairie ou souhaites-tu le découvrir à la dernière minute, avec tout le monde ?

Je me suis mariée en Octobre 2019, en Bretagne, accompagnée de notre joyeuse tribu recomposée. Un mariage tout simple, à notre image, un chouilla bordélique, composé de la cérémonie à la mairie bien sur, mais aussi d'une cérémonie laïque. Tu peux découvrir mes aventures ici, mais tu pourras également découvrir la fin de cette jolie histoire, et bien d'autres encore sur notre famille recomposée et les vagues, vaguelettes ou tempêtes que cela apporte par exemple, sur notre nouveau site "Paillettes & Chaussettes"! À tout bientôt j'espère!

Commentaires

  • Avatar
    Mlle couture
    Répondre
    30 novembre 2019

    Roh mais ça fait envie y’a façon de raconter! C’est une bonne idée de associer les nains à la découverte, j’aime beaucoup l’idée!

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    30 novembre 2019

    Moi aussi dans la voiture pour y aller j’avais cette boule au ventre. J’étais stressée, j’ai pas compris pourquoi et puis les larmes sont venues devant mon père et puis j’ai découvert mon chéri. C’était trop bien de faire un first look.
    Le cadre du votre avec vue sur l’océan est canon et puis le faire en famille comme ca, c’est super.

Poster une réponse