Mon mariage broc, rétro rock : le vin d’honneur – Partie 2 – Le déroulé

Je t’ai parlé la dernière fois de la manière dont nous avons trouvé notre prestataire, voici maintenant comment s’est déroulé le vin d’honneur, avec Les Jardins du Prieuré ! Et plus tard, je te parlerai de notre lieu.

Le jour J, donc, soit parce qu’ils sont extrêmement professionnels, soit parce qu’ils sont bretons purs souche et qu’ils ont un baromètre à la place du nez, ils ont décidé de s’installer dehors. Et c’était chouette !!

Déroulé de mon vin d'honneur breton // Photo : Olivier Baron Photographe

Crédits photo : Olivier Baron Photographe

Je t’avoue que je ne me souviens plus vraiment de ce qui a été présenté. Emportée par la foule qui nous traîne, nous entraîne, je n’ai pas vu grand-chose des ateliers, et rien du tout des petits fours.

Il y avait bien mon bar à boissons, alcool et sirops, avec une serveuse. Une autre serveuse passait entre nos invités pour les petits fours. À un moment donné, il y a eu le bar pour les enfants, avec plein de petits sandwichs, brochettes salées, sucrées, bonbons, etc., puisque nous avions choisi de ne pas les installer à table avec nous. Les enfants avaient trois baby-sitters rien que pour eux qui leur avaient préparé des tas de jeux et donc leur dîner était pendant notre vin d’honneur.

Déroulé de mon vin d'honneur breton // Photo : Olivier Baron Photographe

Crédits photo : Olivier Baron Photographe

Il y avait aussi un atelier galettes bretonnes, des toute mini mimi galettes dans lesquelles le chef mettait un peu tout ce qu’on voulait. Je crois qu’il y avait un truc avec de la viande, mais ne mangeant pas de viande, je n’ai pas vu ne serais ce qu’une miette de ce qui a été englouti avec délice visiblement par les invités. Idem pour la multitude d’huîtres. Il y avait aussi un bar à langoustines. OOOOH joie. Elles étaient tellement délicieuses ! Et pourtant, on a failli ne pas les avoir ! Le chef nous avait dit que si le temps était mauvais, le pêcheur ne leur en apporterait pas (voilà qui est gage de qualité non ?). Bon, on en a eu, on en a eu à la pelle, et je serais bien restée les doigts poisseux devant cette table pendant des heures !

Déroulé de mon vin d'honneur breton // Photo : Olivier Baron Photographe

Crédits photo : Olivier Baron Photographe

Déroulé de mon vin d'honneur breton // Photo : Olivier Baron Photographe

Crédits photo : Olivier Baron Photographe

Tu la vois notre adoration familiale pour la langoustine ?

Nous avons trinqué avec tous nos invités, et puis Olivier est venu me glisser à l’oreille « dis donc, ce n’est pas facile de vous avoir ensemble tous les deux ! » Ah ben oui… M. Tao et moi sommes des électrons libres, nous allons où nous voulons, nous n’avons pas besoin d’être sans cesse collés l’un à l’autre, même si quand ça arrive c’est très bon mais, même à notre mariage, nous avons gambadé là où nos cœurs indépendants nous envoyaient. 😀

Nous avons donc fait une petite pause, rien que tous les deux, au bord du petit lac, pour qu’Olivier puisse faire plein de photos de nous deux, et que nous, nous puissions nous retrouver rien que nous. Et ça a fait un bien fou ! Je remercie vraiment Olivier de nous avoir « arraché » pendant quelques minutes à la folie du vin d’honneur. C’était l’un des plus beaux moments de notre journée.

Avant cela, Olivier nous avait demandé si nous voulions des photos de groupe. Regard croisé, réponse unanime de nous deux : NON ! Ça va certainement manquer à certains, nous, ce n’est pas notre tasse de thé. Nous n’avons pas envie de ça. Nous savons que notre photographe mitraille tout le monde et qu’il y aura de magnifiques moments de vie. Ça nous suffit. Nous avons choisi CE photographe pour ça, pour ses photos reportage. Nous voulons qu’il fasse ce qu’il aime, nous sommes surs qu’ainsi, nous n’en aimerons que plus nos photos.

Déroulé de mon vin d'honneur breton // Photo : Olivier Baron Photographe

Crédits photo : Olivier Baron Photographe

Déroulé de mon vin d'honneur breton // Photo : Olivier Baron Photographe

Crédits photo : Olivier Baron Photographe

Déroulé de mon vin d'honneur breton // Photo : Olivier Baron Photographe

Crédits photo : Olivier Baron Photographe

Après notre petit moment de calme, nous avons rejoint nos invités, et le soleil commençant à disparaître, et mamy commençant à venir se plaindre régulièrement à mon oreille qu’il commençait à faire froid, quand même ! Nous avons invité tout le monde à entrer pour le dîner.

Déroulé de mon vin d'honneur breton // Photo : Olivier Baron Photographe

Crédits photo : Olivier Baron Photographe

De ton côté, comment as-tu géré le vin d’honneur ? Étais-tu tout le temps avec ton nouveau mari tout neuf ? As-tu pu rester dehors ? Et qu’as-tu fait des enfants ?



4 commentaires sur “Mon mariage broc, rétro rock : le vin d’honneur – Partie 2 – Le déroulé”

  • Sublime cette photo de vous deux au bord du lac. Le blouson cuir avec ta robe, ça te va trop bien !! Dommage que tu n’aies pas réussi à tout goûter à ton vin d’honneur. Ouf tu as quand même eu des langoustines ! Moi j’ai essayé de prendre le temps tellement j’aimais ce que l’on avais prévu et que je suis gourmande ! 🙂

  • Je ne mange pas du tout de fruits de mer mais je vois totalement comment ca peut combler grand nombre d’invités. Moi je me serais ruée sur les galettes bretonnes 😅.
    Trop trop belle la photo de vous au bord du lac avec le reflet. Cadre parfait pour une séance en amoureux.

  • Mais quelle beauté ces photos, vraiment je suis en amour complet devant chacun des clichés que tu nous présentes ! 🥰

    Miam des langoustines, ton vin d’honneur m’aurait beaucoup plu je pense… euh non, j’en suis sûre en fait !! Vive mon côté Breton et produits de la mer +++ qui ressort 😁

Leave a Reply to Mademoiselle Nala Cancel reply